Essai Porsche Panamera Sport Turismo: en nuance

Essai Porsche Panamera Turbo Sport Turismo Craie

La Panamera Sport Turismo est plus une affaire de style qu’une réelle question de vocation. Les différences pratiques ne sont pas assez significatives pour justifier l’aiguillage d’un choix sur d’autres critères que l’esthétique. La différence de tarif est également mineure. Même des équipements exotiques comme un crochet d’attelage sont disponibles sur les deux versions. Il est par ailleurs regrettable que la capacité des versions E-hybrid souffre à ce point de leur packaging spécifique.

Essai Porsche Panamera Turbo Sport Turismo

Le choix des motorisations est plus épineux. La version Panamera 4 E-Hybrid est parfaitement recommandable. Son niveau de performance n’est pas au niveau d’une 4S, mais largement suffisant pour être homogène, son prix est comparativement attractif (-9’600 CHF) sans même argumenter sur des considérations fiscales, et la perspective de rouler en mode électrique au quotidien est un réel plus en termes d’agrément. Il n’y a pas de concurrence directe, hors SUVs hybrides (Porsche Cayenne, Volvo XC90 ou Audi Q7 e-tron, avec des performances moindres pour les deux derniers).

Essai Porsche Panamera Turbo Sport Turismo

La Panamera Turbo Sport Turismo nous propulse dans d’autres sphères. Sa définition l’envoie chasser sur les terres d’une Audi RS6 Avant ou d’une Mercedes E63 AMG. En comparaison avec la référence RS6, la Panamera Turbo offre des performances et un comportement très concurrentiels, même si une inconnue subsiste sur le comportement de sa suspension pneumatique sur très bons revêtements. La RS6 oppose une définition sportive un peu plus affirmée, tant dans son tarage de suspension en mode Dynamic que par sa note d’échappement, un format légèrement plus compact (les apparences sont trompeuses), mais surtout une capacité de chargement incomparable. Quitte à avoir un break, ne devrait-il pas offrir un minimum de place ? La différence de tarif est conséquente et tourne largement à l’avantage de l’Audi.

Essai Porsche Panamera Turbo Sport Turismo

Reste enfin à traiter le cas de la Turbo S E-Hybrid. Nous avons pu prendre le volant d’une berline Executive ainsi motorisée (la version Sport Turismo n’ayant été annoncée que quelques jours auparavant), mais sur un parcours inadapté pour pouvoir porter un jugement sur les effets de ses 2325 kg DIN sur son comportement routier. Sur le papier, la combinaison entre le luxe électrique et le souffle du V8 biturbo paraît alléchante, mais quid de sa cohérence ?

Pages: 1 2 3 4 5 6

Dans: Porsche

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

MotorDoctor.Fr

Les 20 plus lus

 

  • Essai Alpine A110 Première Edition: vers les sommets ?
  • Essai Kia Stinger GT 3.3 T-GDi
  • McLaren Senna
  • Essai Skoda Karoq
  • Essai Audi SQ5 TFSI: chasseur de Macan ?
  • Essai Volvo XC60 T8: l’alternative
  • Essai Audi S4 Avant B9: pour le meilleur
  • Lamborghini Urus: Super Sport
  • Essai Land Rover Discovery Sport: baroudeur familial
  • Essai Honda Civic Type-R GT: exigeante
  • Essai Maserati Levante: nécessaire
  • Essai Audi RS3 Berline 8V 2017
  • Essai VW Multivan T6: le transporteur
  • Essai Peugeot 308 GTi
  • Essai BMW 540i xDrive: première de classe ?
  • Essai Renault Megane Grandtour GT