Des imbéciles pareils 2 [le fil de la grogne populaire]

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 38987
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Des imbéciles pareils 2 [le fil de la grogne populaire]

Message par ze_shark » 05 août 2020 19:03

Ca ne se traduirait que par une escalation symétrique de la violence initiale des agresseurs.

La comparaison avec l'armement citoyen aux US est valable. Ca n'a rien résolu. Les criminels se sont juste adaptés en conséquence.

Les solutions aux problèmes sociétaux sont sociétales.
Je ne suis pas sûr d'avoir une explication des raisons pour lesquelles les choses dégénèrent en Suisse (ou sont perçues comme telles) car ce n'est certainement pas un problème de paupérisation généralisée. Et pourtant la violence ordinaire semble augmenter. Ou est perçue comme tel.

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 3863
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Des imbéciles pareils 2 [le fil de la grogne populaire]

Message par vravolta » 06 août 2020 10:06

Au detail pres qu’il existe une asymetrie: s’il est simple d’apprendre les bases de l’autodefense, cela demande un investissement plus lourd pour acquerir les skills pour mettre à mal une autodefense basique.
Par ailleurs, le simple fait de comprendre ce qu’il se passe fait tomber la peur qui est un puissant facilitateur dans la reussite d’un racket. Du coup, le jeu en vaut de moins en moins la chandelle et les malfrats en tous genres s’orientent vers d’autres occupations.

Qu’un malfrat US soit armé ne change pour lui rien au fait qu’un cotoyen armé pourrait lui coller une balle. Des lors, il faut plus de motivation pour commettre un vol que dans un pays desarmé car dans un cas, tu risques prison et mandale, dans l’autre, l’enjeu est le cimetiere. C’est le principe de la force de dissuasion: bien que ricains et russes se soient armés egalement avec des tetes nucleaires, depuis qu’ils en ont, ils ne se tapent plus dessus car ils savent qu’ils peuvent eliminer l’autre mais ils seront alors aussi eliminés. C’etait tres different quand chacun n’avait que des armes conventionnelles.

Donc c’est vrai que s’armer, se former a la self defense entraine l’escalade de l’autre clan. Mais c’est faux de dire que le nouveau rapport de force est inchangé. Dans la nouvelke situation, l’agresseur a plus a perdre. C’est la toute la pertinence de la dissuasion dont le but n’est pas d’utiliser l’arme mais de dissuader l’agresseur de tenter.

Avatar de l’utilisateur
Tom63
Membre V8
Membre V8
Messages : 5014
Inscription : 22 oct. 2008 15:45
Localisation : Entre Paris et les volcans

Re: Des imbéciles pareils 2 [le fil de la grogne populaire]

Message par Tom63 » 06 août 2020 10:20

Et à quel moment Russes et Américains se sont tapés dessus lorsqu'ils ne détenaient que des armes conventionnelles de part et d'autre?
Thomas

“When you see the tree you're about to hit, it's called understeer. When you can only hear and feel it, it's oversteer”
Walter Rohrl

bence
F1
F1
Messages : 5463
Inscription : 03 févr. 2007 18:59
Véhicules : BMW M340i
BMW 335i
MV Agusta F3 675
Localisation : Budapest

Re: Des imbéciles pareils 2 [le fil de la grogne populaire]

Message par bence » 06 août 2020 11:41

ze_shark a écrit :
05 août 2020 19:03
Ca ne se traduirait que par une escalation symétrique de la violence initiale des agresseurs.

La comparaison avec l'armement citoyen aux US est valable. Ca n'a rien résolu. Les criminels se sont juste adaptés en conséquence.

Les solutions aux problèmes sociétaux sont sociétales.
Je ne suis pas sûr d'avoir une explication des raisons pour lesquelles les choses dégénèrent en Suisse (ou sont perçues comme telles) car ce n'est certainement pas un problème de paupérisation généralisée. Et pourtant la violence ordinaire semble augmenter. Ou est perçue comme tel.
Il y a bien entendu une forme de logique dans ce que tu avances. Toutefois, quelle est ta solution? Espérer qu’á l’instant T il y aura une fenêtre á fermer ou encore un troquet oú se réfugier?
Être mentalement préparé réduit fortement le temps perdu a être “gêlé” quand l’adrénaline monte.
Le problème est certes sociétal et la réponse devrait aussi l’être, j’ai en revanche aucune envie de faire partie de la liste des gens á qui la réponse sociétale du futur rendra hommage...

