Cryptomonnaie

Avatar de l’utilisateur
_nicolas
Membre V8
Membre V8
Messages : 12562
Inscription : 12 sept. 2005 18:05
Véhicules : Macan S/Ex-997.1/997.2 S/991.1 S/991.1 C4 GTS
Localisation : La Côte

Re: Cryptomonnaie

Message par _nicolas » 05 déc. 2023 10:39

Tiens, l'ONU estime que le montant d’argent blanchi à l’échelle mondiale en un an représente entre 2 et 5% du PIB mondial, soit entre USD 800 et 2'000 milliards. A rapporter avec le cas Binance.

Et aussi "Cash is still king: Criminals prefer cash for money laundering".
Nicolas

”Simplicity is the keynote of all true elegance” - Coco Chanel

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 5745
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Cryptomonnaie

Message par vravolta » 07 déc. 2023 06:43

A savoir qu'un truc comme la mafia, c'est 98% de clean dans lesquels est caché 2% de sale. Donc je te confirme qu'ils ne sont pas idiots pour ne faire que du sale car ils savent que ca se voit et donc comme avant, ils injectent du bruit autour de leurs activité sales pour les planquer.
Ensuite, par construction, quand tu blanchis, ce qui ressort de l'autre coté est propre (car il a été blanchi) et donc les transactions de blanchiment sont une fraction de tout ce qui était sale à la base.
Enfin, ce qui donne lieu à une condamnation, c'est le blanchiment qu'on a réussi à capturer, pas le blanchiment total. C'est pour ca que les pourcentages peuvent sembler faibles alors qu'en réalité, ils sont énormes. Petit rappel, l'amende pour les cas d'évasion fiscale de clients américains contre Pictet vient de tomber: elle dépasse tout juste les 100 mios, soit une fraction de celle dont on parlait juste avant. Celle d'UBS était dans les 700, toujours un gros cran en dessous. La peine ayant vocation à être proportionnelle à la gravité, on peut donc dire qu'en gros, la seule amende de Binance est de l'ordre de grandeur du point de vue de la justice US de l'ensemble de l'évasion fiscale des banques suisses vis à vis des US. Ca permet de contextualiser que ce qui se passait chez Binance était bien à une échelle industrielle et pas juste un petit truc anecdotique relevant de l'inévitable bruit de fond. On verra bien quel sera le niveau du trafic des cryptos une fois que tous les pays les auront régulés comme les devises tradi le sont.

Avatar de l’utilisateur
_nicolas
Membre V8
Membre V8
Messages : 12562
Inscription : 12 sept. 2005 18:05
Véhicules : Macan S/Ex-997.1/997.2 S/991.1 S/991.1 C4 GTS
Localisation : La Côte

Re: Cryptomonnaie

Message par _nicolas » 07 déc. 2023 07:52

Un peu léger d’appliquer une règle de trois pour continuer à soutenir l’argument que la crypto est la pire des créations : on ne peut pas comparer l’amende de Pictet (Offshore tax evasion) avec celle de Binance (Anti-Money Laundering, Unlicensed Money Transmitting, Sanctions Violations) :

Binance and CEO Plead Guilty to Federal Charges in $4B Resolution

Côté charge, Binance est dans une toute autre dimension. Encore une fois, le problème ici c’est la plateforme, pas la crypto. Tout comme pour Pictet, le problème c’est la banque, pas la monnaie. L’analogie s’arrête là.
Nicolas

”Simplicity is the keynote of all true elegance” - Coco Chanel

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 5745
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Cryptomonnaie

Message par vravolta » 08 déc. 2023 06:45

Le principe des peines, c'est qu'elles soient proportionnelles au dommage que la société estime avoir subi. Comme on a des évolutions des sensibilités, on doit prendre des peines prononcées à peu près au même moment si on veut pouvoir comparer des dommages. Et il se trouve que la peine de Pictet tombe à peu près au même moment que celle de Binance, d'où ma comparaison.

