Injection directe: dépôts de carbone ?

Avatar de l’utilisateur
Corsugone
F1 Champion
Messages : 14776
Inscription : 04 mars 2008 20:10
Localisation : Chez Guignol
Contact :

Message par Corsugone » 26 avr. 2009 08:43

David a écrit :Est-ce que le fait d'utiliser de l'essence à haut indice d'octane (genre V-Power) peut diminuer le phénomène ?

Les M5 E39 souffrant du même mal, c'est ce qui semble être conseillé ainsi que de pousser régulièrement le moteur dans les hauts régimes pour "décrasser" le moteur !
Cela ne peut qu'améliorer du fait que le V-POWER est sans souffre comme le Total SP98 Excellsium, l'article suivant tend à prouver qu'il y a bien une relation de cause à effet entre l'adoption par les constructeurs de l'injection direct et le SP sans souffre obligatoire au 1er Janvier 2009 dans l'UE :

http://www.lefigaro.fr/automobile/2006/ ... soufre.php

C'est la raison pour laquelle je pense qu'il y a fort à parier que les problèmes constatés ci-dessus sont au moins en partie dus au carburant utilisé.
"I have a problem with Porsches. They're wonderful cars, but I know I could never live with one. I don't go around saying that Porsches are a pile of dung, but I do know that psychologically I couldn't handle owning one" Rowan Atkinson.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 36076
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Message par ze_shark » 26 avr. 2009 14:03

David a écrit :Est-ce que le fait d'utiliser de l'essence à haut indice d'octane (genre V-Power) peut diminuer le phénomène ?

Les M5 E39 souffrant du même mal, c'est ce qui semble être conseillé ainsi que de pousser régulièrement le moteur dans les hauts régimes pour "décrasser" le moteur !
Sur un moteur à injection directe, ça sert justement à rien car le carburant ne passe pas par les soupapes d'admission.
Sur les moteurs à injection classique, je ne suis pas sûr non plus de la corrélation entre l'indice d'octane et les propriétés détergentes.
Je comprends l'aspect intuitif des hauts régimes, mais pas forcément la fondation techique de cette théorie du décrassage. Est-ce vraiment une question de régime ou de température de fonctionnement ?

Avatar de l’utilisateur
David
Membre V8
Membre V8
Messages : 5560
Inscription : 16 août 2005 19:09
Véhicules : Porsche 997 Carrera 4s, Mercedes A200 AMG Line
Contact :

Message par David » 26 avr. 2009 15:02

ze_shark a écrit :
David a écrit :Est-ce que le fait d'utiliser de l'essence à haut indice d'octane (genre V-Power) peut diminuer le phénomène ?

Les M5 E39 souffrant du même mal, c'est ce qui semble être conseillé ainsi que de pousser régulièrement le moteur dans les hauts régimes pour "décrasser" le moteur !
Sur un moteur à injection directe, ça sert justement à rien car le carburant ne passe pas par les soupapes d'admission.
Effectivement, tu as raison...j'ai trouvé quelques infos intéressantes concernant le cas de la M5ici.

et quelques photos ici.

Concernant l'indice d'octane voici ce que j'ai pu constater après 20K km au volant de ma M5...durant les 10K premiers km pendant lesquels j'ai fait le plein avec de la 95 uniquement, aucune consommation au niveau de l'huile. Pour les 10K km suivants, j'ai mis uniquement de la 98 et là ma consommation d'huile est passé à 0.5l pour 1500km.

Serait-ce dû aux propriétés détergentes de l'essence à indice d'octane plus élevé ?

Avatar de l’utilisateur
Corsugone
F1 Champion
Messages : 14776
Inscription : 04 mars 2008 20:10
Localisation : Chez Guignol
Contact :

Message par Corsugone » 26 avr. 2009 18:51

Une petite page sympa sur l'injection directe :

http://www.histomobile.com/dvd_histomob ... /111-1.asp
"I have a problem with Porsches. They're wonderful cars, but I know I could never live with one. I don't go around saying that Porsches are a pile of dung, but I do know that psychologically I couldn't handle owning one" Rowan Atkinson.

Avatar de l’utilisateur
Gringo
Membre V8
Membre V8
Messages : 1581
Inscription : 24 févr. 2006 18:19
Véhicules : -

Message par Gringo » 26 avr. 2009 19:25

Les Diesels ont l'injection directe généralisée et l'EGR depuis belle lurette et ne rencontre pas les mêmes problèmes.

