Essai Jaguar F-Pace: premier crossover

Essai Jaguar F-Pace

Le premier crossover de Jaguar est-il une réussite ? 

Avec 4.73m en longueur, le F-Pace est légèrement plus long que les Macan, Q5, GLC et autres Alfa Romeo Stelvio, mais c’est surtout en largeur que le crossover anglais se démarque: 2.07m à la carrosserie, presque 2.18m aux rétros. C’est singulièrement large, voire problématique pour certains aspects, et assez singulier dans la mesure où ces dimensions atypiques ne bénéficient pas particulièrement à l’habitabilité. L’axe des sièges est déplacé vers le centre, l’espace dégagé est occupé par de larges contre-portes. A l’arrière, un homme adulte aurait largement assez de place aux genoux (une paume) et l’assise est confortable, mais la garde au toit sera insuffisante pour les occupants de plus de 1.85m. Avec 650 litres, le volume de chargement est confortable.

Essai Jaguar F-Pace V6 3.0 diesel

Le V6 3.0 turbodiesel est une des sept motorisations proposées par Jaguar sur le F-Pace. Elles couvrent une plage allant de 163 à 300 ch en diesel, et 250 à 380 chevaux en essence, les V6 à compresseur de 340 et 380 ch communs à la XE et au coupé/roadster F-Type coiffant la gamme. Placé en position longitudinale, il développe un couple conséquent de 700 Nm à 2000 t/min, sa puissance culminant à 300 ch à 4000 t/min. L’évolution par rapport à la version essayée en 2013 sur la XF Sportbrake est notable: +25ch, mais surtout +100 Nm !

Essai Jaguar F-Pace

Ce rendement est obtenu par l’utilisation de deux turbo parallèles et séquentiels (pour simplifier, un petit pour les bas régimes, un gros pour les hauts régimes) et des injecteurs piézoélectriques à haute pression (2000 bars), alors qu’une pompe à eau commutable optimise la gestion thermique et une pompe à huile à deux étages réduit les pertes par friction. Le taux de compression atteint 16.1:1. La réduction catalytique sélective (SCR) avec injection d’urée (AdBlue) est nécessaire au respect des normes d’émissions Euro 6.

Essai Jaguar F-Pace 3.0 V6 diesel

Ce V6 3.0 biturbodiesel ne charme guère par ses vocalises. La sonorité à basse vitesse est typique de la plupart des moteurs dépourvus de bougies: rêche, emphysémique, au mieux tolérable, au pire un rien repoussante. La séduction est à chercher dans ses performances et sa relative sobriété. Les 700 Nm de couple procurent au F-Pace des relances musclées. Il est également très souple, fonctionnant sans rechigner à 1000 t/min même sur les rapports élevés. Moins de 50 km/h en sixième ne pose par exemple aucun problème. Cette aptitude aux bas régimes favorise la consommation, qui s’est affichée à 8.14 L/100 km sur cet essai, l’ordinateur de bord revendiquant une valeur plus optimiste de 5% à 7.7 L/100km. Ce résultat est louable, surtout si l’on considère le poids du premier crossover de Jaguar. La boîte ZF 8HP70 à 8 rapports offre de bonnes prestations d’ensemble.

Pages: 1 2 3 4

Dans: Jaguar

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

MotorDoctor.Fr

Les 20 plus lus

 

  • Essai Alpine A110 Première Edition: vers les sommets ?
  • Essai Kia Stinger GT 3.3 T-GDi
  • McLaren Senna
  • Essai Skoda Karoq
  • Essai Audi SQ5 TFSI: chasseur de Macan ?
  • Essai Volvo XC60 T8: l’alternative
  • Essai Audi S4 Avant B9: pour le meilleur
  • Lamborghini Urus: Super Sport
  • Essai Land Rover Discovery Sport: baroudeur familial
  • Essai Honda Civic Type-R GT: exigeante
  • Essai Maserati Levante: nécessaire
  • Essai Audi RS3 Berline 8V 2017
  • Essai VW Multivan T6: le transporteur
  • Essai Peugeot 308 GTi
  • Essai BMW 540i xDrive: première de classe ?
  • Essai Renault Megane Grandtour GT