Après, je suis d'accord avec toi que que le problème, ce n'est jamais la chose mais la manière dont les gens utilisent la chose, cf mes positions en matière d'armes quand je dis que s'il y a un problème de mortalité via armes à feu, les armes à feu ne sont pas à blamer, c'est leur utilisation.

Mais la question dont il était question sur ce fil, c'était de savoir ce qui justifie l'essor actuel des cryptos. Et moi, j'avançais qu'il y avait d'un coté un buzz savamment organisé pour faire que des gens qui ne connaissent rien à l'investissement imaginent que les cryptos était un moyen de gagner leur vie (donc pas un business ayant de l'avenir vu que ces gens là, ou bout d'un temps fini, seront ruinés). Et de l'autre côté, que c'était un extraordinaire outil pour contourner la régulation et donc soutenir le crime organisé, ce qui n'est pas non plus un business d'avenir car à un moment, le régulateur siffle la fin de la récré. Et une fois qu'on avait enlevé ces 2 leviers ayant peu de chance de perdurer, il ne restait rien dans les cryptos que les devises usuelles ne savaient pas déjà faire depuis longtemps. Tu avais avancé le fait que le système classique coutait cher, et j'avais répondu que non, il était vendu cher du fait qu'il faisait l'objet d'une entente cartellaire, mais que ses couts d'exploitation étaient faibles et donc qu'il suffisait qu'un acteur casse le cartel pour que la question des couts n'en soit plus une. Et du reste, ca arrive gentiment avec les néo banques qui te font avec des frais ridicules des transferts instantanés avec même un FX à la volée, tout ca, sans la moindre notion de crypto ou blockchain derrière. C'est sur cette base que je concluais qu'à ce jour, je n'avais pas vu de business model exploitant les cryptos qui soit pérenne (= légal et qui ne ruine pas ses clients) et qui apporte quelque chose que la techno tradi ne fournissait pas déjà. Et contre l'argument "t'as un métro de retard, la bataille est déjà perdue, tout le monde a déjà basculé" j'opposais l'argument des hand spinners vers lesquels tout le monde s'était rué selon cette logiqze avant que ces bidules terminent tous au fond d'un tiroir car en fait, ca n'apportait rien de particulier. Je constate aujourd'hui que les gens qui disaient se faire du cash facilement via les cryptos sont devenus nettement moins visibles car le grand public s'est rendu compte que ca ne fonctionnait pas mieux que le casino, on verra si, une fois que les cryptos auront été régulées, il restera des clients significatifs. On verra aussi ce que donneront les essais comme celui de la BNS qui teste, mais uniquement dans un contexte ultra restreint, la techno afin de voir si ca pourrait palier au fait qu'elle ferme ses guichets la nuit.

Avatar de l’utilisateur
_nicolas
Membre V8
Membre V8
Messages : 12562
Inscription : 12 sept. 2005 18:05
Véhicules : Macan S/Ex-997.1/997.2 S/991.1 S/991.1 C4 GTS
Localisation : La Côte

Re: Cryptomonnaie

Message par _nicolas » 12 déc. 2023 16:27

vravolta a écrit :
08 déc. 2023 06:45
Mais la question dont il était question sur ce fil, c'était de savoir ce qui justifie l'essor actuel des cryptos. Et moi, j'avançais qu'il y avait d'un coté un buzz savamment organisé pour faire que des gens qui ne connaissent rien à l'investissement imaginent que les cryptos était un moyen de gagner leur vie (donc pas un business ayant de l'avenir vu que ces gens là, ou bout d'un temps fini, seront ruinés).

Il n’y a jamais eu de « buzz savamment organisé », décidément on ne sort jamais des théories conspirationnistes !

