Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Avatar de l’utilisateur
Jan25
DTM
DTM
Messages : 655
Inscription : 05 mars 2010 16:32
Localisation : près de Genève

Re: Pas si terrible

Message par Jan25 » 20 avr. 2017 11:20

ze_shark a écrit :
12 avr. 2017 12:28
et possiblement terminal pour l'Europe, et les 70 années de paix continentale qu'elle a amené.
L'Union Européenne n'existe que depuis 25 ans. Et il faudra qu'on m'explique pourquoi subitement, sans faire partie du "machin" européen, les pays d'Europe devraient forcément se jeter à la gorge les uns des autres.
Jan
__________________

Drive a Hybrid! (I need your gas...)
'14 Jeep Grand Cherokee SRT
'72 Steyr-Puch Pinzgauer 710M
'66 Chevrolet Corvette Coupe 427

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 28788
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550, Prius 2
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

L'Europe et la guerre

Message par ze_shark » 20 avr. 2017 11:58

Jan25 a écrit :
20 avr. 2017 11:20
ze_shark a écrit :
12 avr. 2017 12:28
et possiblement terminal pour l'Europe, et les 70 années de paix continentale qu'elle a amené.
L'Union Européenne n'existe que depuis 25 ans. Et il faudra qu'on m'explique pourquoi subitement, sans faire partie du "machin" européen, les pays d'Europe devraient forcément se jeter à la gorge les uns des autres.
Traité de Rome, 1957. Précédé par la CECA (1951) avec comme vision claire qu'une des sources de conflits armés serait l'accès aux resources minières et industrielles de base.

La construction européenne date du lendemain de la deuxième guerre mondiale avec comme objectif central d'éliminer les mécanismes qui avaient permis ou mené aux deux précédentes à intervales de 20 ans. On peut encore rajouter les guerres de prusse.

A une heure où diverses causes alimentent les courant nationalistes et nativistes, il me parait complètement myope d'oublier ou négliger les mécanismes qui empêchent ces replis, replis qui mènent aux antagonismes, puis aux hostilités, puis aux conflits.

Avatar de l’utilisateur
_nicolas
Membre V8
Membre V8
Messages : 11439
Inscription : 12 sept. 2005 18:05
Véhicules : Porsche 991 Carrera 4 GTS, VW Polo GT
Localisation : La Côte

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par _nicolas » 20 avr. 2017 13:39

Un peu de matière à réflexion...

L’UE comme facteur de paix, vraiment?
Nicolas

"If everything seems under control, you're not going fast enough" - Mario Andretti

Avatar de l’utilisateur
Jan25
DTM
DTM
Messages : 655
Inscription : 05 mars 2010 16:32
Localisation : près de Genève

Re: L'Europe et la guerre

Message par Jan25 » 20 avr. 2017 13:45

ze_shark a écrit :
20 avr. 2017 11:58
Traité de Rome, 1957. Précédé par la CECA (1951) avec comme vision claire qu'une des sources de conflits armés serait l'accès aux resources minières et industrielles de base.

La construction européenne date du lendemain de la deuxième guerre mondiale avec comme objectif central d'éliminer les mécanismes qui avaient permis ou mené aux deux précédentes à intervales de 20 ans. On peut encore rajouter les guerres de prusse.

A une heure où diverses causes alimentent les courant nationalistes et nativistes, il me parait complètement myope d'oublier ou négliger les mécanismes qui empêchent ces replis, replis qui mènent aux antagonismes, puis aux hostilités, puis aux conflits.
Je ne discute pas le principe de base, ni les unions économiques / douanières, c'est pour ça que je faisais démarrer le compteur en 1992.

Avoir avancé tambour battant vers une libre circulation des personnes sans politique migratoire commune et vers une union monétaire sans harmonisation fiscale et budgétaire a plutôt tendance, à l'heure actuelle, à renforcer les antagonismes en créant une Europe à deux vitesses. Et en la matière, il y a beaucoup de pro-européens béats qui poussent la myopie jusqu'à la cécité et qui taxent toute voix un tant soit peu critique de la construction européenne ou de la monnaie unique de populisme voire de fascisme.

