No Billag / LRTV: pour un service public moins nul ?

Will31
Karting
Messages : 77
Inscription : 07 oct. 2015 11:11
Véhicules : 997 TT - Countryman Cooper S - Fiat 500 1.4l

Re: No Billag / LRTV: pour un service public moins nul ?

Message par Will31 » 24 janv. 2018 11:05

Huntox a écrit :
24 janv. 2018 10:32
ze_shark a écrit :
23 janv. 2018 20:08
L'argumentaire du bonhomme est un échauffage d'absurdités, tout comme le postulat de départ que la SSR disparait irrémédiablement.
Je note une remarquable mauvaise foi de ta part, lorsque les idées ne vont pas dans ton sens. Les arguments de l'article sont loin d'être absurdes.
Et je n'aurais cesse de le répéter. La SSR, telle que nous la connaissons aujourd'hui, disparaîtra en cas d'acceptation de l'initiative.
Sans vouloir m'immiscer trop loin, l'article de ce "VP de Communication Suisse" (Bigre!) n'est pas extraordinaire sur le plan de l'argumentation. Le simple fait d'envisager la "disparition" (!) pure et simple d'un budget de 364 millions, qui entraînerait automatiquement l'augmentation des prix de la publicité (j'imagine qu'il y a une transmission par chaîne double, pluggée sur un pont autobloquant Quaife pour une telle réactivité) disqualifie totalement le reste de l'article.

L'Agefi est un journal sérieux, et nombre de ses contributeurs le sont aussi. Ce monsieur n'avait rien d'intéressant à dire, et sur ce point, son article est un succès.

Avatar de l’utilisateur
Nyrvan
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1003
Inscription : 01 avr. 2013 13:03
Véhicules : MINI JCW & Countryman

Re: No Billag / LRTV: pour un service public moins nul ?

Message par Nyrvan » 24 janv. 2018 12:19

Tu peux juste m'expliquer comment une entreprise qui perd 75% de son budget va pouvoir conserver ses parts de marché ? Il faut arrêter de dire des âneries, il est économiquement impossible que la SSR puisse garder son audimat avec 25% de son budget actuel... budget restant basé sur l'audience. Donc si l'audience baisse, ce qui est une certitude vu que le produit sera divisé par 4, le retour publicitaire diminuera, voir disparaîtra. Ce qui de facto réduira le budget SSR d'autant et la part de marché qui va avec.

Il est connu que les publicitaires aiment dépenser des sommes folles pour des pubs que personne ne regarde...

Will31
Karting
Messages : 77
Inscription : 07 oct. 2015 11:11
Véhicules : 997 TT - Countryman Cooper S - Fiat 500 1.4l

Re: No Billag / LRTV: pour un service public moins nul ?

Message par Will31 » 24 janv. 2018 12:29

Encore une fois, cet article concerne la "disparition" consécutive à un éventuel démantèlement total de la SSR, d'une enveloppe totale de 364 MioCHF. Postulat: cet argent n'ira pas ailleurs. Pas vers d'autres sources publicitaires (autres radios / TV, presse écrite, Internet au sens large, bandeaux publicitaires sur Asphalte...etc...). Argumentaire, in fine ? Zéro.

Ensuite de quoi, on nous raconte "De facto, l’offre publicitaire diminuera entraînant l’augmentation du prix de la publicité". Ah bon... Et bien moi je dis, avec la même puissance logique, que les prix vont baisser. Ou pas. Ou pas trop. Voire que Darius va bosser pour RT News pour une fortune et donc que les salaires vont monter en Suisse Romande dans le secteur audiovisuel.

Avatar de l’utilisateur
Nyrvan
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1003
Inscription : 01 avr. 2013 13:03
Véhicules : MINI JCW & Countryman

Re: No Billag / LRTV: pour un service public moins nul ?

