Electriques et température

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 33919
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Electriques et température

Message par ze_shark » 07 févr. 2019 21:49

C'est de saison, l'AAA a publié un rapport de test détaillé sur l'incidence de la température sur l'autonomie de quatre électriques selon divers cycles plus ou moins agressifs.

En prenant les valeurs combinées, la différence entre 75degF (24 degC) et 20 degF (-6.6 degC) est:
Chevy Bolt (Ampera-e): -10.3%
Nissan Leaf: -10.7%
Tesla Model S: -11.3%
BMW i3s: -20.5%

Image
Image
Image
Image

Lien vers le rapport complet.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 33919
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Electriques et température: le chauffage

Message par ze_shark » 09 févr. 2019 14:27

Plus loin dans le même rapport, l'impact du chauffage:
- Tesla Model S 75D: -30.2% d'autonomie pour l'addition du chauffage à -6deg

Image

- Nissan Leaf: -24.3% d'autonomie pour le chauffage. C'est beaucoup, mes observations sur le "consomètre" de la Leaf sont que le chauffage ajoute entre 1.5 et 3.5kW de puissance consommée (aux grosso modo 20 kW pour maintenir une vitesse de croisière sur autoroute), et le reste des consommateurs 0.5 kW (phares etc ...).
Image

Reste que c'est loin d'être négligeable. Le revers de l'efficience motrice est que tout ce qu'on consomme en plus sape de manière majeure l'autonomie.

Sur la Bolt et l'i3s, c'est vraiment dramatique.
Image
Image

Les électriques utilisent deux types de chauffage:
- corps de chauffe résistif (par exemple sur Chevrolet Bolt, Tesla Model S et Volkswagen e-Golf)
- pompe à chaleur sur BMW i3s et Nissan Leaf, assistée d'un corps de chauffe par les températures très basses.
Les tests AAA ont été conduits en mettant une température de consigne de 22 degrés et en activant la recirculation.

Lolo'stéo
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1630
Inscription : 02 août 2007 17:13
Localisation : France voisine & PLO

Re: Electriques et température

Message par Lolo'stéo » 11 févr. 2019 22:37

Encore un argument qui montre l'incohérence et l'amateurisme des décisions actuelles du gouvernement français qui stimule artificiellement les ventes de véhicules électriques. C'est pas eux qui seront emmerdé en hivers.
Roulant scooter électrique quotidiennement et toute l'année, on se rend vraiment compte de cette perte d'autonomie dans la saison actuelle: en été je peux faire 3 allers/retours maison boulot... depuis 1,5 mois je ne peux faire 2 allers/retours! Donc recharge quotidienne! Heureusement c'est une prise standard classique chez moi. Mais pas évident pour tout le monde. Alors c'est vrai que c'est anecdotique mais parfois stressant et casse tête voir chiant. D'autant plus quand on n'a pas un garage avec 3 (voir 5 pour certains) véhicules pour nous permettre de systématiquement retomber sur nos pattes.

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 3089
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Electriques et température

Message par vravolta » 16 févr. 2019 08:11

La vraie question, c'est est ce que c'est l'état qui est responsable d'un consommateur qui achèterait un truc sans en avoir compris les capacités ou bien n'est ce pas plutôt le consommateur?
Je pense qu'il faut arrêter un peu de tout mettre sur le dos de l'état: L'état met en place des politiques d'incitation. Après, si le consommateur ne peut pas profiter de ces incitations car le produit n'est pas adapté à son usage ou s'il achète le produit avec les incitations et découvre qu'en fait, ca correspond pas à son usage, moi c'est le consommateur que je blâme, pas l'état.

J'habite à 1100 m d'altitude donc au froid. J'ai essayé pour la première fois une Tesla au mois d'Aout. La voiture m'a plu. Mais j'ai pas acheté tout de suite. Je me suis laissé quelques mois pour me documenter sur cette techno que je ne connaissais pas puis j'ai demandé à refaire un essai au mois de janvier suivant pour valider ce que j'avais à valider comme par exemple le fait que les frein ne servant plus, plus de chaleur dans les arches de roue donc est ce que la neige ne s'y accumulerait pas? Si ca n'avait pas été concluant, je n'aurais pas acheté. En tant que consommateur, j'ai le droit d'utiliser mon cerveau, non? Je n'ai pas eu un flingue sur la tempe de la part de l'état pour acheter mon auto. Et quand on met un certain prix, ca vaut la peine d'y passer un peu de temps, de voir les retours des utilisateurs sur les forums (je me suis tapé à l'époque tout le forum Tesla pour bien comprendre les différences d'usage).