Par contre, il y a eu COVID. De façon intéressante, c’est d’abord le trading des actions sur lequel la pandémie a impacté dès le 23 février 2020 avec pour conséquence une très forte augmentation du volume des échanges. Celle-ci a entraîné la crypto mais, comme pour l’or d’ailleurs, dans une intensité bien moindre. Au moment des premiers lockdowns mi-mars 2020, le BTC s’échangeait encore à USD 5’400. Si le volume des échanges de crypto s’est alors développé depuis là, il n’est jamais resté qu’une fraction de celui des actions pour les investisseurs à la petite semaine. Autrement dit, ces derniers espéraient bien plus décrocher le jackpot avec de bonnes vieilles actions qu’avec de la crypto. Tu te souviens de Robinhood et Gamestop ?

vravolta a écrit :
08 déc. 2023 06:45
Et de l'autre côté, que c'était un extraordinaire outil pour contourner la régulation et donc soutenir le crime organisé, ce qui n'est pas non plus un business d'avenir car à un moment, le régulateur siffle la fin de la récré.

Mais comment se fait-il donc que la plus grande activité criminelle se situe dans le système bancaire et dans la monnaie fiduciaire qui sont les systèmes les plus règlementés ? Et que le système qui n’est pas régulé est celui où cette activité est la plus faible (0,3% des transactions contre 2 à 5%) ? Vivement que la crypto soit ENFIN régulée pour que les criminels puissent se lâcher !
Nicolas

”Simplicity is the keynote of all true elegance” - Coco Chanel

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 5745
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Cryptomonnaie

Message par vravolta » 15 déc. 2023 06:56

_nicolas a écrit :
12 déc. 2023 16:27
vravolta a écrit :
08 déc. 2023 06:45
Mais la question dont il était question sur ce fil, c'était de savoir ce qui justifie l'essor actuel des cryptos. Et moi, j'avançais qu'il y avait d'un coté un buzz savamment organisé pour faire que des gens qui ne connaissent rien à l'investissement imaginent que les cryptos était un moyen de gagner leur vie (donc pas un business ayant de l'avenir vu que ces gens là, ou bout d'un temps fini, seront ruinés).

Il n’y a jamais eu de « buzz savamment organisé », décidément on ne sort jamais des théories conspirationnistes !

Par contre, il y a eu COVID. De façon intéressante, c’est d’abord le trading des actions sur lequel la pandémie a impacté dès le 23 février 2020 avec pour conséquence une très forte augmentation du volume des échanges. Celle-ci a entraîné la crypto mais, comme pour l’or d’ailleurs, dans une intensité bien moindre. Au moment des premiers lockdowns mi-mars 2020, le BTC s’échangeait encore à USD 5’400. Si le volume des échanges de crypto s’est alors développé depuis là, il n’est jamais resté qu’une fraction de celui des actions pour les investisseurs à la petite semaine. Autrement dit, ces derniers espéraient bien plus décrocher le jackpot avec de bonnes vieilles actions qu’avec de la crypto. Tu te souviens de Robinhood et Gamestop ?

vravolta a écrit :
08 déc. 2023 06:45
Et de l'autre côté, que c'était un extraordinaire outil pour contourner la régulation et donc soutenir le crime organisé, ce qui n'est pas non plus un business d'avenir car à un moment, le régulateur siffle la fin de la récré.

Mais comment se fait-il donc que la plus grande activité criminelle se situe dans le système bancaire et dans la monnaie fiduciaire qui sont les systèmes les plus règlementés ? Et que le système qui n’est pas régulé est celui où cette activité est la plus faible (0,3% des transactions contre 2 à 5%) ? Vivement que la crypto soit ENFIN régulée pour que les criminels puissent se lâcher !
Pour le buzz, n'as tu pas vu toutes ces pubs qui étaient faites sur Youtube pour inciter les gens à investir dans les cryptos ou même ces cryptos créées par des people? Tu vas répondre que ces cryptos n'ont jamais eu un volume significatif. Et tu auras raison. Mais ces pubs ont drivé e grand public vers les cryptos car ca les as fait sortir des trucs connus des seuls geeks.

