Taxes européennes sur le CO2

Avatar de l’utilisateur
rbk
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1209
Inscription : 27 mars 2013 09:06
Véhicules : BMW X4
Localisation : GE

Re: Taxes européennes sur le CO2

Message par rbk » 01 oct. 2019 18:19

Si les voitures ne se vendent plus en neuf, le marché de l'occasion montera automatiquement vers une position d'équilibre.
J'ai aussi le sentiment qu'une majorité gardera sa voiture plus longtemps.
A terme les constructeurs vont devoir se bouger pour proposer de VE abordables avec un minimum d'autonomie

Avatar de l’utilisateur
Gringo
Membre V8
Membre V8
Messages : 1597
Inscription : 24 févr. 2006 18:19
Véhicules : -

Re: Taxes européennes sur le CO2

Message par Gringo » 01 oct. 2019 21:58

Le marché va rebondir et innover. Les GTI ont été créés en marge du choc pétrolier de 73 qui a vu la disparition des premiers musclecar et des grosses GT à carbus.

C’est plutôt la démographie qui va induire de l’innovation dans le transport collectiviste...


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
Moi: amateur d'automobiles, marié avec 2 enfants.
Ma femme: mariée, 3 enfants et 1000 chevaux.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 36473
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Taxes européennes sur le CO2: le facteur norvégien

Message par ze_shark » 05 oct. 2019 18:39

La Norvège, pourtant pas membre de l'UE, est incluse dans le calcul des émissions de flotte depuis 2019. Pas la moindre idée pourquoi, mais c'est le cas.
Malgré la taille minuscule du marché (moins de la moitié de la Suisse dans un marché de 15m de voitures neuves pour l'UE, soit grosso modo 1%), les super-crédits pour les voitures électriques auront un effet.

Effet colatéral, les importations de véhicules usagés en Norvège sont en chute libre: -23.3% yoy depuis le début de l'année, -34.9% yoy en Septembre.
Elles sont significatives: les importations de véhicules d'occasion représentent plus de 10% des ventes à neuf.

Certains suggèrent qu'il y avait un business florissant d'importation d'électriques d'occaze, immatriculées à neuf dans l'UE (pour contribuer aux émissions de flotte) puis vendues d'occaze en Norvège (où il y a de la demande). Etait-ce par opportunisme ou une manoeuvre organisée pour contribuer aux cibles CO2 ? Pas d'élément pour le dire.

Dazul
Karting
Messages : 55
Inscription : 13 déc. 2018 10:15
Véhicules : Alpine A110

Re: Taxes européennes sur le CO2

Message par Dazul » 06 oct. 2019 11:04

La Norvège, comme les pays de l'AELE sauf la Suisse, fait partie de l'espace economique europeen. Je saurais pas dire tout les details cette espace, mais en gros le marché norvegiens est integré au marché européen, sauf pour les produits agricoles et issues de la pêche.

Avatar de l’utilisateur
Corsugone
F1 Champion
Messages : 14942
Inscription : 04 mars 2008 20:10
Localisation : Chez Guignol
Contact :

Re: Taxes européennes sur le CO2

Message par Corsugone » 16 oct. 2019 12:44

Image
"I have a problem with Porsches. They're wonderful cars, but I know I could never live with one. I don't go around saying that Porsches are a pile of dung, but I do know that psychologically I couldn't handle owning one" Rowan Atkinson.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 36473
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Taxes sur le CO2: la charnière 2019-2020

Message par ze_shark » 19 oct. 2019 17:15

Très bon article explicatif sur la situation des taxes CO2, pourquoi Tesla vend très bien en NL en 2019, et pourquoi les autres constructeurs allouent leur capacité à d'autres marchés pour repousser les livraisons de BEV et PHEV à 2020, quand elles seront financièrement bien plus avantageuses.

https://seekingalpha.com/article/429718 ... pean-sales

Avatar de l’utilisateur
your momo
DTM
DTM
Messages : 712
Inscription : 08 août 2005 15:10
Véhicules : Elise A111
Porsche 991 Carrera 4S
BMW M135iX
Localisation : Romanel s/Lausanne

Re: Taxes européennes sur le CO2

Message par your momo » 20 oct. 2019 18:36

Je ne m'étais pas trop intéressé à ces changements de taxation dus aux nouvelles normes CO2, probablement lié au fait que je ne me sens pas concerné par les nouveaux produits automobile - rien ne me plait ou m'attire dans les productions 2018-2020. Et l'avenir ne s'annonce pas rose pour l'automobiliste...

