Contact Audi SQ5 TDI

Audi SQ5 TDI

SUV, diesel, deux tendances fortes du marché automobile suisse. Incidemment, le premier SUV de la gamme sportive S d’Audi reçoit une motorisation diesel: nous prenons le volant du SQ5 TDI.

Audi poursuit sa progression en présentant des versions sportives « S » voire « RS » pour les modèles de sa gamme de SUV. Jusqu’à maintenant réservée aux berlines et coupés, la transformation s’opère dès cette année sur les Q3 (RS Q3) et Q5 avec ce SQ5 TDI. La formule pour obtenir une version « S » reste la même quelle que soit la base. Un moteur plus puissant, un châssis rabaissé, des signes extérieurs clairs et un équipement d’origine plus fourni. Le SQ5 n’y déroge pas pour les derniers points mentionnés: châssis rabaissé de 30mm, grille avant spécifique avec doubles entretoises horizontales chromées, coques de rétroviseurs de couleur aluminium et deux double sorties d’échappement ovales.

Audi SQ5 TDI

La recette pour le moteur diffère par contre avec l’installation pour la première fois d’un moteur diesel dans un modèle S. Cette technologie équipe maintenant la moitié des Audi fabriquées et, fort des victoires aux 24H du Mans, elle possède la légitimité requise. Le moteur choisi pour le SQ5 n’est pas inconnu, il provient des berlines haut de gamme A6 et A7, perpétuant la tradition du montage d’un « gros » moteur dans une voiture de la gamme en-dessous. Il s’agit d’un V6 de 3.0 litres de cylindrée, suralimenté par deux turbocompresseurs. Il développe une puissance de 313 ch et un couple maxi de 650 Nm dès 1450 tr/mn. De conception récente, il possède tous les ingrédients pour une consommation optimale. A noter toutefois que Audi a présenté au salon de Detroit en Janvier 2013 une version SQ5 essence équipée d’un V6 3.0l de 354 ch. Cette version n’est destinée qu’aux pays ne possédant pas une bonne distribution de diesel, comme les USA, la Chine, la Russie pour en citer quelques uns, et où les normes CO2 n’ont pas d’impact sur les portefeuilles de produits. Le SQ5 TFSI essence ne sera ainsi pas commercialisé en Europe. Si on souhaite rouler SQ5, ce sera TDI.

Audi SQ5 TDI

La transmission est naturellement basée sur le système Quattro avec une répartition de base de 40% du couple sur le train avant et 60% sur le train arrière. Cette répartition est ajustée en permanence grâce au différentiel central piloté. Cette transmission est complétée par une boite à vitesse automatique à 8 rapports avec convertisseur de couple. Notre voiture de test dispose du « Drive Select » soit la possibilité d’ajuster une série de paramètres à l’humeur du conducteur ou à ses besoins. Parmi ceux-ci nous avons le moteur, la transmission, la direction et la boite à vitesse. Quatre réglages spécifiques sont programmés : confort, dynamic, auto et efficiency, le cinquième étant le mode individual dont le paramétrage peut être adapté à son goût. Ces modes sont facilement accessibles via un bouton au tableau de bord.

Audi SQ5 TDI Audi SQ5 TDI Audi SQ5 TDI

Pages: 1 2 3 4

Dans: Audi

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

MotorDoctor.Fr

Les 20 plus lus

 

  • Essai Alpine A110 Première Edition: vers les sommets ?
  • McLaren Senna
  • Essai Nissan GT-R 2017: irréductible
  • Essai Audi SQ5 TFSI: chasseur de Macan ?
  • Essai Kia Stinger GT 3.3 T-GDi
  • Essai Skoda Karoq
  • Essai Volvo XC60 T8: l’alternative
  • Essai Audi S4 Avant B9: pour le meilleur
  • Essai Renault Megane Grandtour GT
  • Essai Honda Civic Type-R GT: exigeante
  • Essai VW Multivan T6: le transporteur
  • Essai Land Rover Discovery Sport: baroudeur familial
  • Essai Audi RS3 Berline 8V 2017
  • Essai Maserati Levante: nécessaire
  • Essai Porsche 718 Boxster & Cayman
  • Lamborghini Urus: Super Sport