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 3863
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Des imbéciles pareils 2 [le fil de la grogne populaire]

Message par vravolta » 06 août 2020 12:23

Tom63 a écrit :
06 août 2020 10:20
Et à quel moment Russes et Américains se sont tapés dessus lorsqu'ils ne détenaient que des armes conventionnelles de part et d'autre?
Ils n’ont pas eu l’occasion car en tant que puissances « nouvelles », ils n’existaient pas vraiment avant 1914 du point de vue geopolitique. Mais en fait, peu importe. La France, les allemands et anglais se sont tapes dessus de nombreuses fois avec des armes conventionnelles, jamais avec du nucléaire.

C’est un bete principe d’analyse cout/avantage en fait: l’armement qui detruit tout rend non rentable l’attaque. Marche aussi dans d’autres domaines: via sicura, aussi debile que soit ce paquet de mesures, a rendu totalemdnt indecent l’exces de vitesse. Du coup, ca fait reflechir pas mal de monde avant d’envoyer les gaz. Le fait de te faire couper la main si tu voles chez les saoudiens est assez dissuasif à defaut d’etre proportionne et intellectuellement acceptable.

Je ne dis pas que j’aime ces méthodes disproportionnées. Je suis le premier a trouver anormal qu’il soit plus grave de rouler vite que de violer des femmes. Et bien que pro tir sportif, avec des armes à la maison, mon intention n’est pas de me defendre avec. Mais je reconnais le coté dissuasif du truc.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 38987
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Des imbéciles pareils 2 [le fil de la grogne populaire]

Message par ze_shark » 06 août 2020 13:09

bence a écrit :
06 août 2020 11:41
ze_shark a écrit :
05 août 2020 19:03
Ca ne se traduirait que par une escalation symétrique de la violence initiale des agresseurs.

La comparaison avec l'armement citoyen aux US est valable. Ca n'a rien résolu. Les criminels se sont juste adaptés en conséquence.

Les solutions aux problèmes sociétaux sont sociétales.
Je ne suis pas sûr d'avoir une explication des raisons pour lesquelles les choses dégénèrent en Suisse (ou sont perçues comme telles) car ce n'est certainement pas un problème de paupérisation généralisée. Et pourtant la violence ordinaire semble augmenter. Ou est perçue comme tel.
Il y a bien entendu une forme de logique dans ce que tu avances. Toutefois, quelle est ta solution? Espérer qu’á l’instant T il y aura une fenêtre á fermer ou encore un troquet oú se réfugier?
Être mentalement préparé réduit fortement le temps perdu a être “gêlé” quand l’adrénaline monte.
Le problème est certes sociétal et la réponse devrait aussi l’être, j’ai en revanche aucune envie de faire partie de la liste des gens á qui la réponse sociétale du futur rendra hommage...
Le postulat de base est que les risques dans certains lieux à certaines heures sont devenus beaucoup plus grands, et qu'il faut donc réagir à ces risques en se préparant à se défendre.

L'alternative est de s'adapter en évitant les lieux à risques. Perso, il me coûte zéro de ne pas sortir en ville le soir ou alors de le faire de manière très ciblée. Tout comme, en vivant à l'étranger, j'ai toujours dû avoir une compréhension assez claire des endroits où je ne pouvais pas aller de jour, même pas sortir de l'autoroute sur N sorties pour aller faire le plein ou pisser. Simplement parce qu'à l'échelon supérieur de risque, aucun cours d'autodéfense ne suffira.

Mon argument est que le cours d'autodéfense a une valeur zéro à +/- 2km à Los Angeles ou dans la baie de San Francisco, et que si la situation en Suisse ou en France est aussi mauvaise que décrite, on n'est qu'à quelques années de la même situation. Je n'ai rien contre le fait que des gens acquièrent des réflexes utiles (reste à les entrenir cependant), mais ça semble un petit peu futile et à courte vue.