Pour revenir à l'argument des conflits, la dernière guerre mondiale, en Europe, a été pour une bonne part due à la crise économique des années 30 et à l'humiliation infligée aux vaincus de la Grande Guerre. Si on regarde la situation actuelle de la Grèce, en matière de crise économique et d'humiliation infligée par Bruxelles et la BCE, je pense qu'ils ont été plutôt bien servis.
Jan
__________________

Drive a Hybrid! (I need your gas...)
'14 Jeep Grand Cherokee SRT
'72 Steyr-Puch Pinzgauer 710M
'66 Chevrolet Corvette Coupe 427

fredz72
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1408
Inscription : 26 nov. 2010 10:44
Véhicules : Z3 coupé 2.8
Localisation : Entre Jura-Vaud-Genève

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par fredz72 » 20 avr. 2017 15:30

De ce que j'ai lu, six pays de l'Union Européenne sont parmi les vingt nations les plus endettées au monde.
C'est tout de même beaucoup, non?

Avatar de l’utilisateur
juliencor
Membre V8
Membre V8
Messages : 3602
Inscription : 05 avr. 2007 18:20
Localisation : Blonay

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par juliencor » 20 avr. 2017 17:23

En relatif, en absolu, par rapport au PIB, par habitant ?
Mercedes-Benz GL63 AMG 2013
Mercedes-Benz C55 AMG T 2004
TVR Chimaera 450 1997
Polaris Switchback 800 2004

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 28788
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550, Prius 2
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par ze_shark » 20 avr. 2017 19:54

Grèce, Italie, Portugal, Irlande, Chypre, Belgique, Espagne, puis la France en debt-to-GDP.

On pourrait aussi disserter sur le fait que l'Europe compte 4 des 8 plus grandes économies du monde. Ou un taux de chômage moyen élevé.

Le propos ici n'est pas de dire que l'Europe n'a pas de défaut, mais qu'elle a contribué à la stabilité géopolitique du continent.

Comme le conclut l'article qu'a partagé Nico, il est impossible de prouver une thèse contre-factuelle, à fortiori sur des développements historiques qui s'étalent sur des dizaines d'années, mais:
La paix aurait pu tout aussi bien se maintenir en Europe sans l’UE. Certes. Mais l’ambition d’une intégration dans l’idée d’un bien commun limite les risques de dérives politiques sur le plan national et rend le recours à la violence moins probable. Ce n’est pas grand-chose, mais cela fait toute la différence.
Si il est possible que ce continent aurait pu se développer en paix sans autre conditions-cadre, il est certain que les institutions européennes sont intrinsèquement un vecteur de dialogue pacifique entre états membres. On ne peut, de loin, pas en dire autant des populismes, de droite ou de gauche.

Avatar de l’utilisateur
Jan25
DTM
DTM
Messages : 655
Inscription : 05 mars 2010 16:32
Localisation : près de Genève

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par Jan25 » 21 avr. 2017 09:18

ze_shark a écrit :
20 avr. 2017 19:54
Le propos ici n'est pas de dire que l'Europe n'a pas de défaut, mais qu'elle a contribué à la stabilité géopolitique du continent.
Entièrement d'accord. Mais la capacité à reconnaître et discuter de ces défauts ne semble possible qu'aux extrêmes de l'échiquier politique, à mon avis surtout parce que la seule évocation de ces défauts est immédiatement taxée d'extrémisme ou de populisme par les partis traditionnels, ce qui leur évite de devoir débattre sur le fond.
Jan
__________________

Drive a Hybrid! (I need your gas...)
'14 Jeep Grand Cherokee SRT
'72 Steyr-Puch Pinzgauer 710M
'66 Chevrolet Corvette Coupe 427

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 28788
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550, Prius 2
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par ze_shark » 21 avr. 2017 11:12

Le Pen et Mélenchon ne discutent pas de ces défauts, ils imposent des conditions intenables. L'intention n'est pas de réformer, mais de tout casser.

