Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 39153
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Un socio-démocrate à la Maison Blanche ?

Message par ze_shark » 12 févr. 2020 09:02

A mon avis, elles sont minces, mais je pensais la même chose des candidatures d'Obama et de Trump.
Si les jeunes se mettaient à voter, peut-être.

Il y a donc un risque certain si c'est Bernie.
Il y a aussi un risque certain si c'est pas Bernie que les Bernie Bros boudent et ne votent pas, comme en 2016.

Le modèle de 538 prédit maintenant
- 38% pour Sanders,
- 33% pour une convention contestée (personne n'arrive à la convention avec une majorité de délégués)
- 18% pour Biden
Si Biden implose et que le report de voix centristes se fait sur Buttigieg et Klobuchar, ça pourrait avoir une incidence notable. On peut cependant dire la même chose de Warren avec Sanders.

J'aurais dû mentionner Mike Bloomberg car on commence à voir les effets du quart de milliard qu'il a déjà dépensé en pub. Il n'est pas sur les bulletins de votes des 4 premiers scrutins (Iowa, New Hampshire, Nevada, Caroline du Sud). Mais il est passé de 0 à une quinzaine de pourcent sur le plan national.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 39153
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Donald en verve

Message par ze_shark » 14 févr. 2020 17:11

Trump est complètement déchaîné. En parallèle avec sa vendetta contre toutes les personnes ayant témoigné contre lui, et de son intervention dans le procès contre Roger Stone, Trump s'attaque maintenant à l'état de New York avec un chantage au vu et au su de tous.

La justice de l'état de NY a des procédures ouvertes contre lui sur de multiples fronts, principalement financiers. Il exige qu'elles cessent et met dans la balance la participation de l'état de NY au programme fédéral d'immigration facilitée Global Entry.



Ca aurait été le scandale du siècle pour n'importe quel président. Pour Trump, ca s'appelle Jeudi.

https://www.politico.com/news/2020/02/1 ... ons-114991

Avatar de l’utilisateur
Tom63
Membre V8
Membre V8
Messages : 5052
Inscription : 22 oct. 2008 15:45
Localisation : Entre Paris et les volcans

Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Message par Tom63 » 18 févr. 2020 21:58

Deuxième d'un des derniers sondages avec 19%, Bloomberg est qualifié pour le débat de LasVegas demain.

Image

Il devrait y aller, ce sera un gros test. Tous devraient se liguer contre lui, au plus grand bonheur de Sanders qui aurait sinon été la cible.

Bloomberg est aussi sérieusement remonté dans les sondages des États participants au Super Tuesday.
Thomas

“When you see the tree you're about to hit, it's called understeer. When you can only hear and feel it, it's oversteer”
Walter Rohrl

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 39153
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Donald magnanime

Message par ze_shark » 19 févr. 2020 20:06

Donald aime pardonner ... ses amis politiques et les personnes qui résonnent avec les thèmes qui lui sont cher, comme la corruption décomplexée.
La liste de la fournée d'hier.

Il sort aujourd'hui qu'il a voulu pardonner Julian Assange à condition qu'Assange prouve que les russes n'étaient pas impliqués dans le hacking des emails des démocrates en 2016.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 39153
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

La valse des DNI

Message par ze_shark » 21 févr. 2020 13:22

Le poste de DNI (Director of National Intelligence) a été créé (par une loi) après le 11 Septembre 2001 et les manquements de synchronisation entre les 17 agences de renseignement américaines. Son rôle est d'assurer la consolidation, la synchronisation et l'information des branches du pouvoir sur les menaces à la sécurité de l'état.

L'acting DNI, Joseph Maguire, choisi par Trump après avoir viré le précédent il y a 6 mois, Dan Coats, également choisi par Trump, a donc fait son job en donnant un briefing au Congrès sur l'ingérence des Russes dans la campagne présidentielle 2020.

Résultat: viré par Trump pour avoir eu l'outrecuidance de faire son job et informer le parlement que les russes sont de nouveau à l'ouvrage pour 2020. Remplacé par un incompétent notoire, Richard Grenell, ambassadeur des USA en Allemagne, soutien indéfectible et risée des chancelleries européennes.

Pendant ce temps, les démocrates sont en chemin vers le consensus. Non, je déconne. Ils sont en train de s'écharper. Le débat de mercredi soir pour le moins animé, a vu de multiples front s'ouvrir:
- tous unis contre Bloomberg, auteur d'une prestation moyenne (il sait qu'il y a plus de gens le nez dans Facebook que derrière leur TV)
- Buttigieg assez brillant dans ses attaques contre Sanders, et prises de bec répétées avec Klobuchar, concurrente centriste directe

Le caucus du Nevada a lieu ce samedi. Sanders pourrait en sortir renforcé. Le modèle de 538 donne 2 chances sur 5 d'une convention contestée où aucun candidat n'arrive avec la majorité absolue. Crêpage de chignon garanti en direct à la TV sur plusieurs jours, et les Bernie Bros qui claquent la porte comme en 2016.

