Page 9 sur 12

Re: Groupe Fiat Chrysler (FCA)

Publié : 06 juin 2019 14:33
par Corsugone
Image
Image
Image
Image

Re: Groupe Fiat Chrysler (FCA)

Publié : 06 juin 2019 14:43
par Corsugone
L'analyse du monde ci-dessus est excellente, 100% en phase.

Re: Groupe Fiat Chrysler (FCA)

Publié : 06 juin 2019 15:21
par Hanse
Si je divise le chiffre d'affaire 2018 du tableau produit ci-dessus par Corsugone par le nombre de véhicule produits ou expédiés, pour obtenir le chiffre d'affaire par véhicule, je trouve:
- EUR 14'000 pour Renault
- EUR 23'000 pour FCA.
Je calcule aussi le chiffre d'affaire par employé en 2018:
- EUR 313'661 pour Renault
- EUR 554'824 pour FCA
Ces chiffres montrent des différences importantes entre Renault et FCA. Connaît-on ces chiffres pour les autres acteurs de l'industrie automobile, pour comparer?

Ceci dit, le retrait de l'offre de FCA la nuit passée ressemble tout-de-même beaucoup à une tactique de négociation, pour tenter de dissuader Renault de -trop- négocier le prix ou d'autres éléments.

Finalement, il me paraît normal que Renault prenne un minimum de temps d'analyse et de réflexion avant d'accepter (ou refuser) une offre de la nature de celle de FCA, tant les enjeux sont complexes et majeurs.

Re: Groupe Fiat Chrysler (FCA)

Publié : 06 juin 2019 15:47
par ze_shark
Oui, Tesla: 4x moins d'employés (soit 45'000) pour (si on met les lunettes roses) 10x moins de véhicules en 2019.
Comme quoi, on peut faire encore moins efficient que les syndiqués français ou italien.

Fiat Chrysler/Renault: poursuivre les négociations devenait «déraisonnable» (président FCA)

Publié : 06 juin 2019 18:19
par Corsugone
Voyons combien de temps FCA tiendra seul maintenant. Carlos Tavares attendra encore un peu ...

La poursuite des discussions entre le français Renault et l'italo-américain Fiat Chrysler (FCA) en vue d'une fusion des deux constructeurs automobiles devenait «déraisonnable», d'où la décision d'y mettre un terme, a déclaré le président de FCA, John Elkann, dans une lettre aux salariés du groupe.

«Lorsqu'il devient clair que les conversations sont arrivées à un point au-delà duquel il devient déraisonnable de se rendre, il est nécessaire d'être tout aussi courageux pour les interrompre et revenir aussitôt à l'important travail que nous avons à faire», déclare John Elkann dans cette lettre rendue publique.

Re: Groupe Fiat Chrysler (FCA)

Publié : 06 juin 2019 19:03
par Avgas
Finalement, il me paraît normal que Renault prenne un minimum de temps d'analyse et de réflexion avant d'accepter (ou refuser) une offre de la nature de celle de FCA, tant les enjeux sont complexes et majeur
De moins en moins. La tendance est que les deals se fassent de plus en plus en opération commando, une dizaine de personnes en interne, pas de consultants extérieurs (avcats et banquiers). Le rachat des actifs Africains d'Anadarko par Total en est le parfait exemple. Torché en quelques jours avec une équipe interne très réduite.

Re: Groupe Fiat Chrysler (FCA)

Publié : 07 juin 2019 06:52
par Corsugone
Image
Image

Image

Re: Groupe Fiat Chrysler (FCA)

Publié : 07 juin 2019 07:03
par Corsugone
Image
Image
Image

Re: Groupe Fiat Chrysler (FCA)

Publié : 07 juin 2019 08:21
par ze_shark
Pourquoi est-ce que l'état français tient plus à l'alliance Renault Nissan que Senard ?
C'est le monde à l'envers.

Re: Groupe Fiat Chrysler (FCA)

Publié : 07 juin 2019 08:36
par Corsugone
ze_shark a écrit :
07 juin 2019 08:21
Pourquoi est-ce que l'état français tient plus à l'alliance Renault Nissan que Senard ?
C'est le monde à l'envers.

Pour démontrer que l'état sait aussi être stratège ... une bonne blague bien Française. D'un autre coté, comme vu dans l'article ci-dessus, en privé, Lemaire n'y croyait absolument pas à ce rapprochement. D'ailleurs, on peut se demander ce que fiche encore l'état au capital de Renault, c'est un non sens économique.