Mais c'est vrais que si on y regarde de près, les constructeurs sont pris en otage par des changements de règles qui vont bien plus vite que le marché.
Soit ils produisent des voitures conformes, soit ils paient des amendes délirantes et totalement disproportionnées, mais le plus difficile sera bien de vendre ces voitures conformes en quantité à des gens qui n'en veulent pas nécessairement.

Changer son 3L 6 cylindres fiable et solide qui tourne comme une horloge - pour autant qu'on lui balance ses 12L au 100, contre un truc pas nécessairement mature qui nécessite d'adapter son usage et son environnement. Ce n'est pas quelque chose de tellement excitant et la je parle en passionné d'automobiles...

Reste que le tableau comparatif des versions (Audi Q5), avec prix et taxes (2019-2020) pour un même véhicule équipé en motorisation (Petrol, Diesel, Electric, Plug-In) démontre que le mieux serait bien de répercuter les taxes sur le prix des véhicules.
Mais le plus drôle c'est que c'est la Plug-In qui gagne, en fait c'est celle qui permet de ne pas faire de choix. L'utilisateur continue de faire comme avant s'il a envie ...en fait le client est bien le roi.
your momo

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 36473
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Taxes européennes sur le CO2

Message par ze_shark » 21 oct. 2019 00:15

Pourquoi délirantes et totalement disproportionnées ?

L'offre va changer, les comportements d'achat vont changer, c'est précisément le but.

Hors corner cases sans intérêt, je pense qu'on va dans la bonne direction.

Avatar de l’utilisateur
your momo
DTM
DTM
Messages : 712
Inscription : 08 août 2005 15:10
Véhicules : Elise A111
Porsche 991 Carrera 4S
BMW M135iX
Localisation : Romanel s/Lausanne

Re: Taxes européennes sur le CO2

Message par your momo » 21 oct. 2019 06:39

Délirantes - car chaque constructeur doit modifier sa palette de produits, pour faire quelque chose qui ne correspond pas à son ADN de départ. Quand je vois BMW obligé de promouvoire des 4 voir 3 cylindres alors que son histoire s'est construite sur 6. Ou Porsche qui met des turbo partout alors qu'il n'y avait qu'une seule Turbo avant, pareil pour Audi avec l'excellent 5 cylindres en voie de disparition...etc

Disproportionées - car oui l'auto pollue mais de là a surtaxer des entreprises et mettre en danger des miliers d'emplois y'a un pas. L'Europe choisi de mettre en danger son économie automobile quitte à favoriser l'émergeance de produits fait ailleurs qui sont pour l'instant pas moins polluants et dont on aprendra, plus tard, qu'ils contiennent des produits toxiques ...aussi.

Il est évident que les comportements vont et doivent changer, mais pas en deux ans ni au prix de la faillite des fleurons de l'industrie automobile. C'est quand même ces même états qui ont sponsorisé cette caque de diesel...

Perso je taxerais le poids, car c'est lui l'enemi, des caisses de 2T, même 1.5T c'est du délire.
your momo

Dazul
Karting
Messages : 55
Inscription : 13 déc. 2018 10:15
Véhicules : Alpine A110

Re: Taxes européennes sur le CO2

Message par Dazul » 21 oct. 2019 07:42

Le côté historique de l'ADN c'est un peux un non-argument. A ce compte là on pourrais demander à Opel de continuer à fabriquer des machines à coudre. Ou à VW de continuer à fabriquer des moteur flat refroidi par air.

Après oui, la législation vas très vite pour l'automobile. Trop? Peut-être. Mais ça à le mérite de mettre des objectifs clair, et même si on ne les atteint pas, ça aura fait avancer la cause CO2. Et on peux également regretter que la même pression ne sois pas mise sur d'autres secteurs. Même si mon avis est que l'on ne le fait pas forcement de la meilleur manière sur les technos que l'on utilise.

