Covid19

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 39518
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Covid19

Message par ze_shark » 05 déc. 2020 09:58

vravolta a écrit :
05 déc. 2020 09:07
Déjà que dans 2 pays qui confinent pareil mais ont des cultures différentes, ce n'est pas gagné, mais à du coup, c'est un peu comme faire l'hypothèse que comme les hommes ont une température à 37°C, alors les poissons doivent bien avoir la même.
Dans le registre des analogies vravoltiques, celle-ci est particulièrement remarquable.

Avatar de l’utilisateur
Igor
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1516
Inscription : 30 sept. 2008 18:21

Re: Covid19

Message par Igor » 05 déc. 2020 11:42

J'ai entendu un infectiologue ce matin qui prévoit une 3eme vague pour les fêtes.

Il constate déjà un non respect des barrières de sécurité, des regroupements de rue fréquents et des commerces non ventilés.

Avec la réouverture des bars en Valais le 13 décembre on peut lui donner raison, la vente en ligne des séjours au double W en est le parfait exemple.

Avatar de l’utilisateur
Nyrvan
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1849
Inscription : 01 avr. 2013 13:03
Véhicules : MINI JCW & Countryman

Re: Covid19

Message par Nyrvan » 05 déc. 2020 12:11

Pour être cynique, on s'est posé la question avec un confrère si le CF allait imposer un confinement entre les fêtes ou début du mois de janvier. Parce que le système de santé ne va pas tenir avec 4000 nouveaux cas par jour. Le problème actuellement, ce n'est pas le nombre de lits ou de places, ni le nombre de respirateurs mais bien l'état du personnel de santé : le nombre de burn-out chez les soignants explosent, l'absentéisme aussi.

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 4078
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Covid19

Message par vravolta » 05 déc. 2020 12:48

Nyrvan a écrit :
05 déc. 2020 12:11
Pour être cynique, on s'est posé la question avec un confrère si le CF allait imposer un confinement entre les fêtes ou début du mois de janvier. Parce que le système de santé ne va pas tenir avec 4000 nouveaux cas par jour. Le problème actuellement, ce n'est pas le nombre de lits ou de places, ni le nombre de respirateurs mais bien l'état du personnel de santé : le nombre de burn-out chez les soignants explosent, l'absentéisme aussi.
Ben en tout cas, Geneve n'a pas mobilisé ses médecins reservistes: Madame a fait un jour à Lausanne en novembre (le reste du coup dans son cabinet privé) et elle en a 4 de prevus en décembre. à Lausanne toujours, dont 3 entre Noël et jour de l'an. Donc si les soignants sont au bord de la limite, c'est pas par manque de ressources mais par volonté de ne pas engager ces dernieres. Je ne serais pas étonné que quelques comptables se soient interposés dans la ligne de décision, se disant que payer un salarié en burnout + un externe, ca fait 2 fois plus cher et donc qu'ils tirent jusqu'au bout la workforce primaire. C'est moche, mais ca explique peut être pourquoi ils ne se speedent pas plus que ca, vu qu'ils savent qu'ils en ont encore sous le pied.

Sinon, @ Le Shark: content que ton analogie me plaise. J'avoue que l'idée de plaquer une nouvelle fois des ratios issus de pays m'ayant rien à voir avec la Suède sur la Suède m'a particulièrement inspiré. Cela dit, si tu en veux une plus médicale, les médecins avaient prédit la mort sans le moindre doute quand ils ont plaqué les stats de cholestérol des ricains sur la population japonaise. Heureusement pour ces derniers, ils vont très bien, malgré leur cholestérol au plafond. Et on parle pas d'un truc qui a duré 6 mois mais plutot une dizaine d'années en fait avant que les chiffres de mortalité par infarctus des japonais qui restaient désespérément bons ne forcent les amateurs de ratios appliqués hors contexte à revoir leur copie et à force de chercher, ils ont découvert le bon et le mauvais cholestérol. Marche aussi pour les coups de soleil que les caucasiens prennent si facilement alors que chez les africains, on ne voit pas grand chose. Bizarre ce truc tout de même, non? Ah et puis si j'appliquais le taux de chomage de la France sur la Suisse histoire de se faire une petite angoisse? Ou alors on plaque celle de la mortalité par armes à feu des US sur la Suisse? Zut, colle pas avec les chiffres.

