Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Lolo'stéo
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1645
Inscription : 02 août 2007 17:13
Localisation : France voisine & PLO

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Message par Lolo'stéo » 18 févr. 2019 23:30

Je n'ai jamais dit non plus qu'il fallait interdire l'accès aux fonctions des énarques... C'est fatiguant de prendre les propositions ou les idées suggérées dans leur applications extrêmes pour les décrédibiliser. Sincèrement.

Oui il faut des personnes compétentes et de valeurs pour diriger le pays et des énarques, mais pas que! C'est une évidence. Mais aussi des grands managers et surtout des personnes avec de l'expérience & du charisme mais aussi d'autre de la vraie vie pour rester connecter avec le peuple. Il y a une vrai fracture démocratique en France. Et quel est le problème de faire voter certaines lois ou certains sujet au peuple? Cela se passe dans certains pays. Mais pour cela il faut éduquer les gens, notamment à l'idée de perdre un référendum. Ce qui a complètement disparu de la mentalité française. On défend des idées et quand elles ne passent pas -> on bloque! On revendique! Ok vous me parler des gens dans la rue régulièrement au cours de l'histoire de France... Mais combien de politiques et combien de fois les familles politiques se sont opposées ou bloquées "juste" par principe ou simplement parce que c'est les "ennemis" d'en face qui la propose. JAMAIS dans toute l'histoire des 30 dernières années il y a consensus pour l'intérêt général. (SI! quand il s'agit de gérer leur avantages ou privilèges...). Finalement l'opposition bête et méchante qu'on trouve dans la rue et les GJ aujourd'hui sont le reflet de ce que les politiques nous montrent depuis 30 ans (regardez une après midi les débats de l'assemblée!).

Justement le président français a du temps (et en avait encore plus avant presque 50% de plus). Et? Combien ont appliqué leur(s) promesse(s)? Ils ont tous eu du temps et même beaucoup (à part Holland tous ont doublé leur mandat)... Pour quel résultat? Ils se sont tous défroqués au bout de 2 ans pour assurer leur second mandat qui sont tous restés bien fade (Chirac, Sarkozy) dans les prise de risques et décisions (on aurait imaginé l'inverse vu que de toute façon ils ne pouvaient se représenter). A vos accusations de peuple ingouvernable j'oppose le manque de courage des présidents. Et ça ne veut pas dire qu'il y en a un plus responsable que l'autre. Juste qu'il existe ces 2 paramètres dans l'équation et que le résultat actuel est bien la somme des 2 (entres autres).

Pour ce qui est de ton dernier paragraphe, je vais me répéter: ce n'est pas en prenant mes idées et en les poussant à l'extrême que ça fait avancer le débat. Qui te parle de les faire payer jusqu'au dernier centime? J'ai évoqué le fait que la classe politiques et les gros délinquants politico-financier ne paient JAMAIS leur faute. Je ne demande à AUCUN moment de passer d'un extrême (l'impunité totale) à l'autre extrême (brûler sur le bûcher, ni même le goudron et les plumes... quoique pour cette dernière je n'y serai pas opposé) mais simplement qu'ils soient sanctionnés (rare actuellement) et qu'ils remboursent ce qu'ils ont détourné et qu'ils effectuent leur peine, avec une vraie justice indépendante (soyons fou!). Juste comme M. et Mme tout-le-monde. L'argent détourné par Guéant n'est pas astronomique et tout à fait imaginable à récupérer. Kerviel comme tu dis est condamné, ben oui c'est un petit lui, (ou a été condamné) à rembourser et je sais qu'à un moment il a été prélevé dans ce but. (merci pour l'exemple d'ailleurs ;-) )

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 35807
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

La France en 4 démographies

Message par ze_shark » 19 févr. 2019 18:26

Analyse intéressante. Certains chiffres donnent froid dans le dos.
48% des Français vivent des fins de mois difficiles et seuls 19% déclarent avoir une capacité d'épargne ("Je boucle facilement mes fins de mois et j'arrive à mettre de l'argent de côté"). 37% ont été à découvert au moins à plusieurs reprises ces douze derniers mois. Et un Français sur deux reconnaît avoir retardé ou renoncé à des soins de santé en 2018.
https://www.francetvinfo.fr/politique/u ... 96563.html

Je serais curieux de savoir ce qu'il en est en Allemagne.