Hanse
DTM
DTM
Messages : 919
Inscription : 20 juin 2013 10:19
Véhicules : 308 Gti

Re: Taxes européennes sur le CO2

Message par Hanse » 21 oct. 2019 10:56

Il est clair que celui qui ne jure que par les moteurs thermiques 6 ou 8 cylindres atmosphériques, couplé à une boîte manuelle (soyons fous), risque d'être déçu par la production automobile future... Ceci dit, le mouvement tendant à la réduction de cylindrée et du nombre de cylindres, et à la "turbotisation", avec FAP, voire mild ou full hybridation n'est pas nouveau; mais le mouvement s'accélère et est rapide. Et maintenant, place à l'électrique pour de plus en plus de modèles chez toutes les marques.

On connaît l'objectif: diminuer la consommation d'énergie fossile (essence et diesel) par les automobiles. Il n'y a pas 36 solutions pour respecter les normes.

Les autos actuelles et les autos futures sont ou seront-elles moins passionnantes à conduire que les plus anciennes? La réponse ne sera sans doute pas la même pour tout le monde, en fonction des attentes de chacun. En tous les cas, si l'on met de côtés les contingences de l'autonomie et de la recharges, je pense qu'une auto électrique peut/pourra n'est pas forcément moins agréable ou passionnante à conduire, même si elle est silencieuse; je suis certain que l'on peut concilier l'électrique avec l'émotion et donc la passion. Tout comme pour les autos à moteur thermiques, les autos hybrides ou électriques seront plus ou moins intéressantes selon les modèles; il y en aura des bonnes et des moins bonnes, selon les critères considérés.

L'industrie automobile est à un moment charnière. Elle change de monde. Pour les observateurs du monde automobile, c'est une époque passionnante, avec défis et incertitudes. Pour les constructeurs, c'est une sacrée période, avec des risques et des opportunités, de gros investissements et des décisions stratégiques peut-être vitales. On verra ceux qui arriveront à s'adapter au mieux et négocier le virage sans sortie de route.

Au final, le consommateur s'adaptera, car il n'aura pas le choix (ou alors il se tournera vers le marché de l'occasion, mais on peut penser que les taxes sur les carburant et autres chicaneries pour rouler en ville ou d'autres endroits finiront pas l'en détourner).

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 36473
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Taxes européennes sur le CO2

Message par ze_shark » 22 oct. 2019 01:47

your momo a écrit :
21 oct. 2019 06:39
Délirantes - car chaque constructeur doit modifier sa palette de produits, pour faire quelque chose qui ne correspond pas à son ADN de départ. Quand je vois BMW obligé de promouvoire des 4 voir 3 cylindres alors que son histoire s'est construite sur 6. Ou Porsche qui met des turbo partout alors qu'il n'y avait qu'une seule Turbo avant, pareil pour Audi avec l'excellent 5 cylindres en voie de disparition...etc

Disproportionées - car oui l'auto pollue mais de là a surtaxer des entreprises et mettre en danger des miliers d'emplois y'a un pas. L'Europe choisi de mettre en danger son économie automobile quitte à favoriser l'émergeance de produits fait ailleurs qui sont pour l'instant pas moins polluants et dont on aprendra, plus tard, qu'ils contiennent des produits toxiques ...aussi.

Il est évident que les comportements vont et doivent changer, mais pas en deux ans ni au prix de la faillite des fleurons de l'industrie automobile. C'est quand même ces même états qui ont sponsorisé cette caque de diesel...

Perso je taxerais le poids, car c'est lui l'enemi, des caisses de 2T, même 1.5T c'est du délire.
L'ADN de départ, concept intéressant. Ca nous ramène à un 4 cylindres en ligne de 747 cm3 ... ?
Cette notion selon laquelle les réductions des émissions de CO2 sont une lubie me désarme. Je ne sais pas sous quel caillou il faut vivre pour n'avoir pas encore compris.
Au passage, les cibles CO2 2020 ont été définies en 2013. Largement plus d'un cycle produit avant échéance. La donne réglementaire est la même pour tous les indutriel, et ils ont eu largement le temps de s'adapter.
"L'émergence de produits fait ailleurs qui sont pour l'instant pas moins polluants": aucune étude sérieuse ne supporte cette affirmation. Le LCA des électriques est clairement bénéfique aux émissions de CO2.

Je ne vois pas en quoi le fait que pousser le diesel à l'époque où ça a été fait était une mauvaise idée (alors que le diesel est aujourd'hui propre) justifie l'argument de pure convenance qu'il ne faudrait pas toucher à des vaches sacrées complètement subjectives.