Est-ce ces moteurs essences encrassés sont largement utlisés en ville et peu dans les régimes optimaux pour le rendement?

Les mitsu GDI existent depuis longtemps. Ont-ils un EGR et ces problèmes?

C'est une problématique intéressante.
Moi: amateur d'automobiles, marié avec 2 enfants.
Ma femme: mariée, 3 enfants et 1000 chevaux.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 36076
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Message par ze_shark » 02 mai 2009 18:56

N'ai pas de réponses à ces questions, mais plus j'en lis, moins je comprends et plus je trouve intéressant !

Un autre exemple: VW EOS (2.0 FSI j'imagine), 22Kmiles, USA:
Image
Et un autre: Audi RS4, 3700 miles, UK:
Image

Selon ce que j'ai glâné, les moteurs à injection directe tendent à fortement diluer leur huile (ce que la boulimie des RS4 pour le précieux liquide semblerait contredire, mais peut-être que ce serait encore pire avec une admission classique). Comprends pas encore pourquoi, mais c'est ce qui amènent beaucoup de proprios de 1/3/535i (ça existe aux US) à accélérer drastiquement les intervales de vidange, la dilution combinée avec la température de fonctionnement anormalement élevée du moteur devenant un cocktail inquiétant pour la fiabilité à long terme.
L'huile accumule toute sorte de cochonneries, notamment des impuretés provenant de l'essence. Le recyclage des vapeurs d'huile sortant de l'embiellage étant obligatoire, des dépôts se forment au revers des valves.

En me documentant, j'ai découvert BITOG (ce n'est pas une version triple X des X-men mais le site bobistheoilguy.com où des fondus font analyser leur huile à tours de bras pour comprendre ce qui se passe dans leur moteur. Je poursuis ici sur le sujet.

GVA-SFO
DTM
DTM
Messages : 744
Inscription : 22 nov. 2008 20:31
Localisation : Genève et San Francisco Bay area

Message par GVA-SFO » 05 juin 2009 22:55

Tout d'abord, merci à The_Shark d'avoir introduit ce sujet (passionant).

Je pensais au début comme The-Shark, soit: le coupable étant la recirculation des diverses vapeurs d'huile. Pas pas plus tard qu'aujourd'hui, en parlant à un technicien de chez Rector Motors (Burlingame, CA, agent Audi et Porsche), le gars me disait qu'il s'agit essentiellement de l'huile cuite, provenant des coulisses de soupapes, ..comme l'a déjà très justement mentionné ci-dessus Vravolta.

En injection "indirecte", il semble que l'essence (ou, surtout, ..les additifs) font le nettoyage, mais avec le DFI, l'air ne nettoye plus rien, et ..il fait très chaud, de l'autre côté des soupapes !
On pourrait bien se retrouver avec des moteurs dfi qui injectent un additif nettoyant dans l'air dans le futur, car il semble qu'il n'y a pas 36 solutions pour résoudre ce problème.

Par contre, effectivement: Pourquoi on ne retrouve pas ce même problème sur les diesel modernes ??

Notons encore, que du côté "profit" du DFI, il semble que la conso chute très fortemement, je parlais récemment à un ami qui roule en 997mk2 (S) et il me disait qu'il était maintenant à 30mpg (moins de 8l/100km en mode "campagne", et 20 mpg en ville (12l/100km) ..à San Francisco, ou la conduite n'est pas très économique (colinnes) !!

Avatar de l’utilisateur
sputnick
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1796
Inscription : 11 oct. 2005 09:47
Véhicules : Model S P90D, Z06, 850i
Localisation : Chexbres

Message par sputnick » 06 juin 2009 00:05

GVA-SFO a écrit :Par contre, effectivement: Pourquoi on ne retrouve pas ce même problème sur les diesel modernes ??
La température n'est pas la même. Et cela doit jouer un rôle.

Est-ce là aussi ce problème de dépôt ne provient-il pas d'une utilisation dans une gamme de températures inappropriées.
Plus froid, il devrait y avoir moins de dépôts.
Plus chaud, il devrait se décalaminer.
C'est peut-être entre deux que c'est pas bon.

