Essai Suzuki SX4 S-Cross: diesel rugueux, tarif doux

Essai Suzuki SX4 Cross

Le Suzuki SX4 S-Cross à l’assaut du segment des crossovers compacts. 

Essai Suzuki SX4 Cross

Affirmer que les crossovers sont en vogue relève de l’euphémisme, et le marché automobile suisse, friand de transmissions intégrales (36% des ventes en 2013) ne déroge pas à cette tendance. Suzuki a opportunément complémenté son portefeuille avec le SX4 S-Cross. Ce modèle ambitionne de répliquer le succès de la SX4, avec un gabarit plus grand et une définition plus typée SUV.Les codes esthétiques sont cultivés, avec un habillage plastique du périmètre inférieur de la caisse et de faux boucliers de protection. Je préfère les lignes élégantes de la poupe au dessin bulbeux de l’avant, mais c’est un point de vue subjectif.

Avec une longueur de 4.30m, la SX4 S-Cross rentre dans le gabarit type du segment mais ses 158cm de hauteur sont plutôt à l’extrême inférieur pour la catégorie, procurant une position de conduite légèrement surélevée, mais sans les désavantages d’une caisse trop haut perchée: accès à bord moins aisé ou d’un centre de gravité trop élevé. Le principal argument su SX4 S-Cross reste son prix : moins de 30’000 CHF dans cette version 4×4 turbodiesel, la concurrence dans cette gamme de taille et puissance ne fait pas mieux. Il ne reste qu’à comprendre si il y a un revers à la médaille.

Suzuki SX4 S-Cross Suzuki SX4 S-Cross Essai Suzuki SX4 Cross

Me remémorant notre essai récent de la Suzuki Swift Sport, une auto pétrie de qualités à un tarif contenu, j’aborde le SX4 S-Cross avec un à-priori positif, mais la prise en mains tempère rapidement mon optimisme. L’intérieur comporte de nombreux modules ou composants communs, mais le S-Cross – du moins cet exemplaire en particulier – est moins convaincant dans sa réalisation. Certains assemblages, notamment le dessus de la planche de bord, baillent, le revêtement en cuir s’est déjà détendu sur le placet du siège conducteur, et les touches judicieuses qui rendent l’intérieur de la Swift sympathique sont absentes.

L’équipement est par contre complet, avec de série l’interface bluetooth mains libres avec commande au volant, les sièges chauffants, la climatisation à deux zones, les vitres teintées, la clé de confort keyless, les phares automatiques, l’interface USB pour baladeur, le régulateur/limiteur de vitesse et les rétroviseurs rabattables électriquement. Notre version « Top » bénéficie en plus du toit ouvrant vitré électrique, de la sellerie cuir susmentionnée, de la navigation GPS et de jantes de 17 pouces de diamètre. La position de conduite est agréable et confortable, mais un rapide passage par la banquette arrière révèle un espace compté pour un adulte, tant en hauteur qu’aux genoux.

Essai Suzuki SX4 Cross Suzuki SX4 S-Cross Suzuki SX4 S-Cross

 

Pages: 1 2 3 4

Dans: Suzuki

Recherche d'essais


Asphalte.ch

Abonnez-vous !

Recevez gratuitement des liens sur nos nouveaux articles par email.

Votre addresse email:

 

Partenaires

 

Piecesdetachees.ch

MotorDoctor.Fr

Les 20 plus lus

 

  • Essai Alpine A110 Première Edition: vers les sommets ?
  • McLaren Senna
  • Essai Kia Stinger GT 3.3 T-GDi
  • Essai Skoda Karoq
  • Essai Audi SQ5 TFSI: chasseur de Macan ?
  • Essai Volvo XC60 T8: l’alternative
  • Essai Audi S4 Avant B9: pour le meilleur
  • Essai Land Rover Discovery Sport: baroudeur familial
  • Essai Maserati Levante: nécessaire
  • Essai Renault Megane Grandtour GT
  • Essai Honda Civic Type-R GT: exigeante
  • Lamborghini Urus: Super Sport
  • Essai Audi RS3 Berline 8V 2017
  • Essai VW Multivan T6: le transporteur
  • Essai BMW 540i xDrive: première de classe ?
  • Essai Tesla Model X 90D