Message par Nyrvan » 24 janv. 2018 17:09

J'avoue ne pas être un fan du point de vue de l'article de l'AGEFI. Il n'empêche, tu n'as pas répondu à ma question...

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 32495
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: No Billag / LRTV: pour un service public moins nul ?

Message par ze_shark » 24 janv. 2018 20:21

Huntox a écrit :
24 janv. 2018 10:32
ze_shark a écrit :
23 janv. 2018 20:08
L'argumentaire du bonhomme est un échauffage d'absurdités, tout comme le postulat de départ que la SSR disparait irrémédiablement.
Je note une remarquable mauvaise foi de ta part, lorsque les idées ne vont pas dans ton sens. Les arguments de l'article sont loin d'être absurdes.
Et je n'aurais cesse de le répéter. La SSR, telle que nous la connaissons aujourd'hui, disparaîtra en cas d'acceptation de l'initiative.
On est d'accord que la SSR telle qu'on la connait aujourd'hui disparaîtra, mais en faire une fin en soi est au coeur de la question et du problème. La SSR n'est ni le Cervin, ni le jet d'eau de Genève, ni la Kapellbrücke. C'est un moyen, pas une fin. Un service, pas un monument.
L'absurdité est la thèse de la disparition totale, complète et irrémédiable de tous les services ou contenus que propose la SSR aujourd'hui, et ce postulat est absurde, tout comme l'énumération de la chaîne de conséquence qui finit par ... une augmentation du prix du baril de lessive. C'est tout juste si l'on ne nous prédit pas une épidémie de peste bubonique, couplée à une famine et, par conséquence directe et logique, un naufrage de l'économie suisse.
On se croirait en 1964 avec de dangereux terroristes qui veulent abattre l'émetteur de la Dôle et les antennes de Sottens, mettant ainisi fin au Service Unique.

C'est quand même incroyable qu'on vienne maintenant nous vendre la nécessité de l'existence de la SSR comme seul organe de publicité télévisée possible.
Un organe irremplaçable dans sa divine définition actuelle, et dont la disparition, alors qu'il a une position dominante en parts de marché, entraînerait une envolée des prix du segment de pub.
Le postulat que la seule radio-TV qui peut exister est la radio-TV à 1.6 milliard est absurde.
Le corrollaire que la seule alternative aux 1.2 millards par an est l'écran noir et la radio silencieuse est également absurde.

Mais, pire, la déduction sur les conséquences de ce scénario apocalyptique (et volontairement misérabiliste) sur le marché de la pub ne fait strictement aucun sens. L'acteur dominant du marché pub TV disparait du jour au lendemain selon ce scénario de fin du monde ?
Les gens balancent leur flat panel par dessus le balcon ? Non, ils zappent sur une des 240 autres chaînes.
Sur les chaînes des concurrents qui font tous déjà des décrochages pour le marché suisse. Et qui se mettent à se battre pour prendre des parts sur une poche de croissance actuellement en main d'un cartel. Au point de rendre la pub inabordable pour les vendeurs de lessive, qui n'auront que comme dernier recours d'aller vendre leur came au profit des zorribles GAFA ?
Tu fais sauter un cartel, et les prix explosent ? Non, un cartel comme Admeira est conçu pour maintenir des prix hauts, pas bas.

Si c'est ça l'argumentaire de la fine fleur du microcosme médiatique helvétique, il faut que le microcosme médiatique suisse change.
Car une fois de plus, le seul qualificatif, d'ailleurs en pole des motivations du oui, qui convient est médiocre.

Finalement, si cette campagne a une vertu, c'est de démontrer l'évidence: il n'y a aucune vélléité de réforme de la RTS parce qu'on nous assène qu'aucune évolution n'est possible.

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 32495
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: No Billag / LRTV: pour un service public moins nul ?

