Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 39360
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par ze_shark » 02 déc. 2018 05:48

Pendant ce temps, les prix du brut s'effondrent, on commence déjà à le voir à la pompe. Ca n'empêchera pas les gens de continuer à se mobiliser, manifester, revendiquer etc ...

Oil’s Deja Vu Moment: OPEC Meets Amid Price Rout https://www.wsj.com/articles/oils-deja- ... 1543669201

Sent from my SM-G960F using Tapatalk


Avatar de l’utilisateur
bacchus
Membre V8
Membre V8
Messages : 2960
Inscription : 16 mars 2008 22:48
Véhicules : BMW M3 F80
Localisation : France

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par bacchus » 02 déc. 2018 12:52

ze_shark a écrit :
02 déc. 2018 05:48
Pendant ce temps, les prix du brut s'effondrent, on commence déjà à le voir à la pompe. Ca n'empêchera pas les gens de continuer à se mobiliser, manifester, revendiquer etc ...

Oil’s Deja Vu Moment: OPEC Meets Amid Price Rout https://www.wsj.com/articles/oils-deja- ... 1543669201

Sent from my SM-G960F using Tapatalk
Bien sûr que ça ne les empêchera pas puisque le problème est bien plus profond que le prix du diesel. C'était la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Même les médias mainstream l'ont compris.

Avatar de l’utilisateur
Gengis
Groupe N
Groupe N
Messages : 126
Inscription : 09 sept. 2007 13:25

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par Gengis » 02 déc. 2018 13:29

Cela pose en tout cas un sérieux problème de représentativité de la société dans les instances du pouvoir, à commencer par l'assemblée.

Ce n'est pas normal qu'un type élu pendant 5 ans se comporte (avec une assemblée aux ordres ou presque) comme s'il était en droit d'appliquer son programme sans que personne ne dise mot pendant 5 ans. La démocratie et la politique c'est pas 1 fois tous les 5 ans, ça devrait être chaque semaine, chaque mois. Voir aussi le contexte de l'élection : +/- 25% d'adhésion spontanée à son projet politique.

Faute d'avoir cette vitalité, on se retrouve avec des mouvements quasiment illisibles, avec "ras le bol" comme seul dénominateur commun, et un seul gars qui se présente à Matignon au moment de discuter avec le premier ministre. Ras le bol de quoi d'ailleurs ? La France est un des pays où les transferts sociaux sont les plus importants.

Bien sûr la démocratie parfaite est un idéal inatteignable, mais on peut toutefois essayer de tendre vers cet idéal. Il me semble que l'Allemagne soit plus mature avec un "savoir faire" en terme de consensus un peu plus développé. En plus ça oblige les parties "adverses" à être solidaires de quelque chose, à la place de ça on a des types de droite qui propose un référendum sur la transition énergétique !! En France le spectre de la 4ème république et de la "république des parties" sert encore de repoussoir mais la transition énergétique suppose quelques mois de discussions et un vrai projet de société, pas une réforme de la sncf un jour, la hausse du diesel 6 mois plus tard et la célébration du "plus gros porte conteneur français" entre les deux.

Hanse
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1046
Inscription : 20 juin 2013 10:19
Véhicules : 308 Gti

Re: violences de ce weekend en France

Message par Hanse » 03 déc. 2018 19:38

Je viens de voir d'un peu plus près ce qui s'est passé en France ce weekend en marge des manifestations "gilets jaunes". Je suis sidéré. Choqué de voir des casseurs. Choqué de voir des pilleurs. Choqué par les violences faites aux symboles de l'Etat et aux policiers. Frappé par la haine qui transpire chez certains pseudo "manifestants". Invraisemblable. Ça fait peur. Comment cela va-t-il finir?

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 39360
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Inégalités en France

Message par ze_shark » 04 déc. 2018 12:22

Gengis a écrit :
02 déc. 2018 13:29
Ce n'est pas normal qu'un type élu pendant 5 ans se comporte (avec une assemblée aux ordres ou presque) comme s'il était en droit d'appliquer son programme sans que personne ne dise mot pendant 5 ans. La démocratie et la politique c'est pas 1 fois tous les 5 ans, ça devrait être chaque semaine, chaque mois. Voir aussi le contexte de l'élection : +/-25% d'adhésion spontanée à son projet politique.
C'est parfaitement normal si les institutions sont définies ainsi. Et les institutions sont sensées être un ensemble cohérent, pas un patchwork. Un pays qui plâtre des pincées de démocratie directe sur une culture politique qui n'est pas en adéquation, ça donne le Brexit.

En quoi est-ce que cette gabegie n'est pas dans la lignée des quarante dernières années. Des revendications étroites sont pastichées en débat de société dès le moment où le "mouvement" ne s'explique plus par ses revendications. Combien y en a-t-il eu en France des dernières décennies ? Combien en Allemagne ?

