Page 99 sur 99

54 ans et 2 mois

Publié : 19 nov. 2019 13:22
par ze_shark
https://www.franceinter.fr/emissions/l- ... embre-2019

Grâce aux GJ, la réforme des retraites prend du retard, alors que le trou se creuse, entre 8 et 17B€ en 2025 (sur 325B€).
Chiffre intéressant, si les précédentes réformes n'avaient pas passé (malgré les contestations systématiques), les retraites représenteraient 5% de plus du PIB et génèreraient aujourd'hui un trou annuel de 120B€.

Pendant ce temps, les les cheminots de la SNCF et de la RATP continuent à toucher leur retraite dès ... 54 ans et 2 mois.

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Publié : 20 nov. 2019 09:04
par Hanse
Et depuis l'entrée en vigueur de l'Euro, la France ne contrôle plus directement sa monnaie, dont le sort est entre les mains de la BCE, qui doit jongler avec la situation de tous les membres de la zone Euros, qui ont parfois des intérêts contradictoires (taux d'endettement, chômage, économie, etc.).

L'Euro a sans doute amené beaucoup de choses positives, mais les banques centrales des Etats membres ne peuvent plus dévaluer leur monnaie, et donc notamment plus dévaluer leur monnaie pour diminuer leur dette (ce qui est certes une manoeuvre hautement critiquable et risquée à bien des égards, mais qui peut s'avérer utile respectivement nécessaire dans certaines situations), et/ou pour préserver leur économie (exportation et tourisme).

Les luttes d'influences à la BCE, ça doit être quelque chose. Bon, après le tour le l'Italie, c'est la France qui a pu faire nommer l'une de ses citoyennes (Mme C. Lagarde) à la présidence de la BCE. Mais cette institution doit se préoccuper des intérêts de la zone Euro dans son entier, et pas de ses membres en particulier. Quel casse-tête cela doit être.

Une monnaie unique ne peut à mon avis correctement fonctionner que pour une entité relativement intégrée et homogène. Avec l'Euro, on a peut-être mis la charrue avant les boeux: on a cherché par la monnaie à intégrer et rendre homogène ce qui ne l'était sans doute pas suffisamment, plutôt que d'attendre qu'un certain équilibre ait été atteint avant de faire monnaie commune.

Bon, on parle là de la France, mais tous les pays de la zone Euro sont concernés, à des degrés divers. On peut penser par exemple à la Grèce (dont la population a d'ailleurs payé cher le fait que ses dirigeants aient à l'époque triché sur les critères pour entrer dans l'Euro) ou à l'Italie. Les "nouveaux" pays de l'UE, à l'est, s'en tirent mieux, car leurs finances étatiques se portent mieux.

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Publié : 22 nov. 2019 13:34
par Corsugone

5.12.2019

Publié : 04 déc. 2019 12:07
par ze_shark
Vive la France. Vraiment une mentalité d'assistés.

http://www.leparisien.fr/economie/greve ... 209503.php

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Publié : 11 déc. 2019 07:45
par Corsugone
Ah, enfin une explication claire concernant le système de retraite par points.


France, mecque du socialisme

Publié : 17 janv. 2020 02:04
par ze_shark
Avec 46.1% du PIB, la France est #1 de l'OCDE en matière de prélèvemements fiscaux et sociaux, mais malgré tout capable d'enregistrer un déficit de 93 milliards.

Et les vélliétés de réformes sont sabotées par les mêmes forces réactionnaires qui ont amené le pays là où il est.

https://www.oecd.org/fr/presse/les-rece ... palier.htm

https://www.franceinter.fr/emissions/l- ... nvier-2020

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Publié : 17 janv. 2020 08:45
par asylum
On peut arrêter Netflix. Chaque soir, c'est pocorns et JT sur les chaines françaises. Une vraie comédie. Ou encore mieux, C Dans l'Air sur France 5, chaque jour, une heure de théories sur le néant.

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Publié : 14 févr. 2020 13:00
par Tom63
Pris au cœur d'un scandal sexuel, Benjamin Griveaux se retire des municipales à Paris.

Concrètement, des vidéos de lui en train de se toucher le kiki, envoyées à une "copine" (comme c'est l'usage, bien entendu!) en 2018 sont sorties sur internet mercredi soir, balancées par un russe activiste dénommé Piotr Pavlenski.

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Publié : 14 févr. 2020 14:48
par Yvan
Faut arrêter de se toucher le kiki tout le temps, n'importe ou et devant n'importe qui !

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Publié : 14 févr. 2020 17:29
par Hanse
Je ne connaissais pas le politicien Griveaux ni "l'artiste" Pavlenski.

La page Wikipédia consacrée à "l'artiste" susnommé est intéressante. Le Monsieur ne s'est pas fait que des amis en Russie, en accomplissant entre 2012 et 2016 quelques "performances artistiques" d'un style particulier qui n'ont pas plus à tous. En 2017, il demande l'asile politique à la France, qui l'accueille. Et la même année, il commet une nouvelle "performance artistique" à Paris, en boutant le feu à l'entrée de la Banque de France, pour "dénoncer les banquiers qui ont pris la place des monarques". Un procès et une condamnation plus tard, il balance en 2020 des vidéos "embarrassantes" du Sieur Griveaux alors en campagne pour l'élection à la Mairie de Paris, le poussant à retirer sa candidature; c'est sans doute à nouveau un beau geste à ranger au rayon de "l'art politique" revendiqué par M. Pavlenski.

