Francfort 2017: Audi Aicon, la 25ème heure

Audi Aicon

Le haut de gamme Audi après-demain. Electrique. Autonome. Digitalisé. 

Audi conjugue sa présence au salon de Francfort 2017. Aujourd’hui, avec des produits attendus tels que la RS4 Avant ou étroitement dérivés comme la R8 RWS. Demain avec les premières électriques en 2018 puis 2019 pour l’e-tron Sportback que le concept Elaine préfigure. Après-demain, c’est la vision pour la conduite autonome de niveau 5. Une automobile dépourvue de volant ou de pédales, capable d’amener ses occupants à destination sans la moindre interaction. Le message est aussi clair qu’attractif: avec ce niveau de conduite autonome, Audi ambitionne de vendre à sa clientèle une denrée rare: du temps. La 25ème heure du jour, rendue productive et libre au lieu d’être accaparée par la conduite.

Audi Aicon Concept IAA 2017 Francfort

Les dimensions de l’Aicon sont imposantes: 5444 mm en longueur sur un empattement géant de 3470 mm, 2100 mm en largeur (il n’y a pas de rétroviseurs), et 1506 mm en hauteur, le tout posé sur des roues de 26 pouces chaussées en 195/40. Deux coffres, un à l’avant, l’autre à l’arrière, offre 660 litres de capacité de chargement. Les trains avant et arrière sont symétriques, autorisant un système à 4 roues directrices très agressif. Malgré sa longueur, le diamètre de braquage n’est que de 8.5 mètres.

Audi Aicon intérieur

Quatre moteurs électriques, un par roue, fournissent une puissance combinée de 260 kW (353 ch) et un couple maxi de 550 Nm. Les performances ne sont toutefois pas la priorité, l’attention s’est reportée vers l’autonomie, annoncée entre 700 et 800 kilomètres. Comme ses concurrents allemands, Audi semble viser plus haut (ou plus loin) que le minimum syndical de 500 km NEDC. Comme sur la Porsche Mission E, le système électrique fonctionne à une tension de 800 V, le double des systèmes actuels, ce qui permet des puissances de charge plus élevées et des temps de ravitaillement racourcis. Audi promet 80% de la capacité en 30 minutes.

Un tiers de la production d’Audi sera électrique en 2025. La conduite autonome de niveau 5 sera-t-elle au point d’ici là ? On peut en douter, mais la direction prise par la marque est claire: électrification, digitalisation, automatisation. Les constructeurs qui maîtriseront ces trois noyaux technologiques seront les leaders de demain.

Galerie de photos

Liens

Le sujet du forum – les articles Audi – le salon de Francfort – la liste des essais – à lire:

Audi R8 RWS Audi Elaine BMW M5 F90 Porsche 991 GT2 RS Ferrari Portofino Mercedes AMG Project ONE Audi RS4 B9 BMW i-Vision Dynamics Porsche 911 GT3 Touring Package

Dans: Audi, Frankfurt

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

MotorDoctor.Fr

Les 20 plus lus

 

  • Essai Alpine A110 Première Edition: vers les sommets ?
  • McLaren Senna
  • Essai Nissan GT-R 2017: irréductible
  • Essai Audi SQ5 TFSI: chasseur de Macan ?
  • Essai Kia Stinger GT 3.3 T-GDi
  • Essai Skoda Karoq
  • Essai Volvo XC60 T8: l’alternative
  • Essai Audi S4 Avant B9: pour le meilleur
  • Essai Renault Megane Grandtour GT
  • Essai Honda Civic Type-R GT: exigeante
  • Essai VW Multivan T6: le transporteur
  • Essai Land Rover Discovery Sport: baroudeur familial
  • Essai Audi RS3 Berline 8V 2017
  • Essai Maserati Levante: nécessaire
  • Essai Porsche 718 Boxster & Cayman
  • Lamborghini Urus: Super Sport