Radars anti-bruit

Avatar de l’utilisateur
blake_ch
GP2
GP2
Messages : 3967
Inscription : 15 juil. 2011 08:49
Véhicules : VW Golf 7 variant
Localisation : Valais

Re: Radars anti-bruit

Message par blake_ch » 30 juin 2020 09:50

Je suis d'accord que le problème ne vient pas forcément de la voiture, mais du conducteur qui éprouve le besoin de tapper le rupteur en fond de 2e et clap pop pop à la moindre occasion.

Après, faut pas se leurrer, l'un ne va pas sans l'autre. Une Clio 1.0l ne donnera pas la même envie qu'une voiture plus sportive à l'échappement flatteur...

Avatar de l’utilisateur
Gringo
Membre V8
Membre V8
Messages : 1723
Inscription : 24 févr. 2006 18:19
Véhicules : -

Re: Radars anti-bruit

Message par Gringo » 30 juin 2020 10:14

Je suis clairement d'avis que le problème est lié aux comportements immatures et aux modifications abusives.

Ces derniers jours, je me suis amusé à faire un test. Avec la 991S full stock (PSE optionnel), en roulant en ville tout peinard comme toujours.

Clapets fermés: les piétons se jettent sur les passages sans lever le nez, les cyclistes déboitent pour se dépasser (électrique vs conventionnel) ou font des mouvements larges sur la chaussée.
Clapets ouverts: rien de tout cela.

A noter que les clapets se ferment automatiquement de 20 à 70 km/h mais les pétarades subsistent. En clair: lever le pied en arrivant vers un cycliste l'avertit d'une présence automobile.
On en tire ce qu'on veut mais ce ne doit pas être simple question attention avec une full électrique.



Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
Moi: amateur d'automobiles, marié avec 2 enfants.
Ma femme: mariée, 3 enfants et 1000 chevaux.

Avatar de l’utilisateur
Ebisu
Groupe N
Groupe N
Messages : 100
Inscription : 08 août 2019 15:59
Véhicules : Corvette 6.2 Z51

Re: Radars anti-bruit

Message par Ebisu » 30 juin 2020 11:04

Je rejoins également Zeval dans son constat.

Nous (en tant que société) resterons dans l'impasse tant que nous serons incapable d'admettre que la problématique et d'ordre comportementale et est beaucoup plus complexe que ce que les journaux laissent paraître.

Il a été dit dans un autre thread de ce forum il y a quelques jours "les gens ont besoin de simplicité", c'est bien là tout le fondement du problème. Toute une frange de la population est inquiète (souvent à juste titre) pour de nombreuses raisons: réchauffement climatique, pandémie, impression de réduction des espaces de vie, bruit omniprésent en ville, conditions de travail précaires, etc. Dans leur besoin humain de simplicité et en raison de la propension de l'être humain à schématiser pour traiter les problèmes, il ne faut pas réfléchir trop longtemps pour comprendre que le raccourci automobile=nuisance est inévitable. Ajoutons à cela toute la symbolique liée à l'automobile : liberté, individualisme, réussite sociale, etc. L'automobile est le porte étendard du capitalisme arrogant dont les mêmes personnes citées plus haut voient à présent les limites, les mensonges et les incohérences. Je pense que quand les gens à la terrasse d'un café applaudissent la police qui verbalise un conducteur de voiture de sport, c'est surtout la mise à mal des symboles mentionnés plus haut qu'ils applaudissent.

Ceci nous interroge sur notre rapport à l'automobile sportive. Dans quelle proportion cette dernière est utilisée en tant que marqueur social plutôt qu'en tant qu'objet de passion défini uniquement par ses caractéristiques intrinsèques et sa relation avec le propriétaire ? Mon constat (qui n'engage que moi et mon expérience personnelle) est que malheureusement pour une grande partie des propriétaires de sportives et voitures "de prestige", ce n'est qu'un accessoire de mode, un moyen de montrer de manière ostentatoire que contrairement au petit peuple, ils ont "réussi" (même avec un leasing à 1'200.-/mois sur 10 ans), avec tous les comportement détestables qui vont avec. Dans cette optique, il faut donc traverser les centres villes, faire du bruit, mettre la musique à fond et se faire remarquer, et partager le tout sur les réseaux sociaux (n'est-ce pas jeune entrepreneur ?), tout en restant dans l'illusion que ces comportement suscitent l'envie et l'admiration du public. Si je trouve personnellement ça ridicule et naze dans le monde actuel, force est de constater que c'est aussi un peu l'image que nous vend la culture automobile depuis 50 ans au moins, donc pas étonnant que certaines personnes influençables restent attachés à ces illusions. Il y a là à mon avis un réel travail d'éducation à faire, et pointer du doigt, insulter et mettre tout le monde dans le même panier ne mènera à rien du tout, d'un côté comme de l'autre, mais c'est tellement plus simple, immédiat et moins complexe...