On peut penser ce qu'on veut de M. Griveaux, de ses idées politiques et autres (dont je n'ai pour ma part aucune idée), de ses "performances cinématographiques" très personnelles et de l'absence de contrôle qu'il a sur celles-ci, mais ce qui m'interpelle est qu'un réfugié politique se permette, sous couvert d'art, de foutre le boxon dans le pays qui lui a fait l'honneur de l'accueillir, qui plus est en intervenant de manière grossière dans un processus politique aussi sensible qu'une élection. Et M. Pavlenski est-il aussi libre et indépendant qu'il le dit? Comment les vidéos des "performances" de M. Griveaux lui sont-elles parvenues?

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Publié : 14 févr. 2020 17:47
par Corsugone
Qui prouve que c'est Grivaux sur cette vidéo ? C'est juste hallucinant cette cavale, peut importe qu'on apprécie ou pas le bonhomme.

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Publié : 14 févr. 2020 18:08
par Tom63
Ah mais rien ne le prouve en effet, sauf le fait qu'il démissionne tout de suite sans même chercher à se défendre...

Après, on est bien d'accord que le procédé est absolument abject. Les gens qui ont fait ça sont de la pire espèce et sous couvert de libération du peuple d'un pouvoir soit disant oppressif, utilisent des méthodes digne des plus belles dictatures.
Et ces idées trouvent écho, il n'y qu'à prendre 2 minutes sur le #griveaux sur Twitter.
La classe politique pousse des cris d'horreur, Melanchon y compris parmi les premiers ce matin. Tout de même gonflé de la part de quelqu'un qui attise le brasier depuis des mois.

Concernant la personnalité du russe, je suis en effet ulcéré qu'on l'on octroie l'asile politique à un tel personnage, dont par ailleurs on ne sait pas grand chose des motivations profondes. Et il fanfaronne que ce n'est qu'un début et qu'il y allait en avoir d'autres...
Il n'est pas seul non plus. Par exemple, le rôle de Juan Branco pourrait bien être central dans cette histoire (allez voir le profil du bonhomme, vous ne serez pas déçu...).

De là à imaginer que le pouvoir russe soit impliqué de près ou de loin, c'est un raccourci qui peut tourner à la théorie du complot, ou pas...

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Publié : 14 févr. 2020 21:33
par ze_shark
Je ne suis pas du tout la politique parisienne, mais cette affaire, de loin, semble un peu éloignée du MO des russes, qui est avant tout de pourrir le climat politique en aidant des figures extrémistes à arriver au pouvoir ou des votations à casser des entités adverses (Brexit vs UE). Trump, Salvini, Orban, Le Pen, FPö en Autriche.

A qui profite le retrait de Griveaux ? Dati ? Hidalgo ? A la mairie de Paris ? Pas vraiment un coup politique. Ou alors la stratégie m'échappe.

Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Publié : 14 févr. 2020 22:43
par Tom63
Je ne suis pas d'accord.
La Mairie de Paris est un enjeu stratégique majeur pour Macron, et son parti.
Se planter là, alors que Griveaux était SON candidat, va être pour beaucoup le symbole de son échec global, clairement entacher son quinquennat, offrir un boulevard aux extrêmes pour en remettre une couche, ainsi que donner énorme coup à LREM qui n'a pas vraiment besoin de ça en ce moment.
Donc pour moi le sujet n'est pas Paris, qui restera vraisemblablement aux mains d'Hidalgo. De toutes façons, Griveaux n'avait plus aucune chance de gagner bien avant ça, et d'autant moins depuis que Villani avait tenu tête à Macron en maintenant sa candidature il y a 15 jours. Là, on cherche à dégrader l'homme. C'est l'épisode 1 de Black Mirror.
Cette affaire n'est que là pour ajouter au discrédit général et à l'anarchie rampante.

Depuis des mois, des mouvances extrémistes gangrènent la politique française en pilonnant les parties de compromis de flèches nauséabondes avec pour seul but de tuer la démocratie telle qu'elle se conçoit habituellement.
Ce travail est orchestré et je le trouve parfaitement comparable, toute proportion gardée, au foutoir que peu représenter un Trump POTUS, un Brexit au UK etc...

Julian Assange est soupsonné de lien avec Putin, et ce n'est pas moi qui le dit.
Comme par hasard, l'un de ses avocats et plus fidèle défenseur, se nomme Juan Branco.
Petite vidéo très récente du bonhomme à ce propos :


Alors je veux bien que tout cela soit un hasard, mais comment est-il possible que "l'artiste" activiste décérébré qui s'est cloué les roupettes devant le Kremlin pour dénoncer Putin demande son avis au mec qui défend un suppôt de Putin avant de balancer la vidéo?
Et comment ledit décérébré a t'il mis la main sur cette vidéo? Où? Pourquoi lui?
Ce mec n'est qu'un pantin.