Le futur proche des électriques et hybrides

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 35628
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Le futur proche des électriques et hybrides

Message par ze_shark » 13 mai 2019 05:38

L'équipe de Bloomberg New Energy Finance est notoirement optimiste. Personne ne les citerait sinon.

Je n'ai pas fait l'exercice, mais un bon test de crédibilité pour ce genre d'analyste est de confronter leurs prédictions d'il y a 5 ans et de les confronter à la réalité présente, puis de décider si l'on va porter crédit à ce qu'il prédisent aujourd'hui pour 2022 ou 2025.

Hanse
DTM
DTM
Messages : 880
Inscription : 20 juin 2013 10:19
Véhicules : 308 Gti

Re: Le futur proche des électriques et hybrides

Message par Hanse » 13 mai 2019 10:59

On sait que les moteurs thermiques sont condamnés, qu'ils soient à essence, au diesel ou au gaz. Cela n'enlève en rien le besoin de transport individuel (même s'il peut être réduit par le biais de transports publics denses et efficaces dans les zones très peuplées ou pour connecter ces zones).

On a vu apparaître des véhicules hybrides thermique/électriques (rechargeables ou non). Quels que soient leurs mérites, les hybrides vont sans doute disparaître, leurs moteurs thermiques étant comme dit condamnés à terme.

On a vu apparaître des véhicules tout électrique. Cette voie est celle que les constructeurs semblent privilégier, en y voyant probablement le futur de l'automobile. Toutefois, il est délicat d'envisager de remplacer l'intégralité du parc automobile mondial par des véhicules électriques (il faudrait très sensiblement augmenter la production électrique mondiale, et si possible en ne la produisant pas avec de l'énergie fossile, ni même avec de l'énergie nucléaire; les matériaux pour fabriquer les batteries sont chers et relativement rares; tout le monde n'a pas la possibilité de charger à la maison -sans même évoquer les régions du monde moins "développées"- et il faudrait mettre des chargeurs partout; l'autonomie couplée à la vitesse de recharge peut être problématique pour certains usages et dans certaines régions; le coût d'un véhicule électrique -même s'il baissait au prix d'un véhicule thermique empêcherait une bonne partie de la population mondiale motorisée d'en acquérir; etc.). Donc, si le véhicule électrique est sans doute amener à se répandre et se populariser, je ne pense pas qu'il soit la panacée et qu'il puisse devenir la "nouvelle norme".

Certains constructeurs avaient étudié le moteur à hydrogène (BMW était semble-t-il assez avancé en la matière). Mais l'hydrogène -solution fantastique dans l'absolu- demande malheureusement beaucoup d'énergie pour être produit.

Alors quelle sera la future "norme" qui remplacera le moteur thermique?

J'ai de la peine à le dire. En tous les cas, je pense qu'il y aura une période transitoire assez longue et un monde à plusieurs vitesse en la matière.

Au final, l'une des clés me paraît, à quelque fin que ce soit, être la production d'électricité (comment, où, à quel coût, transport, stockage, etc.).

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 35628
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Electriques: le délire norvégien

Message par ze_shark » 13 mai 2019 18:23

ze_shark a écrit :
08 nov. 2018 13:07
La Norvège, adulée par les fanboys comme eldorado électrique, poursuit-elle une politique sensée ? Les chiffres disent le contraire. 350 fois le contraire.

Image
Autre exemple d'organisme réputé qui permet de faire du carbon offset:

19.30 CHF par tonne de CO2 pour des projets de reforestation en Colombie
19.30 CHF par tonne de CO2 pour des projets de reforecastion au Guatemala
Il y en a pour tous les goûts: fermes éoliennes à Taiwan. Carbon capture en Chine, capture de méthane en Thailande pour 10.22 CHF la tonne.

Les pétrodollars norvégiens pourraient avoir 350x plus d'effet sur le réchauffement climatique.

Avatar de l’utilisateur
Mutorcs
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1873
Inscription : 06 sept. 2014 15:34
Véhicules : Honda Civic 1.5l Sport Plus CVT

Re: Le futur proche des électriques et hybrides

Message par Mutorcs » 16 mai 2019 21:17

Tout cela me parait trop facile. J'aimerais beaucoup comprendre ces chiffres.
La taxe CO2 en Suisse s'élève à 96fr.- par tonne apparemment.
S'il suffisait d'investir 20fr.- pour enlever une tonne de CO2 de l'atmosphère, ça reviendrait à taxer le litre d'essence à 5 centimes et le parc automobile Suisse aurait un bilan CO2 neutre.
Il y a quelque chose qui cloche avec ces chiffres, c'est sûr, mais je ne comprends pas quoi.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 35628
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Le futur proche des électriques et hybrides

Message par ze_shark » 16 mai 2019 21:50

Les 96 CHF par tonne de CO2 sont une taxe sur les combustibles utilisés pour obtenir de la chaleur ou de la lumière, pour produire de l'électricité dans des installations thermiques ou pour faire fonctionner des installations de couplage chaleur-force.