Pour boucler avec les russes, leur but premier est de semer la discorde dans les démocraties et dans les grandes alliances (UE, OTAN). En 2016, favoriser Trump était le choix évident.

En 2020, pousser l'investiture puis la victoire de Sanders à la raclette contre Trump maximiserait sans doute la discorde et l'instabilité institutionnelle. Trump déclarerait l'élection truquée et invalide, créant une crise sans précédent. Partir du principe que Putin va favoriser la réélection de Trump plutôt que le chaos n'est pas une évidence. Le but ultime pour Putin (et Xi, Erdogan etc ...) est de démontrer que la démocratie ne fonctionne pas.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 39153
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Country commune

Message par ze_shark » 22 févr. 2020 21:17

Les caucus du Nevada sont en direct sur CNN actuellement. Vraiment en direct. Les portes sont fermées, les gens sont là pour deux heures, il vont faire le 1st alignment bientôt.

Sondages d'entrée: 1/3 super libéral (donc à gauche), 1/3 assez libéral, 1/3 plutôt modéré, gros avantage à Bernie Sanders dans les préférences déclarées.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 39153
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Sanders en tête dans le Nevada

Message par ze_shark » 23 févr. 2020 07:56

Consolidation (il n'y a pas de dépouillement) des résultats seulement à 50% selon CNN, mais Sanders est largement devant avec 46.6% devant Biden (19.2%) et Buttigieg (15.4%).

36 délégués sont en jeu, 13 seront alloués en fonction du total des votes dans l'état, 23 selon les résultats individuels dans les districts.
Avec un seuil de viabilité à 15% qui fait que Warren et Klobuchar auront probablement zéro. A ce stade, c'est plus la perception de momentum que les délégués qui comptent, les nombres en jeux sont presque insignifiants par rapport au Super Tuesday du 3 Mars (et l'entrée effective de Bloomberg dans les scrutins).

Sanders résume parfaitement son attitude dans ce tweet:


C'est fuck you. Et fuck you. Le double langage est ce qui a incité ses troupes à ne pas voter Clinton en 2016.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 39153
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Sanders: des promesses, pas de plans

Message par ze_shark » 24 févr. 2020 16:40



Quatre ans plus tard, les mêmes promesses, toujours pas de plan.
Sais pas combien ça coûtera, encore moins comment financer. Ca tient du détail à des dizaines de trillions de dollars.

C'est clair que comparé à Trump, ça tient du prix Nobel en économie, mais quand on porte le label socialiste, on traine un tel boulet qu'il faut exceller. Et Sanders ne s'intéresse pas aux "détails", car quand le but est de tout foutre en l'air dans une révolution politique, les détails, on s'en cogne.

La machine à réélire Trump est de nouveau à l'oeuvre, et il semble qu'il y a autant de crétins à l'extrême gauche qu'à l'extrême droite. Ils ont juste des valeurs plus nobles et décentes.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 39153
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Caroline du Sud

Message par ze_shark » 29 févr. 2020 18:06

On vote en Caroline du Sud aujourd'hui, Biden est favori, ce qui mettrait un frein à la poussée de Sanders.

https://fivethirtyeight.com/features/ou ... a-primary/

La Caroline du Sud est une primaire ouverte, les électeurs enregistrés comme indépendants ou républicains peuvent également voter. Trump a appelé hier soir ses supporters à aller voter Sanders ...

Il semble de plus en plus que le moins pire qu'on puisse espérer est une convention contestée où Sanders arrive avec une pluralité de délégués, mais pas la majorité pour gagner au premier tour. Les reports de voix définiraient le nominé. Et quoi que Sanders fasse, les bernie bros bouderaient probablement à nouveau l'élection.

Les choses deviennent vraiment sérieuses mardi prochain avec le Super Tuesday où 14 états et un tiers des délégués sont en jeu.

Avatar de l’utilisateur
Nyrvan
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1718
Inscription : 01 avr. 2013 13:03
Véhicules : MINI JCW & Countryman

Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Message par Nyrvan » 29 févr. 2020 18:20

Est-ce que Sanders serait vraiment moins "dangereux" pour Trump ? Les américains ne seraient plus à une con... euh un paradoxe près. Non ?

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 39153
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Sanders vs Trump

Message par ze_shark » 29 févr. 2020 20:40

Grande question.