Quant à ta logique sur les proportions d'argent blanchi, je t'ai connu plus pointu dans le maniement des stats. Tu te rappelles les antivax qui disaient que le vaccin Covid ne servait à rien car on trouvait à un moment autant de vaccinés que de non vaccinés aux soins intensif. Leur chiffre était juste, leur conclusion pas. Donc il faut faire très attention. Aujourd'hui, le monde régulé a l'obligation de savoir un paquet de choses sur les titulaires des comptes, ce qui n'est pas le cas dans le monde de la crypto. Et du coup, les autorités ont bien plus de moyens de trouver les fraudes dans le système classique que dans le monde crypto. Donc tu en trouves plus car tu as de meilleurs outils pour les trouver. Quels outils as tu pour savoir dans le monde des cryptos pour savoir qu'une transaction est illicite? Ben pas des masses car tu ne sais pas qui est l'ayant droit économique des comptes en question. Et donc, autant c'est simple quand tu sais que Pablo Escobar est un trafiquant de surveiller les comptes de Pablo, autant quand Pablo il investit dans les cryptos, comment tu fais pour savoir quelles clefs de quels portefeuilles il détient? C'est quasi impossible à savoir. Du coup, tu fais quoi? Tu es condamné à attendre qu'il fasse une erreur qui le lie à un portefeuille dont il a les codes ou alors à recouper pendant des mois les transactions du portefeuille pour arriver à la conviction, mais même pas la preuve, que c'est lui qui est derrière. Voila pourquoi le chiffre de transactions douteuses ne peut qu'être vastement sous estimé avec les cryptos vs les devises tradi = dans le monde crypto, il n'existe, en tout cas à ce jour, pas de moyen simple de bêtement connaitre l'ayant droit économique d'un compte.

Tu peux aussi le prendre par l'autre bout: pourquoi quand tu te fais hacker, la rançon n'est jamais demandée en devise tradi mais en crypto? S'il est aussi probable de se faire gauler dans les 2 mondes, comment justifier ce comportement des hackers? De même, comment tu fais, en termes de sanctions, pour saisir un portefeuille dans la blockchain? Tu envoies la requête à qui? Aux mineurs? Il n'y a pas de tiers à qui envoyer ces requêtes. Et ne me parle pas des wallets = la situation où plutot que de détenir en direct les clefs, on les donne à un tiers qui pourrait les donner à la justice car tu imagines bien que Pablo est pas assez idiot, sachant de quoi il vit, pour passer par de tels intermédiaires.

Pour le dire autrement, j'ai passé 10 ans de ma carrière à voir passer des demandes des régulateurs, à voir des transactions bloquées dans le monde bancaire tradi. Les honnêtes gens étant peu bloqués, ou ne voyant jamais qu'ils l'ont été puis débloqués, ils pensent que tout passe tout droit. Mais en fait, le système est tellement strict que même moi, je me suis fait auto bloquer par mon système par 2 fois, sur mes propres transactions qui sont sorties dans les filtres. Je ne vois pas comment arriver à un tel niveau de filtre dans un monde ou tu ne connais ni l'ayant droit, ni ne peut demander la justification économique de la transaction.



T

Avatar de l’utilisateur
_nicolas
Membre V8
Membre V8
Messages : 12562
Inscription : 12 sept. 2005 18:05
Véhicules : Macan S/Ex-997.1/997.2 S/991.1 S/991.1 C4 GTS
Localisation : La Côte

Re: Cryptomonnaie

Message par _nicolas » 10 janv. 2024 17:27

Suspense insoutenable et des rebondissements autour des ETF Bitcoin :

After false SEC post on ETF, bulls still see bitcoin at all-time highs this year
Nicolas

”Simplicity is the keynote of all true elegance” - Coco Chanel

Avatar de l’utilisateur
_nicolas
Membre V8
Membre V8
Messages : 12562
Inscription : 12 sept. 2005 18:05
Véhicules : Macan S/Ex-997.1/997.2 S/991.1 S/991.1 C4 GTS
Localisation : La Côte

Re: Cryptomonnaie

Message par _nicolas » 11 janv. 2024 04:05

La SEC approuve tous les ETF Bitcoin qui lui ont été soumis : la crypto, l’outil des malfrats, chefs de cartels, trafiquants et autres évadés fiscaux, et la finance traditionnelle se rejoignent !
Nicolas