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 3301
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Message par vravolta » 19 févr. 2019 22:59

Pour faire venir des grands managers, il va falloir aligner les billets, car c'est un cran au dessus en termes de rem' comparé aux serviteurs actuels de l'état. Par ailleurs, tu noteras que Carlos Ghosn, grand manager, ne fait pas très différent que ce que tu reproches aux politiciens. Donc je ne suis pas convaincu que ca changerait la donne en fait.

N'a t on pas les politiciens qu'on mérite? Pourquoi avoir réélu Mitterrand ou Chirac si on n'était pas satisfait de leur première prestation? Et si je prends un peu de recul, le seul président que je vois qui cherche à tenir toutes ses promesses et qui le fait avec courage, il s'appelle Trump. Pas certain que je préfère un président avec du courage et qui fait tout ce qu'il dit en fait... Chirac le disait du reste très bien: une promesse n'engage que celui qui la croit. Un ami a vendu une vielle voiture à un gars qui lui en a payé la moitié et promis l'autre moitié 10 jours plus tard. Il n'a jamais revu le gars, encore moins le solde du. Mon avis est que mon ami a une grosse part de responsabilité dans le fait de ne jamais avoir été payé intégralement car il a cru une promesse.

Pour l'histoire des peines des politiciens, ils s'en sortent bien comme OJ Simpson s'en est aussi bien sorti alors qu'il a clairement buté sa femme. Eh oui, la justice est ainsi faite qu'en jouant sur la forme, on arrive à échapper au gros des peines. Ca marche aussi pour les chauffards qui ont notoirement violé crassement les limitations de vitesse mais qui ressortent sans rien car le contrôle technique du radar était dépassé d'un jour ou que le PV d'installation ne permettait pas d'établir avec certitude que le radar avait été correctement installé. Donc ces histoires de condamnations, c'est pas un truc spécifiques aux politiciens, c'est le principe même de la justice qui permet ceci. Ca ne sert pas à grand chose de critiquer les trous dans le filet si on ne sait pas faire un filet meilleur. Quelle serait la proposition des GJ pour améliorer la justice? Pragmatiquement, si on est OK que les élus ne seront pas solvables dans des ordres de grandeur permettant de combler les trous créés, en quoi ca va sortir la France du trou de les condamner? Ne vaut il pas mieux focaliser toute son énergie à sortir de l'ornière plutôt qu'à trouver des coupables? Pour moi, la bonne manière de faire, c'est acte 1 de sortir du trou, et une fois que c'est fait, il sera temps de se poser la question de qui était coupable. En inversant l'ordre, on ne fait que perdre du temps. L'urgence actuelle, elle n'est pas de condamner Guéant ou Cahuzac, elle est de sortir le pays du trou, non?

Avatar de l’utilisateur
Tom63
Membre V8
Membre V8
Messages : 4343
Inscription : 22 oct. 2008 15:45
Localisation : Entre Paris et les volcans

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Message par Tom63 » 20 févr. 2019 07:38

Et j’ai dû vivre dans monde parallèle pendant quelques années, mais je n’ai gardé aucun souvenir de la réélection de Sarkozy.
Ni de celle de Giscard, d’ailleurs.
Thomas

“When you see the tree you're about to hit, it's called understeer. When you can only hear and feel it, it's oversteer”
Walter Rohrl

Avatar de l’utilisateur
Yvan
Membre V8
Membre V8
Messages : 13154
Inscription : 05 oct. 2005 10:20

Re: La France en 4 démographies

Message par Yvan » 20 févr. 2019 08:09

ze_shark a écrit :
19 févr. 2019 18:26

Je serais curieux de savoir ce qu'il en est en Allemagne.
Et en Suisse. C'est une légende urbaine que de croire qu'en chaque suisse sommeille un banquier aux comptes grassement pourvus.
N 27° 48.849' E 33° 55.222' -98.4 ft