Avatar de l’utilisateur
Corsugone
F1 Champion
Messages : 14942
Inscription : 04 mars 2008 20:10
Localisation : Chez Guignol
Contact :

Re: Taxes européennes sur le CO2

Message par Corsugone » 22 oct. 2019 06:26

Il faudra ressortir cet article en 2028, histoire de rigoler ou pas.

"La civilisation des carburants fossiles, qui est à la base des deux premières révolutions industrielles, s'effondre en temps réel. Le solaire et l'éolien deviennent si bon marché que leur coût moyen est désormais moindre que celui de l'énergie nucléaire, du pétrole, du charbon ou même du gaz naturel. C'est un tournant majeur et nous commençons à voir des milliers de milliards de dollars d'actifs perdus dans le complexe mondial des énergies fossiles. Les actifs perdus, ce sont les droits d'exploration (pétrolière et gazière) qui resteront inutilisés, tous les hydrocarbures qui ne seront jamais extraits, tous les pipelines qui seront abandonnés, les centrales électriques qui ne seront pas utilisées parce qu'elles ne seront jamais amorties. Construire une nouvelle centrale électrique est complètement absurde, le prix réel de l'énergie nucléaire sur la durée de vie d'une centrale est de 112 dollars par mégawatt contre entre 29 et 40 dollars par mégawatt pour le solaire et l'éolien"
"I have a problem with Porsches. They're wonderful cars, but I know I could never live with one. I don't go around saying that Porsches are a pile of dung, but I do know that psychologically I couldn't handle owning one" Rowan Atkinson.

Hanse
DTM
DTM
Messages : 919
Inscription : 20 juin 2013 10:19
Véhicules : 308 Gti

Re: Taxes européennes sur le CO2

Message par Hanse » 22 oct. 2019 07:48

Je pense que M. J. Rifkin se trompe. Si les automobiles à moteurs thermiques seront plus efficientes en 2028, voire interdites selon les pays, il demeurera certainement au niveau mondial un parc de véhicules à moteurs thermiques très important. Quant aux centrales électriques à énergie fossiles, on peut penser qu'il s'en construira malgré tout encore quelques-unes et que les centrales existantes ne seront pas toutes débranchées d'ici 2028. Et pétrole et gaz ne servent pas qu'à faire rouler les véhicules et tourner des centrales thermiques; l'industrie consomme aussi du pétrole (par exemple pour fabriquer du plastic de toute nature, y compris et par exemple des vêtements en nylon ou autres matières "techniques", et des pièces que l'on peut trouver dans des automobiles électriques).

Donc, si les paris sont ouverts, je ne miserais pas sur l'effondrement de l'industrie pétrolière et gazière d'ici 2028.

L'un des biais que l'on a généralement, c'est de raisonner en se centrant sur son pays, sa région voire son continent, en omettant que le monde est vaste et diversifié, avec des buts, des intérêts et des moyens différents.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 36473
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

CO2: le nouveau plan des allemands

Message par ze_shark » 06 nov. 2019 20:36

ze_shark a écrit :
23 sept. 2019 17:42
Les allemands ont un nouveau plan: https://europe.autonews.com/automakers/ ... o2-targets

- augmentation des subsides pour les électriques de moins de 40K€ à partir de 2023
- augmentation des taxes sur les voitures diesel et essence
- augmentation des prix du carburant, de 1€ par plein (3cts/L) au début à 4-6€ en 2026 (9 à 15cts/L)
- transfert de l'air au rail: augmentation des taxes sur les billets d'avion, baisse du prix des billets de train (réduction de la TVA de 19% à 7% le 1.1.2020), investissements de 1.1B€ par an pour que la DB augmente sont infrastructure
- chauffage au mazout interdit pour les nouvelles constructions dès 2026

Les objectifs:
Image

Et pourquoi cette obsession des transports ? Parce que c'est 1) quantativement significatif 2) le seul secteur dont les émissions sont en augmentation.
Le gouvernement et la branche automobile allemande ont acté Lundi soir une hausse du bonus pour les voitures électriques de moins de 40K€ à 6000€, supporté 50/50 entre l'industrie et l'état. Le subside amène donc le prix d'appel de l'ID.3 à 24'000€. Il s'applique à toute autre électrique abordable comme une e-208 par exemple.
Enfin une politique pour aborder la masse plutôt que de subventionner du premium.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 55 invités

JS Classic Accessoires Auto - Jantes Alu - Pneus