Si tu regardes les sondages:
1) les sondages nationaux placent presque tous les démocrates loin devant Trump, Biden plus ou moins à égalité avec Sanders, mais n'ont aucune pertinence pour le système électoral américain
2) les sondages dans les 6 swing states sont nettement plus serrés voire favorables à Trump, et éludent souvent le fait que les démocrates doivent quasiment tous les gagner si l'on considère la Floride acquise à Trump
3) aucun de ces sondages ne tient compte de la possibilité que Sanders pourrait fragiliser un blue state par ses positions trop à gauche, ce qui aurait un effet dévastateur sur le collège électoral
4) des sondages sur la présidentielle sont aujourd'hui aussi valables que ceux sur les votations suisses du 17 mai: 80% des sondés ne connaissent pas les détails.

Le cas Sanders repose sur l'hypothèse que les masses jeunes et populaires vont se ruer dans les bureaux de vote le 3 Novembre 2020. Jusqu'ici, dans les 3 primaires déjà éclusées, ça n'a clairement pas été le cas. La participation est tiède alors que c'est censé être le début de la révolution.

Sur le fond, Sanders est un idéologue inflexible, et même si il y a peu de chances qu'il ait des majorités suffisantes dans les deux chambres pour déployer son programme, certaines de ses positions sont entre le problématique et le toxique pour la politique US:
- medicare for all: caisse unique, 150m d'américains perdent la couverture médicale payée par leur employeur
- université gratuite et abandon des dettes d'étudiants: remède de cheval à un énorme problème, mais extrêmement problématique et surtout ruineux
- immigration: rendre l'immigration illégale non punissable, ce qui revient à ouvrir la frontière sud, impensable
- son cynisme sur le financement "comme au Danemark": son modèle est de faire passer les US (budgets des gouvernements fédéraux/états/locaux à 35% du PIB) au modèle danois (51% du PIB), soit pas la France mais presque.
Liste non exhaustive, on pourrait ajouter ses sympathies pour les dictatures communistes.

La facilité est de dire que si les US ont élu Trump (par 70'0'00 voix dans 3 états soit ~0.1% du suffrage total), n'importe qui peut être élu. C'est la différence entre le possible et le probable. Les US sont un pays de droite aux fondements ulta-libéraux et libertaires où le centre politique est qqpart entre PDC et PLR en équivalence Suisse. Sanders est pas loin du POP. Dans un pays 52/48 qui vote à droite au moindre doute, être à l'extrême n'est pas une recette fiable de succès.

Je recommande au passage cet épisode de The Weeds où Mat Yglesias et Ezra Klein discutent des l'électabilité de Sanders

Avatar de l’utilisateur
Nyrvan
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1718
Inscription : 01 avr. 2013 13:03
Véhicules : MINI JCW & Countryman

Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Message par Nyrvan » 01 mars 2020 02:00

Merci pour ces infos.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 39153
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Caroline du Sud

Message par ze_shark » 01 mars 2020 07:37

Biden: 48.4%
Sanders: 19.9%
Steyer: 11.9%
Buttigieg: 8.2%

Grosse victoire de Biden dans un état où l'électorat démocrate est à dominance noire.
Steyer, qui avait dépensé une fortune sur cet état, se retire.
Buttigieg continue à démontrer la peine qu'il a à se faire connaître et convaincre au-delà de l'électorat blanc universitaire.

Le modèle de 538 donne maintenant 3 chances sur 5 d'une convention disputée (aucun candidat avec la majorité absolue).

On verra déjà mardi si les $$$ de Bloomberg ont été efficaces. Ca n'a pas été le cas de Steyer, mais Steyer n'a pas la notoriété de Bloomberg, et n'y a pas mis les mêmes moyens.

Avatar de l’utilisateur
Tom63
Membre V8
Membre V8
Messages : 5052
Inscription : 22 oct. 2008 15:45
Localisation : Entre Paris et les volcans

Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Message par Tom63 » 01 mars 2020 09:01

Image
Thomas

“When you see the tree you're about to hit, it's called understeer. When you can only hear and feel it, it's oversteer”
Walter Rohrl

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 39153
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Message par ze_shark » 02 mars 2020 19:56

La situation se décante rapidement.
Après le retrait de Steyer, c'est Buttigieg qui a bâché hier, puis Klobuchar qui se retire aujourd'hui.
Warren par contre semble inflexible, mais elle bouffe des voix à Sanders sur le flanc gauche du parti.

Donc c'est une triangulaire entre Sanders (+Warren) contre Biden contre Bloomberg pour la grande bataille du Super Tuesday.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités

Axa Aubonne Accessoires Auto - Jantes Alu - Pneus