- Sput
[img]http://www.goutte-d-eau.org/sputnick/asphalte/850_330.gif[/img] <= + Corvette Z06 + Tesla Model S P90D

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 36076
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Injection directe: dépôts de carbone ?

Message par ze_shark » 21 août 2011 13:10

Il semble qu'Audi et VW n'ont pas l'exclu de ces problèmes, voici un N54 BMW (135i) à 70'000km (source
Image
Une autre, anglaise
Image

Avatar de l’utilisateur
Corsugone
F1 Champion
Messages : 14776
Inscription : 04 mars 2008 20:10
Localisation : Chez Guignol
Contact :

Re: Injection directe: dépôts de carbone ?

Message par Corsugone » 30 sept. 2011 07:59

Va savoir si l'utilisation de ce nouveau type de bougie à plasma participerait à la réduction du dépot de carbone, je ne sais pas mais le truc semble vraiment prometteur surtout qu'il est adaptable sur un moteur existant.

Image
"I have a problem with Porsches. They're wonderful cars, but I know I could never live with one. I don't go around saying that Porsches are a pile of dung, but I do know that psychologically I couldn't handle owning one" Rowan Atkinson.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 36076
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Injection directe: dépôts de carbone ?

Message par ze_shark » 01 oct. 2011 02:08

Tu crois vraiment que la bougie peut avoir un impact sur ce qui se passe en amont de la soupape d'admission ?

Avatar de l’utilisateur
Corsugone
F1 Champion
Messages : 14776
Inscription : 04 mars 2008 20:10
Localisation : Chez Guignol
Contact :

Re: Injection directe: dépôts de carbone ?

Message par Corsugone » 01 oct. 2011 06:47

Jusqu'à preuve du contraire, il n'y aucune explication sur ce qu'il se passe réellement, ces dépôts sont-ils du un résidu se formant à l'ouverture de la soupape d'admission via des résidus dus à une mauvaise combustion et/ou un calage spécifique des soupapes ? Ch'ai pas. La théorie veut que le phénomène se forme avant, je suis bien d'accord mais bon si l'analyse était simple, il y aurait déjà une solution.
"I have a problem with Porsches. They're wonderful cars, but I know I could never live with one. I don't go around saying that Porsches are a pile of dung, but I do know that psychologically I couldn't handle owning one" Rowan Atkinson.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 36076
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Injection directe: dépôts de carbone ?

Message par ze_shark » 01 oct. 2011 15:04

L'explication la plus plausible reste celle de la recirculation des vapeurs d'huiles provenant du bloc moteur, vapeurs d'huiles qui forment des dépôts qui ne sont pas nettoyés par l'effet détergent du mélange de carburant circulant dans les conduits d'admission dans un moteur à injection classique.
Je n'ai pas lu de rapport sur un cas où des dépôts se seraient formé à l'échappement.

Peut-être que ta Polo est le cobaye idéal pour une petite séance d'endoscopie ?

Sent from my HTC Vision using Tapatalk

Avatar de l’utilisateur
Corsugone
F1 Champion
Messages : 14776
Inscription : 04 mars 2008 20:10
Localisation : Chez Guignol
Contact :

Re: Injection directe: dépôts de carbone ?

Message par Corsugone » 01 oct. 2011 16:57

Excellente idée, je vais demander à VW :lol: je leur amène cette semaine la voiture pour GPS out, d'un autre coté, je ne suis pas certain qu'ils sachent ce qu'est la recirculation des vapeurs d'huile et je ne plaisante pas :?

Je vote aussi recirculation des vapeurs mais bon je reste coi quant au peu de communication du net sur sujet. le problème était-il aussi vrai pour les diesels ??
"I have a problem with Porsches. They're wonderful cars, but I know I could never live with one. I don't go around saying that Porsches are a pile of dung, but I do know that psychologically I couldn't handle owning one" Rowan Atkinson.

Avatar de l’utilisateur
wat
WTCC
WTCC
Messages : 402
Inscription : 19 juil. 2009 09:14
Localisation : Lausanne

Re: Injection directe: dépôts de carbone ?

Message par wat » 01 oct. 2011 18:04

Ca serait intéressant de savoir quels carburants les propriétaires de ces voitures utilisaient.
Le diesel, c'est le mal. Les i3, c'est le bien.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 19 invités

JS Classic Accessoires Auto - Jantes Alu - Pneus