Essai Peugeot 308 GTi

Essai Peugeot 308 GTI

Peugeot Sport de retour dans la cour des grands ?

RCZ, 308 GTi phase 1, 208 GTi. Certains diront que les modèles précités permettaient déjà de pouvoir à nouveau compter Peugeot Sport parmi les grandes pointures des petites GTi. Mais n’est-ce pas réellement cette nouvelle 308 GTi qui va permettre à Peugeot de revenir sur le devant de la scène dans le secteur des sportives compactes ? Nous apportons des éléments de réponse avec notre essai.

Le design extérieur

L’extravagance n’a clairement pas été le maître-mot de Peugeot Sport pour le design de cette 308 GTi. Comparaison n’est pas raison mais, habitués aux bodybuildées Honda Civic Type R, Ford Focus RS et Renault Megane 3 RS, notre modèle passe relativement inaperçu au premier coup d’œil. De là à dire que j’ai du me référer aux feux de détresse, lors du déverrouillage, pour reconnaître la voiture de presse, il n’y a un pas que je ne franchirai tout-de-même pas. Mais les différences avec un modèle GT Line sont faibles.

Essai Peugeot 308 GTI

Le rouge « Ultimate », les jantes de 19 pouces accompagnées de pneus « taille basse » laissant apparaître des étriers de frein rouge et la double sortie d’échappement ronde nous prouvent bien qu’un effort a été fait pour donner un caractère sportif à cette 308. Toutefois, ces détails se rapprochent plus de ce qui se fait du côté de Wolfsburg, soit Volkswagen, qu’auprès des marques précitées. Et donc, plutôt que de vouloir concurrencer Honda, Ford et Renault, Peugeot Sport n’a-t-il pas voulu se rapprocher de ce qui se fait de l’autre côté du Rhin ?

Essai Peugeot 308 GTI

Rien qu’au vu du gabarit, avec 4253 mm de long, 2043 mm de large hors tout, 1446 mm de haut et, surtout, 5 portes, cette Peugeot s’inscrit clairement dans la droite ligne des Golf 7, et de son dĂ©rivĂ© de chez Seat, d’une BMW sĂ©rie 1 ou d’une Mercedes Classe A. Donc, c’est bien les marques allemandes que Peugeot souhaite concurrencer autant au niveau du style qu’au niveau de la mĂ©canique. Mais avant de parler de la mĂ©canique, jetons un oeil dans la voiture.

Essai Peugeot 308 GTi Essai Peugeot 308 GTI Ultimate

L’intĂ©rieur

Contemporain, soigné, sobre et classique, très classique, trop classique. Une planche de bord épurée avec un grand écran central de 9.7’’ permettant de tout contrôler, de l’audio à la ventilation en passant par le GPS ou les préférences utilisateurs, mais pas des plus pratiques lorsque nous conduisons. A l’ère du « tout tactile » avec des écrans performants sur nos divers smartphones ou tablettes, la réactivité de celui mis à disposition par Peugeot fait peine à voir. Il ne faut pas aller trop vite et être très précis pour valider la touche voulue, impossible à réaliser en conduisant ou avec une augmentation de l’inattention pouvant devenir dangereuse.

Essai Peugeot 308 GTI 2017 Essai Peugeot 308 GTI intérieur

Pages: 1 2 3 4 5

Dans: Peugeot

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

Les 20 plus lus

 

  • Essai Tesla Model X 90D
  • Mercedes Classe S: facelift Ă  Shanghai
  • Essai Audi Q7 e-tron
  • Essai Peugeot 308 GTi
  • Essai Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio
  • Audi e-tron Sportback concept
  • Mercedes Concept A Sedan
  • Essai Audi SQ7
  • Essai Mazda CX-5
  • Mercedes GLC 63 AMG 4MATIC+
  • Essai VW Tiguan 2.0 TSI 4Motion
  • Essai Renault Talisman GrandTour: le grand break ?
  • Essai Tesla Model S 90D
  • Essai Renault Espace 5 Initiale Paris
  • Essai longue durĂ©e Porsche Macan S: cherchez la faille
  • Essai Ford Edge Vignale