Nos enfants et l'apprentissage de la conduite automobile

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 4303
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Nos enfants et l'apprentissage de la conduite automobile

Message par vravolta » 08 avr. 2021 06:39

Un moyen plus simple d'évaluer à la louche à qui l'assureur va attribuer la responsabilité c'est de prendre un constat européen d'accident et de cocher les croix de chacun et de regarder qui en a le plus. Mais de nouveau, ce n'est pas une science exacte. J'ai eu un cas où mon assureur a courageusement refusé de se prononcer et dans le doute nous a attribué la responsabilité. Par chance, la partie adverse était psychologiquement pas très stable et a eu la mauvaise idée de déposer une plainte pénale contre nous qui a forcé la justice à trancher (en notre faveur) ce qui a fait que mon assureur m'a rendu la franchise. Il faut dire que l'assureur des 2 voitures était le même et je suppose qu'ils avaient pris la franchise aux 2 assurés. Donc trancher n'aurait que pour effet de se mettre un des 2 clients à dos et d'avoir 1000 balles de moins dans la poche.

Tout le problème avec les assureurs, c'est que le combat est inégal quand un individu conteste une décision. Ils ont à dispo une armée d'avocats spécialisés dans le fait de trouver la petite faille pour ne pas couvrir un sinistre ou se renvoyer la balle entre assureurs. C'est là qu'il est capital d'avoir un bon courtier qui connait les rouages, peut passer quelques coups de fil, etc. Souvent les gens ne voient dans le courtier qu'un intermédiaire qui se sert au passage sans vraiment apporter de valeur. C'est assez vrai tant qu'il n'y a pas de sinistre. En revanche, ca change passablement la donne en cas de pépin. Y'a un vrai savoir faire derrière ce métier quand il est bien fait (Fab, si tu me lis ;-) ). C'est un peu comme les vendeurs de bagnoles en concession: y'a celui qui ne fait que ressortir par coeur le contenu du prospectus (voire qui le relit en direct) et y'a celui qui l'a compris, a testé la fonctionnalité en vrai et peut fournir une vraie valeur ajoutée.

On a un exemple bien connu sur ce forum avec Bobo: quand j'ai acheté le X5, j'ai vu en tout 3 vendeurs dont 2 de chez BM. Les 2 premiers ont eu pour seule valeur ajoutée de me donner la brochure papier et les clefs pour un essai. Tout le reste a été une perte de temps pour eux et pour moi. Avec Bobo, j'ai eu la réponse à toutes mes questions, de vrais conseils sur les choix d'options, y compris des trucs capitaux que je n'aurais pourtant pas cochés si j'avais été seul face au configurateur. Et au final, les 80% de la valeur ajoutée de mon achat ne provenaient pas tant du produit lui même que du service fourni par le vendeur. Dit autrement, s'il changeait de marque, je le suivrais car dans les grandes lignes, de nos jours les produits sont assez interchangeables. Ce qui ne l'est pas, c'est le service. Pour revenir au cas de ce fil, la conclusion du conducteur dont l'assurance veut lui attribuer la responsabilité, c'est sans doute qu'il doit réfléchir à se trouver un courtier qui saura se battre pour lui. De nos jours, tout est dans la qualité du service.

bence
F1
F1
Messages : 5738
Inscription : 03 févr. 2007 18:59
Véhicules : BMW M340i
MV Agusta F3 675
Localisation : Budapest

Re: Nos enfants et l'apprentissage de la conduite automobile

Message par bence » 08 avr. 2021 12:10

your momo a écrit :
07 avr. 2021 18:18
Pas sûr de bien comprendre le contexte de cet accident ?