Lolo'stéo
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1630
Inscription : 02 août 2007 17:13
Localisation : France voisine & PLO

Re: Electriques et température

Message par Lolo'stéo » 17 févr. 2019 18:57

Pour moi l'état a une responsabilité dans les politiques d'incitation ou d'interdiction! Il ne peut pas prendre des décisions en interdisant tel ou tel produit par "principe de précaution" et se défausser de ses responsabilités lors d'incitations abusives. La France est dans la situation actuelle au niveau diesel car les responsables politiques ont stimulé/encouragé/plébiscité par divers moyens: primes, défiscalisations, crédits impôts etc... Et maintenant ils disent aux gens, surtout ceux qui râlent, vous n'avez qu'à vous mettre à l'électrique. C'est irresponsable pour 2 raisons: tout le monde n'a pas la possibilité économique de le faire et que si, par magie, tout le monde se met à l'électrique, nous sommes foutus. Donc prôner une soit disant solution qui au final est: soit de la mauvaise fois, soit du foutage de gueule n'est pas acceptable! On encadre sur le plan législatif la vente d'alcool, de tabac, jeux d'argent, le sexe et pourquoi pas les autos (notamment SUV ou diesel)? Attention, je ne parle pas d'interdir mais de réguler et limiter la stimulation artificielle (ou intéressé des lobbyistes/constructeurs). L'état a sa responsabilité!
(Je suis de cet avis pour les crédits à la consommation qui devraient être bannis de publicité!)

On emmerde un max de privés... pourquoi ne s'attaque t-on pas au professionnel: taxi, transport publique, livreur, voiture de location, poids lourds, auto-école TOUS les véhicules qui roulent VRAIMENT beaucoup >20/25kkm? Les super tankers? Dans la région nous sommes très très impacté par le traffic poids-lourds du tunnel du mont blanc. D'ou les limitations à 110 durant la période hivernale! Mais lors des travaux du tunnel après l'incendie, cela à "juste" suffit à dépolluer la région! Pourquoi ne pas mettre, en état d'urgence, le ferroutage! Arrêter de donner des primes pour les chauffages aux poêles ou cheminées très polluants! Le ferroutage serait un grand chantier, grands investissements mais à la rentabilité quasi assuré (si en plus des lois sont adoptées pour obliger l'utilisation de ce moyen (ou interdiction de circulation des poids lourds dans la vallée verte). L'état a sa responsabilité!

Enfin, pour ton exemple sur la Tesla, je te félicite de la démarche qui parait saine et surtout logique et pleine de bon sens! Mais combien peuvent se le permettre??? Niveau moyen financier, niveau temps (parfois les gens changent de voiture car l'ancienne lâche et qu'il faut vite, très vite la remplacer), niveau intellectuel (vous dites que nombreux ne sont pas capables de réfléchir pour voter, il n'en serait pas de même pour l'achat d'une auto?)? L'état est là pour encadrer et contrôler les escroqueries ou les voyous. L'état a sa responsabilité.

Enfin je terminerai aussi sur une responsabilité de l'état beaucoup flagrante: les démarches de toutes les annonces: les crédits d'impôts pour l'isolation, les primes sur les véhicules sont des vrais parcours du combattant pour les obtenir! A croire que c'est fait exprès pour décourager et que les gens laissent tomber. Et ça, en tant qu'helvètes, vous ne pouvez imaginer ce que c'est sans le vivre une fois. J'en lis qui se plaignent pour certains SAV ou hotline de télécom... venez juste une fois traiter avec l'administratif français. C'est chronophage, c'est déroutant, c'est jamais garanti, c'est lourd sur le plan administratif/pièce... c'est insupportable! Et cela contribue aussi au ras le bol. Et là encore l'état a sa responsabilité!

