Francfort 2017: Ferrari Portofino

Ferrari Portofino

Ferrari remet au goût du jour son coupé-cabriolet 2+2. 

Présentée au salon de Genève 2014, la California T n’avait guère que 3 ans d’âge mais son remplacement semble avoir été accéléré. La définition reste la même mais le style évolue vers un dessin plus élancé. Les bords extérieurs des optiques intègrent une prise d’air qui souffle dans les passages de roues avant pour réduire la traînée.

Ferrari Portofino

Le V8 biturbo à 90 degrés conserve sa cylindrée de 3855 cm3 mais subit une légère cure de vitamines pour atteindre 760 Nm entre 3000 et 5250 t/min (contre 755 Nm à 4750 t/min sur la California T) et 600 chevaux (contre 560ch au même régime de 7500 t/min).

Ferrari Portofino Grigrio

Les performances revendiquées sont un 0-100 km/h en 3.5s et une vitesse de pointe dépassant les 320 km/h. Ferrari reste vague sur la recette appliquée pour gagner en puissance, mais on apprend que pistons, bielles, collecteurs d’admission et d’échappement ont été revus.

Ferrari Portofino

Pages: 1 2

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

MotorDoctor.Fr

Les 20 plus lus

 

  • Essai McLaren 720S
  • Essai Aston Martin DB11: la rupture
  • Essai Skoda Karoq
  • Tesla Roadster 2: la bombe E
  • Aston Martin Vantage
  • Essai Volvo XC60 T8: l’alternative
  • Tesla Semi: le poids lourd
  • Essai Opel Ampera-e: l’électrique pour tous ?
  • Essai BMW 540i xDrive: première de classe ?
  • Corvette ZR1
  • Essai Audi RS3 Berline 8V 2017
  • Essai Audi SQ5 TFSI: chasseur de Macan ?
  • Essai VW Tiguan 2.0 TSI 4Motion
  • Essai Mercedes C43 AMG 4Matic: l’autre griffe AMG
  • Essai Audi S4 Avant B9: pour le meilleur
  • Essai VW Multivan T6: le transporteur