”Simplicity is the keynote of all true elegance” - Coco Chanel

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 5745
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Cryptomonnaie

Message par vravolta » 12 janv. 2024 09:10

Une autre maniere de voir la chose est que la finance tradi a compris qu’il y avait un business à capturer sur les ceyptos, plus ou moins le meme que ceux des casinos, et que donc ils vont le repliquer dans leur techno â eux, qui n’utilise pas la blockchain. Morale de l’histoire: je vous plzs là dedans une belle preuve que la blockchain n’avait oas d’avantage technologique vu que les ETF arrivent à la repliquer avec de la techno classique.
Donc en gros, les clients achetent l’ETF dans le monde classique, qui lui propose des protections du client, un tiers contre lequel se retourner en cas de probleme, etc. Charge à l’ETF de se couvrir dans le monde blockchain. Tant que ka blockchain ne peclote pas (fork ou hacking), les clients sont contents et les enetteurs d’ETF encaissent de belles commissions. Qzand il y aura un glitsch, le fonds aura perdu sa couverture et le client devra esperer que ledit fonds aura les poches assez profindes et assez longtemps s’il veut revoir sa mise.

Petit rappel: la securité d’un investissement, c’est celle de son maillon faible, pas celle de son maillon le plus proche du client: les feeders brandés UBS de fonds Madoff n’ont de loin pas fait preuve de la securité qu’on imagine quand on voit un logo UBS.

Bref, cette info est un non event : ce n’est la un adoubement par le regulateur US de la blockchain, juste la validation que le setup des ETF est conforme à leurs exigences + si des banques ont demandé d’homologuer de tels setups, la validation du fait que leurs clients voudraient etre exposés au casino de la blockchain, ce qu’on sait depuis longtemps via le buzz qui est fait autour des cryptos. Personne ici, pas plus le regulateur US que les banques derriere ces ETF n’ont validé qu’investir en cryptos etait une bonne idee.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 42933
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Cryptomonnaie

Message par ze_shark » 18 janv. 2024 12:46

Jamie Dimon en pleine verve coinesque.

https://www.threads.net/@stocktwits/post/C2NXpOEskfY

On n'est pas près de voir un bitcoin ETF chez JP Morgan.

Avatar de l’utilisateur
_nicolas
Membre V8
Membre V8
Messages : 12562
Inscription : 12 sept. 2005 18:05
Véhicules : Macan S/Ex-997.1/997.2 S/991.1 S/991.1 C4 GTS
Localisation : La Côte

Re: Cryptomonnaie

Message par _nicolas » 18 janv. 2024 14:38

Et pourtant, JP Morgan est l’un des deux participants autorisés par BlackRock pour son ETF Bitcoin.

Cela dit, il est effet en forme et de bonne humeur !
Nicolas

”Simplicity is the keynote of all true elegance” - Coco Chanel

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 42933
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Cryptomonnaie

Message par ze_shark » 19 janv. 2024 00:55

Comprends pas. Blackrock a son propre ETF iShares ?
Qu'entends-tu par participant ?

Avatar de l’utilisateur
_nicolas
Membre V8
Membre V8
Messages : 12562
Inscription : 12 sept. 2005 18:05
Véhicules : Macan S/Ex-997.1/997.2 S/991.1 S/991.1 C4 GTS
Localisation : La Côte

Re: Cryptomonnaie

Message par _nicolas » 19 janv. 2024 06:00

JP Morgan achète les BTC sous-jacents de l’ETF, ce que BlackRock ne peut pas faire, et crée ou rachète des parts de l'ETF BlackRock.

Autrement dit, JP Morgan participe activement à cette “activité criminelle” qu’est le bitcoin tel que Dimon le dénonce ici et là, et en particulier au Congrès. Comique.
Nicolas

”Simplicity is the keynote of all true elegance” - Coco Chanel

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 5745
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Cryptomonnaie

Message par vravolta » 19 janv. 2024 07:46

_nicolas a écrit :
19 janv. 2024 06:00
JP Morgan achète les BTC sous-jacents de l’ETF, ce que BlackRock ne peut pas faire, et crée ou rachète des parts de l'ETF BlackRock.