A (pas si long) terme, tu ne mets de toute manière plus les pieds dans certains quartiers de Lausanne ou Yverdon-la-zone à partir d'une certaine heure. C'est malheureux, mais probablement réaliste.

Ceci dit, il y en a encore beaucoup à ce stade de la discussion qui sortent de leur série 1 pour aller mettre un pain en plein échangeur de Lütterbach à ce qui s'avère être un prof d'école bernois irrascible ? J'espère que beaucoup auront conclu que la stratégie "tout termer + enregistrement vidéo" est la seule démarche censée.

Avatar de l’utilisateur
Ebisu
Groupe N
Groupe N
Messages : 110
Inscription : 08 août 2019 15:59
Véhicules : Corvette 6.2 Z51

Re: Des imbéciles pareils 2 [le fil de la grogne populaire]

Message par Ebisu » 06 août 2020 15:34

fredz72 a écrit :
31 juil. 2020 18:02
J'ai écrit que "je serais sorti lui en coller une"?
Je ne crois pas, relis mes propos, j'ai écrit "je serais sorti..."
Comme je l'ai dit ensuite tu es clairement en situation de légitime défense si le gars commence a essayer de te frapper et ce, de manière juridique, mais bien sûr pas si c'est toi qui frappe le premier.

"Impossible de mettre sa fierté dans sa poche", "une volonté de vouloir en découdre", tu me connais?
Tu ne sais pas le nombre de fois ou j'ai mis "ma fierté dans la poche", parce que je me suis fais traité de fils de pute, le nombre de fois ou j'ai apaisé la situation pour éviter le conflit, mais il est clair que malheureusement, des fois ce n'est plus possible et il faut obligatoirement se défendre.

Il faut rester dans le monde des Bisounours, malheureusement certaines personnes (pour celles qui le peuvent encore) tombent de haut et sont extrêmement choquées, lorsqu'elles sont confrontées à la violence dont certains individus sont capables.

Je tiens à préciser, je n'étais pas en train de faire ton procès et je ne parlais pas de toi en particulier, puisque rappelons le, tu n'étais pas impliqué dans l'affaire. Je parle d'une tendance globale, raison pour laquelle j'ai bien utilisé le terme "notre civilisation", dans laquelle je m'inclus. Je ne te connais pas et je ne me permettrai pas de te juger sur ces maigres bases, par contre certaines choses que tu as dites, comme le fait de sortir de la voiture, faisaient écho à mon propos général dans la compréhension que j'en ai eu (avant que tu clarifies dans ta réponse à ZeShark). Ça s'arrête là. Je te crois sans aucune hésitation que tu fais de ton mieux et à aucun moment je ne t'ai vu comme un excité recherchant à tout prix la bagarre. Il n'y avait rien de personnel. Je reste intimement convaincu que sortir de la voiture est une erreur dans tous les cas, mais je respecte ton opinion et ton vécu.

La question n'est pas de rester dans le monde des bisounours, elle est plutôt de se questionner sur notre rapport à l'insécurité. La preuve en est, si il y a effectivement des gens qui ont eu à faire face à des situations dangereuses réelles, la majorité des témoignages des gens sur leur quotidien ne mentionnent pas qu'ils sont en danger, mais qu'ils se sentent en danger. C'est deux choses radicalement différentes et subjectives dont la confusion est la poule aux œufs d'or des politiques extrêmes depuis 30 ans.