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 35807
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Message par ze_shark » 20 févr. 2019 09:11

Tom63 a écrit :
20 févr. 2019 07:38
Et j’ai dû vivre dans monde parallèle pendant quelques années, mais je n’ai gardé aucun souvenir de la réélection de Sarkozy.
Ni de celle de Giscard, d’ailleurs.
Je garde par contre de la litanie de mouvements de grève à répétition à chaque tentative de réforme des structures sclérosées de l'état ou de l'économie. Le schéma est à chaque fois le même: le gouvernement veut réformer, applique son programme, le lobby syndical correspondant va à l'affrontement et bloque le pays, le gouvernement est forcé de bâcher pour éviter un chaos total et l'implosion.

L'éducation, les structures économiques obsolètes, les petits avantages insoutenables, les statuts particuliers, à chaque fois la prise d'otage, le réactionnariat. Et le résultat est un pays rigide et peu compétitif qui laisse beaucoup de gens sur le carreau parce qu'il ne parvient pas à générer assez de richesse. Les inégalités ne sont pas pires qu'ailleurs, c'est la médiane qui est simplement trop basse.

Et la réponse systématique et la "défense d'acquis sociaux" intenables.

Lolo'stéo
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1645
Inscription : 02 août 2007 17:13
Localisation : France voisine & PLO

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Message par Lolo'stéo » 20 févr. 2019 11:55

Tom63 a écrit :
20 févr. 2019 07:38
Et j’ai dû vivre dans monde parallèle pendant quelques années, mais je n’ai gardé aucun souvenir de la réélection de Sarkozy.
Ni de celle de Giscard, d’ailleurs.
Toutes mes excuses pour Sarkozy. Giscard n'était pas inclus car je parle des 30 dernières années (celles que j'ai vécu). Je laisserai la Giscard la grande idée de l'emprunt auz banques qui nous amène aux 2'000 milliards de dette aujourd'hui.
Et pour Sarkozy, on l'a tellemement vu et entendu (même dans le précédant gouvernement) que, il est vrai à tort, j'ai cru qu'il avait fait 2 mandats.

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 3301
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Message par vravolta » 20 févr. 2019 14:39

Bon exemple que l’emprunt Giscard: perso, je dis bien malin celui qui aurait pu deviner qu’après 30 années glorieuses de croissance, d’un coup l’economie allait changer radicalement de nature du fait de decisions prises par des pays bien lointains (OPEP) qui jusqu’ici n’avaidnt pas eu d’influence notable sur quoi que ce soit.

C’est facile aujourd’hui avec le recul de juger, mais avec le contexte de l’époque, est ce que j’aurais fait mieux? Je ne suis pas certain. On peut sans doute reprocher plein de choses à Giscard, mais il a tout de même réussi le concours de Polytechnique ce qui demontre qu’il etait un minimum outillé en termes de cerveau.

En fait, il faut comprendre que décider, c’est faire des paris et que parfois ces paris sont perdants. Ca ne veut pas dire pour autant que le choix était mauvais. Ex: l’energie nucleaire: c’etait un pari à faire en periode de choc petrolier. On a juste fait l’hypothèse qu’en 40 ans, on aurait trouvé une solution pour les déchets. Finalement pas et donc c’est la lose, mais était-ce une hypothèse indécente à l’époque? Je ne pense pas.

Lolo'stéo
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1645
Inscription : 02 août 2007 17:13
Localisation : France voisine & PLO

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Message par Lolo'stéo » 22 févr. 2019 23:06

En fait les casses bonbons sont les GJ qui n'ont pas leur entrées ni d'influence au gouvernement...