En ce qui me concerne, ma Corvette étant mon seul véhicule et que j'utilise uniquement pour le plaisir le week-end, je m'efforce de montrer le meilleur exemple, d'être discret au maximum (autant que ce soit possible en Corvette...), de ne pas faire de bruit et surtout j'évite au maximum les centre-villes. L'échappement à clapets NPP permet de passer d'un silence royal en position fermée à un bruit indécent en position ouverte (ouverture automatique à 4'500t/min), et malgré l'installation d'un switch permettant de le laisser ne permanence en position ouverte, je ne l'utilise jamais et suis au contraire content de pouvoir le laisser en permanence en position fermée (même au dessus de 4'500tr/min). Le bruit brut et sans artifice d'un V8 culbuté de 6.2l (avec le rumble et les pop "AOC") a quelque chose d'enivrant pour le conducteur amateur, mais je n'ai pas envie de l'imposer aux passants dans les rues d'une ville qui ne partagent pas forcément ma passion.

Le monde a changé, l'automobile ne fait plus rêver grand monde. Quand les gens qui l'utilisent pour se valoriser l'auront compris, il y aura plus de place pour les passionnés respectueux des autres, j'en suis convaincu.

Avatar de l’utilisateur
Yvan
Membre V8
Membre V8
Messages : 13581
Inscription : 05 oct. 2005 10:20

Re: Radars anti-bruit

Message par Yvan » 30 juin 2020 11:08

Merci pour la pertinence de tes propos.
Et je partage à 100% ta conclusion du dernier paragraphe.
N 27° 48.849' E 33° 55.222' -98.4 ft

Avatar de l’utilisateur
Gringo
Membre V8
Membre V8
Messages : 1723
Inscription : 24 févr. 2006 18:19
Véhicules : -

Re: Radars anti-bruit

Message par Gringo » 30 juin 2020 12:14

« Ils » ne comprendront pas car ce ne sont pas les mêmes au fil du temps. Une fois assagis voire viasecurisés, d’autres les remplacent.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
Moi: amateur d'automobiles, marié avec 2 enfants.
Ma femme: mariée, 3 enfants et 1000 chevaux.

fredz72
GP2
GP2
Messages : 2026
Inscription : 26 nov. 2010 10:44
Véhicules : Z3 coupé M
Localisation : Entre Jura-Vaud-Genève

Re: Radars anti-bruit

Message par fredz72 » 30 juin 2020 13:40

Propos très justes Ebisu, j'ai fait le même constat que toi concernant sur un groupe FB de Porschistes, le fait que beaucoup de propriétaires de sportives, le sont en fait plus pour l'image que par passion.

J'ai précisé que cela existe aussi chez BMW, puisque l'on m'a fustigé et renvoyé à ma BM, puis viré du groupe. :shock:
La vérité blesse, pourtant plusieurs de ce groupe ont apprécié mes propos. :wink:
Je précise que j'étais resté poli et courtois, sans viser personne en particulier...comme quoi l'ouverture d'esprit... :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Ebisu
Groupe N
Groupe N
Messages : 100
Inscription : 08 août 2019 15:59
Véhicules : Corvette 6.2 Z51

Re: Radars anti-bruit

Message par Ebisu » 30 juin 2020 14:21

Gringo a écrit :
30 juin 2020 12:14
« Ils » ne comprendront pas car ce ne sont pas les mêmes au fil du temps. Une fois assagis voire viasecurisés, d’autres les remplacent.

C'est vrai. C'est pour cette raison qu'à mon sens la seule solution est l'éducation, donc ça s'inscrit sur le long terme et ce n'est pas une solution à effet immédiat.

D'une certaine manière il faut casser le "mythe" de l'automobile sportive tel qu'on nous le donne à manger depuis des décennies. Ce dernier reste profondément imbibé par l'idée de liberté absolue et de supériorité sur la route (le plus rapide, le plus gros, le plus efficace, etc), voir même du côté "badass". Et donc de la supériorité de l'être humain à son volant par rapport à tous les autres (dans d'autres voitures, mais aussi dans d'autres moyens de transport ou à pieds). Ce qui vous en conviendrez n'est absolument pas vraisemblable ni vivable dans la vie réelle en société et mène à la situation actuelle où tout le monde se monte contre tout le monde.

Si l'on apprend aux jeunes à reconnaître ces messages absurdes dans la publicité, les films, le marketing en général, mais aussi et surtout de nos jours sur les réseaux sociaux et à voir la réalité en face, je suis convaincu qu'une masse non négligeable de conducteurs de "bolides" n'auront plus aucune raison d'en posséder. Quand on pense au nombre de personnes qui sont "fans de bagnôles" parce qu'ils ont été marqués par Fast&Furious, ça explique pas mal certains comportements et certains goûts discutables. Pour moi c'est un peu comme des gars qui se seraient forgé des valeurs familiales en regardant les productions de Jackie & Michel.