Si celui qui veut tourner à gauche met son clignotant et s'arrête pour laisser passer le flux prioritaire sur la piste d'en face pendant 30s. Il me semble qu'il n'a pas à se soucier d'un possible dingo qui remonterait à contresens, la file juste formée derrière lui.
Si les autres se sont arrêtés derrière lui c'est qu'il n'y a pas la place pour passer à droit et si le conducteur qui veut obliquer à gauche est resté à l'arrêt 30s c'est qu'il n'y avait pas la place pour y aller à gauche non plus ...à moins qu'il aille calé, ce qui le cas échéant demanderait de regarder derrière avant de repartir :idea:
J’ai trouvé bizarre aussi, le mec a probablement été super aggressif dès la dernière voiture passée et mon pote un peu lent á la détente, voici les dessins de l’expert qui a traité le dossier:
EF8106A7-4985-4B9A-81C2-157B01AB103A.jpeg
2B86DD88-852A-4864-809B-3DEC1C428EC8.jpeg
2B86DD88-852A-4864-809B-3DEC1C428EC8.jpeg (203.19 Kio) Consulté 663 fois
681C6853-76C0-443A-9AA3-ED2F29AA0EBB.jpeg

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 4303
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Nos enfants et l'apprentissage de la conduite automobile

Message par vravolta » 08 avr. 2021 19:04

Ah quand même, il a mis un sacré palet à la voiture de ton pote pour lui faire faire un tête à queue et la déplacer de 25 m alors qu'elle était arrêtée!!!

Avatar de l’utilisateur
your momo
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1524
Inscription : 08 août 2005 15:10
Véhicules : Elise A111
Porsche 991.2 C4 GTS
BMW M135iX
Localisation : Romanel s/Lausanne

Re: Nos enfants et l'apprentissage de la conduite automobile

Message par your momo » 08 avr. 2021 20:03

Bon là c'est plus claire.
Mais alors le conducteur de l'Audi a un sacré bon avocat pour ne prendre aucun tort, à moins que ce ne soit pas du tout les même règles que notre LCR ?

Donc 2.6s avant l'impact le gars dans l'Audi alors à 56m du choc roule à 75km/h et voit une file sur sa voie avec "à priori" plus personne sur la piste d'en face.
Après 1.5s, soit 1.1s avant l'impact le gars en Audi est à 80km/h, il a donc accéléré - alors qu'il s'approche d'une file à l'arrêt mais ne peut pas ne pas voir qu'il y a un véhicule, certe lent mais prioritaire, qui commence à tourner à gauche devant lui.
Ensuite c'est le carton, car à cette vitesse "inadaptée à la situation" on ne peut plus s'arrêter sur moins de 25m ...probablement qu'il a accéléré encore un peu ?!?

Etrange jugement, même si je peux imaginer la suite d'ambiguïtés qui a pu faire croire au conducteur de l'Audi qu'il y avait une possibilité de "remonter cette file à l'arrêt - pour une raison encore inconnue au moment de son choix", le faire à 80km/h c'est juste débile et totalement inadapté.
your momo

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 4303
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Nos enfants et l'apprentissage de la conduite automobile

Message par vravolta » 09 avr. 2021 07:17

Quand on change de file, on n'est pas prioritaire (sauf en Allemagne je crois où celui qui a mis son cligno pour déboiter sur la file de gauche a priorité sur celui qui déboule à 250 si je me rappelle bien).
Le problème, c'est qu'on a ici des règles violées des 2 côtés et donc il s'agit de déterminer qui a plus violé les règles que l'autre. D'un côté, un refus de priorité (quand on change de file, il incombe au conducteur de s'assurer que la voie est libre), de l'autre, un comportement inadapté (car une file de voitures ca ne s'arrête pas au milieu de la route sans raison et donc le conducteur se doit d'analyser la raison avant d'entreprendre quoi que ce soit. Maintenant, ces notions de témérité, d'inadaptabilité, ce sont des trucs très suisses (car c'est un jugement plus qu'un fait: à partir de quand un régime moteur est inadapté? A partir de quand un dépassement est téméraire? Est ce que le seuil de vitesse inadaptée est le même pour Loeb que pour mon père?) et ca n'existe donc pas obligatoirement dans d'autres pays.
Il resterait le défaut de maitrise du véhicule qui existe à peu près dans tous les pays, mais contrairement à la Suisse, y'a des pays qui acceptent une sorte de force majeure (je roule paisiblement à 60 sur une route cantonale et en sortie de virage, y'a un ivrogne couché sur la route qu'évidemment je n'arrive pas à éviter: chez nous, on dira "tu n'as pas réussi à maitriser ton véhicule, point barre", dans certains pays, on dira "oui bon ca, aucun conducteur raisonnable ne prendra ce virage à 20 du fait qu'il devrait être en mesure de s'arrêter s'il y avait qqch sur la route en sortie"). A noter qu'on va tellement loin en Suisse sur le défaut de maitrise qu'il y a quelques années, des petits jeunes qui s'amusaient à tirer quelques cables sur le grand parking désert et enneigé du village se sont fait amender pour défaut de maitrise: ils n'étaient pas mauvais et ne sont même pas rentrés dans les tas de neige tassée du chasse neige, mais visiblement, le simple fait de glisser est considéré chez nous comme un défaut de maitrise.