C'est ce genre de pratiques qui écœure du système politique en place en France! Droite, gauche LREM... Et au final quelques soient leurs bonnes ou mauvaises intentions... Ils n'ont plus aucune crédibilité ! Le sentiment de 2 vitesses. Et ne me sortez pas le refrein que ça toujours été ainsi... C'est justement un ras le bol et qu'avant on l'imaginait... Maintenant ça se sait ! Et ça suffit ! Et j'ajouterai que tant que le pays "tournait" les gens s'en foutaient, mais vu que ça tourne plus -> ça coince et n'est plus toléré.

https://www.lepoint.fr/economie/isf-les ... or=CS3-190

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 3301
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Message par vravolta » 23 févr. 2019 08:49

Et on construit quoi concrètement avec un ras le bol? Pas grand chose, et c'est tout le problème des gilets jaunes. Quand ma femme me dit qu'elle ne veut pas de voiture verte, pas de bleue, pas de 2 roues motrices, pas de voiture grande difficile à garer en ville, pas de voiture petite dans laquelle on n'arrive pas à rentrer facilement les gamins et leurs vélos, ses demandes sont légitimes, mais ne permettent en aucun cas de choisir une voiture. Le ras le bol ne construit rien, peu importe qu'il soit légitime. Et ce ne sont pas les solutions impossibles (mesure non financée, économie qui ne rapporte pas le centième de ce qui est nécessaire) qui changent la donne.

Les riches ont pesé de leur poids pour faire avancer leurs intérêts et ces pourris de politiciens les ont reçus ? Et les GJ, ils font quoi en ce moment à ton avis ? Ils pèsent de leur poids pour faire avancer leurs intérêts et se faire entendre des politiciens. La différence, c'est que les riches le font sans tirer une balle dans le pied de l'outil économique. Quand un politicien reçoit la partie de son peuple qui est riche et écoute ses demandes, c'est un pourri. Quand un politicien écoute les GJ, c'est un bon politicien ? Ca ne peut pas fonctionner ainsi...

Que penses-tu qu'un gilet jaune parvenu au pouvoir ferait si un patron du CAC40 lui disait que s'il ne réduit pas son imposition au même niveau que ce qu'il peut avoir ailleurs, il va partir et qu'une fois parti, il ne reviendra plus ? Il va lui dire fu.k you? S'il le fait, il va juste torpiller sa base fiscale et donc pas rendre service au pays. S'il écoute le riche, tu vas le considérer comme un pourri. Est ce que ca va faire avancer le pays dans la bonne direction cette manière de juger les politiciens ?

Souvent, tu cites la Suisse en exemple. Sais-tu que chaque année, le canton de Vaud organise un évènement avec ses plus gros contribuables pour leur présenter ce qui a été fait avec l'argent qu'ils ont donné aux impôts ? Dans ta vision, ce serait un insupportable copinage. Et je vais même te dire pire: les politiciens écoutent les suggestions de ces contribuables importants car s'ils paient tant d'impôts, c'est qu'ils gagnent beaucoup d'argent et donc qu'ils ont potentiellement de bons conseils à prodiguer pour assurer la prospérité du canton. Donc écouter ce qu'a à dire un patron du CAC40 (je n'ai pas dit reprendre aveuglément ce qu'il dit), ca me semble être une bonne idée. Et si sa remarque est pertinente, pourquoi s'interdire de l'appliquer?

En fait, on en revient à cette vision infantilisante des gens: un consommateur ne peut que succomber aux incitations fiscales, aux choix techniques et tarifaires des méchants constructeurs automobiles car ils sont incapables de discernement et n'ont aucune liberté. Les politiciens ne peuvent que succomber aux demandes des riches qui ne peuvent qu'être honteuses. N'existe-t-il pas une possibilité dans ta conception du monde que les consommateurs puissent former leurs propres choix et doivent les assumer sans se défausser sur les autres, que les politiciens puissent écouter des gens et ne reprendre leurs idées que s'ils les jugent pertinentes?