Avatar de l’utilisateur
bacchus
Membre V8
Membre V8
Messages : 2939
Inscription : 16 mars 2008 22:48
Véhicules : BMW M3 F80
Localisation : France

Re: Radars anti-bruit

Message par bacchus » 30 juin 2020 14:46

Comme la cigarette. Avant c'était cool et maintenant ben c'est ringard... Mais ça a pris des dizaines d'année et surtout les pouvoirs publics se sont emparés du problème.

Avatar de l’utilisateur
Mutorcs
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1958
Inscription : 06 sept. 2014 15:34
Véhicules : Honda Civic 1.5l Sport Plus CVT

Re: Radars anti-bruit

Message par Mutorcs » 30 juin 2020 20:41

Je suis totalement d'accord avec ton analyse de la voiture en tant que symbole d'un système décadent Ebisu.
Cette autophobie n'est certes pas juste, mais "compréhensible".

Avatar de l’utilisateur
asylum
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1650
Inscription : 02 mai 2006 10:05
Véhicules : Honda NSX, Honda NSX, BMW 335ix E91
Localisation : VD
Contact :

Re: Radars anti-bruit

Message par asylum » 30 juin 2020 21:55

Vous avez le syndrôme de Stockholm ma parole... Ou comment accepter une intolérance rampante.

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 3799
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Radars anti-bruit

Message par vravolta » 01 juil. 2020 04:48

Ce que tu ne peux éviter, il faut l'embrasser disait Shakespeare. Donc comme on ne peut éviter l'intolérance rampante, pas vraiment d'autre option que de l'embrasser en fait. Ce n'est pas réjouissant, c'est pragmatique.

Avatar de l’utilisateur
Ebisu
Groupe N
Groupe N
Messages : 100
Inscription : 08 août 2019 15:59
Véhicules : Corvette 6.2 Z51

Re: Radars anti-bruit

Message par Ebisu » 01 juil. 2020 08:33

Je ne pense pas qu'il soit question d'accepter une quelconque intolérance rampante. Premièrement parce que "intolérance rampante" est une notion délicate et subjective qui n'engage que la perception et le ressenti de celui qui utilise le terme, et deuxièmement parce qu'essayer de comprendre quelles sont les causes racines d'une problématique ne veut pas dire accepter ni cautionner les réactions que cette dernière suscite.

On peut rester campés sur nos positions, c'est peu complexe, pratique et c'est malheureusement la situation actuelle : d'un côté les "pro bagnoles" qui pensent mordicus que faire vroom vroom très vite et très bruyamment au cœur d'une ville est un droit inaliénable et crée admiration et fascination chez le commun des mortels, tout en jouant les vierges effarouchées quand le macro-environnement évolue et que les voix s'élèvent de plus en plus nombreuses contre ces comportements. De l'autre côté, les "anti bagnoles" qui ne prennent pas plus de recul et saisissent l'occasion assez grotesque et cousue de fil blanc de dénoncer l'automobile comme bouc émissaire principal de toutes leurs angoisses, car c'est la seule cause potentielle qui est présente et visible en quasi abondance au quotidien, et donc ça ne coûte pas trop cher en effort et en réflexion.

Il m'apparaît évident que sans examen de conscience, la situation de l'automobile sportive (j'entend par là en tant que loisir/passion par rapport à l'automobile en tant que moyen de déplacement) n'est pas en bonne voie pour la simple et bonne raison qu'elle n'est pas indispensable et représente un luxe. Non seulement un luxe financier, de par les coûts que cela comprends, mais aussi un luxe de temps, de situation. On retombe donc dans les symboles. Celui qui roule de manière ostentatoire en sportive, c'est (en apparence vu de l'extérieur) celui qui n'a pas eu à faire de sacrifice, qui a toujours le temps de s'adonner à sa passion (qui a en plus la caractéristique de ne pas pouvoir s'exercer dans le silence et la discrétion totale) et qui jouit de tout un ensemble de conditions favorables à l'exercice de cette dernière. Ce à quoi ne peuvent pas forcément prétendre bon nombre des citadins qui forment la majorité des groupes d'opposition à la voiture.

Pour cette raison, je pense qu'il est plus que jamais important de se montrer exemplaires et irréprochables. Le rapport à l'automobile au sens large et de toute évidence et dans une relative urgence à redéfinir profondément, et si on veut éviter que l'automobile passion parte avec l'eau du bain il va falloir réfléchir et proposer des solutions viables face à l'opposition dont ils serait totalement illusoire de penser qu'elle ne continue pas à prendre de l'importance. Cela ne peut se faire qu'en prenant acte de la réalité actuelle et en analysant les causes racines.

