Genève 2016: Aston Martin DB11

Aston Martin DB11
La DB11: le début d’une nouvelle ère pour Aston Martin ?

Un nouveau chapitre de l’histoire d’Aston Martin a commencé au 86e Motor Show International de Genève avec le dévoilement de la DB11. Le premier produit lancé sous le «deuxième siècle» du plan de l’entreprise, cette DB11 est la nouvelle figure de proue de la lignée illustre « DB » et une authentique GT sportive dans la plus pure tradition Aston Martin.
Un nouveau moteur V12 de 5,2 litres bi-turbo en est le coeur. Construite sur une nouvelle structure en aluminium collé plus légère et plus rigide, cette DB11 est le modèle DB le plus puissant dans l’histoire d’Aston Martin. En tant que tel, il est le plus important nouvelle Aston Martin depuis l’introduction de la DB9 en 2003. La dernière voiture véritablement nouvelle lancée par Aston Martin était la Vanquish 2 mise sur le marché en 2012. La Vanquish était basée sur la plateforme VH et le V12 atmosphérique de 5935 cm3 développant 576 chevaux dans sa dernière mouture.

Aston Martin DB11

Annonçant une nouvelle ère de conception pour Aston Martin, la DB11 est le dernier point de repère dans un voyage esthétique remarquable; celui qui nous a donné des icônes telles que DB2/4, DB5 et, plus récemment, la DB10 développée spécifiquement pour James Bond. La DB11 ré-imagine la relation entre la forme et la fonction d’une série de signatures de conception fraîches. Au premier rang de ceux-ci sont le clapet capot avant-charnière, des phares à LED distinctifs et les lignes accentuées de l’emblématique calandre Aston Martin. Le profil est tout aussi dramatique, grâce aux poutres du toit qui coulent sans interruption du pilier A au pilier C. Les lignes épurées continuent à l’arrière, avec un becquet en pente qui se fond harmonieusement dans les feux arrière sculptés pour créer un nouveau visuel. Ce style dissimule des innovations aérodynamiques intéressantes.

Aston Martin DB11: extracteurs ailes avant Aston Martin DB11: conduit aéro arrière

A l’avant, les sorties d’air latérales évacuent l’air des passages de roue pour abaisser la portance, des rainures en biseau diminuant les turbulences de l’air ainsi évaculé. Les montants arrière dissimulent des conduits d’air articulés qui soufflent l’air sur le bord d’attaque du coffre et créent ainsi de l’appui. Un mince volet se déploie pour diminuer la déportance à haute vitesse. Le châssis entièrement en aluminium est riveté puis collé pour augmenter la rigidité des assemblages. La DB11 mesure 4.75m de longueur, avec un empattement allongé de 65mm par rapport à la DB9.

Aston Martin DB11 intérieur

Comme toutes les Aston Martin, le moteur se trouve en position centrale avant et il s’agit d’un V12 bi-turbo de 5,2 litres. Conçu en interne, ce nouveau moteur développe 608 ch à 6500 t/min et 700Nm de couple dès 1500 t/min grâce à une paire de turbines twinscroll. Il permet à la DB11 d’accélèrer de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes et de pointer à 321 km/h. Plusieurs modes dynamiques sont sélectionnables par le conducteur – GT, Sport et Sport Plus – intensifiant progressivement la réponse du moteur, la transmission automatique ZF à 8 rapports avec la nouvelle direction assistée électrique et le Torque Vectoring par freinage tout en augmentant la fermeté de l’amortissement adaptatif (combinés Bilstein à soupapes commutées) pour une plus grande agilité. Le nouveau V12 intègre également la technologie de cylindres sur demande, fonctionnant en mode six cylindres tant qu’un couple inférieur à 250 Nm est sollicité. Dans ce mode, le moteur alterne entre les deux banc pour éviter aux catalyseurs de se refroidir. Il est équipé également d’un mode stop-start pour abaisser la consommation. La conception de l’échappement a naturellement retenu toutes les attentions des ingénieurs acoustiques, avec des soupapes pilotées électriquement – et non plus pneumatiquement – pour moduler la contre pression et la circulation dans la marmitte arrière. Comme son prédécesseur, ce moteur est fabriqué dans l’usine Ford de Cologne.

L’Aston Martin DB11 combine la toute dernière technologie développée en collaboration avec le partenaire technique Daimler AG. Les compteurs sont remplacés par un écran couleur de 12 pouces, tandis qu’un second, monté au centre en 8 pouces est dédié à l’infotainment contrôlé par une commande rotative intuitive.

Prix ​​conseillé à partir de 154.900 £ au Royaume-Uni, 204.900 € (y compris un plan de maintenance de 5 années) en Allemagne et 211’995 $ aux USA, les premières livraisons devraient débuter au cours du quatrième trimestre de 2016.

Galerie de photos

Liens

Le sujet du forum – les articles Aston Martin – Genève 2016 – la liste des essais – à lire également:

Porsche 911 R Genève 2016: Audi Q2 Geneve 2016 Pagani Huayra BC Lamborghini Centenario BMW M760Li xDrive Geneve 2016 Ferrari GTC4Lusso Bugatti Chiron Geneve 2016 Lotus Evora Sport 410 Maserati Levante

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

MotorDoctor.Fr

Les 20 plus lus

 

  • Essai Alpine A110 Première Edition: vers les sommets ?
  • McLaren Senna
  • Essai Kia Stinger GT 3.3 T-GDi
  • Essai Skoda Karoq
  • Essai Audi SQ5 TFSI: chasseur de Macan ?
  • Essai Volvo XC60 T8: l’alternative
  • Essai Audi S4 Avant B9: pour le meilleur
  • Essai Land Rover Discovery Sport: baroudeur familial
  • Essai Maserati Levante: nécessaire
  • Essai Renault Megane Grandtour GT
  • Essai Honda Civic Type-R GT: exigeante
  • Lamborghini Urus: Super Sport
  • Essai Audi RS3 Berline 8V 2017
  • Essai VW Multivan T6: le transporteur
  • Essai BMW 540i xDrive: première de classe ?
  • Essai Tesla Model X 90D