Mercedes CLR

Avatar de l’utilisateur
Nagata-San
GP2
GP2
Messages : 4995
Inscription : 07 oct. 2008 12:06
Véhicules : Daily & Track
Localisation : Allianz

Mercedes CLR

Message par Nagata-San » 15 mai 2020 21:35

Reprise d'une connaissance, joli je trouve.


Malgré sa domination sur le Championnat FIA GT pour la deuxième année consécutive, l'équipe AMG Mercedes-Benz ne pouvait se targuer d'une saison 1998 parfaite. La tache importantes sur leur dossier étant l'échec complet de la CLK-LM aux 24 Heures du Mans; de loin la plus importante course de l'année. Les deux Mercedes avaient été forcés de se retirer moins de 2H après le départ...sur une course d'endurance,ça n'est vraiment pas bien vu.....

Image
Image

-Les changements de règlements ont rendu pratiquement impossible pour Mercedes-Benz de défendre son titre, Seule une victoire aux 24 heures du Mans reste comme objectif pour la saison 1999. Lorsque la FIA interdit les GT1, l'Automobile Club de l'Ouest (ACO) crée très intelligemment, une nouvelle catégorie LM GTP réservée aux prototypes les plus perfectionnés. Ce changement opportun permet aux constructeurs comme Toyota, Nissan et Mercedes de participer à la grande course. Finies les exigences d'homologation des GT1, ce qui permet de développer une machine construite spécialement pour la course mancelle sans avoir à s'inquiéter d'une configuration route.

-En 1999, le constructeur allemand revient au Mans avec une CLR construite spécialement pour cette course.
Avec sa longue ligne droite et ses virages à haute vitesse, Le Mans ne ressemble à aucun autre circuit, développer une voiture spécifique pour les 24 Heures est un grand avantage. Ce qui est important est d'obtenir le juste équilibre entre une faible traînée pour les lignes droites et assez d'appuis pour les sections sinueuses.
Le plus gros du travail va porter sur l'aérodynamique de la CLR. Par rapport à la CLK-LM utilisée un an plus tôt, la nouvelle voiture est encore plus basse.(10 cm) Toutes les surfaces extérieures sont extrêmement lisse avec peu de bosselages ou des entrées d'air.

Image

-Sous la carrosserie ultra-lisse, la CLR est aussi profondément modifiée par rapport à la CLK-LM. La coque en fibre de carbone a été complètement redessinée pour accueillir un poste de pilotage beaucoup plus étroit. La suspension à double triangulation, avec tige de poussée actionnée, ressorts hélicoïdaux sur amortisseurs, reçoit une géométrie révisée rendu necessaire par le règlement GTP LM qui oblige à l'utilisation de pneus légèrement plus étroit. Le moteur V8 de 5,7 litres atmo atteint  600 ch.transmis aux roues arrière via une boîte à six vitesses Xtrac....le tout pour un poids de 900kg.

Image
Image
Image

-Avant le traditionnel test days des 24 prévus le 2 mai 1999, la CLR a été soumise à des milliers de kilomètres de test.
entre l'anneau de Fontana au USA,une simulation de 24h à Magnycours et une séance à barcelone..la CLR comptabilise.....38 000 km de roulage!!

Image
Image


-Après la piètre performance de 1998, Mercedes-Benz est déterminé à ne rien laisser au hasard.
Cependant les performance de la CLR le jour du test sont assez surprenantes. Pilotée par un équipage comprenant Bernd Schneider, Christophe Bouchut, Nick Heidfeld et Mark Webber, la nouvelle Mercedes ne peut faire mieux que 6e, 14e et 15e. Webber se paye même le luxe de sortir la petite dernière dans la chicane "Cartes S"
Image

Embarrassé et déconcerté, l'équipe est rentré à Stuttgart pour essayer de sauver les meubles avant la course.


Mais les choses ne vont faire qu'empirer pour l'équipe AMG-Mercedes.
Image
Image
Image

Bernd Schneider poussant la voiture à la limite absolue ne peut obtenir mieux que la 4ième place en qualifications..la Vmax par ex arrive à peine au niveau de celles de Toyota GT one...
mais c'est la moindre des préoccupations de l'équipe....
En effet Mark Webber pour sa part, s'envole dans la courbe d'Indianapolis. Miraculeusement, il atterri sur ses roues, il n'y a pas d'images de l'accident. Malgré cet "avertissement", l'incident est rapidement oublié par l'équipe.