C'est assez facile à illustrer en prenant l'exemple de mon immeuble, dans un quartier populaire mais relativement tranquille : il y a encore un certain nombre de personnes âgées, et quand je discute avec certains ils me confient qu'ils se sentent de moins en moins en sécurité dans l'immeuble et qu'ils ont vraiment peur. Pourtant, très objectivement ce dernier est très bien sécurisé, nous n'avons pas de cambriolages, le concierge fait super bien son boulot, les rapports de voisinage sont très bons et encore "à l'ancienne", etc. Quand je pousse un petit peu pour essayer de comprendre, ils m'avouent qu'ils se sentent en danger parce qu'ils voient de plus en plus de personnes "de couleur" aller et venir dans l'immeuble, et également des personnes "ne parlant pas français". Connaissant moi même bien les voisins, je sais que ce sont des familles originaires d'Afrique ou d'Asie du sud-est, tout ce qu'il y a de plus sympathiques et agréables et aspirant autant que nous à la tranquillité et la qualité de vie. Simplement, pour ces personnes âgées et vulnérables, ces personnes différentes sont identifiés comme des dangers potentiels. Par conséquent même si il n'y a aucun danger réel, en voyant "ce qui se passe à la télé", ces personnes pensent que ça va leur arriver aussi, et le sentiment d'insécurité est installé. Cela peut certainement faire sourire à notre niveau mais c'est tout à fait transposable à plus grande échelle. Le sentiment d'insécurité est tel qu'il est fabriqué et entretenu au sein des populations.

Je ne suis certainement pas un bon exemple parce que j'ai l'habitude de régions du monde où le danger est réel au quotidien (la proximité avec Abu Sayyaf par exemple m'émeut un peu plus que celle d'un dealer à Genève), mais je ne me sent pas en danger en Suisse dans les endroits où je vais et aux moments où j'y vais. Je rejoins sur ce point ZeShark, cela ne me dérange pas de ne pas aller dans les endroits "difficiles" de nuit. En fait ça ne me viendrait même pas à l'esprit puisque je m'organise autrement, c'est comme ça qu'on fait dans les pays plus délicats. Quand on sait que c'est "dangereux", et ben on s'adapte en conséquence. Je ne vais jamais du côté d'Yverdon ou Lausanne parce que je n'aime pas particulièrement la région et que je n'ai strictement rien à y faire alors je ne peux pas juger de l'état réel de ces villes, mais c'est vrai que j'en entend de plus en plus de mal sur le plan sécurité. Réalité ou perception déformée, je ne sais pas.

Tout ceci ne m'empêche cependant pas de déplorer la détérioration de la qualité de vie dans certaines zones et de trouver cela indigne d'un pays comme le notre. Je ne vois pas non plus l'évolution à moyen terme d'un oeil positif, tant notre système économique et social nous pousse à la prolifération de zones de non droit. Mais de là à sombrer dans l'anxiété et à participer à l'escalade à l'armement, il y a quand même un pas que je me refuse de franchir.

bence
F1
F1
Messages : 5463
Inscription : 03 févr. 2007 18:59
Véhicules : BMW M340i
BMW 335i
MV Agusta F3 675
Localisation : Budapest

Re: Des imbéciles pareils 2 [le fil de la grogne populaire]

Message par bence » 06 août 2020 20:48

ze_shark a écrit :
06 août 2020 13:09
Le postulat de base est que les risques dans certains lieux à certaines heures sont devenus beaucoup plus grands, et qu'il faut donc réagir à ces risques en se préparant à se défendre.

L'alternative est de s'adapter en évitant les lieux à risques. Perso, il me coûte zéro de ne pas sortir en ville le soir ou alors de le faire de manière très ciblée. Tout comme, en vivant à l'étranger, j'ai toujours dû avoir une compréhension assez claire des endroits où je ne pouvais pas aller de jour, même pas sortir de l'autoroute sur N sorties pour aller faire le plein ou pisser. Simplement parce qu'à l'échelon supérieur de risque, aucun cours d'autodéfense ne suffira.

Mon argument est que le cours d'autodéfense a une valeur zéro à +/- 2km à Los Angeles ou dans la baie de San Francisco, et que si la situation en Suisse ou en France est aussi mauvaise que décrite, on n'est qu'à quelques années de la même situation. Je n'ai rien contre le fait que des gens acquièrent des réflexes utiles (reste à les entrenir cependant), mais ça semble un petit peu futile et à courte vue.

A (pas si long) terme, tu ne mets de toute manière plus les pieds dans certains quartiers de Lausanne ou Yverdon-la-zone à partir d'une certaine heure. C'est malheureux, mais probablement réaliste.