Personnellement, je pense (et pourtant, je suis assez coulant dans ce domaine) que le dépassement téméraire l'emporte sur le changement de file = devant une file de voitures arrêtées, tu ne dépasses pas à 80 car y'a peut être un animal, un gamin, un ballon, un affaissement ou que sais-je qui justifie cet arrêt. Mais je ne serais pas étonné qu'à l'étranger, la messe soit dite en s'arrêtant au pur refus de priorité (un cligno, ce n'est pas un droit à changer de file, c'est une info comme quoi on voudrait le faire et on ne devrait pas commencer la manoeuvre si on n'est pas certain que la voie est libre).

Avatar de l’utilisateur
juliencor
GP2
GP2
Messages : 4020
Inscription : 05 avr. 2007 18:20
Localisation : Blonay

Re: Nos enfants et l'apprentissage de la conduite automobile

Message par juliencor » 09 avr. 2021 07:22

Sauf qu'il ne s'agit pas d'un changement de file, il s'agit de la voie opposée dans le cas cité par bence. La voiture qui dépasse est 100% fautive.

Un cas similaire est arrivé il y a quelques années sur la route de Villars. A la descente, un automobiliste veut bifurquer à gauche. Un motard double, percute le véhicule qui bifurque et décède. L'automobiliste n'a eu aucun tort retenu contre lui par la justice.
Mini Countryman Cooper S 2013
Mercedes-Benz SL63 AMG Performance
Audi SQ7 2017
Ski-doo Renegade Backcountry 800 2013

Avatar de l’utilisateur
rbk
Membre V8
Membre V8
Messages : 1705
Inscription : 27 mars 2013 09:06
Véhicules : Bleue
Localisation : GE

Re: Nos enfants et l'apprentissage de la conduite automobile

Message par rbk » 09 avr. 2021 09:24

En fait dans cette configuration, rien n'interdit à l'Audi de doubler
Ce qui est étonnant c'est que si il a entrepris son dépassement de la file de voitures arrêtées c'est qu'il n'y avait personne en face et dans ce cas, pourquoi la Suzuki bleue n'a pas démarré plus tôt.
Le bon sens voudrait que par prudence on évite ce genre de dépassement sans connaitre la raison qui fait que ces voitures sont à l'arret et que le conducteur de l'Audi prenne ses calmants avant de prendre le volant.

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 4303
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Nos enfants et l'apprentissage de la conduite automobile