Image
Image
Image
Image
Image

Avant cet accident grave, la voiture n'avait pu faire mieux que le 10ième temps en qualification. La troisième CLR réussi elle, à se hisser à en 7ième position. Selon Norbert Haug,la CLR est tout à fait réparable et sera prete pour Samedi...

Image

Samedi Matin,la warm up commence,c'est le moment de vérifier les ultimes réglages pour la course à 14h..les 3 CLR s'élance ensemble en piste,mark Webber fermant le convoi...toutes les 3 arrivent sur la bosse de Mulsnanne à un rythme moyen les 2 première passe mais mak Webber s'envole encore une fois !
Un photographe réussi à prendre des photos de la voiture à un angle de 90 degrés. Il y aura de nombreuses photos et images de télévision, de la voiture retournée sur le toit. Heureusement Webber réussi à ramper hors de la voiture indemne.
Image
Image
Image
Image
Image


-Il y a clairement un défaut de conception.le directeur d'équipe réuni les 2 chefs d'équipages(pilotes les + anciens) restants :sont ils ok pour prendre le départ? Schneider répond oui sans hésiter,Christophe Bouchut hésite mais sous la pression cède....les 2 autos prendront le départ...l'équipe est convaincue qu il y avait "un loup" sur l'auto de Webber....

-Pour éviter un autre accident de ce genre, l'équipe monte en toute hâte des flaps supplémentaires sur le nez de la voiture apportant ,selon l'équipe, 25% d'appui en +....de plus ils ont comme consigne de ne pas suivre de trop près d'autres autos à l'appproche de Mulsanne et Indianapolis... La nécessité de gagner Le Mans vaut apparemment tous les risques....même si le Drame du Mans 1955 est toujours dans les esprits...

Image
Image
Image

-La course commence pourtant bien pour les deux CLR qui mènent la course avec les Toyota. Un autre souci survient pour l'équipe Mercedes, BMW, réussi à maintenir le contact avec les leaders tout en effectuant deux tours de plus entre chaque arrêt.
Image
Image
Image
Image
Image

video
à 1'16..image inquiétante...l'auto rebondit énormément sur la piste!

Image

-20h 40 Peter Dumbreck est dans sa CLR...en voulant dépasser une Porsche 911 GT2,il la touche involontairement par l'avant...7 minutes plus tard,toujours à la poursuite de la Toyota GT-One,les 2 autos abordent la bosse d'Indianapolis ,la CLR se soulève brusquement part en voltige et retombe dans une petite clairière, au bord de la piste, qui avait été dégagé de tout arbre.... la CLR tombe lourdement sur une souche d'arbre qui perce la coque entre son siège et le réservoir de carburant ...les secours arrivent très vite..Dumbreck n'a rien..mais pour Mercedes c'est le fiasco total...

Image

ImageImageImage


Image


L'accident est filmé en direct à la télévision et Mercedes-Benz n'a alors d'autre choix que de retirer immédiatement l'autre voiture. Le dimanche matin, l'accident est à la une des journaux
Image


-La raison pour laquelle la CLR était si encline à voler est probablement le résultat d'appuis très faibles et d'une piste relativement bosselée. À des vitesses de plus de 340 km/h et avec très peu d'appui sur les roues avant, toute bosse sur la route pouvait lever le nez suffisamment pour que l'air s'engouffre sous la voiture et la retourne.
Image
Après cette course désastreuse, le président de Mercedes-Benz jurera de ne jamais revenir au Mans. Le grand rival BMW ayant ajouté une pincée de sel supplémentaire sur la plaie béante en remportant la course....