Message par ze_shark » 24 janv. 2018 20:41

Will31 a écrit :
24 janv. 2018 11:05
L'Agefi est un journal sérieux, et nombre de ses contributeurs le sont aussi. Ce monsieur n'avait rien d'intéressant à dire, et sur ce point, son article est un succès.
Ils ont aussi un nouveau rédacteur en chef qui a fait carrière où déjà ?

Avatar de l’utilisateur
Toppaz
Groupe N
Groupe N
Messages : 177
Inscription : 29 nov. 2008 12:39

Re: No Billag / LRTV: pour un service public moins nul ?

Message par Toppaz » 24 janv. 2018 22:10

Huntox a écrit :
24 janv. 2018 10:29

Le propos était plus sur les parts de marché et le marché publicitaire qu'une comparaison de coût, mais ça reste intéressant, tu as une source ? Je ne trouve pas les infos sur Wikipédia par exemple.
Site NextRadioTv qui présente leur bilan jusqu'au rachat par Altice.
http://www.nextradiotv.com/fr/finance/p ... ltats.html
Huntox a écrit :
24 janv. 2018 10:29
Après, 4 chaînes de TV, relativisons, c'est un ensemble de chaîne qui passe en boucle les mêmes infos toutes les 15 minutes. A noter aussi que le web, les radios coûtent pécadille à côté de la TV.
Oui bon on peut toujours être médisant, c'est certain que l'actualitée est tellement dense en suisse et le territoire tellement grand que 15 min d'info ne suffisent pas quand il n'y a pas d'actu spéciales.
Parce que BFMTV a aussi des émissions, et du direct, des cars régies, des journalistes, quand l'actualité le demande. Mais bon .. On peut caricaturer tant qu'on veut.

Ensuite, RMC Découverte par exemple, n'est pas une chaine qui passe en boucle des contenus mais fait entre 1% et 2.2% d'audience .. soit plus ou moins la même audience que .. SRF Info (1.6 à 1.8%).
Huntox a écrit :
24 janv. 2018 10:29
En cas de rejet de l'initiative, c'est probablement ce qui va arriver dans un délai très court avec une nouvelle initiative de nos jeunes libéraux boutonneux qui veulent changer le monde. Après, 100.-- annuel, faut pas exagérer non plus, autant la supprimer.
Ben oui .. franchement ... aujourd'hui 370 Mio CHF par an (3.7 Mio de foyers x 100.-) ou rien, c'est pareil.

Avatar de l’utilisateur
Huntox
GP2
GP2
Messages : 4688
Inscription : 07 avr. 2008 18:14
Véhicules : Cupra 290
Localisation : N 11°36'13.725'' E 102°34'11.037''
Contact :

Re: No Billag / LRTV: pour un service public moins nul ?

Message par Huntox » 25 janv. 2018 14:03

ze_shark a écrit :
24 janv. 2018 20:21
On est d'accord que la SSR telle qu'on la connait aujourd'hui disparaîtra, mais en faire une fin en soi est au coeur de la question et du problème.
...
Finalement, si cette campagne a une vertu, c'est de démontrer l'évidence: il n'y a aucune vélléité de réforme de la RTS parce qu'on nous assène qu'aucune évolution n'est possible.
Belle prose, mais tu ne fais que répéter tes arguments précédemment avancés. Mais au delà de ton voeu de démantelement de ce service public, je n'entrevois aucune solution viable (la privatisation de la SSR n'étant pas réaliste). Cela donne vraiment l'impression de tout vouloir brûler et voir comment cela repoussera. C'est irresponsable. Je serais pourtant le premier à infléchir ma position à la vue d'une alternative plausible.
Ta conclusion est d'ailleurs fausse et trompeuse. D'une part, personne n'a jamais prétendu qu'aucune évolution n'est possible, c'est totalement faux et d'autre part, l'initiative pour une redevance à 200.-- ne devrait tarder (Inutile d'aborder l'argument de la non existence du contre-projet, cela ne justifie pas le démantèlement de la SSR). Ce qui serait une solution peu avantageuse pour la SSR, mais aurait le mérite d'une réorganisation et d'une existence garantie. Un compromis bien helvétique en somme.
Image

Avatar de l’utilisateur
Huntox
GP2
GP2
Messages : 4688
Inscription : 07 avr. 2008 18:14
Véhicules : Cupra 290
Localisation : N 11°36'13.725'' E 102°34'11.037''
Contact :

Re: No Billag / LRTV: pour un service public moins nul ?

