Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Avatar de l’utilisateur
Tom63
Membre V8
Membre V8
Messages : 4512
Inscription : 22 oct. 2008 15:45
Localisation : Entre Paris et les volcans

Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Message par Tom63 » 14 janv. 2020 13:53

Impossible à lire sans être abonné...
Thomas

“When you see the tree you're about to hit, it's called understeer. When you can only hear and feel it, it's oversteer”
Walter Rohrl

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 36862
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Message par ze_shark » 15 janv. 2020 07:06

La presse de qualité, sépagratui.

En gros, les points développés et documentés sont:
- le secteur manufacturier américain est maintenant en récession en termes d'emploi (-1.6% en décembre), et le mouvement coïncide avec les conséquences de la guerre commerciale avec la Chine; les chiffres encore décents en termes d'emploi sont supportés par les services, pas l'industrie
- sur la courbe de la croissance de l'emploi manufacturier, le pic correspond exactement avec le lancement de la guerre commerciale en Juillet 2018. Il est suivi d'un plateau puis d'une plongée.
- un ralentissement de la consommation devrait suivre sous peu, et la consommation domestique est le poumon de l'économie américaine
- la guerre commerciale n'a servi à rien en termes de balance commerciale: l'excédent chinois avec les US a baissé de 323B$ en 2018 à 295.8B$ en 2019. Les exportations de la Chine vers les US ont baissé de 12.5%, mais les exportations des US vers la Chine de 21%.

Pendant ce temps, le déficit fédéral est reparti à la hausse grâce aux tax cuts de Trump, atteignant 4.7% du PIB (Obama l'avait ramené à 2.6%).

Sous la présidence Trump, entre les coupes d'impôts et l'augmentation des dépenses militaires, la dette des Etats-Unis a augmenté de 3.2 trillions de dollars en 3 ans.

Donc à part faire jubiler des hordes de boeufs qui n'y pigent que dalle et des plutocrates déjà pleins aux as, la politique économique de Trump est de la merde. Ca ne pouvait pas fonctionner, et ça ne fonctionne pas. Le bruit ambiant amène juste les plus crédules à regarder les dérivées locales, des indicateurs qui ne les concernent pas comme le S&P500, plutôt que les tendances d'ensemble qui déterminent l'économie dans laquelle ils vivent.

Avatar de l’utilisateur
Leuen
Membre V8
Membre V8
Messages : 2952
Inscription : 16 mai 2008 13:58
Véhicules : Mazda 6 2.5
Localisation : Neuchâtel

Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Message par Leuen » 15 janv. 2020 10:33

Je crois que je vais garder ton post sous le coude pour le prochain qui me sort que "il faut reconnaître que Trump il a quand même de bon résultats au niveau de l'économie de son pays !".

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 36862
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Message par ze_shark » 15 janv. 2020 11:02

Trump est en train de vivre des dividendes de l'économie d'Obama, en décimant le budget fédéral pour redistribuer aux gros actionnaires (les tax cuts sont partis en share buybacks), alors que le reste de la population qu'il prétend défendre a eu des peanuts dans leurs fiches de paie qu'ils n'ont pas senti passer.

Les US sont en situation de plein emploi, mais sans conséquence bénéfique sur les salaires payés. Les augmentations de salaires étaient de 2.5% à la fin du mandat Obama, elles culminent à 2.9% sous Trump alors que le chômage ne peut plus baisser et que les heures payées dans l'industrie manufacturière, sensée être au coeur de ses préoccupations et la justification de la guerre commerciale, baissent.

La guerre commerciale avec la Chine (l'Europe pourrait venir dans cette année électorale où il faudra trouver un nouveau truc pour distraire), c'est du mouvement brownien bruyant.
Beaucoup d'agitation et de bruit, mais le schmilblick n'a pas bougé. Les gens peu informés entendent le bruit, voient l'agitation en vision périphérique, mais ne s'informent pas sur le signal de fond et concluent que ça doit forcément bouger au vu de la multitude des transgressions.
Et nous avons aussi chez nous une tendance bienveillante et complaisante face à Trump: bousculer les codes, critiquer les élites, c'est la ligne des populistes dans les démocraties européennes. Trump le fait juste avec le volume sur 11 et de manière complètement décomplexée et impulsive, à l'échelle géopolitique des US.

De la merde. Puant dans la forme, sans aucune valeur dans le fond. Epandu, les seuls trucs que ça fait pousser sont des espèces néfastes.
On peut faire un bis répétita sur la politique étrangère, car le schéma est exactement le même. Le seul gagnant est Putin, à chaque coup.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 36862
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

L'effet Bloomberg

Message par ze_shark » 17 janv. 2020 01:58

Les 217m$ déjà dépensés par Michael Bloomberg ont un effet certain: faire exploser les tarifs des pubs TV et les prix des contracteurs employés dans ce business spécialisé. L'offre dans les deux domaines est limitée.

The Bloomberg Effect: Huge Spending Transforms 2020 Campaign Dynamics https://www.wsj.com/articles/the-bloomb ... 1579191368

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 36862
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Accord Chine Etats-Unis

Message par ze_shark » 17 janv. 2020 10:48

ze_shark a écrit :
15 janv. 2020 07:06
La presse de qualité, sépagratui.

En gros, les points développés et documentés sont:
- le secteur manufacturier américain est maintenant en récession en termes d'emploi (-1.6% en décembre), et le mouvement coïncide avec les conséquences de la guerre commerciale avec la Chine; les chiffres encore décents en termes d'emploi sont supportés par les services, pas l'industrie
- sur la courbe de la croissance de l'emploi manufacturier, le pic correspond exactement avec le lancement de la guerre commerciale en Juillet 2018. Il est suivi d'un plateau puis d'une plongée.
- un ralentissement de la consommation devrait suivre sous peu, et la consommation domestique est le poumon de l'économie américaine
- la guerre commerciale n'a servi à rien en termes de balance commerciale: l'excédent chinois avec les US a baissé de 323B$ en 2018 à 295.8B$ en 2019. Les exportations de la Chine vers les US ont baissé de 12.5%, mais les exportations des US vers la Chine de 21%.

Pendant ce temps, le déficit fédéral est reparti à la hausse grâce aux tax cuts de Trump, atteignant 4.7% du PIB (Obama l'avait ramené à 2.6%).

Sous la présidence Trump, entre les coupes d'impôts et l'augmentation des dépenses militaires, la dette des Etats-Unis a augmenté de 3.2 trillions de dollars en 3 ans.

Donc à part faire jubiler des hordes de boeufs qui n'y pigent que dalle et des plutocrates déjà pleins aux as, la politique économique de Trump est de la merde. Ca ne pouvait pas fonctionner, et ça ne fonctionne pas. Le bruit ambiant amène juste les plus crédules à regarder les dérivées locales, des indicateurs qui ne les concernent pas comme le S&P500, plutôt que les tendances d'ensemble qui déterminent l'économie dans laquelle ils vivent.
Une autre bonne analyse par le NYT:

What Grade Does Trump’s China Trade Deal Deserve? Incomplete https://nyti.ms/30rlhrn

Xi a la garantie d'être encore au pouvoir en 2021, voire 2031.
Trump ? Moins sûr. Les chinois sont patients, et ils n'ont probablement aucune intention de respecter les termes de l'accord.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité

Axa Aubonne Accessoires Auto - Jantes Alu - Pneus