Marchés auto européens: quelles crises ?

Marchés Auto Européens: quelles crises ?

L’état des lieux, sans la myopie habituelle. 

La crise. Le mot est devenu ubiquitaire, une platitude, un fourre-tout universel que nombre de commentateurs utilisent comme postulat de départ pour développer leurs thèses. Crise des subprimes aux Etats-Unis, crises bancaires dans certaines économies européennes, crise de la dette pour certains états, des événements en chaîne avec des conséquences disparates qui entretiennent un climat diffus, déconnecté des réalités factuelles. Et les médias généralistes qui régurgitent hâtivement des tendances annuelles, se condamnent à une myopie coupable, faute de recul et de travail d’analyse, et ne font qu’amplifier le phénomène.

Le marché automobile est un secteur majeur pour nombre d’économies. La voiture est également un bien semi-durable qui représente une dépense majeure pour les ménages et, de fait, un indicateur sur le climat socio-économique dans chaque pays. Où en sont les pays européens dans leur reprise après “la crise” ?

Numéro trois

Avec 15.6 millions de véhicules immatriculés à neuf en 2017, le marché continental européen est le troisième grand marché mondial, derrière la Chine (24.7 millions) et les Etats-Unis (17.1 millions).

Marchés Automobiles Mondiaux Ventes 2017

D’un pic flirtant avec les 16 millions de véhicules en 2007, les immatriculations de véhicules à neuf accuseront une chute cumulée de 23% jusqu’en 2013, avant de remonter la pente. La reprise a été plus rapide que la chute: en 4 ans, le marché est revenu à 98% de son pic de 2007. A l’échelle du vieux continent, le marché automobile est sorti de « la crise ».

Marché Automobile EU AELE 2005 2017

Le marché européen est dominé par cinq grand pays, les 25 autres se partageant les 28% restant du gâteau:

Marché Auto Europe Top 5 Pays

Abonnez-vous !

Les derniers articles dans votre boîte email 1 à 2x par mois.