Pour l'interdiction de la conduite des jeunes la nuit

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 34798
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Pour l'interdiction de la conduite des jeunes la nuit

Message par ze_shark » 13 mai 2019 12:35

Le porte parole du BPA suggère l'interdiction de la conduite de nuit pour les jeunes de moins de 25 ans:

https://www.20min.ch/ro/news/suisse/sto ... e-13976209

La proposition vient de ce rapport du BPA dont la version abrégée en français est ici.

Le constat:
- Chaque année entre 2013 et 2017, en moyenne 450 jeunes adultes ont été grièvement blessés et 32 autres tués sur les routes suisses.
Une des propositions:
- Examen de l’acceptation sociale et de la faisabilité politique de restrictions supplémentaires durant la période probatoire (conduite nocturne et/ou en transportant de jeunes passagers, interdiction absolue d’utiliser le téléphone portable).

Je serais curieux de savoir ce que disent les statistiques sur l'accidentologie des personnes âgées au volant ou au guidon.

PierreB
WTCC
WTCC
Messages : 474
Inscription : 24 mars 2016 22:15
Véhicules : Audi RS5 2011 Quattro
Localisation : Neuchâtel
Contact :

Re: Pour l'interdiction de la conduite des jeunes la nuit

Message par PierreB » 13 mai 2019 14:12

On ne vas pas se confronter à la liberté de la personne restreinte en interdisant les moins de 25ans de rouler la nuit?

Les personnes travaillent la nuit? sa va faire une histoire pas possible...


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk Pro
PierreB - Detailing Guru
Audi RS5 2011 Phantomschwarz
www.crystallook.ch/

Avatar de l’utilisateur
Melon
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1071
Inscription : 20 avr. 2010 14:11
Véhicules : 2x e24 635 csi / A4 1.8T Quattro Avant
Localisation : Vaud

Re: Pour l'interdiction de la conduite des jeunes la nuit

Message par Melon » 13 mai 2019 15:46

Le BPA s'illustre à nouveau dans un domaine que je n'ose pas nommer mais que chacun aura bien compris.

Avatar de l’utilisateur
asylum
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1449
Inscription : 02 mai 2006 10:05
Véhicules : Honda NSX, Honda NSX, BMW 335ix E91
Localisation : VD
Contact :

Re: Pour l'interdiction de la conduite des jeunes la nuit

Message par asylum » 13 mai 2019 17:55

Le pire, c'est que les médias osent relayer l'info. Ces idées à la con et autres rapports d'experts, les médias devraient les conserver bien au chaud et en faire une édition spéciale chaque 1er avril.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 34798
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Pour l'interdiction de la conduite des jeunes la nuit

Message par ze_shark » 13 mai 2019 18:43

Ca vient du BPA, pas d'un sous-comité auxiliaire de Road Cross.
Il me semble plus utile de garder le doigt sur le pouls du discours ambiant que de plonger la tête dans le sable et se retrouver éberlué un jour qu'un autre Via Sicura a passé.

Avatar de l’utilisateur
Melon
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1071
Inscription : 20 avr. 2010 14:11
Véhicules : 2x e24 635 csi / A4 1.8T Quattro Avant
Localisation : Vaud

Re: Pour l'interdiction de la conduite des jeunes la nuit

Message par Melon » 14 mai 2019 13:06

Pas faux. En 2003, 35k motards étaient montés à Berne pour manifester contre la lubie de ce bureau de brider les motos à 80 km/h. J'y étais. On en parle plus aujourd'hui.

https://www.swissinfo.ch/fre/manifestat ... ne/3315790

Hanse
DTM
DTM
Messages : 834
Inscription : 20 juin 2013 10:19
Véhicules : 308 Gti

Re: Pour l'interdiction de la conduite des jeunes la nuit

Message par Hanse » 14 mai 2019 14:14

Le BPA (Bureau de prévention des accidents) est une fondation. Celle-ci est organiquement indépendante de l'Etat. Les membres de son conseil sont tous des représentants de la SUVA (assurance-accident, publique), de l'ASA (Association suisse d'assurances, qui regroupe des assureurs privés), et des "autres assureurs regroupés". Le but principal du BPA est de prévenir les accidents, dans tous les domaines (il a pour mission d’assurer la sécurité dans les domaines de la circulation routière, du sport, de l’habitat et des loisirs). Le BPA trouve un ancrage dans la loi sur l'assurance accident.