Message par vravolta » 09 avr. 2021 14:38

rbk a écrit :
09 avr. 2021 09:24
En fait dans cette configuration, rien n'interdit à l'Audi de doubler
Ce qui est étonnant c'est que si il a entrepris son dépassement de la file de voitures arrêtées c'est qu'il n'y avait personne en face et dans ce cas, pourquoi la Suzuki bleue n'a pas démarré plus tôt.
Le bon sens voudrait que par prudence on évite ce genre de dépassement sans connaitre la raison qui fait que ces voitures sont à l'arret et que le conducteur de l'Audi prenne ses calmants avant de prendre le volant.
C'est exactement cela. Si pas de trace de la voiture qui venait en face sur le croquis, c'est soit car le conducteur de la voiture bleue était vraiment monstre lent, soit que la voiture venant en face venait de tourner à sa droite au même endroit où la voiture bleue voilait tourner. Le gars en Audi aura vu cette voiture ralentir, commencer à tourner et donc voir qu'il avait la voie libre pour dépasser. Sauf que d'un coup, la voiture bleue a tourné sans vérifier son angle mort. Je pense qu ce qui met la faute sur la bleue, c'est qu'elle était en mouvement. Si elle avait été en travers arrêtée (genre, j'essaie de démarrer, je fais un saut d'un mètre et je cale), je pense qu'elle devenait légalement un obstacle garé et du coup, ca devenait la responsabilité de l'Audi.

Je pense qu'on est tous d'accord que la manoeuvre de l'Audi n'est pas très maline, mais en l'absence de ligne continue, elle est licite, contrairement au changement de file de la Suzuki qui n'était pas prioritaire. Si on est dans un pays ou la perte de maitrise du véhicule n'est en soi pas fautive car on ne considère pas qu'un conducteur a une obligation de résultat, du coup, la conclusion est logique même si pas très heureuse. A noter que cette histoire de perte de maitrise sanctionnable est vraiment un truc de chez nous. En France, un gars peut se sortir tout seul dans un arbre, tant qu'il organise le ramassage de son épave et paie les dégats à l'arbre, la police ou la préfecture n'a pas son mot à dire (ou en tout cas n'avait pas son mot à dire quand je résidais de l'autre coté de la frontière y'a 20 ans). J'avais eu le cas avec un gars qui m'avait acheté une voiture et l'avait plantée avant d'avoir eu le temps de mettre la carte grise à son nom (et donc les flics étaient venu me demander de ramasser mon épave et je leur avais montré copie du certificat de vente que j'avais posté pour qu'ils puissent aller faire leur requête au nouveau proprio).

Avatar de l’utilisateur
juliencor
GP2
GP2
Messages : 4020
Inscription : 05 avr. 2007 18:20
Localisation : Blonay

Re: Nos enfants et l'apprentissage de la conduite automobile

Message par juliencor » 09 avr. 2021 15:31

Rien n'interdit à l'Audi de dépasser: dans ce cas précis et en droit Suisse c'est faux!

LCR Art. 10:

1 Le conducteur qui veut dépasser, se déplacera prudemment sur la gauche sans
gêner les véhicules qui suivent. Il ne dépassera pas lorsque, devant le véhicule qui le
précède, se trouve un obstacle tel qu’un chantier, un véhicule en ordre de présélection ou des piétons traversant la chaussée.

Ordre de présélection définition: https://auto.itheorie.ch/fr/autotheory/ ... %A9lection.

Selon le croquis, la voiture bleue est en ordre de présélection. L'Audi est donc 100% fautive comme je le dis déjà plus haut.
Mini Countryman Cooper S 2013
Mercedes-Benz SL63 AMG Performance
Audi SQ7 2017
Ski-doo Renegade Backcountry 800 2013

Avatar de l’utilisateur
your momo
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1524
Inscription : 08 août 2005 15:10
Véhicules : Elise A111
Porsche 991.2 C4 GTS
BMW M135iX
Localisation : Romanel s/Lausanne

Re: Nos enfants et l'apprentissage de la conduite automobile

Message par your momo » 09 avr. 2021 19:05

C'est exactement pour ça que je dis "...,certe lent mais prioritaire,..."
your momo

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 4303
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Nos enfants et l'apprentissage de la conduite automobile

Message par vravolta » 10 avr. 2021 08:14

juliencor a écrit :
09 avr. 2021 15:31
Rien n'interdit à l'Audi de dépasser: dans ce cas précis et en droit Suisse c'est faux!