Avatar de l’utilisateur
asylum
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1650
Inscription : 02 mai 2006 10:05
Véhicules : Honda NSX, Honda NSX, BMW 335ix E91
Localisation : VD
Contact :

Re: Radars anti-bruit

Message par asylum » 01 juil. 2020 08:58

Continuons comme ça et demain on ne mange plus de viande, on a plus le droit de dire que notre voit... euh pardon... vélo est blanc et Hong Kong est chinois (ah non, ça c'est déjà fait) :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Yvan
Membre V8
Membre V8
Messages : 13581
Inscription : 05 oct. 2005 10:20

Re: Radars anti-bruit

Message par Yvan » 01 juil. 2020 09:09

asylum a écrit :
01 juil. 2020 08:58
Continuons comme ça et demain on ne mange plus de viande, on a plus le droit de dire que notre voit... euh pardon... vélo est blanc et Hong Kong est chinois (ah non, ça c'est déjà fait) :mrgreen:
blanc, tu peux plus dire non plus... :mrgreen:
N 27° 48.849' E 33° 55.222' -98.4 ft

Avatar de l’utilisateur
Ebisu
Groupe N
Groupe N
Messages : 100
Inscription : 08 août 2019 15:59
Véhicules : Corvette 6.2 Z51

Re: Radars anti-bruit

Message par Ebisu » 01 juil. 2020 10:16

asylum a écrit :
01 juil. 2020 08:58
Continuons comme ça et demain on ne mange plus de viande, on a plus le droit de dire que notre voit... euh pardon... vélo est blanc et Hong Kong est chinois (ah non, ça c'est déjà fait) :mrgreen:

Sans vouloir t'offenser, ça c'est une rhétorique qui tient plus d'un tweet à l'emporte pièce d'un politique réactionnaire. Ça mélange des sujets qu'il est délicat de mettre sur un pied d'égalité à mon humble avis.

Je suis d'accord et je déplore qu'il y a désormais une sanctification et l'application quasi systématique d'un espèce d'hygiénisme absolu tout à fait détestable et délétère (avec tout ce qui va avec, comme la cancel culture), mais ces arguments relèvent de la même simplification et raccourci que les arguments de l'opposition. Il y a des raisons factuelles tout à fait valables pour lesquelles un nombre croissant de personnes cherchent dans la précipitation et sous le coup de la peur et l'émotion à interdire purement et simplement certaines pratiques. Ce n'est pas en niant en bloc ces raisons que l'on mettra un terme à l'opposition, mais en les analysant et en regardant dans quelle mesure il est possible de nous adapter durablement sans pour autant succomber à la facilité de l'interdiction en bloc (pour autant naturellement que l'on ne parle pas de pratiques et comportements fondamentalement néfastes et mettant à mal l'intégrité de personnes ou de groupes sociaux).

Tu parles de ne plus manger de viande, c'est un peu le cas d'école. Il est avéré que la production de viande, notamment bovine, est à l'heure actuelle un des facteurs de pollution les plus importants au niveau mondial. C'est un fait documenté et chiffré depuis de nombreuses années. Sachant cela, faut il tout bonnement interdire la consommation de viande, ne rien faire du tout et continuer à produire à outrance une viande qui plus est majoritairement de très mauvaise qualité, ou bien alors réfléchir et peut être baisser notre consommation à l'essentiel en acceptant que notre train de vie n'est durable et en faisant au mieux pour ne pas se priver totalement d'un plaisir ? Comme disait un entrepreneur vaudois, je crois que "la question est vite répondue". Chacun est libre de ses opinions, mais je me permet de douter que les deux premières possibilités permettent de satisfaire les deux parties et n'apporte de solution satisfaisante en même temps sur le plan environnemental et sociétal.

Je clos là ma digression, mais je tiens à dire que j'entend quand même ce que tu veux dire entre les lignes et l'inquiétude que je partage qu'un formatage de la pensée s'installe de manière durable. Mais une chose est sûre, c'est que ce n'est pas en restant dans le déni des causes racines et en faisant la gueule dans son coin en marmonnant que "c'était mieux avant" que l'on aura la moindre chance d'avoir une issue plus nuancée et réfléchie. C'est pas au même niveau que les prix nobels qui se baladent en fond de première en centre ville avec un sticker "Fuck Greta" sur le pare choc arrière en ce qui concerne de donner de la matière aux extrémistes de l'opposition, mais ça ne fait pas avancer le débat non plus.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 30 invités

Axa Aubonne Accessoires Auto - Jantes Alu - Pneus