La politique française (comme l'administration) c'est comme l'autonomie électrique: plein de promesses, c'est long à charger, très contraignant pour trouver comment faire, dépend de l'interlocuteur/station de charge que tu as en face et au final tu n'y retrouves jamais ton compte niveau résultat (et c'est toujours à ton détriment).

vravolta
Membre V8
Membre V8
Messages : 3089
Inscription : 09 sept. 2007 09:45
Contact :

Re: Electriques et température

Message par vravolta » 17 févr. 2019 20:09

Pour le diesel, ca fait bien longtemps que l'état essaie de réduire l'avantage fiscal. A chaque fois, il a eu droit au peuple qui descend dans la rue et qui bloque tout. Donc c'est pas vraiment la faute des politiciens mais plutôt du fameux peuple qui a toujours bloqué un truc qui est mauvais quand utilisé dans les villes. Et il faut bien qu'à un moment les incitations cessent. En gros, est ce qu'on se plaint quand après la période des soldes les prix redeviennent normaux? Non. Pourtant, le bon peuple Français, dans son infinie sagesse, semble avoir décrété que les soldes devaient être perpétuelles et il fout le feu au magasin à chaque fois qu'on essaie de remettre les prix normaux.

Pour l'électrique, on sait tous que là non plus, l'objectif n'est pas que la subvention soit éternelle. Le but est d'amorcer la pompe pour un mode qui aura sa part, même si pas 100%, dans la mobilité de demain.

Quant à taxer des taxis ou des camionneurs, précisément, c'est la population qu'il est pertinent de dieseliser car c'est dans ce type d'utilisation que le diesel pollue le moins et déploie ses avantages de faible impact CO2. L'enfer, c'est la petite citadine diesel: ca fait pas assez d'autoroute pour que le FAP se vide, ca roule pas assez pour que le gain sur le CO2 soit sensible et ca roule trop souvent à froid. Tout ce qu'un taxi ne fait pas.

Le fait de faire des essais sur ma Tesla ne m'a rien couté, pas plus que ca ne coute quand on a une voiture en fin de course de se préparer au jour où elle lâchera. Une amie qui est femme de ménage a une Clio de 240 000 bornes et 20 ans, elle regardait depuis longtemps les bonnes affaires à saisir car elle sait qu'un jour où l'autre sa Clio la laissera en plan. Elle vient de saisir une C4 essence d'occasion, tout juste révisée de 7 ans pour 2500 EUR. Elle a des moyens de femme de ménage, mais elle a un cerveau => elle arrive à s'organiser, elle a provisionné pour cet achat depuis des années. C'est donc pas une question de moyens (elle s'auto-suffit en bonne partie du point de vue alimentaire avec un potager et des poules pour situer son niveau de vie),c'est une question de cerveau et définition des priorités: elle a sans doute zappé pas mal de vacances pour économiser, mais elle a pigé que sans voiture, pas de travail donc elle ne peut pas se permettre d'être à pied.

minaccia
Groupe N
Groupe N
Messages : 106
Inscription : 27 févr. 2012 08:26
Véhicules : i3 / 540X
Localisation : Genève

Re: Electriques et température

Message par minaccia » 18 févr. 2019 12:58

mon point perso: ma i3 94 dort dehors même par très grand froid.
à 100%: c'est 214km en été et 100km en hiver quand il fait -10c (120km avec préchauffage), entre les deux températures ca fluctue évidemment.

Même 100km me suffisant largement puisque mes trajets font 5 ou 6km comme la majorité des gens.. mais je comprends que ca refroidisse celui qui roule +. Il faut vraiment se renseigner auprès d'utilisateurs avant d'acheter un modèle pour vraiment se rendre compte car chaque auto est différente et tout ces tableaux c'est de la théorie.

En tout les cas, en hiver chez soi, faire le préchauffage depuis l'application smartphone ou planifier l'heure avec pour que la pompe à chaleur chauffe la batterie (et l'habitacle) en étant branchée.

Lolo'stéo
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1630
Inscription : 02 août 2007 17:13
Localisation : France voisine & PLO

Re: Electriques et température

Message par Lolo'stéo » 18 févr. 2019 23:49

vravolta a écrit :
17 févr. 2019 20:09
Pour le diesel, ca fait bien longtemps que l'état essaie de réduire l'avantage fiscal. A chaque fois, il a eu droit au peuple qui descend dans la rue et qui bloque tout. Donc c'est pas vraiment la faute des politiciens mais plutôt du fameux peuple qui a toujours bloqué un truc qui est mauvais quand utilisé dans les villes. Et il faut bien qu'à un moment les incitations cessent. En gros, est ce qu'on se plaint quand après la période des soldes les prix redeviennent normaux? Non. Pourtant, le bon peuple Français, dans son infinie sagesse, semble avoir décrété que les soldes devaient être perpétuelles et il fout le feu au magasin à chaque fois qu'on essaie de remettre les prix normaux.

