Essai Bentley Continental GT Speed: continuité

Bentley Continental Gt Speed Yellow

Beluga. La dénomination de la teinte de la sellerie est à elle seule évocatrice du monde dans lequel nous transporte Bentley. La marque de Crewe décline les versions de son produit phare, la Continental GT, la version Speed amenant une touche de sportivité faisant écho à son histoire. Sa devancière nous avait charmé, c’est donc avec impatience que nous attendions l’essai de cette nouvelle mouture.

Bentley Continental Gt Speed Yellow Bentley Continental Gt Speed MkI

Le style de la nouvelle Continental GT (à gauche) a évolué dans la continuité, les optiques de phares extérieures diminuant en diamètre et étirant le profil avant alors que la crête de l’aile avant fait désormais un virage à plat vers une  calandre plus haute au lieu de plonger vers la partie inférieure du bouclier. La nervure au centre du capot s’affirme un peu plus, la découpe des écopes est plus affirmée, plus agressive. A l’arrière, les optiques reprennent le contour elliptique des sorties d’échappement comme sur le modèle précédent, et le profil de la malle est plus saillant. Les dimensions n’évoluent guère en longueur, le coupé de 4.80m prenant par contre deux gros centimètres en largeur et en hauteur. Pas d’évolution significative non plus sur le plan pondéral, nous avons mesuré notre Speed à 2379 kg avec le plein d’essence, avec une répartition de 57.3% sur l’avant et 42.7% sur l’arrière, soit à peine 13 kg de moins que le modèle précédent.

Bentley Continental Gt Speed Yellow

L’intérieur mise également sur la continuité, la plus grande évolution se concentrant sur l’écran multimédia, désormais tactile et mesurant 8 pouces en diagonale. Bien qu’en très net progrès par rapport au système précédent, tant l’interface graphique que les fonctions à disposition ne sont pas encore state-of-the-art, mais tout fonctionne à satisfaction et l’essentiel est présent. Le reste de l’intérieur est conforme à la réputation de Bentley, un cocon de cuir soyeux, de moquettes profondes et de touches de chrome discrètes. Les assemblages sont parfaits, la qualité de réalisation remarquable, un régal pour le regard, le toucher et l’odorat. La finition carbone/piano black ne serait pas mon choix de prédilection, mais elle est cohérente avec l’esprit sportif de la version Speed et de toute manière configurable aux souhaits de l’acquéreur. Souverainement confortable, luxueux sans tapage. Le chic intrinsèque, pas affiché. Malgré les dimensions généreuses du coupé, l’espace réservé aux places arrière est compté pour un adulte de ma taille (182cm), tant au niveau des jambes que de la garde au toit. Bien plus habitable que toutes les GT 2+2 du marché, mais n’imaginez pas emmener un couple d’amis pour un week-end à Monte Carlo à moins de loger mesdames à l’arrière, des dames qui auront une carrure plus menue qu’une beach-volleyeuse norvégienne. Le coffre à bagages de 358 litres manque de hauteur, mais offre une profondeur appréciable.

Bentley Continental Gt Speed Yellow Intérieur Bentley Continental Gt Speed Yellow Instruments Bentley Continental GT Speed Calandre

Pages: 1 2 3 4

Dans: Bentley

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

MotorDoctor.Fr

Les 20 plus lus

 

  • Essai Alpine A110 Première Edition: vers les sommets ?
  • McLaren Senna
  • Essai Nissan GT-R 2017: irréductible
  • Essai Kia Stinger GT 3.3 T-GDi
  • Essai Audi SQ5 TFSI: chasseur de Macan ?
  • Essai Skoda Karoq
  • Essai Volvo XC60 T8: l’alternative
  • Essai Audi S4 Avant B9: pour le meilleur
  • Essai Renault Megane Grandtour GT
  • Essai Honda Civic Type-R GT: exigeante
  • Essai VW Multivan T6: le transporteur
  • Essai Land Rover Discovery Sport: baroudeur familial
  • Essai Audi RS3 Berline 8V 2017
  • Essai Maserati Levante: nécessaire
  • Essai Porsche 718 Boxster & Cayman
  • Lamborghini Urus: Super Sport