Image

-Pendant longtemps on a cru que tous les CLR avaient été démonté pour tenter d'oublier l'épisode désastreux.
Mais lors des Trackdays 2009 Modena cela s'est avéré être une fausse supposition puisque le châssis 003 est apparu et plus surprenant encore, aux mains d'un pilote privé. Le propriétaire très courageux effectuera même quelques tours au Nürburgring

Image
Image

-Le châssis 701Y000003 «003» (en photo ci-dessous) est l'un des quatre CLR existants. Dans les mains de Schneider, il a été le plus rapide du trio à la fois lors des tests officiels et lors des qualifications. C'est également le seul des quatre CLR qui a réussi à conserver ses quatre roues sur la piste.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

-L'une des voitures accidentée au Mans a été réparée et est exposée en permanence dans la salle d'exposition HWA.
Image
Image


-Epilogue

L'envol des Mercedes a laissé des traces. Un des monuments du circuit disparait suite à la mauvaise conception aérodynamique du bolide allemand.

La « fameuse » bosse de Mulsanne a été écrêtée en 2001 pour satisfaire aux normes de sécurité fixées par la FIA.

Image
Image

Les nostalgiques de l'ancienne bosse pourront toujours essayer de se procurer l'un des petits pots de terre certifiés par Henri Pescarolo. Le pilote au casque vert, fervent opposant de ces travaux, ne manque pas d'humour puisqu'il a racheté une partie de la terre de Mulsanne pour l'étaler derrière son atelier dans le technoparc. Les amoureux du Mans et collectionneurs devraient pouvoir se procurer un échantillon de cette fameuse parcelle du circuit du Mans aux 24 Heures

la bosse dans le film Le Mans


j'ai compilé tous les plans de la CLR sur la retransmission de 24h 1999

part1


part 2


part 3


part4


une reportage de Turbo M6 ou on les voit "limer " à Fontana


Image

un interview de Bernd schneider ou il parle de la CLR,si il y a des germanophones parmi vous j'aimerais bien savoir ce qu il dit(bon ça doit pas etre tonitruant non plus...)
bernd


Image


Source :univers mercedes

Avatar de l’utilisateur
Nagata-San
GP2
GP2
Messages : 4995
Inscription : 07 oct. 2008 12:06
Véhicules : Daily & Track
Localisation : Allianz

Re: Mercedes CLR

Message par Nagata-San » 15 mai 2020 21:36

Quelques précisions sur l'edition des 24h 1999 (source carjager)

-Mercedes a eu un accès illimité au circuit de Fontana , parceque il était la propriété de Roger Penske dont les monoplaces engagées en CART étaient équipées avec des  blocs...Mercedes.
40.000 kilomètres d’essais sont couverts en six mois.

Image

-Aux essais pré-qualificatifs,devant le manque de compétitivité de sa Mercedes ,Bernd Schneider  ,en l’absence des caméras de télévision, coupe à travers le dégagement en gravillons situé à l’intérieur du vibreur de Mulsanne....histoire de grapiller quelques secondes.
les commissaires ,témoins de l'évennement , feront installer par la suite des balises souples en plastique pour empêcher quiconque de court-circuiter le virage.
Image

Image

-Pour rassurer Mercedes,des spécialistes de chez Bridgestone  misent pour un "gommage" rapide de la piste avec comme conséquence une amélioration notable du grip mécanique des pneumatiques en course.....le but étant de décharger la voiture en appui, de façon à améliorer sa vitesse de pointe.....De plus pour gagner en v-max, les ingénieurs ne pouvant plus jouer sur l’incidence de l’aileron arrière, déjà réglée à son minimum ont  pris le pari d’assouplir les ressorts arrière, de façon à ce qu’ils s’écrasent à haute vitesse, rehaussant ainsi l’avant de la voiture pour en diminuer la trainée.....
Image

Image

Ces reglages permettent de reduire l'écart à 2 sec des plus rapides.

En fin de séance,la Mercedes de Webber revient sur le plateau de la dépanneuse.globalement abimée,c'est surtout la prise d'air sur le toit,particulièrement balafrée, qui intrigue certain...
Webber ne fait pas de commentaires aux medias et fonce vers son stand.
il raconte à l'équipe qu'alors qu’il rattrapait l’Audi Roadster de Frank Biela, l’Australien a soudainement senti l’avant de sa voiture s’alléger. Lancé à plus de 300 km/h, il a sauté sur les freins… trop tard. Après plusieurs saltos, l’auto est retombée sur le sol, a glissé un moment sur le toit, avant de revenir sur ses roues.
Les commissaires de piste n’ont rien vu. Les ingénieurs n’y ont pas cru. Les données de la télémétrie attestent pourtant d’un évènement irrationnel, mais chacun refuse d’admettre la réalité.