Pour l'électrique, on sait tous que là non plus, l'objectif n'est pas que la subvention soit éternelle. Le but est d'amorcer la pompe pour un mode qui aura sa part, même si pas 100%, dans la mobilité de demain.

Quant à taxer des taxis ou des camionneurs, précisément, c'est la population qu'il est pertinent de dieseliser car c'est dans ce type d'utilisation que le diesel pollue le moins et déploie ses avantages de faible impact CO2. L'enfer, c'est la petite citadine diesel: ca fait pas assez d'autoroute pour que le FAP se vide, ca roule pas assez pour que le gain sur le CO2 soit sensible et ca roule trop souvent à froid. Tout ce qu'un taxi ne fait pas.

Le fait de faire des essais sur ma Tesla ne m'a rien couté, pas plus que ca ne coute quand on a une voiture en fin de course de se préparer au jour où elle lâchera. Une amie qui est femme de ménage a une Clio de 240 000 bornes et 20 ans, elle regardait depuis longtemps les bonnes affaires à saisir car elle sait qu'un jour où l'autre sa Clio la laissera en plan. Elle vient de saisir une C4 essence d'occasion, tout juste révisée de 7 ans pour 2500 EUR. Elle a des moyens de femme de ménage, mais elle a un cerveau => elle arrive à s'organiser, elle a provisionné pour cet achat depuis des années. C'est donc pas une question de moyens (elle s'auto-suffit en bonne partie du point de vue alimentaire avec un potager et des poules pour situer son niveau de vie),c'est une question de cerveau et définition des priorités: elle a sans doute zappé pas mal de vacances pour économiser, mais elle a pigé que sans voiture, pas de travail donc elle ne peut pas se permettre d'être à pied.

Je ne parle pas de la politique actuelle mais celle décidée il y 15/20 ans, à contre courant de la majorité des pays de l'Europe, qui poussent les gens dans une direction par des règles que les politiques (mais finalement les lobbying automobiles français notamment) nous imposent puis après que tout le monde (la grande majorité) a suivi-> PAF on change les règles. Et ça, quand tu le subis dans plein de domaine, systématiquement avec la même stratégie politique, tu n'en peux plus et tu te rebelles (à force d'être pris pour un con ou pour une vache à lait). C'est la même chose avec la fiscalité. l'accès à la propriété, l'isolation, le chauffage, certains domaines d'investissements... à un moment la coupe est pleine!
Quant à ton exemple de bon sens de ta connaissance, heureusement que ça existe encore! Mais cette logique n'est plus la grande majorité des mentalités! Tristement. Là il y aurait aussi de l'éducation à faire... vous faites le constat que les gens sont bêtes et ne savent pas voter, imaginer qu'ils ne savent pas aussi réfléchir pour le choix de leur bagnole ou de leurs investissements... et c'est là ou l'état doit protéger les plus fragiles (ou les plus cons à en entendre certains)! Pour moi c'est bien l'intérêt d'une société: c'est de protéger les plus faibles et démunis (CE QUI NE VEUT EN AUCUN CAS DIRE ASSISTER OU PERFUSER) avec des cadres ou des lois (interdiction de l'alcool aux mineurs, tabac, jeux d'argent...). Je ne pense pas que cela soit de l'utopie, mais pour cela, je me répète, il faut vouloir l'intérêt général (pas le sien ni celui des lobbying).
Je terminerai sur une interview de David Douillet ce week-end, que j'ai eu la chance de côtoyer et qui a le bon fond d'un mec bien, il disait, après avoir fait l'expérience de la vie politique, qu'il estime à 90% le nombre d'élus qui "bossent" pour leur propre intérêt en opposition à 10% qu'il estime avec un esprit d'intérêt général.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot], Google [Bot] et 17 invités

Accessoires Auto - Jantes Alu - Pneus