Pour prévenir les accidents, il faut diminuer le risque qu'ils surviennent. Par l'absurde, si l'on prend l'exemple de la circulation routière, supprimer le risque d'accident en la matière reviendrait à supprimer la circulation routière. Le BPA est sans doute dans son rôle en proposant des mesures pour diminuer les risques d'accidents de la circulation, même si elles paraissent drastiques et déraisonnables. Je ne pense pas que l'on puisse attendre du BPA qu'il procède à un arbitrage entre de telles mesures visant à diminuer le risque, d'une part, et d'autres paramètres, d'autre part; ce n'est pas son rôle. Cet arbitrage est du ressort des autorités politiques et le cas échéant, in fine, du peuple lors de votations.

Ceci dit, diminuer le risque d'accident est bien entendu des plus louables. Mais toute activité humaine implique des risques et, à moins d'interdire une activité, il faut en accepter les risques tout en mettant tout en œuvre pour les réduire. Toute mesure destinée à diminuer un risque doit être appréciée au regard de ses avantages et de ses inconvénients, en tenant compte de nombreux paramètres.

Avatar de l’utilisateur
asylum
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1449
Inscription : 02 mai 2006 10:05
Véhicules : Honda NSX, Honda NSX, BMW 335ix E91
Localisation : VD
Contact :

Re: Pour l'interdiction de la conduite des jeunes la nuit

Message par asylum » 14 mai 2019 14:51

Hanse a écrit :
14 mai 2019 14:14
Les membres de son conseil sont tous des représentants de la SUVA (assurance-accident, publique), de l'ASA (Association suisse d'assurances, qui regroupe des assureurs privés), et des "autres assureurs regroupés".
On va donc s'arrêter là et continuer de vivre heureux ! :lol:

Hanse
DTM
DTM
Messages : 834
Inscription : 20 juin 2013 10:19
Véhicules : 308 Gti

Re: Pour l'interdiction de la conduite des jeunes la nuit

Message par Hanse » 14 mai 2019 15:30

@asylum: note que si l'on supprime les risques, il n'y a plus rien à assurer, et donc plus besoin d'assureurs... Paradoxalement, les assureurs ont besoin de risques, mais ceux-ci doivent leur être connus le plus précisément possible et maîtrisés au maximum.

fredz72
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1725
Inscription : 26 nov. 2010 10:44
Véhicules : Z3 coupé 2.8
Localisation : Entre Jura-Vaud-Genève

Re: Pour l'interdiction de la conduite des jeunes la nuit

Message par fredz72 » 14 mai 2019 15:32

Hanse a écrit :
14 mai 2019 14:14
Mais toute activité humaine implique des risques.
L'inactivité aussi :mrgreen:

Hanse
DTM
DTM
Messages : 834
Inscription : 20 juin 2013 10:19
Véhicules : 308 Gti

Re: Pour l'interdiction de la conduite des jeunes la nuit

Message par Hanse » 14 mai 2019 15:39

@fredz72: juste! ne serait-ce que pour la santé (physique et mentale)...

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 34798
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Pour l'interdiction de la conduite des jeunes la nuit

Message par ze_shark » 14 mai 2019 17:30

Le risque a deux composantes: probabilité et sévérité.

Si vous analysez votre couverture d'assurances personnelle tous azimuts (et dieu sait que les suisses ont tendance à se surassurer), je suspecte qu'elle tient au moins - si ce n'est plus - compte de la sévérité que de la probabilité des risques.

Si le BPA se concentre autant sur la réduction de la probabilité que de la sévérité des risques accidents, il remplit une mission utile, comme n'importe quel autre think tank.