Message par Huntox » 25 janv. 2018 14:11

Toppaz a écrit :
24 janv. 2018 22:10
Parce que BFMTV a aussi des émissions, et du direct, des cars régies, des journalistes, quand l'actualité le demande. Mais bon .. On peut caricaturer tant qu'on veut.

Ensuite, RMC Découverte par exemple, n'est pas une chaine qui passe en boucle des contenus mais fait entre 1% et 2.2% d'audience .. soit plus ou moins la même audience que .. SRF Info (1.6 à 1.8%).
Reprocher la caricature, puis une ligne plus bas, comparer le taux d'audience de RMC et celui de SRF info, c'est pour le moins gonflé.
Toppaz a écrit :
24 janv. 2018 22:10
Ben oui .. franchement ... aujourd'hui 370 Mio CHF par an (3.7 Mio de foyers x 100.-) ou rien, c'est pareil.
Divisé par région, cela correspond à 100 millions pour la RTS grosso modo. Le chiffre peut paraître énorme, mais tu ne fais plus grand chose avec ça.
Ca conduira irrémédiablement le peuple à se demander pourquoi ils paient 100.-- par année pour un vide médiatique.
Autant passer à l'étape d'après directement !

A titre de comparaison, juste pour avoir le sport sur Téléclub c'est 240 chf par année. le bouquet total nous amène à 480chf.
Image

Avatar de l’utilisateur
Nyrvan
Formule Renault
Formule Renault
Messages : 1003
Inscription : 01 avr. 2013 13:03
Véhicules : MINI JCW & Countryman

Re: No Billag / LRTV: pour un service public moins nul ?

Message par Nyrvan » 25 janv. 2018 17:53

Le sérieux des défenseurs de No Bilag : http://www.rts.ch/info/suisse/9279260-l ... lan-b.html (News de l'ATS, pas créée par la RTS)

Petit rappel, et contrairement à ce que les défenseurs affirment en proposant une subvention de la part de la Confédération jusqu'à 300 millions, l'état ne pourra plus financer le moindre service audiovisuel :
Article 93, alinéa 3: La Confédération met régulièrement aux enchères des concessions de radio et de télévision.

Article 93, alinéa 4: Elle ne subventionne aucune chaîne de radio ou de télévision. Elle peut payer la diffusion de communiqués officiels urgents.

Article 93, alinéa 5: Aucune redevance de réception ne peut être prélevée par la Confédération ou par un tiers mandaté par elle.

Article 93, alinéa 6: En temps de paix, la Confédération n’exploite pas ses propres chaînes de radio ou de télévision.

Avatar de l’utilisateur
Huntox
GP2
GP2
Messages : 4688
Inscription : 07 avr. 2008 18:14
Véhicules : Cupra 290
Localisation : N 11°36'13.725'' E 102°34'11.037''
Contact :

Re: No Billag / LRTV: pour un service public moins nul ?