Ceci dit, il y en a encore beaucoup à ce stade de la discussion qui sortent de leur série 1 pour aller mettre un pain en plein échangeur de Lütterbach à ce qui s'avère être un prof d'école bernois irrascible ? J'espère que beaucoup auront conclu que la stratégie "tout termer + enregistrement vidéo" est la seule démarche censée.
Tout á fait d’accord avec ces arguments. Éviter est systématiquement la meilleure solution, toutefois j’observe une tendance du mal qui vient frapper á la porte de plus en plus souvent. Je me suis pris deux pains sans la moindre raison sous les rails á la gare de Nyon en 2014, aujourd’hui je saurais comment le voir venir, éviter les coups, voir utiliser son inertie pour le mettre á terre et me barrer vitesse grand V.

Ca ne va pas me protéger d’un criminel, mais ca va me protéger de deux ivrognes qui trouvent super drôle d’aller harceler puis frapper quelqu’un qui n’a rien demandé.

fredz72
GP2
GP2
Messages : 2026
Inscription : 26 nov. 2010 10:44
Véhicules : Z3 coupé M
Localisation : Entre Jura-Vaud-Genève

Re: Des imbéciles pareils 2 [le fil de la grogne populaire]

Message par fredz72 » 06 août 2020 23:03

Ebisu a écrit :
06 août 2020 15:34
fredz72 a écrit :
31 juil. 2020 18:02
J'ai écrit que "je serais sorti lui en coller une"?
Je ne crois pas, relis mes propos, j'ai écrit "je serais sorti..."
Comme je l'ai dit ensuite tu es clairement en situation de légitime défense si le gars commence a essayer de te frapper et ce, de manière juridique, mais bien sûr pas si c'est toi qui frappe le premier.

"Impossible de mettre sa fierté dans sa poche", "une volonté de vouloir en découdre", tu me connais?
Tu ne sais pas le nombre de fois ou j'ai mis "ma fierté dans la poche", parce que je me suis fais traité de fils de pute, le nombre de fois ou j'ai apaisé la situation pour éviter le conflit, mais il est clair que malheureusement, des fois ce n'est plus possible et il faut obligatoirement se défendre.

Il faut rester dans le monde des Bisounours, malheureusement certaines personnes (pour celles qui le peuvent encore) tombent de haut et sont extrêmement choquées, lorsqu'elles sont confrontées à la violence dont certains individus sont capables.

Je tiens à préciser, je n'étais pas en train de faire ton procès et je ne parlais pas de toi en particulier, puisque rappelons le, tu n'étais pas impliqué dans l'affaire. Je parle d'une tendance globale, raison pour laquelle j'ai bien utilisé le terme "notre civilisation", dans laquelle je m'inclus. Je ne te connais pas et je ne me permettrai pas de te juger sur ces maigres bases, par contre certaines choses que tu as dites, comme le fait de sortir de la voiture, faisaient écho à mon propos général dans la compréhension que j'en ai eu (avant que tu clarifies dans ta réponse à ZeShark). Ça s'arrête là. Je te crois sans aucune hésitation que tu fais de ton mieux et à aucun moment je ne t'ai vu comme un excité recherchant à tout prix la bagarre. Il n'y avait rien de personnel. Je reste intimement convaincu que sortir de la voiture est une erreur dans tous les cas, mais je respecte ton opinion et ton vécu.

La question n'est pas de rester dans le monde des bisounours, elle est plutôt de se questionner sur notre rapport à l'insécurité. La preuve en est, si il y a effectivement des gens qui ont eu à faire face à des situations dangereuses réelles, la majorité des témoignages des gens sur leur quotidien ne mentionnent pas qu'ils sont en danger, mais qu'ils se sentent en danger. C'est deux choses radicalement différentes et subjectives dont la confusion est la poule aux œufs d'or des politiques extrêmes depuis 30 ans.