Le but de cette taxe n'est pas compensatoire, il est de décourager l'utilisation de cette source pour ces applications. Elle n'affecte ni l'essence, ni le diesel, encore moins le kérosène.

Les crédits d'émissions sont sujets à controverse pour de multiples raisons. Un article qui touche à certains aspects. Reste que subventionner des voitures électriques en Norvège à hauteur de 3500€ par tonne de CO2 est une utilisation dérisoire de leurs pétro-resources.

Avatar de l’utilisateur
Mutorcs
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1873
Inscription : 06 sept. 2014 15:34
Véhicules : Honda Civic 1.5l Sport Plus CVT

Re: Le futur proche des électriques et hybrides

Message par Mutorcs » 17 mai 2019 12:10

ze_shark a écrit :
16 mai 2019 21:50
Les 96 CHF par tonne de CO2 sont une taxe sur les combustibles utilisés pour obtenir de la chaleur ou de la lumière, pour produire de l'électricité dans des installations thermiques ou pour faire fonctionner des installations de couplage chaleur-force.

Le but de cette taxe n'est pas compensatoire, il est de décourager l'utilisation de cette source pour ces applications. Elle n'affecte ni l'essence, ni le diesel, encore moins le kérosène.
Je le sais bien. Je donnais plus cette taxe pour établir un point de comparaison.
ze_shark a écrit :
16 mai 2019 21:50
Les crédits d'émissions sont sujets à controverse pour de multiples raisons. Un article qui touche à certains aspects. Reste que subventionner des voitures électriques en Norvège à hauteur de 3500€ par tonne de CO2 est une utilisation dérisoire de leurs pétro-resources.
J'avais lu exactement cet article il y a quelques mois déjà. Je l'ai trouvé super intéressant mais j'en ai surtout conclu que dans un contexte mondialisé ou les richesses sont très mal réparties entre les pays, ces prix n'ont pas beaucoup de sens.

Qu'on soit bien clair : pour moi cela n'invalide pas la réflexion que tu fais dans ton article sur les coûts excessifs du tout électrique en Norvège par rapport à d'autres solutions plus efficaces. Même créer des machines qui retirent du CO2 de l'atmosphère en Suisse serait plus efficace.

Je dirais que partant du principe que l'on doit tous faire des efforts plutôt que de payer des pays plus pauvres pour qu'ils en fassent à notre place, je penses que comparer le prix d'une tonne de CO2 en Norvège et en Colombie n'est pas forcément pertinent.
Il aurait été plus intéressant par exemple de savoir combien coûte de retirer 1 tonnes de CO2 de l'atmosphère en plantant des arbres en Novège. ( ou en appliquant une solution équivalente... je ne sais pas ce qu'il serait optimal ou non de faire dans un pays avec le climat de la Norvège).

Avatar de l’utilisateur
Corsugone
F1 Champion
Messages : 14642
Inscription : 04 mars 2008 20:10
Localisation : Chez Guignol
Contact :

Re: Le futur proche des électriques et hybrides

Message par Corsugone » 18 mai 2019 11:34

Mesures du laboratoire Auto-Plus.

Image

Image
"I have a problem with Porsches. They're wonderful cars, but I know I could never live with one. I don't go around saying that Porsches are a pile of dung, but I do know that psychologically I couldn't handle owning one" Rowan Atkinson.