LCR Art. 10:

1 Le conducteur qui veut dépasser, se déplacera prudemment sur la gauche sans
gêner les véhicules qui suivent. Il ne dépassera pas lorsque, devant le véhicule qui le
précède, se trouve un obstacle tel qu’un chantier, un véhicule en ordre de présélection ou des piétons traversant la chaussée.

Ordre de présélection définition: https://auto.itheorie.ch/fr/autotheory/ ... %A9lection.

Selon le croquis, la voiture bleue est en ordre de présélection. L'Audi est donc 100% fautive comme je le dis déjà plus haut.
Plusieurs choses qui font de ton raisonnement une analyse incomplète (en dehors du fait que la LCR suisse n'est pas la LCR des autres pays). L'Art. 10 LCR suppose que la configuration permet au véhicule qui dépasse d'observer un véhicule en ordre de présélection. Quand la file derrière le véhicule en présélection est longue, il se peut que la présélection devant ne soit pas visible et dès lors, qu'on ne puisse pas reprocher à l'Audi d'avoir dépassé puisqu'elle ne pouvait observer l'état de présélection (même coup que le panneau stop disparu avec le temps à l'intérieur d'une haie: s'il n'est effectivement pas visible, c'est comme s'il n'existait pas).

Ensuite, je reprends le croquis et le texte en parallèle: le véhicule qui précède l'Audi est la voiture rouge. Devant elle se trouve la voiture verte qui n'est pas en présélection, donc l'article ne s'applique techniquement pas. Tu vas me dire qu'il faut comprendre "devant" pas comme "immédiatement devant" mais comme n'importe où devant. Je te répondrais qu'il serait alors en pratique impossible de dépasser car en poussant assez loin, quitte à devoir regarder 30 km plus en avant, il y aura toujours quelque part un véhicule en présélection. Or, on sait qu'il est permis de doubler et donc il existe forcément une limite à la notion de "devant". Mon avis est que cette limite est "immédiatement devant". Mais on voit bien que c'est de loin pas aussi évident que ca et que ca mérite d'être clarifié.

Alors je t'accorde qu'au moment où l'Audi a dépassé la rouge, elle se retrouve derrière la verte, on se retrouve dans la situation de ton interprétation. Néanmoins, ca pose alors la question de ce qu'on appelle dépasser: moi je le comprends comme le fait de ne pas initier la manoeuvre de dépassement. Mais si la manoeuvre avait été initiée légitimement, est ce que le fait de terminer la manoeuvre initiée légitimement est considéré comme une violation de la règle ? Si quand je franchis un carrefour le feu est au vert mais que le temps que je termine le franchissement, il est passé au rouge, il me semble que c'est OK car ce qui compte, c'est l'état quand je passe sous le feu. Je pense que c'est idem pour le dépassement. Mais c'est un autre point à éclaircir et donc une nouvelle raison de ne pas s'emballer dans des conclusions hâtives.

Autre cas de figure: le véhicule ralentit mais ne se met pas en présélection (pas de cligno, pas de déport sur la voie), l'Audi commence à doubler et nous sommes tous les 2 d'accord que l'art. 10 LCR ne peut alors pas s'appliquer. Puis au dernier moment, le bleu se déporte en mettant son cligno. Il deviendrait en présélection et imposerait à l'Audi de tout planter? J'ai des doutes sérieux car ce serait super dangereux et je vois mal notre LCR imposer un comportement dangereux. Donc ma conclusion sur ce point, mais c'est une interprétation, c'est que ce qui compte est qu'au moment où l'Audi passe sur l'autre voie, elle a le droit de le faire (action de dépassement). Ensuite, on se retrouve dans une situation de circulation sur 2 colonnes parallèles dont celle de gauche a vocation à aller plus vite que celle de droite et où celui qui veut passer de droite à gauche doit attendre que la voie de gauche soit libre. Pour le dire autrement, mon interprétation du mot dépassement est une action transversale et pas longitudinale.

