Page 141 sur 151

Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Publié : 30 mai 2020 11:00
par ze_shark
ze_shark a écrit :
29 mai 2020 20:36
Tom63 a écrit :
29 mai 2020 09:42
@blake :
C'est ce que j'ai compris.
Ce serait l'action de la famille Klausitis qui aurait entraîné la "vigilance" de Twitter sur les tweet suivant, et donc ceux portant sur le mode scrutin, comportant également des mensonges manifestes.
Selon Kara Swisher (donc le papier dans le NYTimes serait à l'origine de la réaction de Twitter), Twitter aurait décider de fact-checker Trump sur le vote par correspondance car le tweet sur la mort de Lori Klausitis était juste une allusion de plus, pas l'affirmation d'une contre-vérité). Imaginez que c'est pas le genre de truc qui se fait sans Jack Dorsey.
Donc ils ont décidé de réagir sur l'autre tweet.

Trump réagit en se tirant une balle dans le pied avec son executive order qui vaut pipette légalement (il ne peut pas suspendre une loi) mais qui tend une percher à Twitter pour aller crescendo. Assez remarquablement, Zuckerberg a du coup accordé une interview à Fox News pour se poser en défenseur de la liberté d'expression ...

Cet article du NYTimes résume très bien la différence de stratégie entre Facebook et Twitter. Zuckerberg a choisi la stratégie de paillasson. Il sait trop bien combien la campagne Trump (et possiblement des puissances étrangères) vont dépenser pour la présidentielle.

35x9/11

Publié : 30 mai 2020 18:01
par ze_shark
Covid est une nouvelle démonstration de la complexité de la psychologie humaine.

9/11, 3000 victimes, reste un traumatisme, a été utilisé pour justifier l'invasion de deux pays, une dérive sécuritaire, la torture.

Covid tue 35x plus aux US, avec sans doute la moitié des victimes évitable, mais sur l'échelle du traumatisme et de l'outraga, on est des ordres de grandeur au dessous.

Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Publié : 31 mai 2020 11:58
par Nyrvan
Ce serait trop long de développer mais pour simplifier, cette réaction est assez normale :

Concernant le 9/11, il est assez facile de s'imaginer dans l'avion, avec les conséquences qu'on connait. Tout comme la destruction des tours est un symbole fort, tant du point de vue de la nation que personnel; la tour, symbole de solidité, de puissance, de domination voir de chez soit (pour les américains) se détruire ainsi est largement plus traumatisant que des chiffres donnés jours après jours sur le nombre de morts. Morts que la population ne voit pas. D'un ennemis que l'ont ne voit pas.

Alors qu'un barbus parlant arabe devant un drapeau avec des sabres et fusils est facilement identifiable comme l'ennemis de tous...

Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Publié : 31 mai 2020 15:09
par ze_shark
Je conçois. Mais on ne parle pas non plus de 3000 morts vs 3000 morts.

Ni même de 3000 morts vs 30'000 morts.

Il y a un stade où la dimension assourdissante de la catastrophe sanitaire devrait faire réagir face à l'incompétence et l'incurie de l'administration fédérale (les gouverneurs qui ont pris de taureau par les cornes plutôt que par les pattes arrière sont très populaires, bien au-delà de leur clan politique).

Donc oui le vilan barbu et sa kalash qui défie et détruit le symbole de la grandeur américaine contre le virus invisible et insidieux, mais aux conséquences incomparables.

Un point commun est que les deux se passent sous le nez de présidents républicains, et les deux étaient avaient clairement été identifiés avec plus d'un mois d'avance par les services de la sécurité nationale. Et rien n'a été fait.

L'amérique tourne la page avec de bonnes vieilles émeutes comme il y en a épisodiquement, avec des hordes de black sans foi ni loi, prêts à violer les femmes, manger les enfants et piller les commerces sans vergogne.

Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Publié : 01 juin 2020 06:15
par vravolta
ze_shark a écrit :
31 mai 2020 15:09
Je conçois. Mais on ne parle pas non plus de 3000 morts vs 3000 morts.

Ni même de 3000 morts vs 30'000 morts.

Il y a un stade où la dimension assourdissante de la catastrophe sanitaire devrait faire réagir face à l'incompétence et l'incurie de l'administration fédérale (les gouverneurs qui ont pris de taureau par les cornes plutôt que par les pattes arrière sont très populaires, bien au-delà de leur clan politique).

Donc oui le vilan barbu et sa kalash qui défie et détruit le symbole de la grandeur américaine contre le virus invisible et insidieux, mais aux conséquences incomparables.

