Francfort 2017: Audi Elaine

Audi Elaine

Audi présente une évolution de l’e-tron Sportback Concept. 

Le concept Audi Elaine reprend la ligne du e-tron Sportback Concept présenté au salon de Shanghai 2017, et lui adjoint une solide cure de digitalisation. L’e-tron Sportback préfigure le deuxième SUV électrique que lancera Audi, le premier étant déjà en réservation pour livraison en 2018. La version de production de l’e-tron Sportback suivra en 2019, amenant la touche émotionnelle d’un coupé tout en conservant les attributs d’un crossover. Il est monté sur des jantes de 23 pouces chaussées en 285/30. Les dimensions sont celles d’un SUV coupé full size (ou de la version crossover d’une A7), avec 4.9m en longueur sur un empattement de 2.93m, 1.98m en largeur, et seulement 1.53m en hauteur. Le coffre offre une capacité de 550 à 1450 litres.

Audi Elaine Concept

En amont et en aval du pack de batteries de 95 kWh, Audi installe trois moteurs électriques, un pour entraîner les roues avant et deux pour le train arrière. La puissance atteint 320 kW soit 435 chevaux, et jusqu’à 370 kW (503 chevaux) en mode boost, permettant ainsi un 0 à 100 km/h en 4.5 secondes. Dans ce mode, le couple maximal atteint 800 Nm. La vitesse de pointe est limitée à 210 km/h. La présence de deux moteurs pour le train arrière permet d’appliquer du torque vectoring pour améliorer stabilité et agilité. La répartition des masses est de 52:48, mais Audi ne communique pas le poids total. Pour recharger la batterie, l’e-tron accepte du courant alternatif ou continu. Avec une puissance maximale de 150 kW DC, Audi vise une recharge de 400 km d’autonomie en 30 minutes. Un système de charge (Audi Wireless Charging ou AWC) est également supporté en plus des prises combinées classiques. L’autonomie dépasse 500 km NEDC selon la marque.

Audi Elaine e-tron Sportback Concept

Avec Elaine, Audi intègre un contrôleur central d’assistance à la conduite (zFAS pour zentrales Fahrerassistenzsteuergerät) plus puissant et évolué. Il est connecté à une batterie de capteurs plus sophistiqués destinés à permettre la conduite autonome de niveau 4, soit un échelon en-dessous de la conduite autonome de niveau 5 qui ne requiert plus aucune surveillance ou intervention du conducteur devenu passager. Ce système étend les capacités en cours d’introduction dans la berline A8 (assistant d’embouteillage jusqu’à 60 km/h) et permet une conduite autonome jusqu’à 130 km/h. Lorsque le systême est activé, il est capable de changer de voie automatiquement, effectuer un dépassement.

Audi Elain e-tron Sportback Concept IAA 2017

Pages: 1 2

Dans: Audi, Frankfurt

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

MotorDoctor.Fr

Les 20 plus lus

 

  • Essai McLaren 720S
  • Essai Aston Martin DB11: la rupture
  • Essai Skoda Karoq
  • Tesla Roadster 2: la bombe E
  • Aston Martin Vantage
  • Essai Volvo XC60 T8: l’alternative
  • Tesla Semi: le poids lourd
  • Essai Opel Ampera-e: l’électrique pour tous ?
  • Essai BMW 540i xDrive: première de classe ?
  • Corvette ZR1
  • Essai Audi RS3 Berline 8V 2017
  • Essai Audi SQ5 TFSI: chasseur de Macan ?
  • Essai VW Tiguan 2.0 TSI 4Motion
  • Essai Mercedes C43 AMG 4Matic: l’autre griffe AMG
  • Essai Audi S4 Avant B9: pour le meilleur
  • Essai VW Multivan T6: le transporteur