Genève 2014: Alfa Romeo 4C Spider

alfa_4c_spyder_y10

Alfa Romeo débarque à Genève avec la version Spider de la 4C dans ses bagages.

L’Alfa Romeo 4C a été une attraction depuis la présentation du concept lors du salon de Genève 2011. Alors que les livraisons du coupé ont débuté il y a quelques semaines, la version découvrable est présentée au public et à la presse. La voiture est présentée comme un exercice de style destiné à sélectionner les ingrédients destinés à rentrer en production au début 2015. Le modèle exposé est décoré d’une peinture à trois couches blanche brillante. La ceinture du parebrise est en carbone, tout comme les couvertures de l’arceau de protection arrière. Plus notablement, les combinés optiques avant – sujets de controverse à la sortie du coupé 4C – sont remplacés par une solution plus classique et consensuelle.

La version spider implémente quelques modifications plus substantielles. Une nouvelle ligne d’échappement en titane avec sorties centrales en carbone est à l’étude en collaboration avec Akrapovic, avec un système de valves de commutation sans fil commutable depuis l’habitacle selon l’humeur. Les jantes sont spécifiques, leurs diamètres différenciés entre l’avant (18″) et l’arrière (19″) comme sur le coupé. Le poids est revendiqué sous les 1000kg à sec (donc sans essence ou fluides). Les réglages châssis sont spécifiques et destinés à donner au Spider les mêmes sensations de comportement routier que le coupé.

alfa-romeo-4c-spider-3 alfa_4c_spyder_y04alfa_4c_spyder_y03 alfa-romeo-4c-spider-4

Le moteur semble par ailleurs inchangé. Il s’agit d’un 4 cylindres essence turbocompressé de 1750cm3 tout en aluminium. Dérivé du moteur de la Giulietta Quadrifoglio Verde à injection directe avec des modifications au niveau de l’admission et de l’échappement, il est également équipé d’un système d’élimination de temps de réponse du turbo qu’Alfa Romeo annonce comme révolutionnaire. La puissance annoncée est de 240 chevaux, alors que le couple maxi culmine à 350Nm, dont 80% sont disponibles dès 1700 t/min. Les performances annoncées sont un 0-100 km/h en 4.5s et une vitesse de pointe de 250 km/h. La transmission aux roues arrière est assurée par une boîte à double embrayage TCT avec commande par palettes derrière le volant. Le traditionnel sélecteur de mode de conduite DNA propose en plus des modes dynamique, normal et tout temps une position race.

alfa-romeo-4c-spider-38

Galerie de photos

Liens

Le sujet du forum – les articles Alfa Romeo – le salon de Genève 2014 – les essais récents ou relatifs:

Porsche Boxster S Essai Lotus Elise Club Racer Essai BMW 1M McLaren 650S Lamborghini Huracan Ferrari California T

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

MotorDoctor.Fr

Les 20 plus lus

 

  • Essai Alpine A110 Première Edition: vers les sommets ?
  • McLaren Senna
  • Essai Kia Stinger GT 3.3 T-GDi
  • Essai Skoda Karoq
  • Essai Audi SQ5 TFSI: chasseur de Macan ?
  • Essai Volvo XC60 T8: l’alternative
  • Essai Audi S4 Avant B9: pour le meilleur
  • Essai Land Rover Discovery Sport: baroudeur familial
  • Essai Maserati Levante: nécessaire
  • Essai Renault Megane Grandtour GT
  • Essai Honda Civic Type-R GT: exigeante
  • Lamborghini Urus: Super Sport
  • Essai Audi RS3 Berline 8V 2017
  • Essai VW Multivan T6: le transporteur
  • Essai BMW 540i xDrive: première de classe ?
  • Essai Tesla Model X 90D