Avatar de l’utilisateur
Nagata-San
GP2
GP2
Messages : 4825
Inscription : 07 oct. 2008 12:06
Véhicules : Daily & Track
Localisation : Allianz

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Message par Nagata-San » 23 févr. 2019 10:48

vravolta a écrit :
19 févr. 2019 22:59

Pour l'histoire des peines des politiciens, ils s'en sortent bien comme OJ Simpson s'en est aussi bien sorti alors qu'il a clairement buté sa femme. Eh oui, la justice est ainsi faite qu'en jouant sur la forme, on arrive à échapper au gros des peines. Ca marche aussi pour les chauffards qui ont notoirement violé crassement les limitations de vitesse mais qui ressortent sans rien car le contrôle technique du radar était dépassé d'un jour ou que le PV d'installation ne permettait pas d'établir avec certitude que le radar avait été correctement installé. Donc ces histoires de condamnations, c'est pas un truc spécifiques aux politiciens, c'est le principe même de la justice qui permet ceci. Ca ne sert pas à grand chose de critiquer les trous dans le filet si on ne sait pas faire un filet meilleur. Quelle serait la proposition des GJ pour améliorer la justice? Pragmatiquement, si on est OK que les élus ne seront pas solvables dans des ordres de grandeur permettant de combler les trous créés, en quoi ca va sortir la France du trou de les condamner? Ne vaut il pas mieux focaliser toute son énergie à sortir de l'ornière plutôt qu'à trouver des coupables? Pour moi, la bonne manière de faire, c'est acte 1 de sortir du trou, et une fois que c'est fait, il sera temps de se poser la question de qui était coupable. En inversant l'ordre, on ne fait que perdre du temps. L'urgence actuelle, elle n'est pas de condamner Guéant ou Cahuzac, elle est de sortir le pays du trou, non?
"You tell him, that's your story."

Les deux réactions découlant de l'histoire sont très intéressantes, entre un idéaliste de la justesse, et un partisant de la justice.


Avatar de l’utilisateur
Avgas
Membre V8
Membre V8
Messages : 5205
Inscription : 18 avr. 2011 16:20
Véhicules : Vélo Tonino Lamborghini
Localisation : South Eastern Africa

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Message par Avgas » 24 févr. 2019 13:52

Cinq années en politique vues par quelqu'un qui vient du monde de l'entreprise et qui laisse entrevoir que pas grand chose va changer concernant la discipline budgétaire et le contrôle de la dépense publique. Tant que quasi tous les politiques et les hauts fonctionnaires continueront à sortir du même moule, pas beaucoup de chagement à l'horizon.
https://www.challenges.fr/politique/le- ... els_644241
"Le bonheur est au-dela des 4.000 tours/ minute..."

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 3301
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Message par vravolta » 25 févr. 2019 07:11

La vraie question c’est de determiner si ces comportements sont le fait des personnes ou le fait de la fonction. Perso, j’opte pour la réponse 2. Je pense que le concept même de démocratie impose de plaire à l’electeur. Dès lors, c’est comme quand on a 16 ans et qu’il s’agit de séduire une fille. Celui qui emporte le coeur de la belle, c’est dans la plupart des cas pas celui qui est honnête mais le dragueur pro. Donc le gars qui entre en politique car il veut juste bien faire son job, il aura l’air tristounet devant les animaux politiques flamboyants. Comme le dit l’adage, la democratie n’est pas un bon système, c’est seulement le moins pire qu’on ait trouvé...

Hanse
DTM
DTM
Messages : 887
Inscription : 20 juin 2013 10:19
Véhicules : 308 Gti

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Message par Hanse » 25 févr. 2019 11:28

@Vravolta: tu abordes là une question essentielle, soit celle de l'indépendance des politiciens qui font profession de la politique. Cette indépendance est à mon avis principalement liée au statut professionnel ou non des politiciens.

L'avantage des politiciens professionnels, qui se dédient à temps plein à la réflexion politique et, en cas de mandat, à la mise en oeuvre de leur politique, est qu'ils peuvent y consacrer tout le temps nécessaire, qu'ils ont a priori certaines compétences et connaissances, apprises par la formation et/ou l'expérience.

L'inconvénient des politiciens professionnels est qu'ils sortent généralement du même moule, ôtant ainsi une certaine diversité, qu'il y a un risque d'éloignement de la réalité quotidienne de la population, et qu'ils perdent en indépendance, ayant intérêt à faire le nécessaire pour se faire élire puis réélire, ce qui implique parfois de s'asseoir sur ses convictions, d'être hypocrite et de faire passer la forme (communication) avant le fond.