Au passage, mais sur un sujet différent, je suis tombé sur cette perle:
Renforcer la solidarité intergénérationnelle en permettant à chaque parent de transmettre sans taxation 100 000 euros à chaque enfant tous les cinq ans (au lieu de quinze ans actuellement) et en augmentant le plafond des donations sans taxation aux petits-enfants à 50 000 euros, également tous les cinq ans.
Solidarité intergénérationnelle ? WTF ?

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 2645
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par vravolta » 22 avr. 2017 06:24

Vu hier soir sur France 2 les messages officiels de chaque candidat. Celui de Marine me fait peur car il est totalement vide d'information sur son programme mais en revanche super bien fait en terme d'image: si je ne comprenais pas les dangers impliqués par sa politique, je pense que son message m'aurait le plus convaincu: une excellente pub qui a le mérite d'être centré sur la personne, ce qui est supposé être le but de l'élection présidentielle dans la 5e république. Problème, je ne suis pas certain que l'électeur moyen comprenne les risques de sa politique et donc il pourrait se laisser abuser surtout avec l'actualité qui lui est favorable. Cela dit, c'est plus au second tour qu'au premier qu'elle aurait eu besoin d'une activité terroriste pour booster son score et passer la rampe.

De même, la com de Mélenchon est assez bien faite dans son style: il a du comprendre qu'il avait de la réserve à mobiliser chez les retraités et il se sort un peu de son image anti-patron avec le cas du gérant de café méritant.

J'avoue une tendresse pour Arthaud (avec le petit clin d'œil d'Arlette Laguiller) et Poutoux qui ont le mérite de la sincérité, même si l'idée de l'interdiction du licenciement serait en réalité une boucherie pour les travailleurs qu'ils souhaitent défendre. A l'opposé, je ne suis pas certain d'avoir compris le message de Lassalle. NDA et Cheminade ne m'ont pas marqué plus que ca.

Le message de Fillon m'a fait penser à un bon film de Bollywood (ce n'est pas du second degré): Il y a toujours un gars qui s'en prend plein les dents, se fait humilier, battre, trainer dans la poussière mais qui finit par gagner. J'ai l'impression que c'est le pitch qu'il a choisi. On y voit une belle abnégation. Est ce que ce sera suffisant pour être au second tour et est ce que les électeurs feront abstraction du fait qu'il est mis en examen? Difficile à dire.

Pas grand chose à dire sur Hamon dont le message ne m'a pas semblé très différent de ses interventions habituelles: pas de surprise dans un sens comme dans l'autre.

Enfin Macron qui cherche toujours à se distancer de son passé très teinté gauche (apparemment, chevènementiste au début, puis encarté PS et refus d'être encarté UMP pour obtenir la mairie de son fief du Touquet, soutient fort de Hollande en 2012, alors même que DSK n'avait pas encore la casserole du Sofitel), la question étant de savoir si c'est une juste une tactique pour récupérer des votes ou une évolution sincère. Le message ne permet pas à mon sens de savoir ce qu'il en est. Le vrai risque pour lui serait qu'une affaire sorte opportunément entre le 1er et le second tour s'il passait le premier ca ouvrirait un boulevard à Marine (probable adversaire). Au hasard, sur ce que sont devenus les plus de 15 millions gagnés entre 2009 et 2014 alors qu'en 2016, son patrimoine net était de 200kEUR: faut y aller pour claquer autant de cash sur une si courte durée et donc on se demande si ne va pas émerger opportunément une affaire où ce cash serait retrouvé, planqué derrière un montage de trust chez l'Oncle Sam...