On nous parle de pouvoir d'achat, d'inégalités insupportables. Et quand on veut regarder les chiffres de l'OCDE, on s'aperçoit que la France est au niveau de l'Allemagne et de la Suisse selon cet indicateur, et loin, loin derrière les Etats-Unis où la pauvreté est vraiment rampante.

Il est où le problème ? Sortez un miroir.

Avatar de l’utilisateur
Tom63
Membre V8
Membre V8
Messages : 5093
Inscription : 22 oct. 2008 15:45
Localisation : Entre Paris et les volcans

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par Tom63 » 04 déc. 2018 13:02

Je ne peux malheureusement pas te contredire sur ton dernier message.
Je reste toutefois convaincu que le terreau de tout cela se situe en très grande partie au plus haut de l'Etat depuis les 40 dernières années.

J'ai eu l'affreuse curiosité d'écouter (autant que mes forces me l'ont permises) l'émission spéciale organisée à la hâte par la 2 dimanche soir. Edifiant.
Sur un même plateau, on avait Mélanchon, deux civils (un gilet jaune affirmé et une passionaria apparenté mais pas non plus gilet jaune, me demandez pas), Piketti, un député LREM (Gabriel Attal, Secrétaire d'Etat au Ministère de l'éducation, seul qui ait voulu aller au casse pipe) et un représentant de la police.
Donc en gros, c'était 4 contre 1, puisque le policier n'a eu la parole que quelques secondes, avant de quitter le plateau.
Il en ressortait le péché originel de la soit disant suppression de l'ISF, des cadeaux aux riches en pagaille, etc, etc....
Au final une complaisance incroyable avec les événements du jour, somme toute bien légitimes.
Piketti, dont on ne dit bizarrement jamais quand on le présente qu'il est militant d'extreme gauche, était insupportable, imposant sa parole et sa suffisance.
Mélanchon avait lui les yeux brillants de bonheur, que son ton grave n'arriver absolument pas à masquer.

Et depuis, la cohorte des politiques de tous bords qui se placent sur les événements comme ils peuvent.
Un monde parallèle.
Thomas

“When you see the tree you're about to hit, it's called understeer. When you can only hear and feel it, it's oversteer”
Walter Rohrl

Avatar de l’utilisateur
jl32
Membre V8
Membre V8
Messages : 2320
Inscription : 28 avr. 2009 13:59
Localisation : Près du lac

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par jl32 » 04 déc. 2018 19:10

Concernant le pouvoir d'achat, le coefficient de Gini est moins parlant, - mais j'interviens de façon modeste je ne suis pas économiste - il me semble, que le PIB nominal exprimé en SPA (maowww ...), enfin en standards de pouvoir d'achat.

Et là, paf !!!, la France est complètement larguée par l'Allemagne : UE 28 base 100, en 2017 France = 104 - Allemagne = 123, soit 15 % de pouvoir d'achat en moins pour la France par rapport à nos voisins germains.

Voir le tableau dans le lien : PIB par habitant en SPA
Mon nouvel avatar ressemble à celui de Lapin Agile mais comme cela est fortuit, que ce n'est pas une tentative pour l'imiter, je le conserve for now.

Avatar de l’utilisateur
Gengis
Groupe N
Groupe N
Messages : 126
Inscription : 09 sept. 2007 13:25

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par Gengis » 04 déc. 2018 21:47

ze_shark > les institutions sont définies ainsi mais sont perfectibles. Peu de régimes donnent au président autant de pouvoir qu'en France. Je n'ai pas parlé de démocratie directe (voter par sms au petit déj pour ou contre la peine de mort, comment dire...) mais d'un esprit de concertation qui doit susciter la participation des différents courants à l'élaboration d'un projet, surtout quand celui-ci est aussi important que la transition énergétique. C'est ainsi que fonctionne les coalitions en Allemagne me semble-t-il, et cela force l'opposition à travailler au lieu de seulement jeter de l'huile sur le feu. C'est tout le problème du régime présidentiel et d'une assemblée qui ressemble à une chambre d'enregistrements.

Le problème de Macron (c'était un peu pareil avec Sarkozy) c'est qu'il semble aimer la France comme il la conçoit quand il l'aura changée, pas comme elle est maintenant. Impossible de fédérer quand on parle de "startup nation" ou de premiers de cordées. Avoir raison sur le papier ne sert à rien, si les gens ne suivent pas tu t'es planté.

Pour le pouvoir d'achat c'est une blague. Pas besoin d'être un ascète pour bien vivre à 2 avec 1 smic chacun, on peut même manger bio à tous les repas. Et puis, pouvoir d'acheter quoi ? De la camelote qui finit à la poubelle dans les 5 ans ? Les centres commerciaux sont pleins tous les samedi, et sur les parkings on ne compte plus les 4*4 de moins de 10 ans. Quant aux impôts, un couple sans enfants qui gagne un peu plus (disons 70K par an) paie un peu moins de 8000 euros d'impôts, soit à peine 10% de ses revenus.