Avatar de l’utilisateur
Tom63
Membre V8
Membre V8
Messages : 4315
Inscription : 22 oct. 2008 15:45
Localisation : Entre Paris et les volcans

Re: Le futur proche des électriques et hybrides

Message par Tom63 » 18 mai 2019 12:03

Les députés s’enflamment en voulant interdire la vente de véhicules thermiques à partir de 2040...
Thomas

“When you see the tree you're about to hit, it's called understeer. When you can only hear and feel it, it's oversteer”
Walter Rohrl

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 35628
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Le futur proche des électriques et hybrides

Message par ze_shark » 19 mai 2019 07:27

Tom63 a écrit :
18 mai 2019 12:03
Les députés s’enflamment en voulant interdire la vente de véhicules thermiques à partir de 2040...
L'article du Point me surprend par son ton réactionnaire. On peut se gausser de législations qui fixdent des échéances à 20 ans (en l'occurrence il n'y a pas législation me semble-t-il puisque ce n'est qu'une décision de commission), mais le nombre de citations utilisées relève plus de la moquerie que de l'analyse. Et quand ils écrivent ceci:
Hélas, elle ne fait que condamner une technique loin d'être obsolète et dont les progrès en termes de dépollution sont compatibles, à peu de frais comparé à l'électrique, avec les objectifs souhaités par l'Europe.
Ils frisent le ridicule. Ils remettent de fait en question l'objectif d'empreinte carbone neutre en 2050, argumentant que la préservation d'un avantage compétitif industriel supposé ou fantasmé est bien plus importante que ces lubies de scientifiques.

Sont à ce point climatosceptiques au Point ?

Avatar de l’utilisateur
Corsugone
F1 Champion
Messages : 14642
Inscription : 04 mars 2008 20:10
Localisation : Chez Guignol
Contact :

Renault et Nissan, des choix électriques distincts

Message par Corsugone » 31 mai 2019 08:42

Image
"I have a problem with Porsches. They're wonderful cars, but I know I could never live with one. I don't go around saying that Porsches are a pile of dung, but I do know that psychologically I couldn't handle owning one" Rowan Atkinson.

Avatar de l’utilisateur
Igor
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1295
Inscription : 30 sept. 2008 18:21

Re: Le futur proche des électriques et hybrides

Message par Igor » 07 juin 2019 12:11

On sait pourtant que les taxes sur les carburants sont les recettes principales des pays européens, et qu'il va bien falloir compenser le manque à gagner.
Autant en Suisse il y aura probablement un referendum, mais en France ça va être chaud de faire passer des nouvelles augmentations. :cry:

https://www.caradisiac.com/augmenter-fo ... 176812.htm
Le diesel tue lentement mais surement.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 35628
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Le futur proche des électriques et hybrides

Message par ze_shark » 07 juin 2019 12:45

En Suisse, l'impôt sur les huiles minérales et la surtaxe sur les carburants est de l'ordre de 3.5 milliards sur un budget de 73.

A la louche, il faudrait surtaxer un véhicule électrique entre 1000 et 1500 CHF par an pour qu'il paie sa part du budget fédéral d'entretien des routes.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 35628
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Electriques: efficience des crédits d'impôts

Message par ze_shark » 10 juin 2019 07:07

Cet article (d'un titre conservateur) pointe du doigt le fait que les crédits d'impôts à l'achat d'EVs aux US bénéficient avant tout des ménages aisés (293'200$ pour les acheteurs de Tesla) et font donc un cadeau à des gens qui n'en ont pas besoin: 375m$ en 2016.

Ce qui plaide pour une solution à l'allemande où les crédits ne s'appliquent que jusqu'à un plafond de prix d'achat (60'000€ HT en Allemagne).
Le seul contre-argument est que les constructeurs doivent vendre des EVs chers avant de pouvoir se tourner vers des EVs bon marché. C'est factuellement vrai, mais la viabilité commerciale d'EVs bon marché n'a toujours pas été démontrée.

L'ID.3 est la première tentative d'apparence crédible de commercialiser une électrique populaire à un prix équivalent, et VW prévoit de perdre 3000€ par exemplaire pendant 5 ans.

Avatar de l’utilisateur
blake_ch
GP2
GP2
Messages : 3736
Inscription : 15 juil. 2011 08:49
Véhicules : VW Golf 6 R
Localisation : Valais

Re: Le futur proche des électriques et hybrides

Message par blake_ch » 13 juin 2019 21:51

L'EPFZ présente un réacteur solaire pour l'aviation commerciale:
https://www.rts.ch/info/sciences-tech/1 ... ciale.html

Peut-être un moyen plus efficace que l'électrolyse pour créer de l'hydrogène, pour stocker l'énergie solaire?

Avatar de l’utilisateur
Igor
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1295
Inscription : 30 sept. 2008 18:21

Re: Le futur proche des électriques et hybrides

Message par Igor » 15 juin 2019 16:57

Si ce n'était pas si grave, j'aurais envie d'en rire :roll:

https://www.auto-moto.com/actualite/env ... 13435.html
Le diesel tue lentement mais surement.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 20 invités

JS Classic Accessoires Auto - Jantes Alu - Pneus