Essai Porsche 718 Boxster & Cayman

Test Porsche 718 Boxster intérieur Test Porsche 718 Boxster compteurs Test Porsche 718 Boxster

La boite manuelle de ma voiture de test possède 6 rapports. Son maniement est proche de la perfection, le levier tombe sous la main, les guidages sont précis. Les pédales sont parfaitement calibrées et disposées de manière à faciliter le talon-pointe. Je trouve juste le débattement longitudinal un peu long, mais sinon, dans un monde où les boites robotisées sont la norme, il est réjouissant de trouver une voiture très bien calibrée pour la conduite active.

Mon parcours de test débute par quelques dizaines de kilomètres d’autoroute. En cette matinée de fin d’été la température est fraiche, je ne me risque pas à ouvrir la capote. Par contre je peux noter que les relances en 6ème sont vigoureuses. Clairement, ce nouveau moteur turbo respire bien, le couple annoncé dès 1950 tr/mn est bien là. Je prends la sortie d’autoroute de Emmen pour rejoindre la vallée de l’Entlebuch. Après être sorti des zones urbaines, la route devient plus adaptée à notre voiture. J’ouvre la capote pour la refermer quelques kilomètres plus loin, les remous d’air froid sont trop présents pour cette température en roulant à des vitesses de 80-100 km/h. Une 911 Cabriolet protège bien mieux ses occupants.

Essai Porsche 718 Boxster

La montée vers la station de ski de Sörenberg permet de tutoyer le limiteur. La montée en régime est très linéaire, inutile de chercher la zone rouge, à partir de 5000 tr/mn le couple devient moins présent et le régime peine à s’envoler. Le son est grave, sur toute la plage de régime, il manque à mes oreilles cette composante caractéristique des Porsche, ce hurlement datant des premières 911. La descente sur Giswil pour rejoindre le col du Brünig très sinueuse et étroite n’apporte pas d’autre indication que le fait que le freinage est à la hauteur, aucun signe de fatigue ou de début de fading. La voiture montre une belle vivacité dans ces enchainements sans fin.

J’aborde maintenant une des plus belles routes de nos Alpes, le col du Grimsel. Ses longs virages en appui mettent en évidence les qualités du châssis. La voiture est confortable et montre un comportement neutre peu sensible aux variations à la pédale des gaz. Notre étape à l’Hospice du Grimsel est l’occasion de prendre quelques photos et de choisir ma monture pour le retour.

Essai Porsche 718 Boxster

Mon choix se porte sur un 718 Cayman S en boite PDK dans une couleur qui lui sied bien, le jaune Racing. Les modèles badgés S possèdent un moteur de 2.5l de cylindrée, toujours en configuration flat 4. L’augmentation de cylindrée est obtenue par un alésage porté à 102mm contre 91mm pour le 2 litres, la course reste inchangée sur les deux moteurs à 76.4mm. Le turbo-compresseur est différent, il est basé sur la même technologie à géométrie variable que celui de la 911 turbo. Ce nouveau moteur développe 350 ch à 6500 tr/mn et un couple de 420 Nm de 1900 à 4500 tr/mn. La consommation est annoncée pour 7.3 l/100km avec la boite PDK, 8.1 l/100km avec la boite manuelle.

Pages: 1 2 3 4 5

Dans: Porsche

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

MotorDoctor.Fr

Les 20 plus lus

 

  • Essai Alpine A110 Première Edition: vers les sommets ?
  • Essai Kia Stinger GT 3.3 T-GDi
  • McLaren Senna
  • Essai Skoda Karoq
  • Essai Audi SQ5 TFSI: chasseur de Macan ?
  • Essai Volvo XC60 T8: l’alternative
  • Essai Audi S4 Avant B9: pour le meilleur
  • Lamborghini Urus: Super Sport
  • Essai Land Rover Discovery Sport: baroudeur familial
  • Essai Honda Civic Type-R GT: exigeante
  • Essai Maserati Levante: nécessaire
  • Essai Audi RS3 Berline 8V 2017
  • Essai VW Multivan T6: le transporteur
  • Essai Peugeot 308 GTi
  • Essai BMW 540i xDrive: première de classe ?
  • Essai Renault Megane Grandtour GT