Message par Huntox » 25 janv. 2018 18:28

Toppaz a écrit :
24 janv. 2018 22:10

Ensuite, RMC Découverte par exemple, n'est pas une chaine qui passe en boucle des contenus mais fait entre 1% et 2.2% d'audience .. soit plus ou moins la même audience que .. SRF Info (1.6 à 1.8%).
Comprends pas pourquoi tu perds ton temps à défendre cette daube, qui ne devrait même pas être citée tellement ç'est médiocre.. C'est vraiment ce genre de truc qu'on veut en Suisse ? Un peu de sérieux... (à moins que tu nous caches une passion pour l'Alaska une addiction à la truffe ? :mrgreen: )

Le programme d'aujourd'hui, de demain et samedi sur RMC Découverte, heureusement qu'il y a le replay :
Pièces jointes
20180125_181929.jpg
Image

Avatar de l’utilisateur
ze_shark
Site Admin
Site Admin
Messages : 32495
Inscription : 05 août 2005 22:54
Véhicules : Audi RS6, 997 GT3, 355 GTS F1, 550M, 225xe
Localisation : Star Alliance & Starwood Inc
Contact :

Re: No Billag / LRTV: pour un service public moins nul ?

Message par ze_shark » 25 janv. 2018 20:15

Huntox a écrit :
25 janv. 2018 14:03
ze_shark a écrit :
24 janv. 2018 20:21
On est d'accord que la SSR telle qu'on la connait aujourd'hui disparaîtra, mais en faire une fin en soi est au coeur de la question et du problème.
...
Finalement, si cette campagne a une vertu, c'est de démontrer l'évidence: il n'y a aucune vélléité de réforme de la RTS parce qu'on nous assène qu'aucune évolution n'est possible.
Belle prose, mais tu ne fais que répéter tes arguments précédemment avancés. Mais au delà de ton voeu de démantelement de ce service public, je n'entrevois aucune solution viable (la privatisation de la SSR n'étant pas réaliste). Cela donne vraiment l'impression de tout vouloir brûler et voir comment cela repoussera. C'est irresponsable. Je serais pourtant le premier à infléchir ma position à la vue d'une alternative plausible.
Ta conclusion est d'ailleurs fausse et trompeuse. D'une part, personne n'a jamais prétendu qu'aucune évolution n'est possible, c'est totalement faux et d'autre part, l'initiative pour une redevance à 200.-- ne devrait tarder (Inutile d'aborder l'argument de la non existence du contre-projet, cela ne justifie pas le démantèlement de la SSR). Ce qui serait une solution peu avantageuse pour la SSR, mais aurait le mérite d'une réorganisation et d'une existence garantie. Un compromis bien helvétique en somme.
Mon voeu est l'amélioration d'une offre que je juge médiocre depuis longtemps, et que je n'entends pas grand monde défendre. Qui est venu, ici ou ailleurs, argumenter de la qualité de l'offre ? De son excellence ? De son importance ? Je ne lis que des expressions de consensus mou, qui s'opposent à des critiques spécifiques.

Le démantèlement du service public est une conséquence collatérale, qu'on peut autant mettre sur le dos des initiants que sur l'arrogance du CF de ne pas avoir jugé bon de présenter un contre-projet, et de maintenir une ligne de communication aussi peu crédible qu'elle est risquée: la SSR à 1.6 milliards ou l'écran noir et le silence radio.
D'une part, personne n'a jamais prétendu qu'aucune évolution n'est possible, c'est totalement faux et d'autre part, l'initiative pour une redevance à 200.-- ne devrait tarder (Inutile d'aborder l'argument de la non existence du contre-projet, cela ne justifie pas le démantèlement de la SSR).
Euh si, c'est la position officielle. 1.6 milliards ou zéro. Status quo ronronnant ou le trou noir. Pas de plan B.
Impossible de changer le status juridique de l'entreprise. Peut pas, c'est tout.
Impossible de faire moins pour moins. Il y a le hockey, le tour de France, Darius, c'est compliqué.
La stratégie est de prendre les citoyens pour des imbéciles, avec, sur un piedestal, le coup de la nouvelle gentille redevance cache-sexe à 365 CHF, avec la balance à la charge des PME.

