Essai Land Rover Discovery Sport: baroudeur familial

Essai Land Rover Discovery Sport

Qui dit Land Rover dit aptitudes au tout-terrain hors normes. Garde au sol de 212 mm, profondeur de passage à gué de 600 mm, 25 degrés en attaque et 31 degrés en sortie, les chiffres annoncés par Land Rover devraient dépasser les exigences de l’écrasante majorité de la clientèle. Je me suis pour ma part borner à utiliser le Discovery Sport avec désinvolture: une pression sur le bouton Terrain Response pour passer en mode gravier, et en avant pour le crapahutage ! Le Discovery Sport donne pleine confiance, et s’est acquitté de mes très modestes escapades hors bitume avec l’aisance attendue d’un Land Rover. Le Discovery Sport ne donne pas l’impression d’être un crossover d’opérette taillé pour la jungle urbaine et l’ascension de quelques redoutables trottoirs.

Essai Land Rover Discovery Sport TD4 180 Bleu Loire  Essai Land Rover Discovery Sport

Dans les conditions d’utilisation plus habituelles, le Discovery Sport se montre plutôt capable. Il est bien suspendu, la position de conduite est agréable, l’insonorisation bonne et les passagers jouissent d’un espace appréciable sur la deuxième rangée de sièges. Ses aptitudes de baroudeur n’ont donc pas de contrepartie fâcheuse dans les registres dans lesquels il sera presque exclusivement utilisé. Je confesse ne pas avoir outrageusement taquiné le comportement routier sur tracé sinueux, pas grand chose dans sa définition n’invite à la conduite sportive. Un centre de gravité haut, un poids conséquent et un ensemble moteur-boîte conçus pour une conduite calme, tout destine le Discovery Sport à une conduite appaisée. Il faut cependant reconnaître que, malgré son poids conséquent, le « petit » Land Rover ne donne pas l’impression de lourdeur exagérée dans les réactions de la caisse.

Essai Land Rover Discovery Sport

Abordé avec calme, le Discovery Sport est un SUV homogène, confortable et plaisant à vivre. Il bénéficie également du style Land Rover et de la parenté visuelle avec l’iconique Range Rover Sport, un atout indéniable. Atout que Land Rover facture à un prix relativement compétitif, 4000 CHF plus cher qu’un Skoda Kodiak certes, mais 4000 CHF de moins qu’un Audi Q5 TDI 190 de base.

Essai Land Rover Discovery Sport TD4 180 5+2

La finition HSE et les nombreuses options alourdissent toutefois considérablement l’addition, et les 70’000 CHF prix catalogue de notre joli exemplaire d’essai représentent une somme considérable pour un simple turbodiesel de 180 ch. Le produit est certes valorisant, mais ses prestations ne sont réellement convaincantes que dans deux registres: conduite routière cool ou tous chemins, pour ne pas dire tous terrains. Si les critères d’achat incluent les 7 places, l’offre de crossover 5+2 places s’est élargie avec, notamment, les Skoda Kodiak et VW Tiguan Allspace, sans toutefois véhiculer la même touche premium que le Discovery Sport. Une question d’image qui reste, plus souvent qu’on ne veut l’avouer, centrale dans les critères d’achat d’une automobile.

Essai Land Rover Discovery Sport Essai Land Rover Discovery Sport

Pages: 1 2 3 4

Dans: Range Rover

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

MotorDoctor.Fr

Les 20 plus lus

 

  • Essai Alpine A110 Première Edition: vers les sommets ?
  • McLaren Senna
  • Essai Nissan GT-R 2017: irréductible
  • Essai Kia Stinger GT 3.3 T-GDi
  • Essai Audi SQ5 TFSI: chasseur de Macan ?
  • Essai Skoda Karoq
  • Essai Volvo XC60 T8: l’alternative
  • Essai Audi S4 Avant B9: pour le meilleur
  • Essai Renault Megane Grandtour GT
  • Essai Honda Civic Type-R GT: exigeante
  • Essai VW Multivan T6: le transporteur
  • Essai Land Rover Discovery Sport: baroudeur familial
  • Essai Audi RS3 Berline 8V 2017
  • Essai Maserati Levante: nécessaire
  • Essai Porsche 718 Boxster & Cayman
  • Lamborghini Urus: Super Sport