Image

Image

-Le samedi,lors de son 2ième accident,ayant peur que l'auto prennent feu,Webber la tete en bas se dégrafe trop rapidement alors qu l'auto glisse encore à 150 km/hIl est éjecté de son siège et doit lutter pendant plusieurs secondes pour se maintenir à l’intérieur du cockpit (la porte coté pilote a été arrachée), son casque raclant la piste.
La voiture finit par s’immobiliser, heureusement sans n’avoir rien heurté.
Image

Image

La règlementation de l’époque possède une aberration énorme : celle de ne pas limiter la longueur du porte-à-faux arrière.
-950 mm sur l’Audi R8C,
-990 mm sur la Toyota GT-One
-1.140 mm sur la Mercedes CLR
L’effet « bras de levier » s’avère d‘autant plus redoutable sur cette dernière que son empattement est le plus faible : 2.670 mmm, contre 2.700 pour l’Audi et 2.850 pour la Toyota.

Image

Image

Image

fredz72
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1909
Inscription : 26 nov. 2010 10:44
Véhicules : Z3 coupé M
Localisation : Entre Jura-Vaud-Genève

Re: Mercedes CLR

Message par fredz72 » 15 mai 2020 23:32

Très intéressant.

Avatar de l’utilisateur
Tom63
Membre V8
Membre V8
Messages : 4810
Inscription : 22 oct. 2008 15:45
Localisation : Entre Paris et les volcans

Re: Mercedes CLR

Message par Tom63 » 16 mai 2020 08:11

Merci pour le partage.

Je me souviens de cette course comme si c'était hier, elle garde une place très particulière dans ma mémoire.
Audi, BMW, Mercedes, Nissan, Toyota.
Tous capables de gagner, tous à fond dès la 1ere heure.

La GT One était l'épouvantail, déjà très performante mais manquant de fiabilité en 1998, elle devait gagner en 1999, et les deux GT One partaient de fait en 1ere ligne.
La CLR à côté était effrayante, sans même parler des cabrioles. L'allure de l'engin, les équipages de pilotes, le bruit de ce V8, cela flotte impériale.
Audi était venue découvrir, en masse, avec des R8 barquettes et des protos fermés histoire de défricher pour plus tard. Pas assez rapides pour cette fois, on a vu ce que ça a donné après.
La R390 était aussi très attendue. La V1 de 1998 était efficace et rapide, aurait pu gagner, mais elle progressa moins qu'attendu pour 1999.
Tout l'inverse pour la barquette BMW, conçue par Williams, mue par le même V12 que la McLaren F1, dont la version 98 n'était pas assez rapide. Là, pour le coup, le travail avait été fait dans le bon sens et l'auto fonctionna à un super rythme, constant et sans fausse note pendant que les autres s'éliminaient.

Le lundi matin, l'Equipe sortait avec une 4ème de couverture achetée par Audi. Fond noir, logo Audi et texte en blanc :
"Audi vend espace publicitaire cause absence de victoire aux 24h du Mans".
Le mardi matin, l'Equipe sortait avec cette même 4ème de couverture sauf que le logo Audi avait un Logo BMW collé dessus et que le texte avait été modifié et barré pour devenir :
"BMW achète espace publicitaire cause victoire aux 24h du Mans".

Beau souvenir.
Thomas

“When you see the tree you're about to hit, it's called understeer. When you can only hear and feel it, it's oversteer”
Walter Rohrl

Avatar de l’utilisateur
Carbene
DTM
DTM
Messages : 860
Inscription : 14 mars 2016 17:56
Véhicules : BMW M340i G21

Re: Mercedes CLR

Message par Carbene » 16 mai 2020 10:27

Merci pour le partage, super intéressant à lire !

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Axa Aubonne Accessoires Auto - Jantes Alu - Pneus