Audi S5 Sportback 3.0 TFSI – Essai longue durée

Bilan final sur 54 mois et 58’000 km

J’ai revendu cette Audi S5 Sportback après 4.5 années de bons et loyaux services, appréciés au fil des 58’000km parcourus à son volant, sans autre raison que l’envie de changer pour un des joyaux du portefeuille Audi, une Audi RS6 Avant C7.

Essai Audi S5 Sportback Suzuka Grau

Revente

La revente ne fut pas aisé malgré l’état immaculé, l’historique limpide et la riche dotation en options. Une offre solide incluant de nombreux exemplaires post-facelift et une catégorie de prix  qui écrème passablement les acheteurs potentiels mettent les prix sous forte pression. Peu de contacts, et une transaction finalement conclue après près de trois mois sur le marché d’occasion à 35’500 CHF, soit une dépréciation théorique vertigineuse de 81’650 CHF par rapport au prix d’achat catalogue de 117’150 CHF (avant les primes euro et autres rabais qui ont suivi). Même si l’on prend en considération le prix réel payé, le poste reste de loin numéro 1 au budget, il est juste moins douloureux.

Essence

La consommation mesurée s’est établie à 10.3 L/100 km de moyenne sur 58’000 km, soit un montant total de 10’415 CHF. Sur cette période 2011-2016, le litre d’essence fut payé en moyenne à 1.75 CHF/litre. Trente-six pleins sur 130 furent effectués avec de la Sans Plomb 98, sans incidence mesurable sur la consommation, la corrélation avec la vitesse moyenne semblant être le facteur principal. La monte de pneus d’hiver en 18″ joue peut-être également un rôle favorable, à moins que ce soit les températures moyennes inférieures.

Consommation Audi S5 Sportback 3.0 TFSI

On remarque également la tendance générale à la baisse de la consommation réelle sur la durée, l’indicateur possible de deux facteurs. Le premier est sans doute la diminution des frottements internes longtemps après le rôdage. Le second est l’absence de contributeur une augmentation de la consommation, comme par exemple l’accumulation de dépôts de carbone qui fut une plaie sur les premières générations de moteures à injection directe du groupe VW en général, et les V8 FSI en particulier. Le bilan est clair: le 3.0 TFSI à compresseur est sobre pour un moteur de cette génération sans dispositif d’économie élaboré (pas de stop/start, pas de périphériques commutés, pas de mode roue libre pour la boîte).

Frais fixes

Assurances et taxes d’immatriculation sont respectivement troisième et quatrième au budget, mais restent sujets à de larges variations selon la couverture choisie et le canton de résidence. Nous tabulons donc 4.4 années à 2000 CHF de casco complète, et 1060 CHF de taxes (Vaud, poids total 2285 kg, 245 kW).

Entretien

Seulement deux services Long Life ont été nécessaires, le premier à 28’000 km (628.40 CHF), le second à 47’000 km (771.00 CHF). Hors consommables plus honéreux tels que disques de freins, plaquettes ou pneus, l’avantage des services gratuits reste ténu. Aucune défectuosité n’a été à déplorer, seul un moteur de vitre électrique a dû être changé sous garantie car il était un peu bruyant. La voiture n’a par ailleurs pas développé de rossignols ou autres défauts secondaires, laissant une bonne impression de qualité et de durabilité. Le seul point légèrement délicat est le cuir gris clair, et sa propension à se teinter des couleurs des vêtements portés, tels que le bleu des jeans sur le placet, ou le brun d’une veste en cuir sur le dossier. Dans les deux cas, il a été possible de faire disparaître les marques par l’emploi de produits et méthodes appropriés. Les cuirs eux-mêmes ont bien veilli. Il n’y a également pas eu d’évolution notable dans les prestations de la boîte S-Tronic, que ce soit dans sa gestion des embrayages ou des changements de rapport. La consommation d’huile du 3.0 TFSI a été insignifiante sur ces quatre années.

La pose d’un film de protection sur le bouclier, le capot et les ailes avant a permis de préserver la laque des éclats de gravillons. Par contre, ce film d’ancienne génération a considérablement jauni avec le temps.

La facture finale est claire: hors dépréciation, l’Audi S5 Sportback s’est montrée fiable et économique pour sa catégorie. Avec l’amortissement, la facture est lourde, en particulier si la voiture a été payée au prix catalogue suisse.

Audi S5 Sportback Graphique Coûts

Pages: 1 2 3 4 5 6

Dans: Audi

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

MotorDoctor.Fr

Les 20 plus lus

 

  • Francfort 2017: Audi RS4 Avant B9
  • Francfort 2017: Porsche Cayenne Turbo
  • Francfort 2017: Mercedes Classe X
  • Francfort 2017: Alpina D5S
  • Francfort 2017: BMW Série 6 Gran Turismo
  • Francfort 2017: Opel Insignia GSi
  • Essai Alfa Romeo Giulia Veloce
  • Francfort 2017: BMW M5
  • Francfort 2017: Ferrari Portofino
  • Francfort 2017: Porsche 911 GT2 RS
  • Francfort 2017: Mercedes EQA & S 560 e
  • Francfort 2017: Audi Elaine
  • Francfort 2017: Porsche 911 GT3 Touring Package
  • Francfort 2017: Audi R8 RWS
  • Francfort 2017: BMW Z4 Concept
  • Francfort 2017: Bentley Continental GT