C'est assez facile à illustrer en prenant l'exemple de mon immeuble, dans un quartier populaire mais relativement tranquille : il y a encore un certain nombre de personnes âgées, et quand je discute avec certains ils me confient qu'ils se sentent de moins en moins en sécurité dans l'immeuble et qu'ils ont vraiment peur. Pourtant, très objectivement ce dernier est très bien sécurisé, nous n'avons pas de cambriolages, le concierge fait super bien son boulot, les rapports de voisinage sont très bons et encore "à l'ancienne", etc. Quand je pousse un petit peu pour essayer de comprendre, ils m'avouent qu'ils se sentent en danger parce qu'ils voient de plus en plus de personnes "de couleur" aller et venir dans l'immeuble, et également des personnes "ne parlant pas français". Connaissant moi même bien les voisins, je sais que ce sont des familles originaires d'Afrique ou d'Asie du sud-est, tout ce qu'il y a de plus sympathiques et agréables et aspirant autant que nous à la tranquillité et la qualité de vie. Simplement, pour ces personnes âgées et vulnérables, ces personnes différentes sont identifiés comme des dangers potentiels. Par conséquent même si il n'y a aucun danger réel, en voyant "ce qui se passe à la télé", ces personnes pensent que ça va leur arriver aussi, et le sentiment d'insécurité est installé. Cela peut certainement faire sourire à notre niveau mais c'est tout à fait transposable à plus grande échelle. Le sentiment d'insécurité est tel qu'il est fabriqué et entretenu au sein des populations.

Je ne suis certainement pas un bon exemple parce que j'ai l'habitude de régions du monde où le danger est réel au quotidien (la proximité avec Abu Sayyaf par exemple m'émeut un peu plus que celle d'un dealer à Genève), mais je ne me sent pas en danger en Suisse dans les endroits où je vais et aux moments où j'y vais. Je rejoins sur ce point ZeShark, cela ne me dérange pas de ne pas aller dans les endroits "difficiles" de nuit. En fait ça ne me viendrait même pas à l'esprit puisque je m'organise autrement, c'est comme ça qu'on fait dans les pays plus délicats. Quand on sait que c'est "dangereux", et ben on s'adapte en conséquence. Je ne vais jamais du côté d'Yverdon ou Lausanne parce que je n'aime pas particulièrement la région et que je n'ai strictement rien à y faire alors je ne peux pas juger de l'état réel de ces villes, mais c'est vrai que j'en entend de plus en plus de mal sur le plan sécurité. Réalité ou perception déformée, je ne sais pas.

Tout ceci ne m'empêche cependant pas de déplorer la détérioration de la qualité de vie dans certaines zones et de trouver cela indigne d'un pays comme le notre. Je ne vois pas non plus l'évolution à moyen terme d'un oeil positif, tant notre système économique et social nous pousse à la prolifération de zones de non droit. Mais de là à sombrer dans l'anxiété et à participer à l'escalade à l'armement, il y a quand même un pas que je me refuse de franchir.
Je te remercie pour tes précisions.
Mais comme bence l'écrit dans son dernier poste, cela n'arrive pas que dans les zones "non fréquentables".

Ze shark, dire que c'est un problème de société, c'est très bien, bonne analyse, mais il faudra aller l'expliquer aux personnes agressées dans le train, ces derniers jours dans le canton de Fribourg.
Peut-être que le victime a provoqué son agresseur, ou qu'elle n'a pas baissé les yeux.
Quand tu es blessé, peut être gravement, je pense que l'explication du problème de société ne va pas suffire aux victimes.


Deuxièmement, comme je dois modérer mes propos à ton égard sous peine d'exclusion, j'aimerais que tu fasses pareil stp et que tu n'interprètes pas ce que j'ai écrit, et si tu ne parles pas de moi, et que je me suis senti visé à tort, alors précise de qui tu parles.
Parce que je crois pas qu'il y ait beaucoup de personnes qui ont écrit qu'elles sortiraient de la voiture dans pareil situation.

Avatar de l’utilisateur
asylum
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1671
Inscription : 02 mai 2006 10:05
Véhicules : Honda NSX, Honda NSX, BMW 335ix E91
Localisation : VD
Contact :

Re: Des imbéciles pareils 2 [le fil de la grogne populaire]

Message par asylum » 09 août 2020 17:05

Un groupe de 20 cyclistes qui se croient encore à Milan - San Remo qui forment une colonne de 10 voitures. Les automobilistes se la jouent sympa pendant 5 minutes derrière. Peut-être pensent-ils innocemment que le cerveau des cyclistes va se mettre en marche pour la première fois de leur vie et qu'ils profiteront de la première bonne occasion pour laisser passer la file. On arrive à des travaux. Feu rouge. Pas besoin de raconter la suite.