Le fond du problème est qu'on passe notre temps à faire sans s'en rendre compte un paquet d'hypothèses implicites et donc faire de la comparaison accross the board est un exercice risqué. Me rappelle la fois où un pote tout content m'avait sorti la supériorité du système de santé francais sur le suisse car l'OMS avait fait un ranking et que la France y avait de meilleures notes. En creusant un poil, on voyait que c'était grace à un meilleur taux de vaccination contre la tuberculose et à l'acces plus facile au planning familial. Cela fait sens pour comparer des pays en voie de développement car ces points sont d'importants drivers de la santé globale du pays. Mais ca perd toute pertinence quand il s'agit de comparer des pays développés. Et ce n'est pas parce que le Covid, tout comme cholestérol, ne connait pas de frontières qu'on est autorisé à plaquer des ratios sans réfléchir. Typiquement, la Suède avec ses 25 hab/km2 a peut être ici un facteur de protection vs par exemple les Pays bas et leurs 490 hab/km2. Et plus que la densité qui peut mal refléter la logique de contamination, le mode de vie en multiples petits ilots (familiaux ou communautaires) cloisonnés plutot que cosmopolite (comme Genève) est très probablement un facteur qui limite les ravages du coté exponentiel du Covid et explique pourquoi la Norvège ne se prend pas des pics violents comme la Suisse ou la France. En effet, le coté mortifère du Covid est exponentiel de la longuer de la chaine de contamination. Peut être que la Suède a naturellement des chaines courtes là où des pays comme nous auraient des chaines bien plus importantes nécessitant un contact tracing ultra performant afin de les casser. Voila juste quelques pistes parmi d'autres, pas du tout abracadabrantesques, qui pourraient expliquer pourquoi avec des mesures moindres, la maladie se propagerait moins dans certains pays. La simple plausibilité de ces hypothèses devrait faire douter la moindre personne se réclamant d'avoir une démarche scientifique d'arriver à des conclusions tranchées je pense.

Avatar de l’utilisateur
Nyrvan
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1849
Inscription : 01 avr. 2013 13:03
Véhicules : MINI JCW & Countryman

Re: Covid19

Message par Nyrvan » 05 déc. 2020 15:08

vravolta a écrit :
05 déc. 2020 12:48

Ben en tout cas, Geneve n'a pas mobilisé ses médecins reservistes: Madame a fait un jour à Lausanne en novembre (le reste du coup dans son cabinet privé) et elle en a 4 de prevus en décembre. à Lausanne toujours, dont 3 entre Noël et jour de l'an. Donc si les soignants sont au bord de la limite, c'est pas par manque de ressources mais par volonté de ne pas engager ces dernieres. Je ne serais pas étonné que quelques comptables se soient interposés dans la ligne de décision, se disant que payer un salarié en burnout + un externe, ca fait 2 fois plus cher et donc qu'ils tirent jusqu'au bout la workforce primaire. C'est moche, mais ca explique peut être pourquoi ils ne se speedent pas plus que ca, vu qu'ils savent qu'ils en ont encore sous le pied.
C'est surtout qu'il a été décidé, dans la mesure du possible, de maintenir toutes l'activité médicale possible. Et c'est une décision obligatoire car on voit bien les conséquences importantes des pathologies non-traitées ou des opérations retardées. Mais cela a comme conséquence que le personnel soignant (et médical) du domaine hospitalier arrive à la rupture. Et que ce soit un(e) infirmier(-ère) ou un médecin réanimateur/intesitiviste, cela ne va pas se remplacer comme cela : il ne sera pas possible d'envoyer des médecins généralistes ou des psychiatres en réanimation (en tout cas moi je ne serai pas plus utile qu'un soldat de l'armée en réa), ni d'aller les chercher ailleurs en Europe.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 39518
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Long Covid

Message par ze_shark » 06 déc. 2020 02:59

ze_shark a écrit :
05 déc. 2020 05:53
Peut-être la bombe à retardement de covid19, le truc oublié dans l'hyper simplification médiatique.

https://www.nytimes.com/2020/12/04/heal ... e=Homepage
Clinics treating Covid survivors are seeing a striking number of people with brain fog and other thinking problems, as well as psychological issues, doctors participating in the workshop said.

