Francfort 2017: Bentley Continental GT

Bentley Continental GT

La nouvelle Bentley Continental GT: rupture et continuité. 

Si la nouvelle Bentley Continental GT conserve certains traits caractéristiques de la marque, il n’y a pas de doute que d’autres aspects de son dessin seront polarisants. Le coupé 2+2 ne change pas en longueur (4805 mm) mais son empattement passe de 2746 mm à 2851 mm, amenant une réduction massive des porte-à-faux. Bentley explore les directions stylistiques entrevues sur le concept EXP10 Speed 6 de 2015. Le dessin du bouclier avant est aventureux, alors que les optiques arrière adoptent une forme ovale plus classique.

Bentley Continental GT IAA Francfort 2017

Le W12 de 6.0 litres biturbo est conservé, proposé dans une configuration qui adopte l’injection mixte directe/indirecte pour réduire la formation de particules fines et optimiser le couple à bas régime. Il développe un couple maxi de 900 Nm entre 1350 et 4500 t/min, et 635 ch à 6000 t/min, autorisant un 0-100 km/h en 3.7 secondes et une vitesse de pointe de 333 km/h. La désactivation des cylindres permet de réduire la consommation à faible charge, en réduisant de moitié la cylindrée effective lorsqu’il fonctionne en mode six cylindres.

Bentley Continental GT

Une autre nouveauté est la boîte à double embrayage qui remplace l’ancienne unité à convertisseur de couple. L’étagement est conçu pour atteindre la vitesse de pointe sur le sixième rapport, alors que septième et huitième servent à abaisser le régime moteur sur autoroute. Elle fonctionne en conjugaison avec la gestion du W12 pour permettre le coasting et l’activation du système start-stop avant d’arriver à l’arrêt complet. La consommation normalisée passe ainsi de 14.2 à 12.2 L/100km. La transmission intégrale est revue avec une répartition variable favorisant la propulsion, et ramenant du couple vers les roues avant lorsque l’adhérence devient plus précaire.

Bentley Continental GT moteur W12 Bentley Continental GT intérieur bleu

A l’instar du Bentayga, la nouvelle Continental GT reçoit des barres anti-roulis dynamiques et des suspensions actives alimentées par un système électrique auxiliaire sous 48V. Ce système contrôle le confort d’amortissement ainsi que l’inclinaison de la caisse de manière à garder un comportement précis tout en assurant un confort de haut niveau.

Pages: 1 2

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

MotorDoctor.Fr

Les 20 plus lus

 

  • Essai Alpine A110 Première Edition: vers les sommets ?
  • McLaren Senna
  • Essai Nissan GT-R 2017: irréductible
  • Essai Kia Stinger GT 3.3 T-GDi
  • Essai Audi SQ5 TFSI: chasseur de Macan ?
  • Essai Skoda Karoq
  • Essai Volvo XC60 T8: l’alternative
  • Essai Audi S4 Avant B9: pour le meilleur
  • Essai Renault Megane Grandtour GT
  • Essai Honda Civic Type-R GT: exigeante
  • Essai VW Multivan T6: le transporteur
  • Essai Land Rover Discovery Sport: baroudeur familial
  • Essai Audi RS3 Berline 8V 2017
  • Essai Maserati Levante: nécessaire
  • Essai Porsche 718 Boxster & Cayman
  • Lamborghini Urus: Super Sport