En Suisse, le système de milice pour la politique (politiciens non professionnels ayant une activité professionnelle autre que la politique [agriculteurs, artisans, ouvriers, juristes, médecins, comptables, entrepreneurs, universitaires, scientifiques, etc.]) s'est progressivement modifié pour se professionnaliser, d'abord pour les exécutifs des grandes entités fédérale, cantonales et communales, puis dans les législatifs. Dans l'ensemble, les organes législatifs sont encore majoritairement occupés par les miliciens, mais la tendance est clairement à la professionnalisation. Aujourd'hui, certaines fonctions dans des exécutifs ne peuvent par nécessité être qu'occupées par des magistrats professionnels à temps plein (on imagine évidemment mal un Conseiller fédéral à temps partiel); pour les organes législatifs, même les plus grands, il n'y a de mon point de vue pas de nécessité ès fonction à la professionnalisation, même si les dossiers à traiter dans les grands législatifs sont le plus en plus nombreux et complexes, mais il est vrai que le monde professionnel a changé et qu'il est devenu plus délicat de jongler entre une activité professionnelle intense et un mandat politique.

Je pense pour ma part que le tout milicien n'est plus possible aujourd'hui, mais que le tout professionnel recèle de grand risques.

Effectivement, le système idéal n'existe sans doute pas. Tout est une question d'équilibre.

L'équilibre est aussi celui des pouvoirs. C'est pourquoi le "3ème pouvoir" (système judiciaire) et le "4ème pouvoir" (médias) doivent être forts et indépendants.

Ceci dit, j'en profite pour exprimer de la reconnaissance envers les politiciens de milice, qui consacrent du temps à la communauté, à quelque niveau que ce soit, en plus de leurs activités professionnelles.

Finalement, sur un autre sujet, je souligne que les politiciens, peut-être d'autant plus s'ils sont professionnels, tout comme les fonctionnaires détenant du pouvoir et les magistrats judiciaires- doivent être correctement rémunérés, pour diminuer le risque de corruption, qui est à mon sens le véritable cancer de la démocratie et l'un des plus grand danger qui la guette, d'une part, et pour permettre d'attirer des gens de qualité, d'autre part.

A la fin, c'est bien entendu l'éthique qui est la base de tout.

Lolo'stéo
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1645
Inscription : 02 août 2007 17:13
Localisation : France voisine & PLO

Re: Macron, Hollande, Sarko, Ségo [Politique Française]

Message par Lolo'stéo » 25 févr. 2019 16:00

@ Vravolta: si on pouvait éviter la sharkynite aigüe: pousser à l'extrême du rationnel certains de mes propos pour les décrédibiliser, cela serait sympa. Quant à ta version de l'infantilisation, merci mais je ne sais pas lequel des 2 en abuse le plus: tu simplifies au max avec les gentils "pauvres" et les méchants "riches et/ou politiciens".
vravolta a écrit :
23 févr. 2019 08:49
Quand un politicien reçoit la partie de son peuple qui est riche et écoute ses demandes, c'est un pourri. Quand un politicien écoute les GJ, c'est un bon politicien ?
...
Les politiciens ne peuvent que succomber aux demandes des riches qui ne peuvent qu'être honteuses. N'existe-t-il pas une possibilité dans ta conception du monde que les consommateurs puissent former leurs propres choix et doivent les assumer sans se défausser sur les autres, que les politiciens puissent écouter des gens et ne reprendre leurs idées que s'ils les jugent pertinentes?
Si ça ça n'est pas le summum de l'infantilisation, de la simplification mais surtout d'un raccourci absurde par rapport à mon discours c'est que soit je n'ai pas réussi à m'exprimer pour me faire comprendre, soit c'est ton seul argument pour casser mes opinions. Mais dans les 2 cas, c'est un échec de communication!