“Approximately three months after their acute illness, more than half of our patients have at least a mild cognitive impairment,” said Dr. Ann Parker, who co-directs a post-Covid clinic at Johns Hopkins. “We’re also seeing substantial mental health impairments.”
Troubles cognitifs sévères, fatigue extrême, palpitations, vertiges.
Si ce n'est que quelques pourcent des infectés, ça pourrait faire des masses de gens en souffrance et incapable de retrouver une activité (y compris une activité productive) normale. Pas de vaccination joker pour eux.

Mais bon, entre ça, le ski et les petits restos, comment faire la part des choses ?

viewtopic.php?p=459790#p459790
viewtopic.php?p=459654#p459654
https://www.sfchronicle.com/bayarea/art ... 777726.php

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 4078
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Covid19

Message par vravolta » 06 déc. 2020 07:24

Nyrvan a écrit :
05 déc. 2020 15:08
vravolta a écrit :
05 déc. 2020 12:48

Ben en tout cas, Geneve n'a pas mobilisé ses médecins reservistes: Madame a fait un jour à Lausanne en novembre (le reste du coup dans son cabinet privé) et elle en a 4 de prevus en décembre. à Lausanne toujours, dont 3 entre Noël et jour de l'an. Donc si les soignants sont au bord de la limite, c'est pas par manque de ressources mais par volonté de ne pas engager ces dernieres. Je ne serais pas étonné que quelques comptables se soient interposés dans la ligne de décision, se disant que payer un salarié en burnout + un externe, ca fait 2 fois plus cher et donc qu'ils tirent jusqu'au bout la workforce primaire. C'est moche, mais ca explique peut être pourquoi ils ne se speedent pas plus que ca, vu qu'ils savent qu'ils en ont encore sous le pied.
C'est surtout qu'il a été décidé, dans la mesure du possible, de maintenir toutes l'activité médicale possible. Et c'est une décision obligatoire car on voit bien les conséquences importantes des pathologies non-traitées ou des opérations retardées. Mais cela a comme conséquence que le personnel soignant (et médical) du domaine hospitalier arrive à la rupture. Et que ce soit un(e) infirmier(-ère) ou un médecin réanimateur/intesitiviste, cela ne va pas se remplacer comme cela : il ne sera pas possible d'envoyer des médecins généralistes ou des psychiatres en réanimation (en tout cas moi je ne serai pas plus utile qu'un soldat de l'armée en réa), ni d'aller les chercher ailleurs en Europe.
Alors en l'occurrence, ma femme n'est pas directement intensiviste même si elle y a une part significative de sa patientèle et a fait partie d'un projet de recherche impliquant des patients en soins intensifs pendant 2 ans (donc pas les qualifs officielles, mais malgré tout, très au courant des divers protocoles en vigueur dans ces unités). En revanche, elle avait réactivé ses qualifs de médecine d'urgence un peu par hasard juste avant la crise Covid et la logique de fonctionnement est que les urgences sont la première ligne de défense et dès que le patient de "vraie urgence" est stabilisé, il est transféré dans les unités spécialisées. Donc en cas de stress du système de santé, ma compréhension est qu'on ne peut pas remplir les soins intensifs sans être passé par la case urgences. Et si les urgences ne rappellent pas leur workforce flexible, c'est a priori qu'ils pensent pouvoir faire avec la workforce usuelle d'urgences qui elle même est dimensionnée de manière cohérente avec les intensivistes.