La grande misère existe, mais elle n'est surement pas représenté par ceux qui travaillent.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 39360
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par ze_shark » 05 déc. 2018 00:23

jl32 a écrit :
04 déc. 2018 19:10
Concernant le pouvoir d'achat, le coefficient de Gini est moins parlant, - mais j'interviens de façon modeste je ne suis pas économiste - il me semble, que le PIB nominal exprimé en SPA (maowww ...), enfin en standards de pouvoir d'achat.

Et là, paf !!!, la France est complètement larguée par l'Allemagne : UE 28 base 100, en 2017 France = 104 - Allemagne = 123, soit 15 % de pouvoir d'achat en moins pour la France par rapport à nos voisins germains.

Voir le tableau dans le lien : PIB par habitant en SPA
Richesse (absolue) et inégalité (relative) ne sont pas la même chose.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 39360
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par ze_shark » 05 déc. 2018 03:02

Site de campagne de Macron
Pour réduire massivement la pollution liée aux particules fines, la fiscalité du diesel sera alignée sur celle de l’essence pendant le quinquennat.
Dites ce que vous faites, faites ce que vous dites.

Et ce cochon de Macron a l'audace d'appliquer le programme sur lequel il a été élu.

Sent from my SM-G960F using Tapatalk


Avatar de l’utilisateur
bacchus
Membre V8
Membre V8
Messages : 2960
Inscription : 16 mars 2008 22:48
Véhicules : BMW M3 F80
Localisation : France

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par bacchus » 05 déc. 2018 09:19

Tes essais auto sont aussi objectifs et intéressants que tu es à coté de la plaque concernant la situation politique française.

Macron n'a pas été élu grâce à son programme. Il a été élu par défaut pour faire barrage au front national.
Toi qui est Dr ès statistiques les chiffres du premier tour des élections 2017 devraient te parler non ?

Macron 24.01%
Lepen 21.30%
Fillon 20.01%
Mélenchon 19.58%

Donc + de 3/4 des électeurs contre Macron.

Aux législatives qui ont suivi les marcheurs ont obtenu 43% des sièges. On est loin du raz de marée mais c'est la suite logique. On a donné sa chance au président car après les années sarko/hollande on espérait du changement (j'ai voté Macron) et pour ça il faut la majorité. Il y a eu un changement dans le style du président c'est clair mais au final c'est blanc/bonnet et bonnet blanc. Pour moi le problème c'est le fonctionnement de la 5ème république (et l'Europe) et pas le peuple ignare que tu stigmatise.

Il a donc été élu mais c'est pas pour ça qu'on doit lui laisser un chèque en blanc. Ca ne veut pas dire qu'il ne faut pas réformer, le pays en a un très grand besoin c'est évident. Il se prend les pieds dans le tapis comme ses prédécesseurs. Sauf que la coupe est pleine. Et puisque l'assemblée qui représente le peuple ne fait rien de concret pour le peuple, ce dernier prend (essaye) son destin en main.

Avatar de l’utilisateur
Remi
WTCC
WTCC
Messages : 270
Inscription : 13 sept. 2008 18:53
Localisation : Hauts-de-Seine (France)

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par Remi » 05 déc. 2018 10:13

bacchus a écrit :
05 déc. 2018 09:19
...
Macron n'a pas été élu grâce à son programme. Il a été élu par défaut pour faire barrage au front national.
...
Voilà un des principaux problème, selon moi. J'ai l'impression que depuis des années les gens en France ne votent pas POUR un candidat mais CONTRE un autre. Franchement aux dernières élections présidentielles il y avait du choix, et des programmes bien différents d'un candidat à l'autre. Si tout le monde avait voté selon ses convictions, sans faire des calculs stratégiques (je vote pour celui-là car mon favori n'a aucune chance, et si celui-là passe alors il se retrouvera face à untel, etc. l'eternelle rengaine), nous n'en serions pas là.
bacchus a écrit :
05 déc. 2018 09:19
Toi qui est Dr ès statistiques les chiffres du premier tour des élections 2017 devraient te parler non ?

Macron 24.01%
Lepen 21.30%
Fillon 20.01%
Mélenchon 19.58%

Donc + de 3/4 des électeurs contre Macron.

Aux législatives qui ont suivi les marcheurs ont obtenu 43% des sièges. On est loin du raz de marée mais c'est la suite logique. On a donné sa chance au président car après les années sarko/hollande on espérait du changement (j'ai voté Macron) et pour ça il faut la majorité. Il y a eu un changement dans le style du président c'est clair mais au final c'est blanc/bonnet et bonnet blanc. Pour moi le problème c'est le fonctionnement de la 5ème république (et l'Europe) et pas le peuple ignare que tu stigmatise.