Je vais clarifier une dernière fois: je ne suis pas anti riches (de loin pas) et pro "pauvres" (d'ailleurs tu la fixe où la limite?). Je relevais simplement que certains influencent le gouvernement en secret (car au final ils en ont la capacité à priori) alors que d'autres n'en n'ont pas la possibilité. Bref si tu ne veux pas comprendre cela... alors je ne peux rien de plus.

Ensuite, je me dissocie bien des GJ de ces dernières semaines, "mouvement" récupéré par tous les extrêmes politiques et religieux, casseurs, et autre anarchistes haineux. Les politiques demandent aux GJ de stopper les casseurs... Soit! Je rappelle juste que le gouvernement a à sa disposition de nombreux fonctionnaires formés et armés, et même les militaires si besoin et qu'il n'y arrive même pas non plus. Alors qu'il ne doit pas être bien compliqué avec des ordres précis et de la détermination de les chopper vu les ressources à disposition (vidéos, groupes civils et autres). C'est juste une question de volonté! Donc merci de ne plus prendre ces exemples pour torpiller les initiatives ou autres propositions.

Pour ton laïus sur l'écoute des gros contribuables, mais tant mieux! Et je suis ravi de l'apprendre! Dommage que ce genre d'initiative ne se fasse pas en France car la mentalité a cultivé la "honte" de la réussite. Je suis pour des forfaits fiscaux pour les plus riches mais plus ces niches fiscales qui leur permettent depuis des dizaines d'années de ne payer que très peu ou pas d'impôts! Ce qui me permet d'enchaîner sur une plus grande transparence des propositions faites aux gouvernements qu'elles viennent de gens très aisés comme des plus précaires. Marre de ceux qui ont leurs entrées et "le reste du peuple".

Enfin je terminerai sur ta "leçon" sur le ras le bol... Là, je pense que tu le fais exprès: je ne dis pas et n'ai jamais dit que c'est constructif et encore moins positif, mais c'est un état de fait! C'est ainsi et c'est une composante qu'il faut avoir en tête car, malheureusement, elle empêche souvent toute discussion, évolution, prise de décision ou même comportement rationnel! Je vais reprendre ton exemple:
vravolta a écrit :
23 févr. 2019 08:49
Quand ma femme me dit qu'elle ne veut pas de voiture verte, pas de bleue, pas de 2 roues motrices, pas de voiture grande difficile à garer en ville, pas de voiture petite dans laquelle on n'arrive pas à rentrer facilement les gamins et leurs vélos, ses demandes sont légitimes, mais ne permettent en aucun cas de choisir une voiture. Le ras le bol ne construit rien, peu importe qu'il soit légitime. Et ce ne sont pas les solutions impossibles (mesure non financée, économie qui ne rapporte pas le centième de ce qui est nécessaire) qui changent la donne.
C'est juste mais si tu continues à lui mettre la pression pour qu'elle se décide ou que tu la contrains à ton choix jusqu'au ras le bol qui l'amène à ce qu'elle se barre ou divorce... et bien après tu auras beau dire ou expliquer ce que tu veux, elle ne sera plus là pour l'entendre! Bon après tu me diras que tu es tranquille et que tu pourras ENFIN choisir la bagnole que TOI tu voulais...
Mais les GJ et une certaine frange de la population ne peuvent pas se barrer (quand les riches ont cette possibilité, mais beaucoup de femmes mariées ne peuvent pas se séparer et subissent leur quotidien en analogie à ton exemple) et ce n'est pas pour autant qu'il faut en profiter pour imposer certains choix inacceptables/invivables.
Et je rappelle encore que dans les premières semaines, des propositions concrètes (RIC, diminution des députés, annulation de certaines taxes) ont été faite. Pourquoi écouter et agir plus rapidement pour les gars du CAC40 et pas pour le peuple AUSSI?
Simplement le président est resté silencieux, puis à été arrogant avant de réagir très très tardivement. La gestion de cette crise a été catastrophique, des effets d'annonces désastreux bref une cacophonie et un amateurisme dans le meilleur des cas ou de la suffisance dans le pire. Mais une vraie Bérézina

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités

JS Classic Accessoires Auto - Jantes Alu - Pneus