Au final, à titre perso ca m'arrange d'avoir ma femme qui soigne des trucs pas trop méchants dans son cabinet avec des horaires compatibles avec notre vie de famille plutot que d'aller se mettre en danger, payée 2 fois moins cher de l'heure que le TarMed (c'est du reste pas clean je trouve comme manière de procéder que de ne pas payer le tarif officiel) et avec un niveau de stress plus fort (dans un cabinet, le médecin sait ce qui l'attend le matin à 90%, aux urgences, on peut vite se retrouver à devoir jongler entre des box avec un arrêt cardiaque et un gars qui se vide de son sang). Mais du coup, j'ai du mal à croire, même si ce n'est qu'un échantillon de 1, que le système soit au bord de la rupture et qu'on ne demande pas à ma femme de faire quasi du plein temps aux urgences. Et les jours qu'elle y fait ne sont pas l'enfer qu'elle a vécu pour la première vague = la charge est la charge usuelle d'un tel service. Bref, y'a ici un truc bizarre dans l'organisation sachant que pourtant, elle n'a quasi pas mis de restrictions dans le type de patients qu'elle veut bien gérer (je crois qu'elle a juste exclu les enfants car trop dur psychologiquement pour la maman qu'elle est) vu qu'elle propose ses services par vocation et seulement le temps que la crise soit terminée. Donc que les gens soient fatigués car un peu comme ailleurs, ils ont pas pu prendre leurs vacances, ont fait plus d'heures qu'ils n'en font d'habitude, ca correspond à ma perception, mais au bord de la rupture, c'est moins mon impression (qui je le rappelle n'est qu'un ressenti vu avec mes lunettes, en aucun cas à prendre comme une vérité absolue).

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 39518
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Covid19

Message par ze_shark » 06 déc. 2020 12:01

Voilà comment on maintient une activité économique domestique. Tester, tracer, isoler. Tester, tracer, isoler.

https://www.thestar.com.my/news/nation/ ... -and-johor
Three new clusters have been identified in Negri Sembilan, Sabah and Johor, says Health director-general Tan Sri Dr Noor Hisham Abdullah.

He said the Ceram cluster was identified in Seremban, Negri Sembilan, involving the case index (case 65,468) who tested positive on Nov 30 after showing symptoms. "Screenings at the workplace detected 170 more positive cases," he said in a statement on Sunday (Dec 6).

He said the Pulau Berhala cluster was detected in Sandakan, Sabah, involving the case index (case 52,089) who tested positive on Nov 20 after community screenings. "A total of 208 individuals were screened until Dec 6, and 24 positive cases have been identified.

"The Jalan Tampoi cluster was detected in Johor Baru involving the case index (case 67,151) who tested positive on Dec 1 after showing symptoms," he said, adding that a total of 212 individuals were tested and 17 tested positive for the virus.
Bien aidé en celà par une app de traçage sans laquelle on ne peut aller à NULLE PART.
Une intrusion très supportable dans la vie pas privée de chaque smartphone, avec comme résultat que le pays fonctionne partout où c'est possible.

Ce n'est pas la gestion du covid qui endommage notre économie. Ce sont nos simagrées et notre complaisance.

Avatar de l’utilisateur
jl32
Membre V8
Membre V8
Messages : 2355
Inscription : 28 avr. 2009 13:59
Localisation : Près du lac

Covid19

Message par jl32 » 06 déc. 2020 12:58

Mais vravolta va te rétorquer ses arguments imparables :

1) la gestion malaisienne du Sars Cov-2/COVID 19 ne correspond pas à la “vision suisse” (je ne sais pas quelle est la définition de ce concept, pour moi on devrait déjà appréhender la base qui est composée de virologie et microbiologie ...),

2) La Malaisie est une (presque) île perdue au bout du monde et son isolation lui facilite la tâche,

3) Elle ne connaît pas comme nous la mutation espagnole.

etc etc.

