Genève 2015: Ford Focus RS

Ford Focus RS
Première mondiale de la Ford Focus RS troisième génération. 

La Focus RS est la deuxième d’une série de 12 voitures que Ford performance va lancer d’ici 2020. Grande première également pour ce modèle, elle abandonne la traction pour un système quatre roues motrices avec « torque vectoring ». Le moteur turbo tout aluminium passe de 5 à 4 cylindres avec 2.3 litres de cylindrée développant bien plus de 315 chevaux à un régime maximum de 6800 t/min. Le couple maxi n’a pas encore été annoncé. En comparaison, une Mercedes A45 AMG tire 450 Nm (de 2250 à 5000 t/min) et 360 chevaux de son 2 litres turbo. La nouvelle Audi RS3 Sportback extrait, elle, 465 Nm de 1,625 à 5,550 t/min et 367 chevaux de son cinq cylindres 2.5L TFSI.

Le système de transmission est basé sur un double embrayage contrôlé électroniquement permettant de réguler la répartition avant-arrière ainsi que gauche-droite sur le train arrière. Le système de contrôle permet d’envoyer jusqu’à 70% du couple disponible sur le train arrière et jusqu’à 100% de celui-ci sur la roue arrière gauche ou droite. Les paramètres tels que l’angle du volant, la vitesse de la voiture ainsi que des capteurs d’accélération latérale et longitudinale sont exploités pour assuré la répartition du couple adéquate aidant la voiture à s’inscrire dans les virages.

Le châssis a lui aussi subit des améliorations par rapport à la Focus ST, des amortisseurs plus durs, et des barres antiroulis plus rigides font partie de la panoplie. Ford a travaillé avec Michelin sur la monte pneumatique, en standard nous trouvons des Pilot Super Sport de 235/35 R19 et en option on peut obtenir des Pilot Sport Cup 2.

La mise en production débutera à la fin 2015. Nous n’avons pas encore d’indication sur le prix de cette nouvelle Focus RS.

Ford Focus RS intérieur Ford Focus RS Ford Focus RS

Un peu d’histoire

Lancée en 2002, la première Ford Focus RS reprenait le flambeau de l’Escort Cosworth apparue 10 ans plus tôt, avec son formidable aileron et ses passages de roues hypertrophiés. La production de la première Focus RS fut limitée à 4500 exemplaires, tous bleus, dont près de la moitié furent vendus au Royaume Uni. La puissance (215 ch) était en retrait par rapport aux 224 à 227 chevaux des différentes versions d’Escort Cosworth produites, mais c’est surtout les 310 Nm de couple, désormais envoyés aux seules roues avant qui marquera la mémoire des amateurs. Les effets de couple remontant dans la direction sont devenus légendaires.

La Ford Focus mkII est présentée au salon de Paris 2008 en vert pistache. Son mélodieux cinq cylindres turbo développe 440 Nm de 2300 à 4500 t/min et la puissance culmine à 305 chevaux et impressionne autant que le traitement esthétique extraverti. La série limitée Focus RS 500 avec sa peinture noire matte et ses 350 chevaux et 460 Nm (toujours en traction) sera le point culminant de la Focus RS mk2.

Galerie de photos – Genève

Galerie de photos officielles

Pages: 1 2

Dans: Ford, Genève

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

Les 20 plus lus

 

  • Essai Ford Edge Vignale
  • Essai Mazda CX-5
  • Salon Automobile de Genève 2017
  • Essai VW Tiguan 2.0 TSI 4Motion
  • Essai Audi Q5 2.0 TDI Quattro
  • Genève 2017: Honda Civic Type R
  • Essai Nissan Qashqai 1.6dCi XTronic
  • Essai Renault Espace 5 Initiale Paris
  • Essai Tesla Model S 90D
  • Genève 2017: Audi RS5
  • Essai Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio
  • Essai Ford Focus RS mk3 2016
  • Essai Volvo XC90 T8: le grand pari
  • Genève 2017: Alpine A110
  • Essai BMW 225xe
  • Genève 2017: Range Rover Velar