Essai Volkswagen Golf R360S

Essai VW Golf 7R 360S

Dans un registre plus sportif, mon fils a trouvé la définition parfaite pour résumer ma première accélération franche: ça pousse ! Mode « Race » et DSG 6 sur « Sport », tout est réuni pour se faire plaisir. Le couple maximum disponible très bas, c’est une accélération virile mais tout en contrôle qui est offerte par le bloc 2.0 litres turbo. La motricité, assurée par le système 4Motion, est excellente et la vivacité du châssis est au niveau des autres paramètres de cette machine de guerre. Les rapports de boite s’enchaînent comme une mitraillette mais sans brutalité. Les descentes de rapports nous offrent une symphonie très sympathique et enthousiaste de la part des quatre sorties d’échappement mais également un « frein moteur » exploitable dans les transferts de masses.

Essai VW Golf VII R 360 S

Le freinage est assuré par 4 disques ventilés mais pas percés ou rainurés à l’avant, ce qui n’est plus le cas pour les versions 2017. Toutefois, il est endurant et efficace, ne vous inquiétez pas. La symphonie précitée s’exprime également très bien en accélération et dans l’habitacle, ne donnant qu’une envie, exploiter encore et encore les ressources de cette R360S pour un plaisir maximum. Les prises d’appui sont franches, les transferts de masse aisés, les levés de pied n’engendrent pas de déstabilisation parasite et la monte en 235/35 R19 fait clairement le job, tout en nous faisant plaisir par quelques crissements que je n’ai pas peur de définir comme maîtrisés.

Quelques coups d’œil sur le compteur nous font vite comprendre que notre permis est en sursis avec des performances pareilles et c’est bien ça le problème. Enquiller 1-2-3 nous amène presque déjà en territoire criminel, ce qui peut amener une part de frustration de ne pas pouvoir totalement exploiter la cavalerie présente sous le capot. Puis, à la longue, cette parfaite sportive extrêmement difficile à prendre en défaut peut manquer de piment, tellement ses qualités et son efficacité sont impitoyables et froidement mis à notre disposition. Je fais mon rabat-joie mais il manque cette part de « fun » présente chez la concurrence de chez Ford et, selon les dires, Honda.

Essai VW Golf VII R 360 S

Constatations

Basé sur les modèles de la Golf 7 jusqu’au millésime 2016, cette édition spéciale ressemble plus à un dernier tour d’honneur avant un passage par le facelift 2017. Si les performances sont au rendez-vous avec la préparation ABT, l’évolution technique et les technologies embarquées n’évoluent pas en comparaison à notre essai de 2014, dommage !

Essai VW Golf 7R 360S Essai VW Golf 7 R360S

L’extravagance n’est pas le maître-mot de Golf pour son modèle « R ». Il aurait pu l’être pour l’importateur en ce qui concerne cette série limitée à 220 exemplaires. De trop rares différences avec le modèle de base et un manque d’exclusivité flagrant font penser que cette R360S n’est que le fruit d’une simple « remap » du 2.0L TFSI pouvant également être obtenu par un modèle non-R360S. Pour une fois, l’exclusivité promise par Renault dans ces modèles spéciaux, pour autant qu’ils finissent par être commercialisés, pourrait servir d’exemple à Wolfsburg ou ses importateurs.

La consommation m’a vraiment impressionnée. Données à 6.9 L/100 km NEDC et n’ayant pas roulé de main morte, mes calculs se sont arrêtés à 9.0L aux cent, ce que je trouve sobre en rapport avec la puissance développée, ce qui en fait vraiment une voiture accessible pour tous, même de ce point de vue.

En conclusion, beaucoup de plaisir, une base de modèle éprouvée et une cure de vitamines bienvenue font de cette R360S une rivale sérieuse du segment des 4 cylindres en ligne turbocompressés. Si Mercedes est arrivé à un tour de force exceptionnel avec la A45 AMG, notre modèle est efficace et peu prétendre à de réelles résultats mais uniquement dans cette configuration. Le facelift n’ayant amené que peu d’évolutions mécaniques et d’augmentation de performance, le groupe VW préfère laisser la place à l’Audi RS3 et ses 400 chevaux pour rivaliser avec le haut du pavé. Toutefois, cette édition spéciale est une réelle bonne surprise et je suis clairement heureux d’avoir été le chanceux en charge de cet essai.

Pages: 1 2 3 4 5

Dans: VW

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

MotorDoctor.Fr

Les 20 plus lus

 

  • Essai Alpine A110 Première Edition: vers les sommets ?
  • Essai Kia Stinger GT 3.3 T-GDi
  • McLaren Senna
  • Essai Skoda Karoq
  • Essai Audi SQ5 TFSI: chasseur de Macan ?
  • Lamborghini Urus: Super Sport
  • Essai Volvo XC60 T8: l’alternative
  • Essai Audi S4 Avant B9: pour le meilleur
  • Essai BMW 540i xDrive: première de classe ?
  • Essai Land Rover Discovery Sport: baroudeur familial
  • Essai Honda Civic Type-R GT: exigeante
  • Essai Maserati Levante: nécessaire
  • Essai Audi RS3 Berline 8V 2017
  • Essai Peugeot 308 GTi
  • Essai VW Multivan T6: le transporteur
  • Essai Renault Megane Grandtour GT