Il était déjà clair il y a quelques mois, lorsqu’Alain Berset a indiqué qu’il voulait éviter à tout prix un autre confinement ou autre traçage obligatoire et coercitif, que nous allions devoir faire le gros dos pendant plusieurs mois, la stratégie de Berne et des cantons étant de tout miser sur les futurs vaccins, en impactant, pensait on à l’époque, le moins possible l’économie.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
Mon nouvel avatar ressemble à celui de Lapin Agile mais comme cela est fortuit, que ce n'est pas une tentative pour l'imiter, je le conserve for now.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 39518
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Covid19

Message par ze_shark » 06 déc. 2020 13:13

Il semble que les centaines de km de frontière avec la Thailande au nord, et avec l'Indonésie sur Bornéo, ne rendent pas le contrôle des flux de population si aisé pour la MO clandestine. Par ailleurs, ils ont des bateaux et savent s'en servir. Sans compter les deux ponts avec Singapour et la masse de frontaliers que ça représente, ponts qui ont été fermés illico par les deux pays dès la mi Mars pour le transit de personnes.

Reste que des frontières et des aéroports, ça se ferme et se contrôle, ou ça se laisse ouvert comme une porte de grange. C'est un choix.
Ils ont une industrie touristique importante aussi, et ils ont fait le choix de la sacrifier pour préserver le reste, tout en encourageant, dans la limite des mesures sanitaires, le tourisme indigène.

Avatar de l’utilisateur
Nyrvan
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1849
Inscription : 01 avr. 2013 13:03
Véhicules : MINI JCW & Countryman

Re: Covid19

Message par Nyrvan » 06 déc. 2020 15:35

vravolta a écrit :
06 déc. 2020 07:24

Alors en l'occurrence, ma femme n'est pas directement intensiviste même si elle y a une part significative de sa patientèle et a fait partie d'un projet de recherche impliquant des patients en soins intensifs pendant 2 ans (donc pas les qualifs officielles, mais malgré tout, très au courant des divers protocoles en vigueur dans ces unités). En revanche, elle avait réactivé ses qualifs de médecine d'urgence un peu par hasard juste avant la crise Covid et la logique de fonctionnement est que les urgences sont la première ligne de défense et dès que le patient de "vraie urgence" est stabilisé, il est transféré dans les unités spécialisées. Donc en cas de stress du système de santé, ma compréhension est qu'on ne peut pas remplir les soins intensifs sans être passé par la case urgences. Et si les urgences ne rappellent pas leur workforce flexible, c'est a priori qu'ils pensent pouvoir faire avec la workforce usuelle d'urgences qui elle même est dimensionnée de manière cohérente avec les intensivistes.

Au final, à titre perso ca m'arrange d'avoir ma femme qui soigne des trucs pas trop méchants dans son cabinet avec des horaires compatibles avec notre vie de famille plutot que d'aller se mettre en danger, payée 2 fois moins cher de l'heure que le TarMed (c'est du reste pas clean je trouve comme manière de procéder que de ne pas payer le tarif officiel) et avec un niveau de stress plus fort (dans un cabinet, le médecin sait ce qui l'attend le matin à 90%, aux urgences, on peut vite se retrouver à devoir jongler entre des box avec un arrêt cardiaque et un gars qui se vide de son sang). Mais du coup, j'ai du mal à croire, même si ce n'est qu'un échantillon de 1, que le système soit au bord de la rupture et qu'on ne demande pas à ma femme de faire quasi du plein temps aux urgences. Et les jours qu'elle y fait ne sont pas l'enfer qu'elle a vécu pour la première vague = la charge est la charge usuelle d'un tel service. Bref, y'a ici un truc bizarre dans l'organisation sachant que pourtant, elle n'a quasi pas mis de restrictions dans le type de patients qu'elle veut bien gérer (je crois qu'elle a juste exclu les enfants car trop dur psychologiquement pour la maman qu'elle est) vu qu'elle propose ses services par vocation et seulement le temps que la crise soit terminée. Donc que les gens soient fatigués car un peu comme ailleurs, ils ont pas pu prendre leurs vacances, ont fait plus d'heures qu'ils n'en font d'habitude, ca correspond à ma perception, mais au bord de la rupture, c'est moins mon impression (qui je le rappelle n'est qu'un ressenti vu avec mes lunettes, en aucun cas à prendre comme une vérité absolue).
Malheureusement tu pars du principes erroné que les hôpitaux ont des font suffisants pour remplacer le personnel absent par du personnel privé. Or, après avoir perdu 2 milliards uniquement sur la première vague (avec la Confédération et les assureurs qui refusent de combler le moindre centime), les hôpitaux font tout ce qu'ils peuvent pour ne pas perdre encore plus d'argent : oui, en Suisse, un hôpital public est menacé de faillite. Ainsi, le personnel soignants absent n'est pas remplacé.