Un point commun est que les deux se passent sous le nez de présidents républicains, et les deux étaient avaient clairement été identifiés avec plus d'un mois d'avance par les services de la sécurité nationale. Et rien n'a été fait.

L'amérique tourne la page avec de bonnes vieilles émeutes comme il y en a épisodiquement, avec des hordes de black sans foi ni loi, prêts à violer les femmes, manger les enfants et piller les commerces sans vergogne.
Rien de nouveau sous le soleil : on nous bassine avec les morts par accidents de la route (dont on fait croire qu'on les jugule en mettant la plus grosse concentration de radars sur les autoroutes qui sont les routes les plus sures), mais on ferme les yeux sur la surmortalité en ville due à la pollution pour laquelle on ne gère que les pics sans s'occuper de l'exposition chronique. Pourtant on sait qu'un alcoolique, c'est pas un gars qui se prend parfois une cuite mais plutôt un gars qui enquille quelques verres chaque jour sans vomir partout: c'est moins visible, mais bien plus problématique. Il y a aussi les épidémies de malbouffe qui nous coutent cher en diabète, infarctus ou obésité et pour lesquelles on ne fait rien de très efficace. Idem pour la sédentarité. Mais l'être humain est ainsi fait : il se focalise sur le détail marquant et a du mal à appréhender les vrais dangers peu visibles. Ce n'est à mon sens pas un problème républicain vs démocrate car on retrouve ces soucis dans d'autres pays cf Roseline Bachelot qui s'est faite bacher pour avoir pris trop au sérieux la grippe aviaire qui aurait très bien pu dégénérer en pandémie.

Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Publié : 01 juin 2020 16:54
par Tom63
Trump pète les plombs avec les émeutes.
CBSNews a récupéré l'enregistrement d'un call qu'il passe aux Gouverneurs des États où des émeutes ont lieu.
Trump vocifère qu'il faut réprimer sans limite. "Dominer" les manifestants.


Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Publié : 01 juin 2020 18:50
par Tom63
Une partie de l'audio :



Facho orange

Publié : 01 juin 2020 18:53
par ze_shark
Trump Pushes Governors to Get Tough on Violent Protesters https://www.wsj.com/articles/trump-push ... 1591026977
“You don’t have to be too careful,” Mr. Trump said. “Someone throwing a rock is like shooting a gun. You have to do retribution. You have to use your legal system. If you want this to stop, you have to prosecute people.”
“Liberal Governors and Mayors must get MUCH tougher or the Federal Government will step in and do what has to be done, and that includes using the unlimited power of our Military and many arrests,”
La bonne nouvelle, c'est que Trump ne se prend pas pour la réincarnation de Martin Luther King.

Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Publié : 01 juin 2020 21:12
par blake_ch
C'est sûrement son pote Vlad qui lui explique comment faire.

Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Publié : 01 juin 2020 21:31
par ze_shark

Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Publié : 02 juin 2020 12:15
par Philippe47
Les images sont choquantes ! Le type ou la nana au pick-up blanc qui passe deux fous sur un manifestant, je me demande ce qui passe par la tête à ce genre de personne ....

Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Publié : 02 juin 2020 12:22
par blake_ch
2e séquence, la Jeep bleue avec le drapeau américain brandit qui fonce sur des gens... tout un symbole. Je n'ai pas regardé plus loin, absolument choquant.

Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Publié : 02 juin 2020 12:54
par Gringo
Cela tient plus de la guerre civile que de la manifestation qui se radicalise.

Les USA affrontent / ré-affrontent plusieurs de leurs démons en même temps.

Nous avions prévu de faire la 66 en 4 semaines cet été... reporté.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Publié : 02 juin 2020 13:54
par stef
Assez choqué par la tournure des événements aux USA. Il y a deux ans j'y ai fais ma 1ère visite avec 7 jours à New York, quand je vois que même à Manhattan il y a des pillages dans les grandes enseignes :shock: ...

Re: Présidentielles américaines: des dollars et des bouseux.

Publié : 02 juin 2020 14:07
par Nyrvan
Il y a 20 ans, j'ai fait 6 mois à Stanford et je dois avouer que je pensais que l'image des USA qu'on se faisait était assez juste : liberté, réussite, richesse. Jusqu'à ce que j'aille visiter LA, les plages de Long Beach et que je me perde (avec 7 autres suisses) dans le quartier de Compton. Fini le joli campus tout beau, tout propre, tout protégé. Ici, ce n'était que haine, armes, gangs, violence... Après avoir vu cela, je suis toujours étonné qu'il n'y ait pas plus d'émeutes ou de guerres civiles.

Honnêtement, nous avons eu beaucoup de chance de sortir en un morceau de ce quartier.