Marchand pourrait prendre une approche pédagogique, expliquer le budget de la SSR en termes d'allocations linguistiques et thématiques, une jolie grille à 4 langues x 4 catégories thématiques (info, sport, magazines, divertissement), un truc qui explique quels bras ou quelles jambes il faudrait couper pour faire une SSR à 1 milliard ou 500 millions. Pourquoi ne nous montre-t-on pas ces chiffres ? Pourquoi ce manque de transparence ? En quoi est-ce que ces chiffres (qui existent fatalement) sont-ils porteurs de vérités qui dérange(raie)nt ?

Avatar de l’utilisateur
Toppaz
Groupe N
Groupe N
Messages : 177
Inscription : 29 nov. 2008 12:39

Re: No Billag / LRTV: pour un service public moins nul ?

Message par Toppaz » 25 janv. 2018 22:27

Huntox a écrit :
25 janv. 2018 18:28
Toppaz a écrit :
24 janv. 2018 22:10

Ensuite, RMC Découverte par exemple, n'est pas une chaine qui passe en boucle des contenus mais fait entre 1% et 2.2% d'audience .. soit plus ou moins la même audience que .. SRF Info (1.6 à 1.8%).
Comprends pas pourquoi tu perds ton temps à défendre cette daube, qui ne devrait même pas être citée tellement ç'est médiocre.. C'est vraiment ce genre de truc qu'on veut en Suisse ? Un peu de sérieux... (à moins que tu nous caches une passion pour l'Alaska une addiction à la truffe ? :mrgreen: )

Le programme d'aujourd'hui, de demain et samedi sur RMC Découverte, heureusement qu'il y a le replay :
Je sais pas où tu bosses mais je suis pas certain que tu sois du côté commercial parce que l’argent tombe pas du ciel (oui pour la SSR en fait).
Tu es totalement satellisé .. ça ne sert à rien de te parler. J’arrête la, ton discour d’enfant gâté me gave .. pour être clair.

Avatar de l’utilisateur
Yvan
Membre V8
Membre V8
Messages : 12527
Inscription : 05 oct. 2005 10:20

Re: No Billag / LRTV: pour un service public moins nul ?

Message par Yvan » 26 janv. 2018 14:51

Nyrvan a écrit :
25 janv. 2018 17:53
Le sérieux des défenseurs de No Bilag : http://www.rts.ch/info/suisse/9279260-l ... lan-b.html (News de l'ATS, pas créée par la RTS)

Petit rappel, et contrairement à ce que les défenseurs affirment en proposant une subvention de la part de la Confédération jusqu'à 300 millions, l'état ne pourra plus financer le moindre service audiovisuel :
Article 93, alinéa 3: La Confédération met régulièrement aux enchères des concessions de radio et de télévision.

Article 93, alinéa 4: Elle ne subventionne aucune chaîne de radio ou de télévision. Elle peut payer la diffusion de communiqués officiels urgents.

Article 93, alinéa 5: Aucune redevance de réception ne peut être prélevée par la Confédération ou par un tiers mandaté par elle.

Article 93, alinéa 6: En temps de paix, la Confédération n’exploite pas ses propres chaînes de radio ou de télévision.
Vu ca hier soir aux infos en effet.
Et du coté des chefs des finances cantonaux à propos de "rallonges" cantonales, c'est niet pour GE, niet pour VD, niet pour FR...
N 27° 48.849' E 33° 55.222' -98.4 ft

Avatar de l’utilisateur
Yvan
Membre V8
Membre V8
Messages : 12527
Inscription : 05 oct. 2005 10:20

Re: No Billag / LRTV: pour un service public moins nul ?

Message par Yvan » 26 janv. 2018 14:59

Une part non négligeable de votants qui risque d'être bien représentée au non à no Billag, les personnes du 3ème âge.
Je crois que no Billag a tout pour leurs faire peur, avec dans la foulée le risque de perdre Darius, Philippe et Jean-Marc !
N 27° 48.849' E 33° 55.222' -98.4 ft

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Accessoires Auto - Jantes Alu - Pneus