Toute activité humaine comporte des risques, oui, mais on ne peut pas comparer les risques professionnels d'un bucheron à ceux d'un comptable, ni les risques non professionnels d'un base jumper à ceux d'un pêcheur à la ligne.

En l'occurrence, les stats du rapport du BPA montrent que la Suisse ne se porte pas si mal en comparaison internationale:
Image
Et que la tendance va vers une réduction des jeunes morts sur la route:
Image

Ces mêmes stats montrent que la voiture est significativement devant la moto, les cyclistes et les piétons.
Et que les 18-24 ont 2x plus de blessés grâves par km parcouru que la moyenne (mais presque autant que les 65-89 dont il est politiquement incorrect de parler).

Donc si on travaille dans une optique de chaque mort est un mort de trop, vision zéro etc ... on réfléchit à ce qu'on peut faire pour éviter des drames individuels et d'où ils viennent. C'est leur job, ça ne veut pas dire que leurs conclusions seront automatiquement reprises par le législateur.

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 3201
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Pour l'interdiction de la conduite des jeunes la nuit

Message par vravolta » 14 mai 2019 19:46

Une autre option: mieux former. Suis entrain de passer le permis bateau moteur: le gros de la formation est sur les différentes manières de prendre une place, un ponton ou une bouée. En termes de sécurité, pas grand chose à part l'homme à la mer: pas un slalom entre des bouées avec une vitesse mini ou un truc type évitement. Me rappelle sensiblement mon permis voiture et je me dis que sur un truc aussi important pour la sécurité, la conduite par mauvaise visibilité pourrait être pertinente. OK, ca a un cout. Mais à un moment, si on met en dogme la sécurité absolue, le cout entrera forcément en ligne de compte. Et finira par se poser la question soit d'un permis à 2 vitesses, soit du fait qu'une frange de la population ne pourra plus accéder au permis.

bence
F1
F1
Messages : 5111
Inscription : 03 févr. 2007 18:59
Véhicules : '07 BMW 335i, '01 Alfa 156 V6, '12 MV Agusta F3
Localisation : Hongrie/Roumanie

Re: Pour l'interdiction de la conduite des jeunes la nuit

Message par bence » 15 mai 2019 00:44

Sur le principe, je ne suis pas opposé á une formation un peu plus poussée. Toutefois, je me demande quelle est la proportion des accidents impliquant des jeunes où la cause est la formation et non l’irresponsabilité.
Il y a conduire et conduire, pour rouler tranquillement aux limitations, ce qu’on encourage sur la voie publique, il n’y a á mon avis aucun besoin de former des pilotes.
Alfa Romeo 156 V6 Image MV Agusta F3 675 Image BMW 335i Image

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 3201
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Pour l'interdiction de la conduite des jeunes la nuit

Message par vravolta » 15 mai 2019 04:42

Oui et non: le propre des situations accidentogènes, c'est que quand elles se produisent, à savoir rarement, il faut être en mesure de répondre instantanément: si formation poussée, ca vient par réflexe, si formation light, on vient grossir la statistique. Une formation au pilotage, ca ne sert pas que si on roule à 250 ou pour gratter un pouillème de seconde. Ca apprend tout un tas de bons réflexes comme de débraquer systématiquement dès qu'on remet du gaz, à avoir les mains en permanence en mesure de contrebraquer ou éviter un obstacle, à savor freiner en dégressif et donc bien plus efficacement, à savoir gérer une voiture qui sera partie en sucette, à savoir anticiper d'une manière générale.

C'est à mon avis la plus grosse erreur faite par les pouvoirs publics ces dernières années = ne pas avoir compris que désintéresser les gens de la conduite, c'est former une génération de gens incapables de réagir correctement en situation d'urgence. On a trop voulu croire que les automatismes se substitueraient à l'humain. Les fortunes diverses des autopilots nous montrent que malheureusement, conduire sans accident est un défi bien plus compliqué que ce qu'on imaginait pour une voiture.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités

JS Classic Accessoires Auto - Jantes Alu - Pneus