Il a donc été élu mais c'est pas pour ça qu'on doit lui laisser un chèque en blanc. Ca ne veut pas dire qu'il ne faut pas réformer, le pays en a un très grand besoin c'est évident. Il se prend les pieds dans le tapis comme ses prédécesseurs. Sauf que la coupe est pleine. Et puisque l'assemblée qui représente le peuple ne fait rien de concret pour le peuple, ce dernier prend (essaye) son destin en main.
Je ne comprends pas, en plus tu as voté Macron, pourquoi se plaindre qu'il applique son programme ?
C'est le système démocratique, il a été élu, il faut jouer le jeu. Si les gens ne sont pas content de son programme (qu'il essaie d'appliquer pour une fois, il faut au moins lui reconnaitre ça), alors on se prépare pour les prochaines élections présidentielles. C'est à ce moment-là que ça doit se jouer. Bloquer, casser, raler n'a jamais rien fait avancer (pas dans la bonne direction en tout cas).
MG ZT 260 SE 2004 - #421
Seat Leon cupra 4 2003

Avatar de l’utilisateur
bacchus
Membre V8
Membre V8
Messages : 2960
Inscription : 16 mars 2008 22:48
Véhicules : BMW M3 F80
Localisation : France

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par bacchus » 05 déc. 2018 11:03

J’ai voté contre Lepen pas pour Macron nuance.
Je n’avais pas voté pour lui au 1er tour.
Son programme est dur à faire digérer mais il aurait pu passer avec beaucoup moins de casse si Macron n’etait pas aussi arrogant. Les français sont susceptibles ...
- gaulois réfractaires
- qu’ils viennent me chercher
- benalla
- il fait le malin avec un ado insolent et le remballe et pose sans gêne avec des repris de justices qui font des doigts d’honneur
- le silence assourdissant lors des premiers événements des gilets jaunes
- un premier ministre au charisme de moule d’elevage
Etc...

Les mêmes réformes faites par quelqu’un avec une stature d’homme d’etat, un discours qui élève et pas de casseroles aux fesses et ce serait passer avec moins de problèmes.

Le problème c’est pas tant les réformes, les francais savent qu’elles sont nécessaires mais on ralera toujours. Le probleme c’est commenet elles sont amenées.
Et il n’y a plus que les blocages violence pour se faire entendre puisque les parlementaires n’écoutent pas le peuple.

Avatar de l’utilisateur
Corsugone
F1 Champion
Messages : 15453
Inscription : 04 mars 2008 20:10
Localisation : Chez Guignol
Contact :

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par Corsugone » 05 déc. 2018 19:27

C'est marrant, n'étant pas un continental, je suis toujours avec divertissement ces histoires franco-gauloises. Je trouve plutôt rigolo que les CRS dont Macron a baissé le salaire via la hausse de la CSG, bah oui ce sont des salauds de fonctionnaires, se prennent des pavés sur la gueule pour défendre l'employé de banque qui leur sert de président. Je ne vous parle pas des pompiers, aussi des salauds de fonctionnaires, donc subissant aussi la hausse de la CSG, qui doivent éteindre tous ces feux de joie provoqués par les gilets jaunes. Gilets jaunes qui majoritairement ne sont pas des fonctionnaires et qui ont bénéficié de la baisse des cotisations sociales. Vous me suivez, les mecs pénalisés par Macron doivent le sauver des mecs qui ont bénéficié de ses largesses (façon de parler). Ah les Gaulois me feront toujours rigoler, bon d'où je viens, on ne manifeste pas, on met une cagoule, on se réunit dans le maquis pour ses odeurs enivrantes, on convoque les caméras auprès d'une flambée fraternelle et puis si nécessaire on agit en organisant des nuits bleus, c'est une autre façon de faire, ça se discute mais généralement c'est efficace, un peu moyenâgeux je vous l'accorde mais c'est bien plus très théâtral avec un coté romantique, a populu fattu bisogna a marchja.
"I have a problem with Porsches. They're wonderful cars, but I know I could never live with one. I don't go around saying that Porsches are a pile of dung, but I do know that psychologically I couldn't handle owning one" Rowan Atkinson.

Avatar de l’utilisateur
rbk
Membre V8
Membre V8
Messages : 1600
Inscription : 27 mars 2013 09:06
Véhicules : Bleue
Localisation : GE

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par rbk » 05 déc. 2018 19:57

Ton île profite largement des impôts que les continentaux payent il me semble :wink:

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : rbk et 7 invités

Axa Aubonne Accessoires Auto - Jantes Alu - Pneus