Si on prend du recul, cette règle elle n'est pas édictée pour rendre prioritaire le véhicule en présélection mais pour permettre au véhicule qui le suit de le dépasser sans se retrouver bloqué par un flux ininterrompu de voiture qui dépassent depuis plus loin. Je pense que ce serait un détournement de l'utiliser pour conclure à une priorité de la Suzuki. Pour moi, c'est un article dont le bénéficiaire est la voiture verte.

Ensuite, le fait que tu trouves une règle qui interdit de dépasser ne signifie pas que le véhicule bleu avait la priorité et n'a violé aucune règle. En l'occurrence, je ne connais pas par coeur tous les articles de la LCR, mais il m'a toujours été enseigné à l'auto-école que dès que je change de file, il est de mon devoir de m'assurer que la voie est libre (ne pas le faire est donc une violation de la LCR) et que le véhicule qui arrive sur cette voie et n'en change pas est prioritaire, peu importe mon cligno (et donc changer de voie quand elle n'est pas libre est une seconde violation). Donc comment fais tu pour arbitrer que l'Audi n'aurait pas du dépasser mais que la Suzuki n'aurait pas non plus du tourner? Tu vois bien qu'il te manque une étape pour pouvoir conclure. Ici en l'occurrence, c'est de déterminer quelle violation l'emporte sur l'autre (en admettant qu'on ait conclu que dépasser était une violation, ce qui n'est pas certain cf mon premier point).

On a là un exemple classique d'erreur logique d'application du droit: pour attribuer des torts à l'Audi, il ne suffit pas de trouver une règle que l'Audi aurait violée pour conclure. Il faut obtenir la liste exhaustive des règles violées par les 2 véhicules, établir les priorités entre ces règles et seulement alors il est possible d'envisager de conclure. Par exemple, imaginons que le conducteur de la Suzuki n'avait pas désembué son parebrise (mais que sa vitre latérale gauche l'était). C'est une violation de la LCR mais ca n'a pas d'influence sur la répartition des torts dans cet accident car l'accident n'aurait pas eu une issue différente si la vitre avait été désembuée. On peut amender pour cette violation, mais on ne peut pas la retenir dans la détermination des torts respectifs. Donc on pourrait tout à fait avoir une situation où l'Audi est amendable mais se retrouve avec 0% de torts. C'est peu intuitif, mais c'est la réalité. Ce n'est pas rare de se tromper en matière de droit, même chez des cadors: Wegelin a disparu des écrans car des avocats pourtant chevronnés ont conclu que seul le droit suisse s'appliquait à une banque suisse qui reçoit des clients américains sur sol suisse et leur ouvre un compte. Ils ont pensé que la loi américaine s'appliquait au client américain quand il revenait sur sol US et qu'à ce moment là, ce dernier était responsable de déclarer son compte ouvert pendant son voyage. Pas de bol, c'était faux et c'est pour celà que vous vous retrouvez à signer aujourd'hui des formulaires de 10 pages en anglais super technique (W8 form) quand en tant que suisse en Suisse, vous ouvrez un compte auprès d'une banque suisse. C'est pas naturel, mais vous devez des comptes à l'oncle Sam.

Avatar de l’utilisateur
your momo
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1524
Inscription : 08 août 2005 15:10
Véhicules : Elise A111
Porsche 991.2 C4 GTS
BMW M135iX
Localisation : Romanel s/Lausanne

Re: Nos enfants et l'apprentissage de la conduite automobile

Message par your momo » 10 avr. 2021 22:43

Purée, faut-il autant digresser pour amener un raisonnement, qui s'il tennait la route, empêchererait quiquonque de tourner à gauche sur une route bidirectionelle du moment qu'il est suivit par quelqu'un ?
your momo

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 4303
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Nos enfants et l'apprentissage de la conduite automobile

