Genève 2015: Ferrari 488 GTB

ferrari-488-gtb-06
La nouvelle Ferrari 488 GTB fait ses débuts à Genève. 

Jusqu’en 2014, Ferrari ne s’était aventuré à la suralimentation que sur deux (rares) modèles routiers, la Ferrari 288 GTO (1984-85) et la Ferrari F40 (1987-1992), avant de rapidement retourner à son violon d’ingre: des moteur atmosphériques atteignant des régimes toujours plus élevés. La pression des normes CO2 (et de la concurrence) a poussé Ferrari au changement.

La Ferrari California T, première Ferrari contemporaine à passer à la suralimentation au printemps 2014, ne tire ‘que’ 755 Nm à 4750 t/min et 560ch à 7500 t/min de son V8 biturbo de 3855 cm3. La 488 GTB gagne légèrement en cylindrée (3902 cm3), sans que Ferrari ne communique si c’est par augmentation de l’alésage ou de la course. Le couple maxi atteint 760 Nm, mais dès 3000 t/min seulement, et la puissance bondit à 670 chevaux à 8000 t/min. Ferrari annonce le 0-100 km/h en 3.0 secondes et le 0-200 km/h en 8.3 secondes, ainsi qu’un temps de 1’23 » sur le circuit de Fiorano. Ferrari annonce un temps de réponse de 0.8 secondes à 2000 t/min.

ferrari-488-gtb-06

Le moteur n’est pas la seule évolution par rapport à la 458 Italia. Ferrari annonce une augmentation de l’appui de 50% ainsi qu’une réduction de la traînée, atteignant un rapport d’efficience de 1.67, un record pour une Ferrari de production. Le package aéro a recours à des éléments actifs, un nouveau double spoiler à l’avant, un aileron soufflé et des générateurs de vortex dans le fond plat. Le bouclier avant intègre les radiateurs à ses extrêmes, alors qu’en son centre un déflecteur canalyse l’air sous la voiture. Le diffuseur intègre des flaps actifs, et sa hauteur a exigé le repositionnement en hauteur des sorties d’échappement. L’étroite parenté avec la 458 Italia est visible dans le style, mais c’est dans la 308 GTB que Ferrari est allé puiser son inspiration pour le dessin des écopes latérales, divisées en deux sections par une lame. La 488 GTB hérite d’un nouveau contrôle de dérive, le Side Slip Control 2, plus précis et moins intrusif que le précédent, et intégré avec la gestion de la motricité et l’E-Diff. Le SSC2 intègre désormais également la gestion de l’amortissement.

Face à la 458 Italia

Ferrari 488 GTB Ferrari 458 Italia
Moteur  V8 biturbo 3902 cm3 V8, 4499 cm3
Puissance (ch / régime) 670 / 8000 570 / 9000
Couple (Nm / régime) 760 / 3000 540 / 6000
Poids à vide (constr.)  (1370)
46.5% AV 53.5% AR
1598 (1485)
0-100 km/h (sec.) 3.0s 3.4
Vitesse max. (km/h) >330 >325
Conso. Mixte (constr.) (11.4) 18.94 (13.7)
Longueur 4568 4527
Largeur 1952 1937
Hauteur 1213 1213
Empattement N.C. 2650
Pneumatique AV 245/35/20 235/35/20
Pneumatique AR N.C. 295/35/20

 

Galerie de photos Asphalte

Galerie de photos Asphalte: intérieurs et détails

Galerie de photos Ferrari

Liens

Le sujet du forum – les articles Ferrari – le salon de Genève – les articles relatifs:

Lamborghini Aventador SV Geneva 2015 Porsche GT3 RS Ferrari F12 Berlinettta McLaren 650S Spider Essai Ferrari 458 Italia 35'000km en Ferrari 550 Maranello Essai Ferrari 430 Scuderia Essai longue durée Ferrari 355 GTS F1  Essai Ferrari 599 GTB 550 Maranello

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

MotorDoctor.Fr

Les 20 plus lus

 

  • Essai Alpine A110 Première Edition: vers les sommets ?
  • McLaren Senna
  • Essai Nissan GT-R 2017: irréductible
  • Essai Kia Stinger GT 3.3 T-GDi
  • Essai Audi SQ5 TFSI: chasseur de Macan ?
  • Essai Skoda Karoq
  • Essai Volvo XC60 T8: l’alternative
  • Essai Audi S4 Avant B9: pour le meilleur
  • Essai Renault Megane Grandtour GT
  • Essai Honda Civic Type-R GT: exigeante
  • Essai VW Multivan T6: le transporteur
  • Essai Land Rover Discovery Sport: baroudeur familial
  • Essai Audi RS3 Berline 8V 2017
  • Essai Maserati Levante: nécessaire
  • Essai Porsche 718 Boxster & Cayman
  • Lamborghini Urus: Super Sport