Sujet à 22:13 (la RTS pourrait faire en sorte qu'il soit possible de link directement un sujet au lieu de toute l'émission, mais bon...)
https://www.rts.ch/play/embed?urn=urn:r ... o:11790461

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 4078
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Covid19

Message par vravolta » 06 déc. 2020 18:55

@ le Shark: je suis d'accord que ces méthodes sont efficaces. Je dis juste que pour tout un tas de (mauvaises) raisons, on sait qu'elles ne seront pas implémentées chez nous car considérées intolérables. Et donc l'enjeu, ce n'est pas de dire "yaka", c'est de se demander ce qui sera acceptable compte tenu des mentalités de nos pays, bien différentes des mentalités des pays que tu prends en exemple. Perso, je trouve effectivement ridicule de redouter le traçage des apps (j'ai la française et la suisse activées 24/24, sans que je ne vois de problème avec mon natel ni de souci pour ma vie privée). Mais je constate que la majorité des habitants ne pensent pas comme moi.

@Nyrvan: c'est précisément pour ca que je dis qu'il y a un comptable qui s'est glissé dans la boucle de décision car des ressources, y'en a, mais pour le moment, le seuil de la douleur ne semble pas atteint pour que les comptables soient remerciés et que le plan de backup ne soit activé.

ossares
Karting
Messages : 49
Inscription : 09 mai 2014 12:20
Véhicules : bmw 328i e36

Re: Covid19

Message par ossares » 06 déc. 2020 23:49

ze_shark a écrit :Voilà comment on maintient une activité économique domestique. Tester, tracer, isoler. Tester, tracer, isoler.

https://www.thestar.com.my/news/nation/ ... -and-johor
Three new clusters have been identified in Negri Sembilan, Sabah and Johor, says Health director-general Tan Sri Dr Noor Hisham Abdullah.

He said the Ceram cluster was identified in Seremban, Negri Sembilan, involving the case index (case 65,468) who tested positive on Nov 30 after showing symptoms. "Screenings at the workplace detected 170 more positive cases," he said in a statement on Sunday (Dec 6).

He said the Pulau Berhala cluster was detected in Sandakan, Sabah, involving the case index (case 52,089) who tested positive on Nov 20 after community screenings. "A total of 208 individuals were screened until Dec 6, and 24 positive cases have been identified.

"The Jalan Tampoi cluster was detected in Johor Baru involving the case index (case 67,151) who tested positive on Dec 1 after showing symptoms," he said, adding that a total of 212 individuals were tested and 17 tested positive for the virus.
Bien aidé en celà par une app de traçage sans laquelle on ne peut aller à NULLE PART.
Une intrusion très supportable dans la vie pas privée de chaque smartphone, avec comme résultat que le pays fonctionne partout où c'est possible.

Ce n'est pas la gestion du covid qui endommage notre économie. Ce sont nos simagrées et notre complaisance.
Je ne comprends pas pourquoi c’est un discours qu’on n’entend pas de la part de nos autorités.

Est-ce que la polémique Swisscovid les a refroidies au point de ne plus oser en parler ?

On fait de l’épicerie à savoir s’il faut fermer tel ou tel secteur d’activité mais ça ne sert peut être à rien si derrière ça ne suit pas.