Message par vravolta » 12 avr. 2021 06:18

your momo a écrit :
10 avr. 2021 22:43
Purée, faut-il autant digresser pour amener un raisonnement, qui s'il tennait la route, empêchererait quiquonque de tourner à gauche sur une route bidirectionelle du moment qu'il est suivit par quelqu'un ?
Euh, je n'arrive pas à te suivre là: le LCR 10 n'empêche personne de tourner à gauche, il empêche de dépasser celui qui tourne à gauche. Et mon raisonnement, il n'empêche personne de tourner à gauche, il dit juste que s'il y a quelqu'un qui te dépasse au moment où tu veux tourner, tout comme s'il y a quelqu'un qui arrive en face, ce trafic est prioritaire par rapport à toi. Mon raisonnement ne fait qu'établir des priorités et à ce que je sache, une priorité n'a jamais empêché qui que ce soit de faire une manoeuvre car sinon, y'aurait des millions de voitures bloquées à tous les cédez le passage du pays. A un cédez le passage, on ne t'interdit pas de passer (ce n'est pas un sens interdit), on t'interdit juste de passer tant qu'il y a du trafic. Donc celui qui tourne, on lui demande de regarder en face et dans son rétro. SI la voie est libre, il peut tourner, s'il voit une voiture en face ou une voiture dans son rétro qui dépasse, il s'arrête, laisse passer ce trafic et tourne quand la voie est libre. A aucun moment ca n'interdit à quiconque de tourner à gauche.

Avatar de l’utilisateur
juliencor
GP2
GP2
Messages : 4020
Inscription : 05 avr. 2007 18:20
Localisation : Blonay

Re: Nos enfants et l'apprentissage de la conduite automobile

Message par juliencor » 12 avr. 2021 10:56

your momo a écrit :
10 avr. 2021 22:43
Purée, faut-il autant digresser pour amener un raisonnement, qui s'il tennait la route, empêchererait quiquonque de tourner à gauche sur une route bidirectionelle du moment qu'il est suivit par quelqu'un ?
Voilà, tout est dit.

Je me base sur un article de loi Suisse très clair, et un cas concret en Suisse qui amène une jurisprudence.

Auquel on peut ajouter d'autres extraits de la loi:

" Il n’est permis d’exécuter un dépassement ou de contourner un obstacle que si l’espace nécessaire est libre et bien visible et que si les
usagers de la route venant en sens inverse ne sont pas gênés par la
manoeuvre. Dans la circulation à la file, seul peut effectuer un dépassement celui qui a la certitude de pouvoir reprendre place assez tôt
dans la file des véhicules sans entraver leur circulation. "

"le dépassement n’est autorisé que si la visibilité est
bonne et s’il n’en résulte aucune atteinte au droit de priorité des autres
usagers. "

Après le cas se passe en Hongrie, pays dont je ne connais pas les lois. Je parle bien pour la Suisse, comme écrit au début de mon message précédent.

Il sera intéressant, si bence nous le communique, d'avoir le fin mot de l'histoire. Moi je ne comprends pas du tout qu'un automobiliste qui dépasse une file dans un village à la vitesse de 80km/h et provoque un carambolage puisse ne pas être fautif.
Mini Countryman Cooper S 2013
Mercedes-Benz SL63 AMG Performance
Audi SQ7 2017
Ski-doo Renegade Backcountry 800 2013

Avatar de l’utilisateur
juliencor
GP2
GP2
Messages : 4020
Inscription : 05 avr. 2007 18:20
Localisation : Blonay