Avatar de l’utilisateur
rbk
DTM
DTM
Messages : 735
Inscription : 27 mars 2013 09:06
Véhicules : BMW
Localisation : GE

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par rbk » 22 avr. 2017 10:50

vravolta a écrit :
22 avr. 2017 06:24
Au hasard, sur ce que sont devenus les plus de 15 millions gagnés entre 2009 et 2014 alors qu'en 2016, son patrimoine net était de 200kEUR
Ce genre de remarque doit pouvoir êtes faite à tous les candidats et bizarrement personne ne soulève l'incohérence alors que les costumes d'un autre candidat semblent au centre du débat.

Avatar de l’utilisateur
_nicolas
Membre V8
Membre V8
Messages : 11439
Inscription : 12 sept. 2005 18:05
Véhicules : Porsche 991 Carrera 4 GTS, VW Polo GT
Localisation : La Côte

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par _nicolas » 22 avr. 2017 14:08

Nicolas

"If everything seems under control, you're not going fast enough" - Mario Andretti

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 28788
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550, Prius 2
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par ze_shark » 22 avr. 2017 17:37

vravolta a écrit :
22 avr. 2017 06:24
Enfin Macron qui cherche toujours à se distancer de son passé très teinté gauche (apparemment, chevènementiste au début, puis encarté PS et refus d'être encarté UMP pour obtenir la mairie de son fief du Touquet, soutient fort de Hollande en 2012, alors même que DSK n'avait pas encore la casserole du Sofitel), la question étant de savoir si c'est une juste une tactique pour récupérer des votes ou une évolution sincère. Le message ne permet pas à mon sens de savoir ce qu'il en est. Le vrai risque pour lui serait qu'une affaire sorte opportunément entre le 1er et le second tour s'il passait le premier ca ouvrirait un boulevard à Marine (probable adversaire). Au hasard, sur ce que sont devenus les plus de 15 millions gagnés entre 2009 et 2014 alors qu'en 2016, son patrimoine net était de 200kEUR: faut y aller pour claquer autant de cash sur une si courte durée et donc on se demande si ne va pas émerger opportunément une affaire où ce cash serait retrouvé, planqué derrière un montage de trust chez l'Oncle Sam...
Je suis d'accord que les explications sur ses charges parce qu'il était indépendant chez Rotschild ne tiennent pas vraiment debout. A moins qu'il ait également fait des placements désastreux, ce qui la fout mal pour un ex-banquier, mais est loin d'être impossible.

Si il devait y avoir une bombe sur Macron (et si on donne crédit aux allégations d'attaques informatiques, il semble que les russes ne se sont pas privés d'essayer, c'est le contraire qui aurait été étonnant), il faudrait vraiment être joueur pour attendre le deuxième tour pour la sortir.

La différence avec les emplois fictifs et les costumes de Fillon, c'est que ce sont des faits avérés.
L'incohérence, c'est de tirer une équivalence entre des faits et de pures hypothèses.

Avatar de l’utilisateur
rbk
DTM
DTM
Messages : 735
Inscription : 27 mars 2013 09:06
Véhicules : BMW
Localisation : GE

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par rbk » 22 avr. 2017 19:46

Je ne sais pas si ce ne sont que de simple hypothèses mais comment imaginer qu'un gars puisse enrichir sont pays s'il n'est déjà pas capable de s'enrichir lui même.
Pour ce qui est des déclarations de patrimoines c'est grotesque, une simple SCI te permet de devenir officiellement pauvre.
Tout cela est grotesque et finira malheureusement par mener les extrêmes au pouvoir.

bence
GP2
GP2
Messages : 4514
Inscription : 03 févr. 2007 18:59
Véhicules : '07 BMW 335i, '01 Alfa 156 V6, '12 MV Agusta F3
Localisation : UK

Re: Hollande, Sarko, Ségo, épilogue [Politique Française]

Message par bence » 22 avr. 2017 21:00

Beaucoup se posent la question quant à son patrimoine, simplement au nom de sa femme? Au sujet de madame Macron, je suis pas content de le penser car c'est pas "sympa", mais sa femme 25 ans plus vieille qui était sa prof à 15 ans, je trouve vraiment glauque...

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité