Essai Alfa Romeo 4C: Cuore Esotico ?

Essai Alfa Romeo 4C
L’Alfa Romeo 4C: berlinette exotique ou mini GT ?

Flashback, nous sommes le premier mars 2011, il est 9:45 la conférence de presse Alfa Romeo au salon de l’auto de Genève débute à l’instant. Le CEO de la marque, Harald J Wester, parle des évolutions pour les MiTo et Giulietta, mais la nuée de journalistes présents attend impatiemment que le voile soit levé sur une voiture dont on distingue la dénomination: 4C. Après avoir évoqué le passé sportif de Alfa Romeo et quelques mots sur le fait que cette voiture représente le futur de la marque, nous pouvons enfin la voir. Dans une peinture rouge mat nous découvrons le concept d’une berlinette au look très affirmé, large, basse, performante selon le discours, elle a tous les éléments pour instiller l’envie de tout amateur de voiture de sport. La version définitive est annoncée presque deux ans plus tard, en février 2013, et dévoilée au public au salon de Genève de cette même année.

Essai Alfa Romeo 4C Essai Alfa Romeo 4C

Les discussions lors de sa sortie tournent autour des phares, dont le dessin est pour le moins polarisant et peine à trouver des supporters. Pour le reste, la voiture reste fidèle au concept présenté en 2011. Ses points forts sont tout d’abord un châssis faisant la part belle aux matériaux légers comme le carbone pour la carrosserie et la cellule centrale. Il s’agit ensuite d’une propulsion à moteur central et enfin nous trouvons un moteur 4 cylindres (d’où son appellation) de 240 chevaux accouplé à une boite double-embrayage.

Essai Alfa Romeo 4C

En détaillant la fiche technique nous trouvons un moteur tout aluminium de 1750 cm3 turbo et injection directe développant 240 ch à 6’000 tr/mn et un couple de 350 Nm de 2’100 à 4’250 tr/mn. La boite à vitesse dispose de 6 rapports et est commandée par des palettes au volant fixes. Le poids annoncé est de 895 kg à sec, sur notre balance le modèle d’essai dépasse juste la tonne avec 1’022 kg (39.2% sur l’avant, 60.8% sur l’arrière). Les performances sont au rendez-vous car le rapport poids/puissance s’établit à 4.26 kg/ch, ce qui est tout à fait honorable. La voiture est petite mais large et basse, ce qui lui confère une allure sportive très affirmée. Elle mesure 3.99m de long pour 1.86m de large et 1.18m de haut. L’empattement de 2.38m donne des porte-à-faux courts.

Essai Alfa Romeo 4C

Alfa Romeo a généré une grande attente avec sa 4C, le look, les choix techniques, les performances, tout semble indiquer que nous avons un sans faute. Les premiers clients se précipitent dans les concessions et les commandes semblent prometteuses. De notre côté, nous avons enfin l’opportunité de conduire pour quelques jours ce coupé et nous salivons à la perspective de voir ce que Alfa Romeo nous a réservé.

Essai Alfa Romeo 4C: compteurs Alfa Romeo 4C intérieur Alfa Romeo 4C: pédalier

Pages: 1 2 3 4

Dans: Alfa Romeo

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

MotorDoctor.Fr

Les 20 plus lus

 

  • Essai Alpine A110 Première Edition: vers les sommets ?
  • McLaren Senna
  • Essai Nissan GT-R 2017: irréductible
  • Essai Audi SQ5 TFSI: chasseur de Macan ?
  • Essai Kia Stinger GT 3.3 T-GDi
  • Essai Skoda Karoq
  • Essai Volvo XC60 T8: l’alternative
  • Essai Audi S4 Avant B9: pour le meilleur
  • Essai Renault Megane Grandtour GT
  • Essai Honda Civic Type-R GT: exigeante
  • Essai VW Multivan T6: le transporteur
  • Essai Land Rover Discovery Sport: baroudeur familial
  • Essai Audi RS3 Berline 8V 2017
  • Essai Maserati Levante: nécessaire
  • Essai Porsche 718 Boxster & Cayman
  • Lamborghini Urus: Super Sport