Essai Porsche Panamera Sport Turismo: en nuance

Essai Porsche Panamera Turbo Sport Turismo

Sport Turismo: une nouvelle dimension pour la Panamera ? 

Avec la Sport Turismo, Porsche a lancé sur le marché la troisième carrosserie de la Panamera deuxième génération, après la berline-coupé et sa version à empattement long. Présentée au salon de Paris 2012 sous la forme d’un concept, la réaction unanime de la presse et de la clientèle a facilement convaincu la direction de Porsche d’inclure la Sport Turismo dans le plan produit du modèle.

Essai Porsche Panamera Turbo Sport Turismo

La Sport Turismo est identique en dimensions à une Panamera 2 à empattement “court” (2950 mm tout de même), mais la partie arrière est redessinée à partir du pilier B pour adopter les volumes d’un break de chasse. A mes yeux, la ligne de la Panamera gagne ainsi en élégance, mais autant le dessin de la Panamera 2 fait l’unanimité autour de lui, autant la version break semble plus partager les avis, le grief principal étant que la ligne de toit haute souligne la longueur de l’ensemble.

Essai Porsche Panamera Turbo Sport Turismo coffre Essai Porsche Panamera Sport Turismo 4+1

La Panamera Sport Turismo inaugure la disponibilité d’un configuration à 4+1 places, toutes les Panamera jusqu’ici étant de strictes quatre places avec division centrale. L’option sera ultérieurement rendue disponible sur les berlines à empattement court, mais reste d’un intérêt limité. La place centrale relève plus du “+0.5” de secours et donne au compartiment arrière une ambiance moins premium.

Le coffre gagne en capacité, mais plus modestement qu’on ne pourrait le penser: de 20 litres à 50 litres en rabattant les sièges arrière, ce qui est possible sur la Sport Turismo à raison de 40:20:40. Point important, le packaging des versions hybrides réduit les dimensions de leur coffre dans sa largeur: l’espace en aval des passages de roues arrière est occupé par la batterie 12V et d’autres périphériques. Le résultat est donc un coffre d’une capacité se situant entre une VW Golf et une Seat Leon ST pour un super-break de 5.05 mètres.

Capacité du coffre
Porsche Panamera 2 500 1340
Porsche Panamera 2 Sport Turismo 520 1390
Porsche Panamera 2 Sport Turismo E-Hybrid 425 1295
Porsche Cayenne 3 745 1710
Audi RS6 Avant (C7) 565 1680

La conclusion est donc que la Sport Turismo ne dispose pas d’un coffre significativement plus spacieux que la berline Panamera, nettement en-dessous de ce que les breaks ou SUVs de dimensions inférieures offrent. Et que le packaging des E-Hybrid est particulièrement pénalisant.

Essai Porsche Panamera Sport Turismo Essai Porsche Panamera Sport Turismo

Autre détail spécifique à la Sport Turismo, l’intégration d’un spoiler de toit actif. Son inclinaison est de -7 degrés par rapport à l’horizontale jusqu’à 170 km/h (90 km/h en mode Sport), soit dans le prolongement de la ligne du toit. Il se lève de 8 degrés au-dessus de ce seuil, et jusqu’à 26 degrés si le toit panoramique est ouvert. Porsche revendique une augmentation de l’appui de 50 kg à la vitesse maximale. A la différence du nouveau Cayenne, le système d’aileron mobile de la Panamera Sport Turismo n’adopte pas de fonction “airbrake” en phase de freinage.

Pages: 1 2 3 4 5 6

Dans: Porsche

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

MotorDoctor.Fr

Les 20 plus lus

 

  • Essai McLaren 720S
  • Essai Aston Martin DB11: la rupture
  • Essai Skoda Karoq
  • Tesla Roadster 2: la bombe E
  • Aston Martin Vantage
  • Essai Volvo XC60 T8: l’alternative
  • Tesla Semi: le poids lourd
  • Essai Opel Ampera-e: l’électrique pour tous ?
  • Essai BMW 540i xDrive: première de classe ?
  • Corvette ZR1
  • Essai Audi RS3 Berline 8V 2017
  • Essai Audi SQ5 TFSI: chasseur de Macan ?
  • Essai VW Tiguan 2.0 TSI 4Motion
  • Essai Mercedes C43 AMG 4Matic: l’autre griffe AMG
  • Essai Audi S4 Avant B9: pour le meilleur
  • Essai VW Multivan T6: le transporteur