Re: Nos enfants et l'apprentissage de la conduite automobile

Message par juliencor » 12 avr. 2021 11:11

vravolta a écrit :
10 avr. 2021 08:14
Plusieurs choses qui font de ton raisonnement une analyse incomplète (en dehors du fait que la LCR suisse n'est pas la LCR des autres pays). L'Art. 10 LCR suppose que la configuration permet au véhicule qui dépasse d'observer un véhicule en ordre de présélection. Quand la file derrière le véhicule en présélection est longue, il se peut que la présélection devant ne soit pas visible et dès lors, qu'on ne puisse pas reprocher à l'Audi d'avoir dépassé puisqu'elle ne pouvait observer l'état de présélection (même coup que le panneau stop disparu avec le temps à l'intérieur d'une haie: s'il n'est effectivement pas visible, c'est comme s'il n'existait pas).
Non, c'est à l'automobiliste qui dépasse de s'assurer qu'il ne résulte aucune atteinte au droit de priorité des autres usagers selon la loi Suisse.
vravolta a écrit :
10 avr. 2021 08:14
Ensuite, je reprends le croquis et le texte en parallèle: le véhicule qui précède l'Audi est la voiture rouge. Devant elle se trouve la voiture verte qui n'est pas en présélection, donc l'article ne s'applique techniquement pas. Tu vas me dire qu'il faut comprendre "devant" pas comme "immédiatement devant" mais comme n'importe où devant. Je te répondrais qu'il serait alors en pratique impossible de dépasser car en poussant assez loin, quitte à devoir regarder 30 km plus en avant, il y aura toujours quelque part un véhicule en présélection. Or, on sait qu'il est permis de doubler et donc il existe forcément une limite à la notion de "devant". Mon avis est que cette limite est "immédiatement devant". Mais on voit bien que c'est de loin pas aussi évident que ca et que ca mérite d'être clarifié.
Sérieusement??? C'est de la mauvaise foi absolue...
vravolta a écrit :
10 avr. 2021 08:14
Autre cas de figure: le véhicule ralentit mais ne se met pas en présélection (pas de cligno, pas de déport sur la voie), l'Audi commence à doubler et nous sommes tous les 2 d'accord que l'art. 10 LCR ne peut alors pas s'appliquer. Puis au dernier moment, le bleu se déporte en mettant son cligno. Il deviendrait en présélection et imposerait à l'Audi de tout planter? J'ai des doutes sérieux car ce serait super dangereux et je vois mal notre LCR imposer un comportement dangereux. Donc ma conclusion sur ce point, mais c'est une interprétation, c'est que ce qui compte est qu'au moment où l'Audi passe sur l'autre voie, elle a le droit de le faire (action de dépassement). Ensuite, on se retrouve dans une situation de circulation sur 2 colonnes parallèles dont celle de gauche a vocation à aller plus vite que celle de droite et où celui qui veut passer de droite à gauche doit attendre que la voie de gauche soit libre. Pour le dire autrement, mon interprétation du mot dépassement est une action transversale et pas longitudinale.
Oui, si le véhicule qui commence à doubler se rend compte que 2-3 voitures devant dans la file il y en a un qui veut bifurquer à gauche il doit céder la priorité, donc planter et se rabattre.
vravolta a écrit :
10 avr. 2021 08:14
Ensuite, le fait que tu trouves une règle qui interdit de dépasser ne signifie pas que le véhicule bleu avait la priorité et n'a violé aucune règle. En l'occurrence, je ne connais pas par coeur tous les articles de la LCR, mais il m'a toujours été enseigné à l'auto-école que dès que je change de file, il est de mon devoir de m'assurer que la voie est libre (ne pas le faire est donc une violation de la LCR) et que le véhicule qui arrive sur cette voie et n'en change pas est prioritaire, peu importe mon cligno (et donc changer de voie quand elle n'est pas libre est une seconde violation). Donc comment fais tu pour arbitrer que l'Audi n'aurait pas du dépasser mais que la Suzuki n'aurait pas non plus du tourner? Tu vois bien qu'il te manque une étape pour pouvoir conclure. Ici en l'occurrence, c'est de déterminer quelle violation l'emporte sur l'autre (en admettant qu'on ait conclu que dépasser était une violation, ce qui n'est pas certain cf mon premier point).
La Suzuki est prioritaire en droit Suisse et ne viole aucune règle. Je ne sais pas où tu as fait ton auto-école, mais visiblement le moniteur ne connaissait pas la loi Suisse.
Mini Countryman Cooper S 2013
Mercedes-Benz SL63 AMG Performance
Audi SQ7 2017
Ski-doo Renegade Backcountry 800 2013

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google Adsense [Bot] et 24 invités

Axa Aubonne Accessoires Auto - Jantes Alu - Pneus