Avatar de l’utilisateur
your momo
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1203
Inscription : 08 août 2005 15:10
Véhicules : Elise A111
Porsche 991 Carrera 4S
BMW M135iX
Localisation : Romanel s/Lausanne

Re: Des imbéciles pareils 2 [le fil de la grogne populaire]

Message par your momo » 09 août 2020 23:15

La pluie, et si possible beaucoup est le seul salut de l'automobiliste pressé en 2020 ...autrement reste plus qu'a être cordiale et patient.
your momo

Avatar de l’utilisateur
Yvan
Membre V8
Membre V8
Messages : 13650
Inscription : 05 oct. 2005 10:20

Re: Des imbéciles pareils 2 [le fil de la grogne populaire]

Message par Yvan » 10 août 2020 10:32

asylum a écrit :
09 août 2020 17:05
Un groupe de 20 cyclistes qui se croient encore à Milan - San Remo qui forment une colonne de 10 voitures. Les automobilistes se la jouent sympa pendant 5 minutes derrière. Peut-être pensent-ils innocemment que le cerveau des cyclistes va se mettre en marche pour la première fois de leur vie et qu'ils profiteront de la première bonne occasion pour laisser passer la file. On arrive à des travaux. Feu rouge. Pas besoin de raconter la suite.
Exercice similaire la semaine passée au coeur de Lausanne, et certainement pas des cas isolés.

Madame et Monsieur crament allégrement quelques rouges dans les hauts avec les beaux vélos. Jusqu'ici, rien d'anormal. Arrivés au carrefour Georgette-Théâtre, vu la circul, ils ont du peser le pour et le contre de conserver leurs cervelles à l'intérieur de leurs boites crânienne. Donc, stop au rouge (courageux, mais pas téméraires)
Madame se met donc à coté de Monsieur en tête de file au feu. Ca passe au vert Madame et Monsieur démarrent et se dirigent vers le feu suivant, côte à côte, à 3.72 km/h avec un déni monumental pour tous les fuck drivers en bagnole qui suivent derrière...
N 27° 48.849' E 33° 55.222' -98.4 ft

Avatar de l’utilisateur
torrentmt
DTM
DTM
Messages : 856
Inscription : 27 nov. 2011 12:59
Véhicules : Z4 (E85)

Re: Des imbéciles pareils 2 [le fil de la grogne populaire]

Message par torrentmt » 15 août 2020 06:44

Yverdon, vendredi 17h, parking Coop bricoloisir

Image

Avatar de l’utilisateur
Leuen
Membre V8
Membre V8
Messages : 3115
Inscription : 16 mai 2008 13:58
Véhicules : Mazda 6 2.5
Localisation : Neuchâtel

Re: Des imbéciles pareils 2 [le fil de la grogne populaire]

Message par Leuen » 18 août 2020 10:24

C'est autorisé ce genre de stickers sur le pare-brise ? :|

Image

Avatar de l’utilisateur
ZeVal
GP2
GP2
Messages : 2806
Inscription : 25 juin 2007 17:58
Véhicules : Cupra Ateca
Skoda Octavia RS "Final Edition"
Localisation : Fribourg - Lausanne

Re: Des imbéciles pareils 2 [le fil de la grogne populaire]

Message par ZeVal » 18 août 2020 14:35

Dans le genre "parking star": ma femme, enceinte de 8 mois et demi, n'a pas eu d'autre choix que de retourner à l'accueil du magasin, demander que le Securitas de service vienne sortir la voiture de la place pour elle...

Image

Pendant qu'il manoeuvrait (après avoir appelé le numéro de plaques au micro et patienté une dizaine de minutes), la proprio de la Golf est arrivée, tranquille. Même pas désolée, elle ne s'est absolument pas excusée. :mrgreen: la classe ! :mrgreen:

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google Adsense [Bot] et 5 invités

Axa Aubonne Accessoires Auto - Jantes Alu - Pneus