Essai Abarth 500 EsseEsse: « Esse » bien utile ?

Essai Abarth 500 Esse Esse

Nous essayons la version vitaminée de l’Abarth 500. 

En début d’année, nous vous proposions l’essai de l’Abarth 500 de 135 chevaux, bombinette amusante et attachante, mais pas dénuée de défauts non plus. Le constructeur au scorpion propose désormais en option un kit baptisé « EsseEsse » dopant sa puce et la rendant encore plus radicale.

Essai Abarth 500 Esse Esse

Le principe est très simple : contre CHF 4’990.- vous recevrez une magnifique caisse en bois estampillée Abarth contenant : quatre superbes jantes OZ de 17 pouces montées de Pirelli P Zero en 205/40 R 17, quatre disques de freins perforés et leurs plaquettes hautes performances, quatre ressorts d’amortisseurs courts, un filtre à air « BMC », les badges « EsseEsse » de circonstance et enfin une reprogrammation du boîtier électronique pour offrir une puissance maxi de 160 CV et 230 Nm de couple. Tout cet attirail sera gracieusement installé par votre Abarth Center (le montage et l’homologation sont inclus dans le prix du kit) et, cerise sur le gâteau, vous pourrez même emporter la fameuse caisse chez vous afin qu’elle serve de table basse de salon, par exemple. Avouez que le concept est plutôt original et les caractéristiques intéressantes.

Essai Abarth 500 Esse Esse Essai Abarth 500 Esse Esse compteur

Côté esthétique, pas de bouleversement. La ligne de la EsseEsse est identique à celle de l’Abarth 500 « standard ». Seule différence notoire, les jantes à rayons de 17’’ alliées aux ressorts courts affirment encore plus la présence de notre puce sur la route, « posée parterre » juste comme il faut. Les observateurs auront noté la présence du logo EsseEsse placé sur le hayon.

Essai Abarth 500 Esse Esse

A l’intérieur, aucun gadget ne vient apporter une quelconque valeur ajoutée à cette version par rapport à celle de base. Vu la vocation « piste » qu’a voulu donner Abarth à sa mouture survitaminée de la 500, il aurait été sympa de proposer dans le kit le GPS avec télémétrie disponible en option. Ceci aurait au moins pu mieux démarquer notre destrier du reste de la gamme. En outre, en vous délestant de trois billets violets de plus, vous pourrez disposer des superbes baquets allégés fabriqués par Sabelt et qui apporteront une touche résolument « racing » à votre cockpit.

Pages: 1 2

Dans: Abarth

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

MotorDoctor.Fr

Les 20 plus lus

 

  • Essai Porsche 911 GT3: haute fidélité
  • Jaguar E-Pace
  • Essai Audi RS5 Coupé
  • Aston Martin Valkyrie: les détails
  • Essai VW Multivan T6: le transporteur
  • Essai Land Rover Discovery Sport: baroudeur familial
  • Essai Audi SQ5 TFSI: chasseur de Macan ?
  • Essai VW Tiguan 2.0 TSI 4Motion
  • Essai Porsche 911 Carrera 4 GTS Cabriolet
  • Audi A8: le futur du luxe
  • Essai Audi S4 Avant B9: pour le meilleur
  • Hyundai i30N: en route
  • Essai Mazda MX-5 ND: oui !
  • Essai longue durée Porsche Macan S: cherchez la faille
  • Essai Renault Espace 5 Initiale Paris
  • Essai comparatif Porsche Cayman GT4 & GTS: le prix de la rigueur