Autre chose, j’en ai appris une qui m’a étonné : IMD a pu organiser sa remise des diplômes de master comme si de rien n’était : 160 étudiants réunis dans un établissement public, champagne et petits fours à gogo. Autorisé par l’état de vaud, apparemment en raison du suivi exceptionnel mené en permanence par cette institution.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 4078
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Covid19

Message par vravolta » 07 déc. 2020 06:57

On n'entend pas ce discours de nos autorités car, potentiellement suite à l'affaire du fichage de la population, cette dernière ne veut plus entendre parler d'atteinte à la vie privée de la part de l'état. De la part de Facebook ou Google, personne n'y voit de problème, mais de l'état, c'est un souci. Pour situer le débat, je vois régulièrement des candidats qui refusent de passer par notre prestataire de check RH qui a pourtant pignon sur rue: c'est tout simplement perçu chez nous comme insupportable.

Et c'est le fond du problème: politiquement parlant, dans nos pays, on ne peut pas avoir le même niveau d'acceptation par la population que dans d'autres pays. On peut être rêveurs et vouloir croire qu'on changera de mentalité en quelques semaines suite à l'évènement Covid, mais j'ai l'impression que cette idée a fait long feu et que l'électrochoc n'a pas été suffisant. Et donc à un moment, plutot que de s'obstiner à dire qu'il faudrait que les gens comprennent, on doit nous comprendre qu'ils ne bougeront pas, en tout cas pas à court terme et mettre en place des stratégies adaptées à cet état de fait, peu importe que cet état de fait soit bon ou mauvais. La situation est ce qu'elle est.

C'est comme l'échange avec Nyrvan: je pense que c'est une bêtise que des comptables décident l'engagement ou non de forces sanitaires disponibles en temps de pandémie dans un pays qui aurait les moyens de le financer. Mais voila, les comptables, on ne va pas les faire sauter du jour au lendemain dans nos hopitaux et donc on va devoir apprendre à faire avec.

En fait, ce que je raconte ici est ni plus ni moins que la base du management avec la SWOT qui consiste à décomposer son environnement selon 2 axes: positif vs négatif puis endogène (je peux agir dessus) et exogène (c'est à considérer comme une contrainte du problème). La question est de savoir si les politiques ont les moyens de faire évoluer (à horizon de la durée de cette pandémie) la mentalité de la population ou pas. La réponse semble être que non = quand ils ont tenté SwissCovid, ca a plutot été mal reçu, quand ils ont dit on reste prudents, la réponse a été "toukomavan", etc. Donc les politiques ont entendu le message et désormais, ils sont sur une stratégie qui prend ceci comme une donnée exogène car il est contreproductif de déployer de l'énergie à se battre contre un moulin. Ca peut donner bonne conscience, mais ce sera totalement inefficace. Dit autrement, il faut savoir choisir ses combats, le combat de vouloir faire d'un suisse un chinois, un taiwanais ou un singapourien semblant a priori perdu.

Avatar de l’utilisateur
Yvan
Membre V8
Membre V8
Messages : 13802
Inscription : 05 oct. 2005 10:20

Re: Covid19

Message par Yvan » 07 déc. 2020 09:51

Philippe47 a écrit :
04 déc. 2020 23:06
Et le bordel au Great Escape à Lausanne, la fête de l'EHL au D, l'absence de mesures au Nomade, etc. t'as oublié ou quoi ? Heureusement qu'ils ont fermé bars et restos dont beaucoup en avaient rien à foutre et qui ont favorisé la circulation du virus bien plus que les stations de ski qui étaient fermées à ce moment !
Ironie du sort, une partie (fortement minoritaire quand même !) de ces tenanciers qui s'en battaient les steaks cet été/automne pleurent maintenant misère sous les bannières #quivapayerladdition #cestpascoolpourlesbars #quandcestquonrouvrepourfairelafete etc...
N 27° 48.849' E 33° 55.222' -98.4 ft

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 23 invités

Axa Aubonne Accessoires Auto - Jantes Alu - Pneus