Re: Groupe Fiat Chrysler (FCA)

Publié : 07 juin 2019 10:10
par Remi
Ça n'est pas le peuple communiste français qui a fait capoter le rapprochement, finalement ? :roll:

Re: Groupe Fiat Chrysler (FCA)

Publié : 07 juin 2019 10:26
par ze_shark
Je pense que c'est précisément ce qui s'est passé.
Surenchère progressive d'exigences de l'état face à une levée de boucliers et la crainte de passer pour des dilapideurs du trésor industriel français à la solde des marchés financiers et des actionnaires.

Re: Groupe Fiat Chrysler (FCA)

Publié : 07 juin 2019 12:29
par Corsugone
Dans cet affaire, il ne faut pas oublier que FCA est bien plus aux abois que Renault. Voyons où en sera FCA dans deux ans comparé à Renault. FCA en est acheté des quotas carbone à Tesla, qu'en sera-t-il dans deux ans avec leur retard en R&D patent. Je comprends les regrets des ouvriers Italiens face à cet échec de rapprochement.

La vraie raison du revirement de Fiat-Chrysler envers Renault

Publié : 07 juin 2019 17:56
par Corsugone
Pour faire plaisir au Requin, une belle analyse de MoteurNature :mrgreen:

John Elkann s'est démasqué.

Le groupe Fiat-Chrysler, FCA, avait surpris tout le monde en faisant une offre publique de fusion à parité avec Renault. Il surprend tout autant quand juste quelques jours plus tard, il retire son offre. On parlait en effet d'une fusion à quelques 35 milliards d'euros, avec plus de 100 000 employés, ce n'est pas le genre de deal qu'on signe sur un coup de tête... La norme est dans plusieurs mois de tractations. John Elkann (qui assure la direction de FCA) a changé d'avis, quelque chose l'a fait changer d'avis. On évoque l'interventionnisme du gouvernement français, l'absence de soutien de Nissan, mais il faut aller plus loin. La raison est que John Elkann a compris qu'il ne pourrait pas faire ce qu'il voulait avec le nouveau groupe FCA-Renault, dont il se voyait déjà président omni-potent, face à un Jean-Dominique Sénart qui a 66 ans.

Il ne faut pas tromper. Renault est aujourd'hui une entreprise très dynamique. Cette semaine, la marque au losange a présenté le Koleos restylé. Le lancement d'une nouvelle génération de la Clio est en cours, il y aura la Zoé 2 à l'automne, un nouveau Kangoo l'année prochaine... Alors que chez Fiat, tout ce qu'on peut attendre sera une nouvelle couleur de peinture sur la 500, et des bandes autocollantes pour faire sport sur la Panda. Que ferait John Elkann s'il dirigeait Renault ? Croit-on qu'il investirait des milliards dans de nouveaux modèles électriques à la rentabilité aléatoire ? Il est plus vraisemblable qu'il aurait divisé par 2 tous les budgets R&D, qu'il aurait repoussé à 2028 le lancement de la génération suivante de la Megane, et qu'il aurait dézingué Renault, pour vendre tout ce qui a de valeur, qu'importe le long terme.

C'est exactement ce que Sergio Marchionne a fait de Fiat avec son accord. On pense toujours à John Elkann comme le petit fils des Agnelli, qui était une famille d'industriels, mais lui est un financier (notre illustration, John Elkann à Wall Street, cliché © EXOR). Il tire d'ailleurs l'essentiel de ses revenus d'une société de réassurance. Ferrari a de la valeur, Ferrari a été séparé de Fiat. L'équipementier Magnetti-Marelli était un joyau du groupe Fiat, il en a cédé les actifs. On verra là l'opposition bien connue entre le capitalisme strictement financier, qui ne voit que le court terme, et le capitalisme constructif, avec une croissance lente, mais qui veut durer, et qui respecte les hommes. Renault l'a échappé belle, et – pour la première fois – on peut remercier Bruno Le Maire pour avoir demandé à prolonger les négociations. Car il y a peut-être un problème chez Renault. La nouvelle direction ne semble pas parvenir à renouer un dialogue constructif avec Nissan, et il est possible qu'elle se soit embarquée un peu trop rapidement dans ce projet aventureux.


Image

Re: Groupe Fiat Chrysler (FCA)

Publié : 07 juin 2019 20:41
par ze_shark
Merci, toujours distrayant.
Le capitalisme constructif qui respecte les hommes. On en apprend tous les jours.