Autrement dit, JP Morgan participe activement à cette “activité criminelle” qu’est le bitcoin tel que Dimon le dénonce ici et là, et en particulier au Congrès. Comique.
Au même titre qu'on ne peut blamer la BNS d'avoir imprimé les billets qui servent dans diverses activités criminelles, on ne peut blamer JP de faire transiter des BTC en se prenant une marge au passage. Ceci ne change rien au fait que l'utilisation finale d'un BTC est soit assimilable à un pari sur les chevaux (mais dans ce cas, faut avancer à visage découvert et l'assumer) soit pour éviter de se faire saisir de l'argent quand on effectue des activités criminelles. On voit bien que même avec des sociétés écran, on finit par réussir à saisir des yachts d'oligarques russes car, même si elle est longue, il existe une piste qu'on peut remonter. Avec les coins, sauf si le malfrat fait une erreur en donnant des infos qui permettent de le lier à un compte en BTC, il n'existera aucun lien entre ses BTC et lui et donc aucun moyen de les saisir, sans oublier que comme les BTC ne sont pas déposés chez une banque, quand bien même on saurait les identifier, il n'existe pas de mécanisme pour en déposséder le criminel: il faut impérativement obtenir les codes d'accès qu'évidemment le malfrat ne veut pas transmettre. C'est là le vrai avantage technique des cryptos = à ce jour, sans le code, c'est mort pour mettre la main sur les coins, peu importe qu'on soit la NSA, le FBI, la justice ou le Pape.

Après, que des acteurs commerciaux en profitent pour faire des marges avec ca, c'est quelque part leur objectif et ca ne veut pas dire qu'ils pensent que le business sous jacent est propre ou dans l'intérêt des clients finaux. Ce n'est finalement ni pire ni meilleur que les fameux "dark pools" dont l'objectif était de pouvoir traiter de titres côtés avec des règles en violation crasse des règles de marché, mais plus ou moins légalement car échanges hors marché, entre "personnes supposées consentantes". En théorie, les règles étaient respectées, mais comme rien de sérieux ne le vérifiait, en pratique, on peut fortement en douter.

Avatar de l’utilisateur
_nicolas
Membre V8
Membre V8
Messages : 12562
Inscription : 12 sept. 2005 18:05
Véhicules : Macan S/Ex-997.1/997.2 S/991.1 S/991.1 C4 GTS
Localisation : La Côte

Re: Cryptomonnaie

Message par _nicolas » 19 janv. 2024 09:30

Ce que tu nous expliques, avec toutes les contradictions que l'on te connaît, est la merde que la finance réussit à générer. Dont acte.

Ceci dit, reprenons :

"This is the last time I’m talking about this. (...) I call it the pet rock. (...) There are uses cases for Bitcoin. They just all happened to be illegal such as money laundering, fraud, tax avoidance, or as payment for sex trafficking. (...) I don’t want to tell you what to do. So my personal advice would be don’t get involved. But it’s a free country. (...)."

Puis en parlant du retournement de veste de Larry Fink et l'ETF de Blackrock : "I don’t care. So just please stop talking about this shit.".

Pour qui a de la peine avec l'anglais, Bitcoin c'est de la merde, ce n'est que pour des activités illégales, il recommande de ne pas y aller, il s'en fout de BlackRock mais... JP Morgan y va et est partenaire de... BlackRock ! La question ici n'est pas de blâmer JP Morgan, ils font ce que bon leur semble, ni de défendre Bitcoin, mais de relever que Dimon a beaucoup d'humour en plus d'être un modèle d'intégrité.
Nicolas

”Simplicity is the keynote of all true elegance” - Coco Chanel

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité

Axa Aubonne Accessoires Auto - Jantes Alu - Pneus